l'autre LIVRE

ABORDO

Salon 2018 : Retrouvez cet éditeur sur le stand A19

Abordo Éditions

Maison d'édition à Bordeaux

Poésie – Écritures actuelles

 

« A bordo ! » « (Montez) à bord ! »
Par cette injonction, nous vous invitons au voyage, à venir avec nous à la découverte de poésies nouvelles, ou à la redécouverte d'auteurs disparus dont la parole est toujours en résonance.
En gardant le cap d’une ligne éditoriale originale et singulière, nous appuyant sur la volonté d’affirmer l’acte poétique comme un lieu de réflexion et d’expression esthétique, nous fabriquons des livres qui privilégient les écritures vivantes, ouvertes sur le monde.

Ne chantons pas la rose, faisons-la fleurir !

 

Site web :http://www.abordo.fr
Courriel :nous contacter
Spécialités :Poésie – Écritures actuelles
Qu'en moi Tokyo s'anonyme

Qu'en moi Tokyo s'anonyme

de Thibault MARTHOURET

ABORDO | Paru le 27/10/2018 | 15,50 €

vous ai-je parlé
de cette fois où j’ai absorbé tout Tokyo ?

Ils sont 13 millions à chercher mon nadir

13 millions dans un personnage 
campé dans un champ de blé
un Niagara de saké

deux personnages existent contre / dans un champ résistent au silence
de blé dur, de ciel mûr, de verdure, qui ne dit pas
son nom — vous ai-je parlé des bleuets piqués autour
et comme les personnages ?
Ils sont aussi les personnages / taches 
et contours que la terre et le ciel cherchent à noyer, à digérer

 

Thibault Marthouret est né à Vichy, en 1981. Il vit aujourd’hui à Bordeaux où il enseigne la langue anglaise à l’université.
Qu’en moi Tokyo s’anonyme est son deuxième recueil de poésie après En perte impure publié, en 2013, aux éditions Le Citron Gare.
 

Chroniques de l'oubli

Chroniques de l'oubli

de Thierry DELHOURME

ABORDO | Paru le 24/09/2018 | 17,00 €

« J’aime toutes les histoires qui commencent au bord d’une rivière. Cela me vient, je le sais maintenant, de ma fascination enfantine pour tout ce qui coule indéfi­niment, même quand on dort et rêve à ce qui, juste­ment, coule pendant notre absence, en dehors de nous, le temps, le vent, la pluie. Ma première révolte se porta donc sur la beauté de l’eau ; quel que fut mon lieu de vie, j’en cherchais systéma-tiquement la rive, la plage, la source. Mais ainsi, je n’en reconnus que davantage mon état de soumission. »

Thierry Delhourme, né à Libourne en 1963, vit et travaille à Bègles. Il anime le groupe d'action poétique Le Peuple des piétons depuis 2014.

 

Tentative verticale / La conciliation entre le réel et le poème n'est pas une utopie

Tentative verticale / La conciliation entre le réel et le poème n'est pas une utopie

de Carles DIAZ

ABORDO | Paru le 20/03/2018 | 14,00 €

Tentative Verticale se veut un hymne pour un monde éclairé par la puissance de la poésie.
Le poème est ici un acte de foi marquant de son sceau le sens des actes et des choses ; il convoque une réflexion autour de la volonté de création et la nécessité d'assumer la portion de singularité qui appartient à chacun.
Pour Carles Diaz, la poésie est un sédiment composé de vertige, de fulgurance, de doute et de lenteur, dont le but est de restituer au plus près la part d’inconnu et d’ineffable accompagnant notre séjour au monde.

Préface de Patrick Quillier

Le Lent Baiser des acrobates

Le Lent Baiser des acrobates

de Élisabeth GAUMET

Quan Garona monta (ABORDO) | Paru le 02/02/2018 | 14,00 €

Le Lent Baiser des acrobates réunit la condition d’étrangeté, l'érotisme, le paganisme et le mysticisme, en tant que parties intégrantes du rapport au monde.
Fonctionnant comme une mosaïque ou un puzzle, ce recueil prend appui sur l'aspect fondamental de la parole qui exhorte à vivre avec intensité et urgence, sans pour autant faire l'éloge d'un ailleurs ou d'un hors-temps. Les vers s’enchaînent comme s'ils examinaient le lieu où s’interpénètrent les sens et les émotions, la passion, la beauté, l'action, le rapport entre l'intime et l'Histoire de la culture.
Pour Élisabeth Gaumet, l'écriture ressemble à un cheminement, une "solution intégrale" où les mots recouvrent un aspect magique, propitia-toire ; des mots destinés à intercéder entre une réalité sensible et un idéal abstrait, symbolique.
D’une manière capiteuse tout autant que subtile, ces textes témoignent du vertige de la vie, des tensions entre faire et croire ; ils montrent une contemplation mais aussi une agitation utilisant le verbe comme voie privilégiée d'exploration.

Élisabeth Gaumet (1973), vit et travaille à Perpignan.

Absent Présent

Absent Présent

de Damien PAISANT

l'Appel du large (ABORDO) | Paru le 13/11/2017 | 9,00 €

Absent Présent est composé d'une suite de courts poèmes dédiés à l'exploration du sentiment de perte, et à la mémoire d'un être disparu.
Ce recueil présente, ou plutôt suggère, le chemi-nement d'une quête de sens autour de l'abîme que provoque l'absence irrévocable.
La parole s’exprime ici comme dans un espace-temps métaphorique, elle est comme écrite sur un puzzle dont les pièces cherchent à faire briller le renouveau du Présent, mais aussi à témoigner de la part de douleur que laisse l'Absent, celle qui un jour ou l'autre nous frappe tous.

Damien Paisant (1984) vit à Bagneux, près de Paris. Auteur et comédien, Absent Présent est son premier recueil de poésie.

 

Ça fait désordre

Ça fait désordre

de Eva BAPTISTE

l'Appel du large (ABORDO) | Paru le 30/10/2017 | 8,50 €

Certains désordres sont liés aux lieux et à la mémoire ; hors de toute topologie, d‘autres ramènent l‘Être à la confusion, le poussant à affronter la solitude, la fragilité, l‘immensité, la marche forcée inhérente à l‘aventure humaine...
Ainsi, au-delà des mots, nous succombons au visible.

Face au désordre, avec audace, Eva Baptiste serre contre son cœur le poème comme une forme de salut, d‘attente et de rencontre.
On entendra ici, à haute voix avec un ton pénétré de vigueur, des mots lourds d‘émotion et de sens, des mots qui traduisent d’infimes et de grands événements dans un mouvement où le désordre s‘oppose au linéaire et au symétrique. Le temps présent, à venir et à passer s‘interpénètrent dans cette quête d‘équilibre et d‘espoir.

 

Eva Baptiste est née à Paris en 1985.
Ça fait désordre est son premier recueil de poésie publié.

 

SYLVES

SYLVES

de Jean-Joseph RABEARIVELO

La Lanterne du passeur (ABORDO) | Paru le 20/02/2017 | 14,00 €

Salut, village rouge à tuiles primitives
sur lesquelles, parfois, bondit le beau levant ;
vieux murs que, le matin, de leurs chansons plaintives,
les filles de l’Imerne animent en rêvant !

Je vous salue aussi, montagnes éternelles,
immuables témoins de notre âge aboli,
où l’on cherche à savoir ce que cachent en elles
les pierres des anciens au fronton démoli !

Je voudrais divertir mes pensées et mes rêves
parmi vos grands débris et vos charmes mourants
et jouir près de vous, de mes heures de trêves,
ô Pays d’Inconnus, de Héros et de Grands !

 

L'auteur : Jean-Joseph Rabearivelo (1901?-1937) est sans conteste le plus grand poète malgache d’expression française. Premier poète moderne d’Afrique, il était aussi dramaturge, romancier, traducteur et théoricien de la littérature.  Ses poèmes traduisent le sentiment d’un exil intérieur et la volonté de conjurer la fascination d’un passé ancestral mythifié, et l’avènement d’une modernité inquiétante, trou-blante, caractérisée par le malaise culturel. Entre sa passion pour la langue française, l’assimilation, ainsi que la nécessité de revenir aux valeurs vernaculaires, il prônait son amour à la langue et à l’expression littéraire malgaches, comme l’a montré son engagement dans le mou-vement littéraire Mitady ny very (rechercher ce qui est perdu).

Le Dernier lieu, suivi de Jardins

Le Dernier lieu, suivi de Jardins

de Thibault BISCARRAT

ABORDO | Paru le 20/11/2016 | 9,80 €

Le poète qui fait « don de ses yeux au ciel », toujours saisit l’insondable ; une lumière impérieuse le traverse, venant des hauteurs, passe par sa main, et devient le poème.
Aussi, à chaque fois qu’écrire s’impose, il est l’écho de lui-même dans l’immense solitude obligée par cette force souveraine qui l’anime.

 

Thibault Biscarrat (1979), écrivain et musicien français. Le Dernier lieu est son deuxième recueil publié aux éditions Abordo.

Les Papillotes : Las causas granas

Les Papillotes : Las causas granas

de Thierry QUATRE

La Lanterne du passeur (ABORDO) | Paru le 05/11/2015 | 19,80 €

Livre bilingue Occitan / Francais, en vis à vis

– Français –

Jasmin est un véritable homme de son temps ; un temps de bouleversement auquel il ne peut pas rester insensible : le 19e siècle. Jasmin n'est certes pas un artiste engagé, au sens où il n'a pas d'appartenance politique. Dans les chansons de sa jeunesse, il chante davantage la liberté que l'amour. Au lendemain de l'aventure Napoléonienne qui a marqué son enfance, Jasmin est en rapport épistolaire avec le grand chansonnier Bérenger. Pour autant, il est difficile de le considérer comme un républicain farouche, car il semble s'accommoder de tous les régimes tant qu'ils restent modérés, comme l'atteste son soutien à Lamartine en 1848 lors des terribles journées de juin. De fait, ses combats sont ailleurs. Il n'a que faire des partis. Il défend des valeurs : l'amour, la charité, la défense de la campagne face à l'industrialisation naissante, ainsi que la singularité de la langue occitane.


– Occitan-Gascon –

Jansemin es un vertadèr òmi de son temps ; un temps de tresvirada de la quau pòt pas demorar insensible : lo 19au sègle. Jansemin es pas ua artista engatjada, dens lo sens qu'a pas d'apartenéncia politica. Dens las cançons de sa joentut, canta mèi la libertat que l'amor. Que son au lendoman de l'aventura Napoleoniana qu'a mèrcat son enfança e Jansemin que s'escrivon damb lo cançonaire gran Berengèr. Mès, çaquelà, qu'es malaisit deu considerar com un republican hagard, pr'amor que sembla acomodar-se de totas las fòrmas de governador per tant que demora moderadas, com l'atesta lo son sosteng à Lamartine en 1848 au moment deus tarriblas jornada de junh. De hèit, sos combats que son en lòc mei. Que se trufa deus partits. Defén valors : l'amor, la caritat, l'empara deu campèstre en fàcia de la revolucion industriala, atau com la singularitat de la lenga occitana.

 

L'auteur : Jasmin / Jansemin. Personnage hors du commun, coiffeur et poète né à Agen en 1768 et mort en cette même ville en 1864, il écrivit en occitan, langue à laquelle il donna une impulsion nouvelle

L'auteur/réalisateur : Thierry QUATRE. 40 ans, enseignant, membre de l'Institut des Études Occitanes. Il effectue des recherches critiques de l'œuvre de Jasmin, et assemble une bibliographie approfondie. Il est à l'origine de ce projet de réédition.

L'auteur/traducteur : Pierre DARRICAU. 67 ans, est ancien professeur de français et d'occitan.

Le Lampadaire et la baignoire, suivi de Majong

Le Lampadaire et la baignoire, suivi de Majong

de Tristan BLUMEL

l'Appel du large (ABORDO) | Paru le 29/10/2015 | 7,80 €

Si Tristan Blumel était électricien, il serait expert en courts-circuits. Mais de courts-circuits qui feraient de l'électricité une force universelle accessible à tout un chacun, gratuitement, partout, tout le temps.

Pour le dire autrement, Blumel n'écrit pas de poèmes : il sculpte la langue, il saisit des blocs de mots et de phrases et en retire d'énormes pans pour atteindre à l'évidence du monde...

 

Tristan Blumel, né en 1989 à Saint-Julien-en-Genevois, vit et travaille à Bordeaux. Engagé dans la création qui va du jeu sur papier à la performance orale, il œuvre sans cesse pour que la poésie ait une plus large présence dans l’espace contemporain.

Dolmancé

Dolmancé

de Thibault BISCARRAT

Quan Garona monta (ABORDO) | Paru le 20/10/2015 | 13,50 €

Je suis le fils de ma langue / Celui qui n'est pas encore né  / Mort par deux fois / Une fois homme / Une fois encre pour se souvenir / Aporie langage / Cette coupe je la porte à mes lèvres / Dans mon sommeil / Cent quatorze rêves animent la muraille / Je suis le fils de ma langue / J'ai ramené le verbe des guerres d'Italie / J'ai chanté pour me consoler de la mort / J'ai placé le centre loin de la terre / Seize cicatrices ornent ma poitrine / J'ai blessé Adonis / J'ai brûlé Alexandrie / Puis j'ai fondu ma langue dans l'obscur.

Thibault Biscarrat (1979), écrivain et musicien français, né à Auch, a vécu à Bordeaux, Espagne et en Norvège.

Les Déferlantes nocturnes, acte a plusieurs voix

Les Déferlantes nocturnes, acte a plusieurs voix

de Carles DIAZ

Quan Garona monta (ABORDO) | Paru le 02/03/2015 | 12,00 €

L'idée de perte traverse soudain nos esprits ;

je saisis mon arme, la pointe vers le ciel

flottant sur un corps endormi

des draps blancs battaient des ailes pour échapper

à la vague montante de ce destin

dont j'admirais malgré moi ses contours coulant

de cheveux sombres

comme la tempête que j'idôlatrais

ma vie devenait encore une prière posée sur mon dos

elle était devenue un dieu survolant la couleur.

Je la répugne...

 

Carles DIAZ (1978), poète franco-chilien né à Satiago, docteur en histoire de l'art, vit et travaille à Bordeaux. Il a publié ses ouvrages de poésie au Chili et en France, avec notamment au Éditions Abordo : "Le Fleuve à l'envers (2013),  et "Les déferlantes nocturnes" (2010) dont voici la nouvelle édition 2015.

Les Papillotes / Las Papilhòtas

Les Papillotes / Las Papilhòtas

de Thierry QUATRE

La Lanterne du passeur (ABORDO) | Paru le 04/10/2014 | 23,00 €

Livre bilingue Occitan / Français, en vis à vis

 – Français

« Il était peuple et il était Gascon »

C'est par ces mots que Jacques Boé (1798-1864) dit Jasmin entame son hommage au Maréchal Lannes et c'est par ces mots qu'il se définit lui-même. Peut-être est-ce pour cela qu'après son formidable succès, sa vie et son génie, la France l'a oublié ? Bien sûr il y a toujours sa statue à Agen, que les fabricants de canons Allemands ont miraculeusement épargnée. Bien sûr une station de métro à Paris porte son nom. Mais au milieu des Hugo, Voltaire, Dumas ou Diderot, combien de passagers imaginent que Jasmin est autre chose qu'une fleur ? Bien sûr, son nom est encore fièrement cité par les occitanistes ou par les Lot-et-Garonnais.

Mais qui a réellement parcouru l'une de ses oeuvres ?
 

Occitan-Gascon

« Èra pòple e èra Gascon »

Per aqueths mots, Jacme Boèr (1798-1864) dit Jansemin avia son omenatge au Manescau Lanas e, per aqueths mots, se présenta si medish. Dilhèu, es pr'amor d'aquò que, arron son succès esmiraglant, sa vita e son engèni inspirats, França lo s'a desbrombat ? De segur, i es totjorn la soa estatua a Agen, que los canonaires alemands an, miraclosament, esparnhada. De segur, ua estacion de mètro de París pòrta son nom. Mès, au demièi de Hugo, Voltaire, Dumas o Diderot, quant de passatgèrs se pensan que Jansemin es auta causa qu'ua flor ? De segur, son nom es enqüèra citat grandosament preus Occitanistas o preus Òlt e Garonés.

Mès qui a vertadèrament paginavirat ua de sas òbras ?

 

L'auteur : Jasmin / Jansemin. Personnage hors du commun, coiffeur et poète né à Agen en 1768 et mort en cette même ville en 1864, il écrivit en occitan, langue à laquelle il donna une impulsion nouvelle.
Jasmin commence par déclamer ses poèmes aux clients de son salon de coiffure. Il entreprend ensuite une carrière de lecteur public de ses poésies dans la région agenaise, puis au-delà, ses tournées dans le Midi Occitan finissant par l'occuper à temps plein.
Avec Charles Nodier qui le révèle à la société littéraire Parisienne, Jasmin élargit encore son public, et l'apogée de sa carrière de conteur est sans doute atteinte à Toulouse, en 1851, lorsqu'il se produit sur scène entouré de 380 figurants et plus de 20 chanteurs.
Protégé de Sainte-Beuve, célébré par la critique de Paul de Musset, Léonce de Lavergne, Charles de Mazade, Eugène Vallade ou, entre autres, par Armand de PontMartin qui lui consacre un article "Jasmin à Paris", le poète-coiffeur correspond avec Lamartine, avec Lizst, et va même jusqu'à écrire un poème de remerciement à Ibrahim Pacha, le sultan d’Egypte qui lui a envoyé deux colombes en cadeau.
Jasmin sera décoré et pensionné par le roi Louis Philippe Ier.

 

L'auteur/réalisateur : Thierry QUATRE. 40 ans, enseignant, membre de l'Institut des Études Occitanes. Il effectue des recherches critiques de l'œuvre de Jasmin, et assemble une bibliographie approfondie. Il est à l'origine de ce projet de réédition.

L'auteur/traducteur : Pierre DARRICAU. 67 ans, est ancien professeur de français et d'occitan.

Lettres-Poèmes : Correspondance avec Gaudí

Lettres-Poèmes : Correspondance avec Gaudí

de Matthieu GOSZTOLA

Quan Garona monta (ABORDO) | Paru le 15/04/2014 | 12,00 €

Mais parmi tous ces papiers marqués par l'usure, et qui semblaient avoir été jetés pêle-mêle au fond de la malle, figuraient des lettres écrites par Antonia Maria Arellano, soigneusement glissées dans des pochettes plastiques, ainsi que son journal, tenu dans un cahier visiblement récent. Ces lettres, elle les avait adressées à Antoni Gaudí.

Elle les appelait ses lettres-poèmes.

Matthieu Gosztola (1981), docteur en littérature française, enseigne la littérature au Mans et à Paris. Il a publié de nombreux ouvrages de poésie, des essais, des ensembles d'aphorismes et des écrits en prose.

 
À Mesure d'Ombre

À Mesure d'Ombre

de Alexandre SALCÈDE

l'Appel du large (ABORDO) | Paru le 14/10/2013 | 7,50 €

À Mesure d'ombre est tissé des voix de trois silhouettes étranges, âmes errantes autant que corps désirants.Le texte d'Alexandre Salcède a la chair comme obsession avec ce qu'elle a de plus que l'âme. Un texte en vingt-et-un fragments proférés d'un lieu fait de paysages crépusculaires, d'où la voix est arrachée au silence de la nuit. Cette voix émerge nue de sa dépouille, chante seule jusqu'à l'extinction, comme une élégie entrelaçant parole et mouvement.

 

Alexandre Salcède (1988) vit et travaille à Paris.

Monochromies

Monochromies

de Dimitri DEZORTY

ABORDO | Paru le 02/09/2013 | 14,80 €

Dans Monochromies, Dezorty privilégie les formes multiples et les espaces ouverts de l’écrit. Il les conjugue en vue d’organiser la topographie ainsi que l’assemblage des mots.
Portée par l’expérimentation, l'écriture résulte de la tension entre le sens et le code en contestation du lyrisme habituel. Entre rigueur et désordre, émerge une dynamique transversale, disséminée dans le zigzag d’un jeu créatif. Pourtant ces formes brèves ont en dénominateur commun le risque d’obéir à des contraintes, dans l’imaginaire et dans la structure.
Les cycles de Monochromies sont des fragments parfois déroutants, parfois provocateurs, souvent ironiques, mêlant la futilité de l'intime à la netteté du réel.
Sans pour autant chercher à séduire à tout prix, l’aspect ludique et les référents culturels contemporains sont des tentatives d’ouverture aux nouvelles stratégies de subversion convoquées par le poème/objet.

 

Dimitri Dezorty (1972) vit et travaille à Paris.

Le Fleuve à l'envers

Le Fleuve à l'envers

de Carles DIAZ

Quan Garona monta (ABORDO) | Paru le 15/02/2013 | 12,50 €

Dans Le Fleuve à l'envers, la voix poétique interroge les engrenages d'une tradition "fondatrice" ainsi que l'assemblage de la "Grande Histoire". À force d'interpeller son identité, cette voix finit par se dédoubler et se confronter à son altérité. Devant l'impossibilité de refondation du réel, le récit se montre conscient d'une perte et en même temps de sa propre condition plurielle, fragmentée. L'écriture s'adresse à un destinataire abstrait que l'on ne peut situer à l'intérieur ou à l'extérieur d'elle-même. Aussi, sous un imaginaire polysémique, le discours lyrique se métamorphose en un territoire individuel complexe, décousu, discontinu... Il s'ouvre sur le fleuve dans lequel dévale l'échappée symbolique de l'individu à travers une démarche tout autant existentielle qu'esthétique.

       
Carles DIAZ, né en 1978, d'origine Chilienne, est docteur en histoire de l'art et archéologie de l'université Bordeaux 3. Auteur de deux livres de poésie contemporaine publiés au Chili, « Le Fleuve à l'envers » est son deuxième ouvrage poétique publié aux Éditions Abordo.

Les livrets de théâtre. Vol. 1, Leçon de choses : comédie en un acte

Les livrets de théâtre. Vol. 1, Leçon de choses : comédie en un acte

de Frédéric PAQUET

Art'Égo&Cie (ABORDO) | Paru le 01/02/2012 | 12,50 €

Tout texte théâtral est écrit pour être lu et dit.

Le théâtre est le lieu de tous les possibles et sa pratique une manière audacieuse d'explorer voire d'interroger les formes et les possibilités créatives de l'art de la représentation.

Dans le but d'accompagner la réalisation d'un travail de création et de mise en scène, nous éditons à destination des ateliers d'expression théâtrale quatre livrets pour les quatre formes conventionnelles du répertoire de l'art dramatique : la comédie, la comédie dramatique, la dramatique et la tragédie.

À l'heure des arts dits «pluridisciplinaires», la question des styles du théâtre est de plus en plus large et peut parfois se confondre avec l'expression «spectacle vivant». D'où l'intérêt d'explorer et de présenter ici les traits et les frontières spécifiques à chaque genre.

Un premier livret pour la comédie. En soulignant l'importance de l'humour, la pièce Leçon de choses explore en un acte les pistes du genre en mêlant le divertissement, la sensibilité et l'ironie.

     " Sur scène, neuf éminents savants, opiniâtres mais non despotes, sont dédiés à donner un bon enseignement scientifique à un seul enfant. Voila qui n'est pas courant...

La charge d'enseigner est-elle plus lourde que celle d'avoir neuf vieilles chouettes et vieux barbons sur le dos ?

Rien d'évident ici, surtout que l'enfant est agité et que les savants sont sages, voire parfois l'inverse."

 

L'auteur : Frédéric Paquet est professeur de théâtre, auteur et plasticien

 

Les Livrets de Theatre. Vol. 2, La Vie Malgré Tout : comédie dramatique en trois actes

Les Livrets de Theatre. Vol. 2, La Vie Malgré Tout : comédie dramatique en trois actes

de Frédéric PAQUET

Art'Égo&Cie (ABORDO) | Paru le 01/02/2012 | 14,50 €

Tout texte théâtral est écrit pour être lu et dit.

Le théâtre est le lieu de tous les possibles et sa pratique une manière audacieuse d'explorer voire d'interroger les formes et les possibilités créatives de l'art de la représentation.

Dans le but d'accompagner la réalisation d'un travail de création et de mise en scène, nous éditons à destination des ateliers d'expression théâtrale quatre livrets pour les quatre formes conventionnelles du répertoire de l'art dramatique : la comédie, la comédie dramatique, la dramatique et la tragédie.

À l'heure des arts dits «pluridisciplinaires», la question des styles du théâtre est de plus en plus large et peut parfois se confondre avec l'expression «spectacle vivant». D'où l'intérêt d'explorer et de présenter ici les traits et les frontières spécifiques à chaque genre.

Deuxième livret : la comédie dramatique. Avec une pièce en trois actes, La vie malgré tout, l'étude des caractères s'amplifie. Nous irons de l'évacuation du chagrin au sentiment d'espérance, en passant par le glissement de la routine, la lassitude, la provocation, la fraternité, l'amour et la prise de conscience de la fragilité de l'Être.

    " Dans le camp de réfugiés 33300, il y a de la vie avec ses hauts et ses bas, on n'en fait pas une maladie. De rebond en rebond, nous apprenons qu'elle passe, la vie, et que malgré tout, elle est à vivre."


L'auteur : Frédéric Paquet est professeur de théâtre, auteur et plasticien

 

Les livrets de théâtre. Vol. 3, Comme si de rien n'était : Dramatique en vingt scènes partagées

Les livrets de théâtre. Vol. 3, Comme si de rien n'était : Dramatique en vingt scènes partagées

de Frédéric PAQUET

Art'Égo&Cie (ABORDO) | Paru le 01/02/2012 | 15,50 €

Tout texte théâtral est écrit pour être lu et dit.

Le théâtre est le lieu de tous les possibles et sa pratique une manière audacieuse d'explorer voire d'interroger les formes et les possibilités créatives de l'art de la représentation.

Dans le but d'accompagner la réalisation d'un travail de création et de mise en scène, nous éditons à destination des ateliers d'expression théâtrale quatre livrets pour les quatre formes conventionnelles du répertoire de l'art dramatique : comédie, comédie dramatique, dramatique et tragédie.

À l'heure des arts dits «pluridisciplinaires», la question des styles du théâtre est de plus en plus large et peut parfois se confondre avec l'expression «spectacle vivant». D'où l'intérêt d'explorer et de présenter ici les traits et les frontières spécifiques à chaque genre.

Ce troisième livret aborde la dramatique avec la pièce Comme si de rien n'était, un drame en 20 scènes partagées.

Cette pièce est construite autour d'une trame bourgeoise, où le fil fédérateur est la tension du rapport binominal de toutes les formes possibles d'embrigadement (passé / présent ; résignation / subversion ; départ / retour ; gloire / décadence ; franchisse / mensonge). La continuité dramatique de cette pièce s'illustre avec deux scénarios en parallèle (salon / chambre) et des dialogues respectueux du caractère des personnages.

"Après presque douze années d'absence, Édith Lartigue revient, malade, sur le domaine dont elle est l'héritière. La famille sur place doit-elle s'inquiéter de ce retour ou naturellement s'en réjouir ? Dans un huis-clos familial où le plus convenable, comme souvent, n'est pas forcément le meilleur. Côté cour, on s'explique ; côté jardin on attend."

Les livrets de théâtre. Vol. 4, Lo guant de la Reina : tragédie en cinq actes

Les livrets de théâtre. Vol. 4, Lo guant de la Reina : tragédie en cinq actes

de Frédéric PAQUET

Art'Égo&Cie (ABORDO) | Paru le 01/02/2012 | 14,50 €

Tout texte théâtral est écrit pour être lu et dit.

Le théâtre est le lieu de tous les possibles et sa pratique une manière audacieuse d'explorer voire d'interroger les formes et les possibilités créatives de l'art de la représentation.

Dans le but d'accompagner la réalisation d'un travail de création et de mise en scène, nous éditons à destination des ateliers d'expression théâtrale quatre livrets pour les quatre formes conventionnelles du répertoire de l'art dramatique : la comédie, la comédie dramatique, la dramatique et la tragédie.

À l'heure des arts dits «pluridisciplinaires», la question des styles du théâtre est de plus en plus large et peut parfois se confondre avec l'expression «spectacle vivant». D'où l'intérêt d'explorer et de présenter ici les traits et les frontières spécifiques à chaque genre.

Avec ce quatrième livret arrive enfin la tragédie, en 5 actes : Lo Guant de la Reina.

La tragédie soulève toutes les difficultés de la représentation. Elle met en scène des passions nobles et fortes. Elle présente des personnages historiques «hors du commun» en proie à une destinée exceptionnelle mais malheureuse. Victimes du pathos, leur grandeur réside en leur acte de sacrifice, car ils n'ont aucune possibilité d'échapper à leur destin.

"Le Vendredi saint de l'an de grâce 1190, Aliénor d'Aquitaine, son fils le roi Richard, ses filles de France et d'Angleterre sont au palais de l'Ombrière à Bordeaux. En ce fastueux palais, avant la minuit de ce jour saint, en exemple la mort viendra pour que sur le duché d'Aquitaine, l'ordre règne."