l'autre LIVRE

AUX FORGES DE VULCAIN

Selon la légende, Vulcain a forgé le bouclier de Mars, le trident de Neptune, le char d’Apollon. Dans l’assemblée des dieux, il n’est certes ni le plus fort, ni le plus beau ; mais parce qu’il a donné aux autres le moyen de leur puissance, il est le plus nécessaire.

Les Éditions Aux forges de Vulcain forgent patiemment les outils de demain. Elles produisent des textes. Elles ne croient pas au génie, elles croient au travail. Elles ne croient pas à la solitude de l’artiste, mais à la bienveillance mutuelle des artisans. Elles espèrent plaire et instruire. Elles souhaitent changer la figure du monde.

Adresse : 131 avenue de Flandre Bat E2
75019 Paris
Site web :http://www.auxforgesdevulcain.fr
Courriel :nous contacter
Diffusion :Volumen
Distribution :Volumen
Invasion

Invasion

de Luke RHINEHART

AUX FORGES DE VULCAIN | Paru le 31/08/2018 | 22,00 €

 

Des boules de poils intelligentes débarquent sur Terre. Venues d'un autre univers, elles n'ont d'autre but que de s'amuser. L'une d'entre elles, Louie, est adoptée par Billy Morton, un Américain moyen plein de bon sens. Quand les autorités décident de se saisir de ces bestioles, Billy et sa famille, échaudés par l'Amérique contemporaine où ils se sentent de moins en moins à l'aise, prennent la tangente : peut-être que, finalement, la sagesse n'est pas du côté du pouvoir politique, mais du côté de cette anarchie sympathique, de cette libération improbable que cette invasion apporte.

 

 

Un funambule sur le sable

Un funambule sur le sable

de Gilles MARCHAND

AUX FORGES DE VULCAIN | Paru le 24/08/2017 | 19,50 €

Stradi naît avec un violon dans le crâne. Cette anomalie rare fait la joie des médecins, et la souffrance de ses parents. D’abord condamné à rester à la maison, il peut finalement aller à l’école et découvrir que les plus grandes peines de son handicap sont l’effet de la maladresse ou de l’ignorance des adultes et des enfants. Mais, à ces souffrances, il va opposer chaque jour son optimisme invincible, hérité de son père inventeur et de sa mère professeur. Et son violon, peu à peu, va se révéler être un atout qui, s’il l’empêche de se concentrer sur ses devoirs, lui permet toutes sortes d’autres choses : rêver, espérer… voire parler aux oiseaux. Un jour, il rencontre l’amour en Lélie, une jeune femme déterminée qui s’éprend de lui. Ils vont s’aimer, se quitter, se retrouver, et faire couple. Jusqu’au moment où cette fantaisie permanente de Stradi va se heurter aux nécessités de la vie adulte : avoir un travail, se tenir bien, attendre la mort dans l’ennui le plus total. Comment grandir sans se nier ? Comment s’adapter sans renoncer à soi ? Stradi devra découvrir qui il est, s’il est défini par son handicap, ou s’il peut lui échapper. Est-ce lui qui est inadapté, ou le monde qui est inadapté ?

Guide de survie pour le voyageur du temps amateur

Guide de survie pour le voyageur du temps amateur

de Charles YU

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 22/09/2016 | 21,00 €

Mon nom est Charles Yu. Je suis un réparateur de machines à voyager dans le temps. Dans moins d'une minute, mon moi du passé va essayer d'assassiner mon moi du présent, qui, dans le passé, a déjà essayé d'assassiner mon moi du présent, qui, en fait, à l'époque, était mon moi du futur, qui est en fait mon moi actuel.

Ma chèvre s'est mangé les pattes

Ma chèvre s'est mangé les pattes

de Alex BURRETT

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 08/01/2015 | 18,00 €

Quel lien peut-il bien exister entre une chèvre qui, faute de pattes, est obligée de barboter dans un étang arrimée à un radeau, une femme dont le dernier petit ami était l’ange de la Mort en personne, un abattoir à humains, un guerrier médiéval qui ne sait qui choisir entre sa femme et son chien, un homme indestructible mais qui l’ignore, un couple d’amants littéralement collés l’un à l’autre et qui deviennent des gourous du sexe, et bien d’autres encore ?

L’imagination fantasque d’Alex Burrett !

En 31 textes enlevés, Burrett dépeint notre société par autant de saynètes absurdes, déployant un talent de conteur sous acide, mordant, percutant ; un monde à vif où rien n’est ce qu’il semble être, où l’on peut être ami avec une pierre, où l’Enfer se convertit aux vertus du tourisme de masse, et où les maisons habitées depuis des années savent faire culpabiliser leurs habitants.

Absolument jubilatoire !

Nous tous sommes innocents

Nous tous sommes innocents

de Cathy JURADO-LéCINA

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 08/01/2015 | 16,00 €

Les Passereaux, mai 1958. Jean est un jeune paysan qui aime inventer des histoires, rêve de devenir instituteur et de s’installer à la ville. Il espère un ailleurs, mais on ne choisit pas sa vie, aux Passereaux, et tout semble vouloir s’acharner contre ses rêves : le père de Jeannot qui lui refuse de quitter la ferme, la famille d’Odette qui s’oppose à ce que Jeannot l’épouse, la guerre d’Algérie, qui ne le rendra pas indemne. Acculé, Jean se ferme au monde au point de glisser dans la folie.

Roman du tourment, inspiré d’une histoire vraie, Nous tous sommes innocents raconte l’histoire déchirante d’un homme cerné par le tragique et, dans son regard, le destin d’une famille qui porte en elle le ferment de sa propre malédiction. Sommes-nous tous innocents ? Comment, jusqu’à son dernier souffle, un homme peut-il essayer de faire sortir ce cri qu’il porte en lui ?

Edgar

Edgar

de Ariel PELAPRAT & Elena VIEILLARD

Hors collection (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 14/11/2014 | 15,00 €

« Quand on s’coltine la moitié du globe à pinces pour finir avec une corde autour du cou, on s’dit qu’on aurait mieux fait de rester chez soi. »

Un regard en arrière

Un regard en arrière

de Edward BELLAMY

AUX FORGES DE VULCAIN | Paru le 14/11/2014 | 19,00 €

Julian West, un jeune et riche Bostonien, s’endort un soir de mai 1887 et se réveille en l’an 2000. Grâce à son hôte le Dr Leete, il découvre, incrédule et émerveillé, une Amérique radicalement différente. Plus de riches, plus de pauvres, plus de problèmes matériels... plus de décisions à prendre : une société-mécanique où chaque rouage est à sa juste place. Mêlant engagement radical et imaginaire visionnaire, Bellamy accompagne son héros dans une fable politique, décrivant un futur à la fois sombre et lumineux. Anticipation rétro, Un regard en arrière ne peut que surprendre le lecteur du XXIe siècle, qui trouvera dans le rêve de perfection de Julian West une utopie glaçante aux relents totalitaires.

Prométhée vagabond

Prométhée vagabond

de Alexis DAVID-MARIE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 11/09/2014 | 18,00 €

1674. Paul, étudiant en quête de rédemption, est envoyé à la recherche de Larpenteur, théologien devenu auteur de pamphlets impies. Parcourant les chemins d’un Grand Siècle de boue et de neige, très loin des ors de Versailles, ils lient leurs pas à ceux de nombreux compagnons de fortune. De mésaventures en péripéties, à travers le Saint-Empire et la France, une amitié se tisse entre les deux hommes. Prenant exemple sur Prométhée, ils devront dépasser la souffrance, brûler leurs certitudes pour espérer apporter la lumière.

Roman picaresque, Prométhée vagabond questionne la difficulté et la nécessité de penser contre les habitudes, les majorités et toutes les pesanteurs du monde ; le plus dur étant toujours de reconstruire sur les cendres des croyances que l’on a mises au feu.

Le Jour de l'effondrement

Le Jour de l'effondrement

de Michèle ASTRUD

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 28/08/2014 | 15,00 €

« Là où il est tombé, s’est creusé un gouffre. Un trou d’eau noire qui absorbe toute la lumière. Le centre de ma mémoire. Les eaux bouillonnent, saccagent les berges sablonneuses. Demain, je reviendrai, je plongerai là, exactement. Demain… quand il fera jour. »

Un jeune homme revient chez lui, au bord du fleuve où, cinq ans plus tôt, il a tué son meilleur ami. Fasciné, il redécouvre la ville de son enfance, étrangère et familière, et se remémore cette amitié tourmentée jusqu’à l’événement fatal.

Récit entre ombre et lumière, roman intense et fervent où la nature reflète les passions, Le Jour de l’effondrement emporte son lecteur jusqu’à la résolution – et l’apaisement.

Noam Chomsky, activiste

Noam Chomsky, activiste

de Jean BRICMONT & Noam CHOMSKY

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 26/06/2014 | 10,00 €

Nul n’incarne mieux que Noam Chomsky la figure de l’intellectuel engagé. Depuis presque cinquante ans, sans jamais faire de compromis, il dénonce les excès du pouvoir, les mensonges des grandes entreprises, les abus de nos dirigeants. Dans cet essai lumineux, Jean Bricmont explique le travail et les méthodes de Chomsky.

Quelles sont les responsabilités des intellectuels ? À qui parlent-ils ? Et surtout, comment peuvent-ils assurer leur indépendance face à ceux qui cherchent à les faire taire ?

L'histoire de ma vie

L'histoire de ma vie

de Henry DARGER

Arts (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 12/06/2014 | 19,00 €

Henry Darger est un des artistes les plus énigmatiques du xxe siècle. Il vécut reclus la majeure partie de sa vie, à Chicago. À sa mort, en 1973, ses logeurs découvrirent que ce vieil homme discret, en partie grabataire, avait donné naissance à une oeuvre monumentale de plusieurs dizaines de milliers de pages, illustrée de centaines de dessins et tableaux.

L’Histoire de ma vie est le dernier texte auquel Henry Darger a travaillé de 1968 à la fin de ses jours. Les premières pages de ce foisonnant récit autobiographique, ici proposées au lecteur accompagnées d’une sélection d’illustrations, sont absolument fascinantes. Darger évoque son enfance, sa vie avec son père, son internement dans un asile pour enfants, ses fugues, et son travail dans les hôpitaux de Chicago. L’imagination onirique de cet artiste  transforme cette vie ordinaire en une oeuvre à la beauté étrange et familière, envoûtante et merveilleuse.

Notre règne arrivera

Notre règne arrivera

de Grace LUMPKIN

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/06/2014 | 19,90 €

Emma McClure et sa famille, paysans pauvres, acceptent de quitter leurs terres et d’aller travailler à l’usine, à la recherche d’un avenir meilleur. Trompés par les vaines promesses de la Compagnie, ils assistent impuissants à la destruction de leurs espoirs. Emma veille pourtant, avec une force d’âme admirable, sur son père vieillissant, et sur ses quatre enfants. Leur vie, que l’on suit sur une vingtaine d’années, raconte l’Amérique pauvre qui va fuir les campagnes pour les villes, quitter les fermes pour les usines. Un des enfants va fuir sa famille, un autre va s’enferrer dans l’alcoolisme, les derniers vont travailler et développer peu à peu un instinct de rébellion contre l’ordre établi, qui les a ruinés et humiliés.

Une histoire de vie, une histoire de révolte.

Roman d’éducation, saga familiale et grande fresque sociale,Notre règne arrivera fut publié en 1932, pendant la Grande Dépression et connut alors un grand succès. Il représente une Amérique peu connue, qui mêle le souffle des grands espaces à un appétit infini de justice sociale.

La Plage aux tortues

La Plage aux tortues

de Chandani LOKUGE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 13/03/2014 | 15,00 €

« Mais enfin, pourquoi ? s’emporte Simon. Pourquoi doit-on toujours appartenir à quelqu’un, ou à un endroit ? Pourquoi n’arrives-tu pas à trouver ça en toi ? À te forger une paix si intime qu’aucun voleur ne pourrait s’introduire, un lieu où tu pourrais te retirer à chaque fois que tu en as envie ? Moi, ça me suffit. Je suis libre d’écumer les mers, si ça me chante. Et c’est une bénédiction, je trouve. »

Aruni ne cesse de s’interroger sur ses origines et décide de partir sur les traces de sa mère, Mala, dans son pays natal, le Sri Lanka. Elle y rencontre Simon, un ami de sa famille, et son oncle Priya, qui l’évite et se comporte étrangement à son égard. Aruni, à force de fréquenter la plage, est tiraillée entre ce monde à la fois proche et lointain qui la fascine, et celui de son hôtel, où elle fait la connaissance d’un homme marié, Paul, avec lequel elle flirte. Tandis qu’Aruni hésite entre ces deux univers qui l’appellent, se révèle peu à peu, en parallèle, le destin tragique de Mala.

Quête des origines, exploration subtile de la tension entre Orient et Occident, récit d’un enracinement impossible, dans La Plage aux tortues , rien n’est jamais tout à fait sien, rien n’est jamais tout à fait étranger.

Marie ou l'Esclavage aux États-Unis

Marie ou l'Esclavage aux États-Unis

de Gustave DE BEAUMONT

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 13/02/2014 | 20,00 €

La vie de Marie bascule le jour où elle découvre qu’elle a du sang noir dans les veines. Son mariage avec un jeune Français compromis, elle apprend à ses dépens que l’intégration dans une société ne tient qu’à une goutte de sang.

Mêmes origines familiales, mêmes études, mêmes métiers, mêmes convictions politiques, Gustave de Beaumont et Alexis de Tocqueville furent deux amis que seule la mort sépara. De leur voyage de dix mois aux États-Unis, les deux hommes reviennent chacun avec de grands projets littéraires et intellectuels. Tocqueville publie De la démocratie en Amérique, Beaumont publie Marie ou l’Esclavage aux États-Unis. Les deux livres paraissent en 1835. Mais là où Tocqueville embrasse l’ensemble de l’Amérique dans une grande analyse, Beaumont livre un roman de critique sociale qui dénonce un crime alors répandu : l’esclavagisme.

Mélodrame sentimental et analyse d’une démocratie aux contradictions violentes, Marie ou l’Esclavage aux États-Unisobtint un grand succès lors de sa parution, mais ni sa grandeur intellectuelle, ni sa perspicacité ne furent alors reconnues.

Cette nouvelle édition est assortie d’une préface et d’une postface d’une universitaire française spécialiste de la question noire aux États-Unis, Laurence Cossu-Beaumont, qui montre l’importance et la justesse de ce roman.

Roméo et Juliette avant Shakespeare

Roméo et Juliette avant Shakespeare

de William PAINTER

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 06/02/2014 | 12,00 €

En 2014 sera célébré le 450e anniversaire de la naissance de Shakespeare.  Le temps est venu de révéler un scandale : Shakespeare n’a rien inventé, mais tout volé. Notamment à William Painter, l’auteur des six romances rassemblées dans ce volume, qui furent une des principales sources d’inspiration du théâtre anglais de la Renaissance.
On retrouve en effet dans ces récits ce même mélange de grivois et de tragique, où les amants maudits côtoient les maris cocus. Mais, surtout, cette même capacité à distraire et captiver le public, avec ses intrigues rocambolesques : une femme qui se fait passer pour une autre afin de coucher avec son mari qui l’a délaissée, une amoureuse qui se fait duper par un frère et une soeur jumeaux…

William Shakespeare, de fait, a abondamment puisé dans ce recueil la matière de plusieurs de ses pièces, dont Roméo et JulietteEdouard III et Tout est bien qui finit bien.

Il faut croire en ses chances

Il faut croire en ses chances

de François SZABOWSKI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 02/01/2014 | 15,00 €

Jean Martinez est un homme heureux. Professeur de lycée en province, il habite un joli pavillon. Son épouse est douce et gentille, ses enfants grands et sages, et il connaît son petit succès comme auteur de romans du terroir. Mais une idée saugrenue de son éditeur parisien le pousse à écrire un récit pornographique qui se déroule dans un camp de concentration. Choqué, troublé, intrigué, Martinez doute de son bonheur et commence à rêver d’une vie différente, faite de gloire littéraire et de conquêtes sentimentales.

Peu à peu, il ne parvient plus à savoir ce qui est illusoire : son bonheur simple, ou cette autre vie qui l’attend, ailleurs, peut-être. Balloté entre chimère et ordinaire, son histoire nous renvoie, avec un humour froid et une ironie cruelle, à nos propres incertitudes existentielles.

Il faut croire en ses chances est un roman sur l’égarement qui nous guette tous, quand nous nous demandons si nous menons effectivement la vie que nous devons mener.

Das Kämpf

Das Kämpf

de Vaughn BODE

Arts (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 28/11/2013 | 20,00 €

Das KämpF est une des premières bandes dessinées américaines underground, datant de 1963.

Joyau oublié, ces planches en noir et blanc assorties de lettrages mettent en scène des soldats américains, allemands et russes dans des situations diversement saugrenues, avec un graphisme rond très lointainement dérivé de Walt Disney. Sous l’apparence d’une parodie de la Seconde Guerre mondiale et de la Guerre froide, Bodé propose une vision burlesque d’un univers d’ordre et de hiérarchie, où  les soldats, agités de passions souvent mesquines, suivent les ordres sans trop savoir pourquoi.

Chez Bodé, il n’y a pas de bons et de mauvais. Il n’y a que des individus vivant l’expérience de l’absurde militaire, sur lesquels le jeune auteur, alors âgé de 21 ans, porte un regard alternativement moqueur, acerbe, blasé, cruel, ou attendri.

Les Étoiles fixes

Les Étoiles fixes

de Brian CONN

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 21/11/2013 | 16,00 €

Plusieurs générations après un cataclysme qui a ravagé la Terre et la civilisation urbaine, une petite communauté vit repliée sur elle-même. Touchée par une mystérieuse épidémie qui l’oblige à placer une partie de ses membres en quarantaine, elle est menacée par l’apparition d’un monstre, loup-garou ?, vampire ?, qui plonge la population dans une atmosphère de soupçon généralisé. Les liens logiques et les identités se brouillent, le chaos s’installe, et l’harmonie de la communauté est mise en danger. Dystopie drôle et cruelle, absurde et magique, Les Étoiles fixes est un conte de Grimm moderne mêlant science-fiction et fantastique.

Ascèse

Ascèse

de Nikos KAZANTZAKIS

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 07/11/2013 | 10,00 €

Nikos Kazantzakis, l’auteur de La Dernière Tentation du Christ et d’Alexis Zorba, a rassemblé dans cet essai intense et poétique l’essentiel des interrogations philosophiques et spirituelles qui ont nourri son œuvre et animé ses principaux personnages. Influencé par Nietzsche et Bergson, Kazantzakis procède à une remise en question radicale de la place de l’individu dans le monde et de son rapport à une transcendance. Pour lui, le sens d’une vie se situe à l’échelle de l’histoire universelle, et réciproquement, les actions de l’individu ont une portée qui dépasse l’échelle de sa propre vie. Saints ou héros, les personnages de Kazantzakis expriment ainsi le double mouvement d’un corps fini qui marche vers la mort, et d’un esprit infini qui s’élève vers l’immortalité.

Le Néant

Le Néant

de Luigi MANZINI

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 07/11/2013 | 10,00 €

Au milieu du XVIIe siècle, une querelle agite Venise, Bologne et Paris : qu’est-ce que le néant ? L’initiateur de cette querelle est un ecclésiastique bolonais, Luigi Manzini.

Selon lui, le vide est le fondement des activités humaines. Dans ce texte révolutionnaire, Manzini, posant l’existence du néant comme limite infranchissable à la connaissance humaine, préconise une nouvelle conception de la vérité, fondée sur la raison et l’intelligence, et réexamine toutes les activités humaines : la philosophie, la théologie, la politique, la justice, la grammaire, les arts, la guerre, etc. Car réfléchir au néant permet aux esprits libres et novateurs de parvenir à la vérité.

Le Grand Meaulnes

Le Grand Meaulnes

de ALAIN-FOURNIER

Hors collection (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 24/10/2013 | 25,00 €

« Mais aujourd’hui que tout est fini, maintenant qu’il ne reste plus que poussière de tant de mal, de tant de bien, je puis raconter son étrange aventure. »

François Seurel, le fils de l’instituteur, se souvient de l’arrivée de celui qui deviendra son ami, Augustin Meaulnes, au Cours Sainte-Agathe, où ils sont tous deux pensionnaires. Quand Meaulnes disparaît durant trois jours, son escapade le mène dans un mystérieux domaine où se déroule une fête étrange. Il y fait la rencontre d’une merveilleuse jeune femme, dont il tombe éperdument amoureux, et qui bouleversera son existence et celle de son ami.

Roman du passage de l’enfance à l’adolescence, fabuleux classique pour petits et grands, Le Grand Meaulnes célèbre en octobre 2013 ses cent ans de publication avec une édition illustrée. Les illustrations aux teintes douces d’André Dignimont, contemporain d’Alain-Fournier, soulignent l’atmosphère féerique du roman, que l’on lit avec le même émerveillement un siècle après sa rédaction.

La Route des dangers

La Route des dangers

de William MORRIS

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 03/10/2013 | 15,00 €

Rodolphe, jeune chevalier errant parti à la recherche du Puits au Bout du Monde, se retrouve enfin seul avec la mystérieuse enchanteresse dont il est passionnément épris. Mais de tragiques événements viennent interrompre ce bref moment de bonheur, et c’est l’âme en berne que notre héros reprend sa quête, désormais hanté par le souvenir de deux femmes : la Dame de la Forêt, qu’il laisse derrière lui, et la Demoiselle de Fort-l’Abbé, dont il suit la trace sur la route du Puits et qui, à plusieurs reprises, lui apparaît en songe. Au cours d’un périple qui le mène toujours plus loin vers l’Est, au-delà des montagnes, des collines et des plaines, Rodolphe retrouve de vieilles connaissances et fait de nouvelles rencontres : le bandit Taureau la Hure, Mort-Fine le ménestrel, la douce reine de Bourg-l’Or et Gandolphe, le sinistre tyran d’Outre-Malmont, dont les terres s’étendent aux pieds de la gigantesque Muraille du Monde. Le Puits se trouvera-t-il vraiment au-delà ? Quête initiatique, roman d’éducation fantastique, récit d’aventures, Le Puits au bout du monde (1896), dont La Route des dangers est le second des quatre volumes, a durablement influencé la littérature fantastique anglaise et particulièrement ses deux maîtres, C.S. Lewis et J.R.R. Tolkien.

Pour les Femmes

Pour les Femmes

de Thomas RAIN CROWE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/08/2013 | 12,90 €

Thomas Rain Crowe, poète américain post-beatnik, retrace les histoires d’amour qui ont marqué son existence, dans ce roman d’apprentissage en forme d’autobiographie amoureuse.

Six chapitres, six femmes qu’il a passionnément aimées, six périodes de sa vie dont il fait le portrait. Tour à tour jardinier dans un couvent près de Grenoble, ouvrier agricole dans les vignes californiennes, poète beatnik à San Francisco, chauffeur de bus dans le Sud des États-Unis, Thomas Rain Crowe nous fait découvrir des personnages tous plus variés, intrigants et romanesques les uns que les autres.

Il nous propose ainsi le récit, tendre, simple et drôle, du long chemin que, depuis son enfance jusqu’à ses soixante ans, il a dû parcourir pour trouver la femme de sa vie.

« Tout ce que l’on fait dans la vie, même si l’on donne d’autres raisons, on le fait pour les femmes. »

Hermann Hesse

Dictionnaire pittoresque du collège

Dictionnaire pittoresque du collège

de COLLECTIF

Hors collection (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/08/2013 | 20,00 €

Fruit de l’inspiration de cinq jeunes professeurs, ce dictionnaire décalé propose un regard à la fois attendri et sarcastique sur le monde du collège et de ses élèves, à travers un établissement fictif, le collège Guy-Môquet de Damelepion-sur-Yonne.

Objets, lieux, vocabulaire et rituels de la vie collégienne sont passés au crible de leur humour mordant. Le lecteur découvrira ainsi non seulement le sens des expressionspoukavechikeum ou bolosse, mais aussi que le Tipp-Ex est l’un des principaux vecteurs culturels du mouvement punk. Il apprendra que la gomme, la craie et la chaise sont notées de 1 à 10 sur l’Échelle de violence du projectile scolaire, que le football et la pornographie sont les deux principales causes d’échec scolaire, que le sandwich « grec » est devenu une unité monétaire… Et se verra confirmer que le rapporteur, vraiment, ne sert toujours à rien.

Désobéir en démocratie

Désobéir en démocratie

de Manuel CERVERA-MARZAL

Sciences (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/08/2013 | 20,00 €

La désobéissance à la loi est-elle compatible avec la démocratie ?

Cette question provocante interroge les fondements de notre société. En effet, de nombreux mouvements, qui se présentent comme « désobéissants », remettent en cause le principe du respect absolu des décisions prises par les instances démocratiquement élues, au nom d’une logique supérieure, de l’intérêt général ou d’une clause de conscience.
L’ouvrage de Manuel Cervera-Marzal s’attache à montrer que cette attitude, loin d’être un simple refus d’obéissance, a des assises philosophiques et théoriques très profondes, établies par plusieurs penseurs du XIXe au XXe siècle.

En s’appuyant notamment sur les écrits de Thoreau, Gandhi et Martin Luther King, il retrace l’apparition et l’affirmation d’une pensée qui précise peu à peu les conditions de légitimité et d’efficacité de la désobéissance civile.

Il en ressort une certitude : la désobéissance civile, loin d’être une entorse à la démocratie, en est une composante essentielle.

Il n'y a pas de sparadraps pour les blessures du coeur

Il n'y a pas de sparadraps pour les blessures du coeur

de François SZABOWSKI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 06/06/2013 | 20,00 €

François Chabeuf est un jeune homme doté d’un talent inné pour l’intrigue et d’une mauvaise foi à toute épreuve. Expert en manipulation, son seul désir est d’être entretenu. Il est parvenu à séduire une retraitée puis à chasser son mari pour s’installer avec elle, mais au jour le jour la cohabitation s’avère plus difficile que prévu. Sombrant dans la misère la plus complète, il fait alors la rencontre de Vera, une jeune femme russe à la dérive, aux yeux bleu vodka et aux secrets trompeurs. Cette rencontre change sa vie et, mû par un sens de l’héroïsme que nul ne soupçonnait, il se lance dans une quête rocambolesque, mêlant intrigue amoureuse, roman policier et humour au vitriol.

François Chabeuf, l’antihéros mythomane des Femmes n’aiment pas les hommes qui boivent, franchit un nouveau palier dans la démesure, avec ce roman porté par un souffle épique et une frénésie euphorique.

L'Angoisse et l'Influence

L'Angoisse et l'Influence

de Harold BLOOM

Sciences (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 06/06/2013 | 20,00 €

L’Angoisse de l’influence s’est imposé, depuis sa première publication en 1973, comme une référence incontournable de la théorie littéraire. Harold Bloom y expose les modalités que peut employer chaque poète et écrivain pour faire éclore sa vision propre de l’art, et travailler à se libérer des auteurs de la tradition.

Dessinant une cartographie précise des rapports existant entre les écrivains d’une époque et ceux qui les ont précédés, Bloom produit ainsi une théorie complète de l’intertextualité, et met en évidence ce qui est à la source non seulement des productions individuelles, mais aussi de l’évolution générale de la littérature.

La Muraille de Chine

La Muraille de Chine

de Franz KAFKA

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 02/05/2013 | 10,00 €

Entre 1917 et 1922, Kafka est marqué par la fin de l’Empire austro-hongrois, l’émergence de l’antisémitisme et du sionisme, mais aussi par la vague d’intérêt, mêlée de crainte, que suscite la Chine depuis le début du XXe siècle. Il rédige alors plusieurs nouvelles où, pour évoquer le thème, classique chez lui, de la difficulté des hommes à organiser leur vie commune, il place ses récits dans une Chine imaginaire, inspirée de ses lectures. Elle devient pour lui l’archétype d’un territoire trop vaste, impossible à administrer, et difficile à défendre contre les menaces extérieures.

En rassemblant ces textes, et d’autres qui leur sont liés, ce volume offre un éclairage nouveau et révélateur sur l’œuvre de Kafka.

Métaphysique et fiction des mondes hors-science

Métaphysique et fiction des mondes hors-science

de Quentin MEILLASSOUX

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/03/2013 | 10,00 €

Dans sa nouvelle La Boule de billard, l’écrivain Isaac Asimov (1920-1992) raconte comment un célèbre physicien, Edward Bloom, fait le pari de fabriquer un dispositif qui équivaudrait à créer le mouvement perpétuel. Le jour de sa démonstration, il dévoile une sorte de fontaine d’électrons qui déforme l’espace-temps. Pour humilier un de ses collègues sceptiques, James Priss, son rival de toujours, il fait installer l’appareil sur une table de billard, jeu dont ils sont tous deux amateurs. Il propose alors à Priss d’y jouer…
Quentin Meillassoux offre une lecture de cette nouvelle, reproduite en annexe de cet essai, qui l’amène à questionner les concepts qui nourrissent la fiction, la science et la science-fiction.

Le Sens commun

Le Sens commun

de Thomas PAINE

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/03/2013 | 10,00 €

Publié le 10 janvier 1776, pendant la révolution américaine,Le Sens commun de Thomas Paine est le pamphlet qui incarne les débuts de la nation américaine. Vendu à plus de cent cinquante mille exemplaires en quelques mois, ce brûlot est un réquisitoire contre la domination britannique, autant que la description de ce que doit être un gouvernement par le peuple. Par sa force rhétorique et son élégante simplicité, ce document, ici présenté dans une nouvelle traduction de Christopher Hamel, est un appel à renverser tous les gouvernements illégitimes.

Le Jardin des singularités

Le Jardin des singularités

de Jesús SEPúLVEDA

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/03/2013 | 10,00 €

Plaidoyer pour le droit à la singularité, en opposition avec les standardisations imposées par les appareils étatiques, ce manifeste éco-anarchiste, à la fois tonique et foisonnant, allie contre-culture et provocation pour proposer la vision d’une humanité libérée des aliénations de la civilisation.

Pour Sepúlveda, la vie humaine doit redevenir une célébration de chaque jour, un carnaval permanent, qui seul permettra à l’humanité de retrouver la sagesse naturelle nécessaire à sa survie, comme à l’harmonieuse floraison de chacun.

Le Pays creux

Le Pays creux

de William MORRIS

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 26/11/2012 | 9,90 €

« Savez-vous où il se trouve ? le Pays Creux ? Depuis longtemps, maintenant, j?en suis à la recherche, j?essaie de le retrouver ? le Pays Creux ? car c?est là que j?ai vu mon amour pour la première fois. Je veux d?abord vous dire comment je l?ai trouvé ; mais je me fais vieux, et ma mémoire me trahit : il vous faut patienter et me laisser réfléchir si d?aventure je puis vous dire comment c?est arrivé. Oui, à mes oreilles résonne un bruit de trompettes qui retentissent dans des landes désolées, de mes yeux et mes oreilles, je vois, j?entends le choc et le fracas des sabots de chevaux, le son et l?éclat de l?acier ; des lèvres retroussées, des dents serrées, des cris, des hurlements, et des imprécations. [...] »

William Morris (1834-1896) fut imprimeur, poète, écrivain, peintre, conférencier, dessinateur, architecte et activiste socialiste.

Après la vague

Après la vague

de Alexander KEY

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 26/11/2012 | 13,90 €

Après de longues années de guerre et un cataclysme, le monde occidental est détruit. A 17 ans, Conan est un rescapé qui vit sur un îlot depuis cinq ans lorsque l’arrivée d’un bateau arborant le pavillon ennemi vient rompre sa solitude. Emmené contre son gré, Conan découvre la ville de l’Ordre nouveau, Industria, dans laquelle sa force physique et son intelligence le destinent à la condition d’ouvrier. Cependant, Conan refuse de se soumettre à la hiérarchie sociale d’une cité dont il exècre le fonctionnement totalitaire. Mû par son esprit d’indépendance et son désir de retrouver les siens à High Harbor, une petite cité qui résiste tant bien que mal à la suprématie de l’Ordre nouveau, il trouve l’aide nécessaire pour planifier sa fuite.

Alexander Key (1904-1979) était un romancier américain, auteur de nombreux livres de science-fiction à destination de la jeunesse.

Et je me suis caché

Et je me suis caché

de Geoffrey LACHASSAGNE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 17/11/2012 | 17,90 €

Titi, 14 ans, et Jérémie, 7 ans, vivent chez leur grand - mère dans une petite ville de Corrèze. Leur grand frère Jules a quitté la ville il y a plusieurs années en promettant à Titi qu’il reviendrait le chercher – et voici qu’il annonce enfin son retour. Tandis que Titi erre avec ses amis autour de la halle et du lac artificiel en attendant l’arrivée imminente de Jules, Jérémie se trouve livré à lui-même et vit dans son monde imaginaire. Ses journées, quand elles ne sont pas consacrées à l’étude de la Bible avec sa grand-mère, sont faites de guerres incessantes contre les Indiens et les Incroyants, qui provoquent toutes sortes de catastrophes. Le retour attendu du grand frère prodigue, la frustration de Titi, les maladresses de Jérémie et une série de rencontres imprévues vont amener les deux frères, pendant trois jours, à transformer la ville en un vaste terrain d’aventures. À la fois brut et poétique, Et je me suis caché restitue avec une grande justesse la langue et l’imaginaire de l’enfance et de l’adolescence, faisant de Titi et Jérémie les lointains descendants – corréziens – d’Huckleberry Finn et Holden Caulfield.

La Route vers l'amour

La Route vers l'amour

de William MORRIS

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 14/11/2012 | 14,90 €

Rodolphe, le plus jeune fils du roi des Haults-Prés, un petit pays paisible, s?enfuit de chez son père pour partir en quête d?aventures et vivre la vie d?un chevalier errant. Chemin faisant, il apprend l?existence d?un puits magique à l?eau miraculeuse, et se met en devoir de le découvrir. Son périple le mènera par monts et par vaux, de hameaux en citadelles, par-delà les prairies, les forêts et les landes arides. Le jeune aventurier y rencontrera toutes sortes de personnages, parmi lesquels les bergers-guerriers du Pays-des-Collines, un mystérieux chevalier noir, un moine lubrique, une troupe de joyeux hors-la-loi et une merveilleuse sorcière dont il tombera éperdument amoureux. Quête initiatique, roman d?éducation fantastique, récit d?aventures, Le Puits au bout du monde (1896), dont La Route vers l?amour est le premier des quatre volumes, a durablement influencé la littérature fantastique anglaise et particulièrement ses deux maîtres, C.S. Lewis et J.R.R. Tolkien.

William Morris (1834-1896) fut imprimeur, poète, écrivain, peintre, conférencier, dessinateur, architecte et activiste socialiste.

Le Lac aux îles enchantées

Le Lac aux îles enchantées

de William MORRIS

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 14/11/2012 | 19,90 €

Petite-Grive est une jeune femme dont la grande beauté inspire la vénération. Elle échappe à la sorcière qui l?a tenue prisonnière toute son enfance et sillonne le lac aux îles enchantées sur un bateau magique qui se nourrit de son sang. Sur chaque île, elle découvre divers aspects de l?existence et se trouve bientôt embarquée dans une quête où demoiselles et chevaliers, magiciens et sorcières se côtoient. Aidée par une fée protectrice, elle trouvera finalement l?amour, l?amitié et sa place dans le monde, au terme de ce touchant récit d?apprentissage et d?épanouissement féminin.

William Morris (1834-1896) fut imprimeur, poète, écrivain, peintre, conférencier, dessinateur, architecte et activiste socialiste. Le Lac aux îles enchantées (1897) fait partie de ses derniers ouvrages, qui ont durablement influencé la littérature fantastique anglaise.

Les Immortels

Les Immortels

de Amit CHAUDHURI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/11/2012 | 19,90 €

Dans le Bombay des années quatre-vingt, une commune passion pour la musique rapproche deux familles de milieux différents. Shyamji, le fils d’un grand chanteur classique, donne des leçons de chant à Mallika, l’épouse d’un dirigeant d’entreprise, Apurva Sengupta, ainsi qu’à leur fils, Nirmalya. Les influences réciproques qui se tissent entre ces personnages au long des années permettent à Amit Chaudhuri de dresser un tableau évocateur et subtil d’une société indienne en pleine évolution, partagée entre le respect de la tradition et les attraits de la modernité.

Y'a pas de prévenance !

Y'a pas de prévenance !

de Jean-Charles HUE

Arts (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/03/2012 | 19,90 €

Y’ a pas de prévenance ! rassemble pour la première fois les écrits de Jean-Charles Hue. L’artiste a conçu cet ouvrage comme un parcours à travers son univers artistique, entre le monde gitan et le Mexique de Tijuana et des combats de chiens. Il a pour ce faire mis en dialogue ses textes avec des images tirées de ses films, de ses vidéos et de ses séries photographiques, dont une a été réalisée spécialement pour l’occasion.

On y retrouve les personnages et les histoires, à la fois pleines d’humour et habitées d’un souffle épique, qui traversent ses vidéos et films. La langue orale et argotique qui caractérise ses écrits use de sonorités proches du vieux français et nous emmène dans un monde atemporel. Les objets (quart militaire, pistolet, couteau, voiture) qui sont récurrents dans son vocabulaire artistique servent ici de guides dans une atmosphère qui mélange crudité et sensualité.

Les majorettes, elles, savent parler d'amour

Les majorettes, elles, savent parler d'amour

de François SZABOWSKI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/03/2012 | 16,90 €

Benoît Bonvin, jeune cadre dynamique (ou à peu près tout le contraire), quitte Paris, encore imbibé des alcools de la veille, pour se rendre à un repas de famille dans la paisible commune de Grandville. La grande fête, minutieusement organisée par sa mère, est mise en péril quand la sœur de Benoît, Nathalie, décide à la suite d’une dispute de s’enfermer dans sa chambre, et déclare ne jamais vouloir en sortir. L’évènement fait resurgir des histoires qu’on avait voulu oublier, les nerfs se tendent, les verres et les plats défilent (les verres surtout), et la situation devient rapidement ingérable. Au fil des pages se dévoilent l’hypocrisie, les vices, les difficultés à dire, et à se mouvoir au sein d’un groupe qui réunit des étrangers, et que l’on nomme par convention une famille.

Testament scolastique

Testament scolastique

de Max BUCH

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/03/2012 | 12,90 €

Les Editions Aux forges de Vulcain sont fières d’avoir publié « Testament scolastique » de Max Buch, un pamphlet enlevé sur l’université. Les forges, dès leur création, se sont définies comme « productrices de textes », revendiquant ainsi une conception active de l’édition, qui n’est plus l’art d’attendre avec discernement ce qui vient, comme les manuscrits qui viennent par la poste, mais l’art de faire advenir les textes qui n’existent pas encore mais doivent exister.

Dans cet esprit, les forgerons déploraient que les textes sur l’université française, notamment lors de la crise de 2009, manquaient de force, et de vision. Il y avait de bons livres, mais ils étaient conjoncturels. Nous nous sommes donc tournés vers les universitaires que nous connaissions, et leur avons dit : écrivez ce que vous pensez.

Et l’un d’entre eux, Max Buch, s’est engagé, et a écrit « Testament scolastique ».

Les Enfants et la Philosophie

Les Enfants et la Philosophie

de Marie AGOSTINI

Sciences (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/03/2012 | 19,90 €

La philosophie, une affaire de grandes personnes ? Certainement pas. À partir de ses expériences dans des classes de primaire, Marie Agostini montre combien les enfants peuvent non seulement s’ouvrir à la philosophie, mais surtout devenir philosophes eux-mêmes et modifier en conséquence leur vision sur le monde. En faisant la part belle à la parole des enfants, ce livre montre que l’apprentissage de la vie en société passe, avant, tout, par la connaissance de soi-même.

Le Vampyre

Le Vampyre

de John William POLIDORI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/02/2012 | 12,90 €

Au mois de mai 1816, le poète anglais Lord Byron, son médecin et secrétaire John Polidori, Mary Godwin (future Mary Shelley) et le philosophe et poète Percy Shelley passaient des vacances au bord du lac de Genève. Le soir, réunis autour du feu, ils aimaient se lire à haute voix des poèmes sur les vampires. Par une nuit particulièrement agitée, ils décidèrent de se divertir en écrivant chacun une histoire de fantôme. Mary Godwin, qui avait dix-neuf ans, commença ce qui allait devenir Frankenstein (1818) ; Lord Byron écrivit un fragment sur un vampire aristocrate appelé Darvell. À partir de ce fragment, Polidori, alors âgé de vingt-et-un ans, écrivit Le Vampyre.

Édition nouvelle suivie de Le Comte Ruthwen ou les Vampires de Cyprien Bérard

John Polidori (1795-1821), médecin de Lord Byron, était un écrivain romantique anglais.

Les femmes n'aiment pas les hommes qui boivent

Les femmes n'aiment pas les hommes qui boivent

de François SZABOWSKI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 15/02/2012 | 18,90 €

 

Naïf et inexpérimenté, François Chabeuf fait ses premiers pas dans le monde du travail, armé de sa seule bêtise et d’une indécrottable mauvaise foi. Déterminé à conserver son poste vaille que vaille, il multiplie les intrigues et manipule son entourage sans le moindre scrupule. Mais sa maladresse provoque une série de péripéties toutes plus rocambolesques les unes que les autres. Tour à tour kidnappeur, séducteur, poète et parasite, François ne ménage pas sa peine et vogue de catastrophe en catastrophe, avec une virtuosité et une ingéniosité sans pareilles.

Roman à l’humour noir dévastateur, Les femmes n’aiment pas les hommes qui boivent est le portrait réjouissant d’un antihéros, doublé d’une jubilatoire satire des relations humaines.

Cahiers de régie

Cahiers de régie

de Constantin STANISLAVSKI

Sciences (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/03/2011 | 24,90 €

La rencontre entre Tchékhov et Stanislavski a été déterminante pour la réussite de l’auteur au théâtre. Déjà célèbre pour ses recueils de nouvelles, Tchékhov a débuté au théâtre par des échecs assez cuisants (Ivanov, Oncle Vania). Lorsque Constantin Stanislavski et Némirovitch Dantchenko, fondateurs de ce qui va devenir le Théâtre d’Art, décident de monter la Mouette en 1898, le public va enfin découvrir la singularité des personnages et de l’univers de Tchékhov. Stanislavski prend le texte des pièces à bras le corps et crée autour des personnages une atmosphère qui détermine leurs attitudes et puise dans leur psychologie une gestuelle et une appropriation qu’il impose aux acteurs à petites touches, dans une approche très concentrée qui fondera ce qu’on appellera plus tard « la méthode Stanislavski ». Ses Cahiers de régie, rédigés face au texte, évoquent le déroulement quasi cinématographique de la représentation, riche en détails, excitant l’imagination du lecteur et permettant de pénétrer au cœur de la manière dont les personnages ont été envisagés par Stanislavski lors de la création de ces chefs-d’œuvre de la littérature dramatique. Théâtre dans un fauteuil, découverte d’un univers slave envoûtant, excitation de l’imaginaire du spectateur, les Cahiers de régie de Stanislavski révèlent les œuvres à elles-mêmes.

Les anges vous méprisent

Les anges vous méprisent

de Laurent CRONE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 02/01/2011 | 14,90 €

Qu’y a-t-il de commun entre Hermann Goering découvrant à sa mort que les Enfers ne sont pas un chaudron au vacarme assourdissant, mais une file d’attente interminable dans un bâtiment climatisé, un lapin terré dans un buisson au milieu d’un désert rouge peuplé de chats féroces, un groupe d’étudiants anarchistes prenant d’assaut le siège du Medef, et un vieillard de 130 ans réalisant atterré que la récente découverte de l’immortalité ne pourra profiter qu’aux enfants pré-pubères ?

Une même vision de la vie sur Terre et de l’Au-delà, un même regard – tantôt onirique, réaliste, mais toujours plein d’humour – sur notre temps et sur ceux à venir.

Dans ce premier roman foisonnant, Laurent Crone nous donne à parcourir un univers singulier, hanté par la figure de Philip K. Dick.

L'Amitié

L'Amitié

de Ralph Waldo EMERSON

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/10/2010 | 9,90 €

L’amitié, réalité apparemment accessible et quotidienne, constitue en fait un défi redoutable pour la pensée. Car précisément, c’est une chose que l’on vit avant de véritablement la comprendre ou la définir. Et c’est précisément lorsque l’on cherche à en déterminer les exigences propres qu’elle se révèle insaisissable, voire inquiétante, parce qu’elle refuse de se fixer sur quelque justification, parce qu’elle est un désir insituable, plus encore peut-être que l’amour…

C’est cette inquiétude qui anime l’essai d’Emerson, publié en 1841. Le texte s’ouvre sur un constat apparemment optimiste : « Nous avons en nous bien plus de tendresse qu’on ne le dit ». Mais si les premières pages décrivent avec enthousiasme la puissance de cette pulsion altruiste, la force des attentes qu’elle suscite apparaît bien vite sous un jour beaucoup plus sombre. L’amitié qu’Emerson appelle de ses vœux est si exigeante, si « pure », si détachée de l’intérêt, du corps, des expériences partagées, qu’elle doit être décrite comme une simple « affinité », pouvant changer sans cesse d’objet, parce que qu’elle ne peut s’attacher à rien de trop identifiable et de trop concret. Tout l’essai tourne autour de ce paradoxe, selon lequel la sensibilité qui commande l’amitié est si délicate que rien ne peut durablement ou pleinement la satisfaire. Emerson met en oeuvre ce paradoxe de manière en quelque sorte performative : il interpelle lui-même ses amis dans le texte, il leur adresse des lettres, mais en s’adressant à eux comme des idéaux abstraits et distants, auxquels il peut dire : « à toi, pour toujours ou jamais ». Plus le texte avance, plus l’amitié se fait austère, froide, cruelle. La tendresse initialement célébrée montre ainsi progressivement son vrai visage. Et en fin de compte, l’amitié la plus pure devra se nourrir avant tout de distance, elle aura pour forme privilégiée la correspondance épistolaire…

Cet essai s’inscrit dans une longue tradition qui passe notamment par Aristote et Montaigne, et que l’on retrouvera aussi chez Nietzsche (avec son « amitié d’étoiles »). Mais Emerson montre d’une manière particulièrement radicale, lucide et directe, à quel point ce sentiment apparemment simple et bien connu, poussé dans ses conséquences extrêmes, est chargé de contradictions et d’angoisse.

Matthieu Haumesser

L'Âme humaine et le socialisme

L'Âme humaine et le socialisme

de Oscar WILDE

Essais (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/07/2010 | 10,00 €

Le socialisme peut-il être individualiste ? Et sinon, jusqu’où doit-il sacrifier le développement de l’individu et de ses facultés propres aux préoccupations altruistes ? En combattant la cupidité, l’égoïsme et l’exploitation de l’homme par l’homme, les doctrines socialistes ont peut-être été, depuis le 19e siècle, portées à négliger la question de l’individu et de sa capacité à se réaliser en tant que tel. Cette question ne concerne pas seulement les régimes socialistes autoritaires du 20e siècle : elle conserve toute son actualité alors que certains discours contemporains réduisent de plus en plus le socialisme à un éthique compassionnelle, qui devrait substituer à la clarté de principes réfléchis et à la volonté déterminée de changer l’ordre social, l’obscurité problématique – et en tout cas non politique – des sentiments altruistes.

Dans L’âme humaine et le socialisme (publié en 1891), Wilde soulève cette question de manière visionnaire. Il montre que le socialisme peut écraser les hommes, et en particulier les pauvres, aussi sûrement que les mécanismes d’exploitation capitaliste, lorsqu’il tombe, soit dans l’autoritarisme, soit dans la valorisation excessive de la charité. Sa thèse est alors simple et radicale : « le socialisme lui-même n’aura de réelle valeur que dans la mesure où il permettra de développer l’individualisme ». L’enjeu est de montrer que cet individualisme ne doit pas être confondu avec l’accumulation capitaliste. Bien au contraire, selon Wilde, il n’est en rien contradictoire avec l’abolition de la propriété privée. Il peut même en être le véritable but, dans la mesure où celle-ci, libérant les hommes du souci de la possession et des contraintes sociales énormes qu’elle occasionne, pourra les conduire enfin à développer leur « personnalité ». Wilde défend ainsi un socialisme radicalement original, centré sur l’idéal de l’artiste et de l’homme cultivé, contre tout despotisme qui le contraindrait, fût-ce celui du peuple ou des bons sentiments.

(présentation par Matthieu Haumesser, directeur de la collection « Essais »)

Un Rêve de John Ball

Un Rêve de John Ball

de William MORRIS & Joël CHANDELIER

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/02/2010 | 14,90 €

Puis John Ball reprit la parole, et dit, « En vérité, je suis sûr que vous savez aussi bien que moi ce que nous avons à faire — et en premier lieu, que nous devons agir — car celui qui est solitaire ou prisonnier peut rêver de la compagnie des hommes, mais celui que des compagnons entourent doit agir au lieu de rêver [...] ».

William Morris (1834-1896) fut imprimeur, poète, écrivain, peintre, conférencier, dessinateur, architecte et activiste socialiste.

Question de l'être et beauté féminine

Question de l'être et beauté féminine

de Jérémy NABATI

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 24/09/2009 | 15,00 €

Question de l’être et beauté féminine rapporte les aventures cocasses et poétiques d’Aldo, un jeune homme pensif mais pas mélancolique, qui courtise Flora, une jeune femme. Cette histoire d’amour offre à Question de l’être et beauté féminine l’occasion de s’émanciper des codes du récit amoureux classique pour s’élancer vers la poésie, l’humour et un lyrisme (un peu) surréaliste, écho de Vian, Queneau et Pérec. Question de l’être et beauté féminine est suivi d’un recueil de courtes pièces en prose poétique, Comment errez-vous ? qui se penchent, avec aux lèvres le même sourire sanglant de l’ innocence, sur la fin du monde, les amours passés et les vacances dans le sud.

Contretemps

Contretemps

de Charles MARIE

Littératures (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 02/09/2009 | 15,00 €

Contretemps rapporte les aventures poétiques et crépusculaires de Melvin Epineuse, dandy par vocation et détective par nécessité. Melvin est engagé par une étrange société secrète pour retrouver Bruno Bar, un excentrique de ses amis, dont la principale occupation consiste à baptiser, contre leur volonté, les militants anticléricaux. Les recherches de Melvin le mèneront de Paris à Florence, de Florence à Budapest ; jamais il ne prendra l’avion, mais toujours le train ; jamais il ne mangera d’autre met que les plats les plus fins, ni ne boira autre boisson que les breuvages les plus nobles. Il rencontrera aussi des femmes, explorera des catacombes, se fera tirer dessus sans riposter et s’efforcera de terrasser ses adversaires à coups d’aphorismes improvisés.

La Mémoire, Outil et Objet de Connaissance

La Mémoire, Outil et Objet de Connaissance

de David MEULEMANS

Sciences (AUX FORGES DE VULCAIN) | Paru le 01/07/2008 | 20,00 €

La mémoire, outil et objet de connaissance, recueil pluri-disciplinaire rassemblant quinze articles de jeunes chercheurs, chacun s’intéressant à l’usage du concept de mémoire dans sa discipline propre et montrant, en creux, quelles sont les différentes dimensions de la mémoire.

Textes de : Ariane Bilheran, Véronique Bontemps, Simon Bréan, Julien Clément, Cédric Clouchoux, Caroline Duburcq, Nathanaël Dupré la Tour, Marion Lafouge, Aurélie Ledoux, David Meulemans, Alexandra Oeser, Coline Perrin, Maël Renouard, Alexandra Sippel, Aurélie Thiria et Jérémy Viale.

Spartacus

Spartacus

de Romain TERNAUX

AUX FORGES DE VULCAIN | Paru le | 18,00 €

Un roman qui montre Spartacus comme vous ne l'avez jamais vu. Racontées à la première personne, les aventures de l'esclave révolté deviennent le journal intime et hilarant d'un pauvre type qui, se trouvant au bon endroit au bon moment, finit par incarner l'espoir des dominés et se trouve sans cesse, bien malgré lui, débordé par la violence des hommes. Provocant, volontairement bête et méchant, ce roman est une fable grinçante et noire sur la passion des peuples pour les hommes providentiels.

Un roman qui montre Spartacus comme vous ne l'avez jamais vu. Racontées à la première personne, les aventures de l'esclave révolté deviennent le journal intime et hilarant d'un pauvre type qui, se trouvant au bon endroit au bon moment, finit par incarner l'espoir des dominés et se trouve sans cesse, bien malgré lui, débordé par la violence des hommes. Provocant, volontairement bête et méchant, ce roman est une fable grinçante et noire sur la passion des peuples pour les hommes providentiels.