l'autre LIVRE

5 SENS

5 Sens Editions est une maison d'édition créée en avril 2015 et domiciliée dans le canton de Genève.
 
L’essence même de 5 Sens est basée sur l’ambition de faciliter l’accès à l’édition à compte d’éditeur. Afin que cela soit possible, un véritable partenariat entre l’auteur et l’éditeur est essentiel. Ne possédant pas les moyens des grandes maisons traditionnelles, en ce qui concerne les effectifs ou sur le plan financier, il est important que chacun de ses acteurs mette la main à la pâte. La communauté d'auteurs, au fur et à mesure qu’elle grandira, facilitera la propagation des publications, idées, partages ou collaborations.
 
Notre statut de petite maison, nous permet de prendre en charge nos livres sur plusieurs années. Evitant ainsi la philosophie d’immédiateté propre au monde littéraire en général. Ce statut offre également un rapport plus humain et en phase avec la réalité. Bien que le milieu littéraire soit connu pour être aussi difficile d’accès qu’un refuge perdu au mont Everest, il existe tout un monde indépendant, où des libraires, des associations, des éditeurs, des auteurs cohabitent avec un état d’esprit plus ouvert aux nouvelles découvertes.
 
L’écriture est un moyen d’expression au même titre que le parler, le dessin, la danse, la peinture, etc. La publication de livres, d’idées, de mondes différents ou visions novatrices, ne sera jamais une action à limiter ni en quantité ni en temps, de la même manière que nous ne limitons pas la parole lorsqu’elle partage une expérience, éclaire une réalité ou fait tout simplement rêver.
Adresse : Rue Louis-Favre 22
1201 Genève
Site web :http://www.5senseditions.ch
Courriel :nous contacter
Diffusion :Aucun
Représentant légal :Anne-Lise Wittwer
Forme juridique :Entreprise individuelle
Racine ISBN :978-2-88949
Nombre de titre au catalogue :100
Tirage moyen :7
Spécialités :Roman fiction, Biographie, Poésie...
Domestiquer la menace

Domestiquer la menace

de Gyslain NGUENO

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/11/2018 | 12,70 €

Chaque jour, le monde lancé dans sa course folle, entre en collision avec des existences. Les êtres, qui habitent ces existences, tentent alors de faire face aux turbulences, échafaudent des stratégies, des techniques de survies, pour domestiquer la menace. Ici, ce sont sept vies qui se dessinent, dans un corps à corps avec le destin, au dénouement incertain.

 

Gyslain Ngueno

 

Gyslain Ngueno est né au cœur des années 80, a grandi entre l’Afrique et l’Alsace, vit à Lyon. Artiste protéiforme, son travail s’exprime autant en poésie, en fiction, qu’en chanson. Après un recueil de poésie nommé « souplesses » en 2016 et un premier album « Gaie-Gris » en 2017, Domestiquer la menace est sa première œuvre de fiction éditée. Site web de l’auteur : http://gyslain-n.com/

 

Orlan & Bygvvir

Orlan & Bygvvir

de François CURCHOD

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/11/2018 | 17,00 €

Orlan accompagné par son ami Byggvir va bientôt quitter le petit village de Morneséjour où ils ne se sont jamais sentis à leur place, pour rejoindre la capitale Catagalm. Son objectif, remporter le tournoi des aspirants chevaliers et entrer au service de l’empereur pour partir combattre les Orghoviens. Pourrait-il réaliser son rêve ou sera-t-il rattrapé par les étranges évènements qui se déclenchent autour de lui, de son ami et de Baldur, le terrible ministre de la guerre qui semble avoir une dent contre eux ?

 

François Curchod

 

François Curchod, écrivain suisse né en 1987, se découvre vers l’âge de 12 ans une passion pour les livres fantastiques tels qu’Harry Potter, le monde de Narnia ou le seigneur des anneaux. Ce n’est que vers l’âge de 20 ans qu’il commence à inventer des histoires dans sa tête. Puis à 28 ans, il décide de les écrire pour les partager.

 

Elan nomade

Elan nomade

de Bruno GOLOUBIEFF

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/11/2018 | 12,00 €

Ce livre est d’abord une invitation au voyage. Tous celles et ceux qui ont fait l’expérience de l’aventure, de l’incertain, de l’errance s’y reconnaitront. Cette écriture par fragments dépose çà et là des morceaux de pensées à propos de l’existence. L’auteur marque de quelques traits de plume la surface d’un livre où se côtoient des tonalités donnant matière à questionner sur le sens de nos vies. Elan nomade se veut intimiste, à travers ses histoires imprégnées de poésie où l’imagination nous emporte vers un ailleurs réel ou symbolique. En parlant au singulier, l’auteur s’adresse pourtant à d’autres personnes que lui. Il donne à partager ce que chacun a pu ressentir dans des moments importants quand le doute submerge tout. Il y a cependant toujours un espoir et peut-être même une expérience à vivre pour en sortir grandi. Ce livre ne néglige pas de rire de lui-même. L’humour est très présent ainsi qu’un certain goût pour la provocation et le cynisme. En résumé, élan nomade invite le lecteur à faire halte et se poser sereinement pour prendre la mesure de ses chances à vivre le présent adossé au calme d’une belle journée.

Elan nomade est le troisième ouvrage de l’auteur. Il vient à la suite d’étreintes vagabondes,publié en 2016 chez 5 Sens éditions et de curiosités humaines, publié en 2014 aux éditions Mille plumes.

 

Bruno Goloubieff

Né en 1970, l’auteur est originaire du Jura où il a grandi. Après avoir exercé le métier d’éducateur spécialisé, il travaille actuellement en tant que formateur à l’université d’Aix-Marseille ainsi que dans d’autres institutions sanitaires et sociales. Il cultive l’amitié, la musique, le sport, le droit à l’originalité, l’humour et les discussions philosophiques. Marié, deux enfants, il vit au calme dans la campagne de Provence à Mérindol dans le Luberon.

Au bout du compte

Au bout du compte

de Marguerite DESTRE

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/11/2018 | 17,00 €

La maladie de l’oubli la rongeait. Sa mémoire avait volé en éclats. Des images d’autrefois venaient parfois hanter la vieille femme. Remontant le cours du temps, Au bout du compte, roman initiatique relate une enfance et une jeunesse dans l’Espagne tourmentée de la première moitié du vingtième siècle. Née dans la pauvreté des années 1920, l’héroïne connaît l’instabilité du régime républicain, la guerre civile et la rigidité du premier franquisme.

Ayant quitté sa Castille natale pour suivre des études d’architecture à Barcelone, elle ne saura pas déjouer les pièges de la métropole. Naïve, la jeune fille à l’esprit romanesque tente de se frayer un chemin dans une société hiérarchisée et impitoyable. Des attitudes avenantes, des fréquentations agréables, miroirs trompeurs de l’amitié, la conduiront au drame. Victime de la répression politique, elle verra son parcours se terminer par l’échec. Au bout du compte ? Se répétera-t-elle souvent. Des chimères, la solitude et la mort.

Marguerite Destre

Marguerite Destre est professeur agrégée, docteur ès lettres. Elle a mené des travaux de recherche sur le roman espagnol de l’après-guerre civile. Intéressée par l’œuvre de Théodore de Foudras, romancier et feuilletoniste français du XIXe siècle, elle a publié des articles sur cet écrivain. D’un solstice à l’autre, son premier roman, est paru en 2011.

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

Le registre (De l'origine de l'oeuvre)

de Jean-Luc FAVRE REYMOND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 02/11/2018 | 15,30 €

Considéré comme l’ouvrage le plus abouti de l’auteur, Le Registre (De l’origine de l’œuvre) concept linguistique et sémantique purement imaginaire, se veut une introspection poétique et philosophique au cœur de l’œuvre, dans sa totalité absorbante et ses multiples contradictions. 800 aphorismes rédigés autour de trois thèmes fondamentaux : La Courbe de l’errance, la Courbe du désastre, et le Corps Marchand, avec pour conclusion fulgurante : La prostitution de la pensée humaine qui marque une dérive progressive de l’humanité, avec en soubassement la fin de l’époque civilisée. Crise profonde de l’acte créateur, dans un monde disloqué par les nouvelles technologies mortifères, le Registre, prend sa source dans la métaphysique occidentale du VIe siècle avant JC, en se référant principalement au philosophe Héraclite et au poète Parménide, comme une ultime provocation.

Jean-Luc Favre Reymond

Jean-Luc Favre Reymond, est un écrivain, poète, critique français né en 1963 en Savoie. Il est l’auteur de trente-trois ouvrages publiés et traduits tout ou partie en huit langues. Son œuvre poétique a été saluée par les plus grands poètes et universitaires contemporains, Jean Rousselot, André Du Bouchet, Claude Roy, Georges Emmanuel Clancier, Henri Meschonnic, Christian Bobin, Bernard Noel, Jacques Ancet, Pierre Brunel, Jean Burgos et donne lieu à de nombreuses études. À cet égard il figure dans le Larousse de la poésie française, édition établie par Jean Orizet. Prix International pour la paix.

Variations sur le regard

Variations sur le regard

de Dominique GODFARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/10/2018 | 11,05 €

« Le regard est volontiers assimilé à une fenêtre sur la pensée, sur les sentiments ou sur l’âme. Mais gardons-nous d’approuver pleinement la métaphore dans la mesure où la maîtrise que nous en avons autorise bien des camouflages, voire des travestissements. », constate Dominique Godfard qui, au départ, voulait simplement écrire un billet sur les échanges et dérobades entre regards (par exemple, le sentiment d’être devenu transparent aux yeux du garçon de café alors qu’on voudrait passer sa commande ; ou bien, dans la rue, le contraire à l’approche d’un mendiant qu’on s’efforce d’effacer de son champ visuel). Puis ce premier billet en a suggéré d’autres, de plus en plus nombreux puisque parmi ses définitions (13 dans le Littré !) le regard, c’est aussi la manière dont on regarde. C’est ainsi que l’auteure, aidée de ses souvenirs et, parfois, de quelques belles citations, s’est laissée porter de regard en regard...

Dominique Godfard

Née à Casablanca, Dominique Marie Godfard a quitté le Maroc à 22 ans. Elle a vécu à Paris, à Londres, et habite depuis neuf ans la Basse-Normandie.  D’abord nouvelliste, elle s’est tournée en 1999 vers le roman (LA PAMPA) et vient de publier : Le bus pour Drancy (roman, 2014),  Une année percheronne (Journal, 2015) et Le bonheur passait, il a fui ! (Nouvelles, 2016). Elle a un site http://lamachineaecrirededominique.wordpress.com/ et nourrit de ses lectures son blog : http://des-livres-et-moi.blogs.nouvelobs.com/.

 

Evidence

Evidence

de Jenny TROLLIET

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 11,00 €

Raphaël est un acteur dans un petit théâtre de Paris. Il aime son métier, faire rire les gens et donner la possibilité au public d’exprimer ses émotions. Dans son nouveau quotidien plein de liberté, Raphaël se remémore son voyage en Inde et sa rencontre avec Aatma, un personnage énigmatique, source de vérité. Un jour, durant ses rêveries matinales, il reçoit un SMS de Lucie. Une évidence.

Jenny Trolliet

Jenny Trolliet, écrivain et éveilleuse de conscience. Réalise des soins énergétiques, écrit par passion et intuitivement par le biais de ses guides ou anges gardiens. Peint, dessine, chante et aime la vie. Se passionne pour la vérité et la partage au Monde.

Kilogramme zéro

Kilogramme zéro

de Martine ROFFINELLA

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

« Au début elle ne se pesait pas cinq fois par jour. Sa balance n’était qu’une amante occasionnelle. Ce n’était pas encore son idole. Elle se contentait donc de relever les différences de poids entre le matin et le soir. D’abord il n’y eut pas de frayeur. Elle constatait. Cent grammes de pris ou de perdus. Une broutille de différence entre deux pesées quotidiennes. Puis quand les cent grammes venaient en plus cela commença à la contrarier. Zut j’ai grossi disait-elle. Ensuite il fallut trouver une explication à cette prise de poids dans la même journée. Repérer l’aliment responsable de cela. Ainsi commença le début de la hantise que lui inspirèrent bientôt ces pesées qui du même coup et obligatoirement se multiplièrent. »

Dans un monde où l’apparence prime et impose sa dictature de normes physiques codifiées, Kilogramme Zéro trace l’histoire presque indicible d’une femme aux prises avec son corps. Très vite elle s’aperçoit qu’au-delà de ses formes, c’est son existence propre qui est en jeu, mise en balance – dans tous les sens du terme. Kilogramme Zéro suit cette solitude qui peu à peu s’efflanque, dans une quête du soi ultime et dépouillé, en vue de son exact « point de floraison ».

Martine Roffinella

Révélée en 1988 lors de la parution de son premier livre Elle (éd. Phébus), Martine Roffinella est à présent l’auteure d’une vingtaine d’ouvrages, tous genres littéraires confondus, avec comme fil rouge une exploration singulière de l’humain dans tous ses états. Son roman L’Impersonne (éd. François Bourin) a été finaliste du Prix Marie-Claire du roman féminin 2017.

Je suis mousse

Je suis mousse

de Véronique LUROIS

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 14,40 €

Après un démarrage difficile dès son plus jeune âge et une séparation déchirante, ce jeune garçon évoluera avec l'aide de son oncle et sa tante vers un destin qui lui sera propre. Un parcours semé d’embûches, jalonné de joies, de surprises et de déceptions.

Véronique Lurois

Un livre dans les mains dès l’apprentissage de la lecture et un gout prononcé pour l'écriture, Véronique a voulu partager avec vous l'histoire de ce très bon ami qu'elle a trouvé digne d'intérêt.

Le mystérieux voyage de Léna

Le mystérieux voyage de Léna

de Vanessa ROCHANGE-LESQUIOT

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

Au cours d’un mystérieux voyage dans un monde fantastique Léna vivra plusieurs expériences où elle devra affronter ses peurs, oser faire confiance et se dépasser. La petite fille rencontrera des êtres parfois étranges, certains amicaux et d’autres beaucoup moins qui l’entraîneront dans des péripéties tantôt joyeuses tantôt dangereuses. Mais ce voyage aidera-t-il Léna à vaincre sa plus grande peur ?

Vanessa Rochange-Lesquiot

Née en 1980 Vanessa Rochange-Lesquiot est originaire du Béarn en France. Elle y vit au calme dans une campagne qu’elle affectionne particulièrement.

Boulitude

Boulitude

de Francine COLLET

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 9,30 €

Justine a bientôt 20 ans, des parents qui ne se parlent plus et un petit ami très amoureux. Elle va entrer à l'Université. Au seuil de sa nouvelle vie, elle se sent légère, 45 kilos sur la balance, le visage et le corps qu'elle a toujours voulus, rien de mou, rien de laid. Mais plus l'hiver approche, plus elle s'enfonce dans un épais mal-être et perd ses repères. Elle n'a plus qu'une vision floue de son avenir tandis qu'autour d'elle, les autres semblent au contraire savoir exactement ce que sera sa vie. Alors, la nuit, pieds nus dans la cuisine, elle ouvre le frigo et avale, avale, avale...

Une plongée sans concession dans une année de la vie d'une jeune femme en pleine confusion. Quand 20 ans est l'âge des doutes, de la solitude, de l'errance affective et des dépendances alimentaires.

Francine Collet

Née à Genève en 1966, Francine Collet a été journaliste pendant dix ans avant de bifurquer vers la formation d'adultes. Depuis 2006, elle anime également des ateliers d'écriture en Suisse et en France. Elle vit en Haute-Savoie et a déjà publié plusieurs recueils de nouvelles et romans.

Les Pagi

Les Pagi

de ISABELLE FAVIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 02/10/2018 | 17,00 €

De retour de la Grande Guerre, Victor Danton épouse enfin Lucie. Bien décidé à oublier les horreurs passées, l'ancien sportif, mutilé, s'engage sur une nouvelle voie alors que la jeune institutrice est envoyée dans une école perdue du Nogentais. Ensemble, ils vont devoir affronter les ravages de la grippe espagnole, les superstitions héritées de la nuit des temps et les souvenirs indélébiles des tranchées. Car le conflit est toujours présent, marquant les paysages, les communes endeuillées et surtout les hommes dans leurs chairs comme dans leurs consciences. L'amitié des anciens combattants qui tentent de se reconstruire, celle du célèbre sculpteur Alfred Boucher et les coups d'éclat de l'énergique et entêtée Flore, la jeune soeur malvoyante de Lucie, vont accompagner le jeune couple dans sa nouvelle vie. L'auteur nous livre ici un nouveau roman typé, rude et délicat à la fois, qui dépeint avec justesse les bouleversements de la société rurale d'après-guerre, entre rivalités politiques, obscurantisme persistant et une mondialisation économique qui s'accélère.

Isabelle Favin 

Ancienne archéologue et professeur d'histoire depuis 25 ans, l'auteur est née en Champagne et elle y a passé sa jeunesse. Elle a baigné dans ce monde rural aujourd'hui un peu à l'écart qu'elle évoque dans le roman. D'origine suisse par sa mère, elle vit actuellement en Haute-Savoie où elle continue à enseigner.

Les combes noires

Les combes noires

de François-Claude FELIX

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 28/08/2018 | 12,30 €

Il est donc utile avant tout dans la vie de perfectionner l’Entendement ou la Raison autant que nous pouvons.

(Ethique de Spinoza, Chapitre IV).

Du plus profond des forêts obscures, dans les Combes noires, comme dans les foules de villes qui ont gardé les traces de la sauvagerie, il faut apprendre à vivre… mais est-ce bien sans conséquences ?

François Claude-Félix est né à Alger avant l’indépendance. Après des études supérieures scientifiques et socio-économiques, il a mené une carrière dans le commerce international, puis l’enseignement. Romancier, poète et plasticien, il convoque dans son œuvre – aux côtés de son imaginaire – la mémoire de sa famille, son parcours de vie et ses engagements politiques et philosophiques.

Ancien élève de l'Ecole des Beaux-Arts de Paris, Christian Lemoine a été un temps journaliste d'entreprise. Il travaille aujourd'hui dans le secteur social de l'Education spécialisée. Il mène parallèlement une carrière d'illustrateur : dessin de presse, bande dessinée, illustrations pour la jeunesse. Christian Lemoine poursuit également une activité d'artiste indépendant pour laquelle il puise son inspiration dans ses racines bretonnes ou dans sa vision des secousses du monde. Comme pour les illustrations présentes dans cet ouvrage, son expression privilégie le dessin à la plume à l'encre de Chine.

La mélancolie du pivert

La mélancolie du pivert

de Pauline PERRIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 28/08/2018 | 17,00 €

L’entrée dans l’âge adulte n’a rien d’un long fleuve tranquille, surtout lorsqu’on dissimule un lourd secret. Pépita Pivert le sait mieux que personne. Dans le petit village de campagne où elle a grandi, son anomalie en fait une bête de foire. Elle se sent à l’étroit dans ce microcosme dont elle ne respecte pas les codes et se réfugie dans les livres pour ne pas suffoquer. Mais l’arrivée d’une nouvelle famille dans la maison voisine bouleverse son quotidien. Elle rencontre Billy, un garçon rêveur qui s’insinue rapidement dans son monde. Pour la première fois, et ce malgré l’interdiction de sa famille, l’adolescente ose révéler son étrange particularité… Un lien solide se tisse alors entre les deux voisins. Ensemble, ils rêvent d’évasion et projettent de tout quitter pour tenter leur chance dans une grande ville. Mais une fois leur bac en poche, la réalité n’est pas aussi douce qu’ils l’imaginaient. Nouvelles relations bouleversantes, rencontres inquiétantes et jalousies s’immiscent dans leur amitié…

« De l’espoir condensé pour toutes les personnes qui se sentent différentes et rejetées » @maylis_reads_books, blogueuse

Pauline Perrier a 23 ans, elle est étudiante le jour et écrivain la nuit. Elle a vécu en Thaïlande, a sillonné l’Europe, l’Asie du Sud-Est et même la Russie. Un prix littéraire québécois a récompensé l’un de ses poèmes en 2012. « La Mélancolie du Pivert » est son deuxième roman.

Le chant du tambour

Le chant du tambour

de Jean-Luc BREMOND

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/08/2018 | 17,00 €

Alors que sévit la Grande Guerre en Europe, un jeune Algonquin de treize ans doit entreprendre sa quête de vision. Cependant son père, homme-médecine, a d’autres projets. Il l’envoie en mission pour interpeller ceux qui menacent son peuple et pour que s’accomplissent les prophéties. Il doit pour cela faire un tambour, c’est en le battant qu’il trouvera sa destination. Commence alors un voyage initiatique et périlleux dans les couleurs des quatre points cardinaux, le jaune, le rouge, le noir et le blanc, avec comme guide le chant du tambour.

Jean-Luc Bremond

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

L'inconnu

L'inconnu

de Alain DORÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/08/2018 | 12,70 €

Bien assis sur mon vieux banc en bois, je le regarde arriver. Noir de pied en cap, son chapeau vissé sur la tête, il braque sur moi son regard terrible, où je devine une volonté inflexible. Déjà qu’il se produit des choses bizarres dans ce petit village, sa venue ne va pas arranger les choses. Il passe devant moi de sa démarche rapide, je pense qu’il va vers les ruines du vieux château. Que peut-il bien chercher là-bas, est-ce l’ancien trésor, celui que l’on attribue aux templiers ? Et cette policière, la superbe brune aux yeux verts, qui te glace jusqu’à la moelle tant l’humanité semble l’avoir désertée ! J’espère bien vivre assez vieux pour connaître le dénouement de tout ça.

Alain Doré

Alain Doré nous propose son troisième roman. Il s’est essayé à un nouveau genre narratif, où l’action est perçue par les yeux d’un ancien, témoin immobile et passif du temps qu’il lui reste à vivre. Bien qu’il soit celui que l’on oublie toujours, il est tout de même le centre où tout s’agrège. Il en résulte un roman où l’action et l’intime se mélangent pour lui conférer sa saveur propre.

Presque la fin d'un monde

Presque la fin d'un monde

de Brice GHARIBIAN

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/07/2018 | 17,00 €

Dans la famille Barjhamm, il y a le grand-père, qui n’a jamais vu la mer.

Il y a le père qui fait des blagues pas drôles.

Il y a sa femme qui crie même quand elle chuchote.

Il y a le chien, toujours en train de faire des trucs de chien.

Il y a aussi tous les autres. Les enfants, l’oncle et la tante, les amis, la patronne du bar. Oui, tous les autres. Tous aussi fous les uns que les autres, de cette folie ordinaire, celle du quotidien, celle des petites gens.

Et, surtout, il y a le monde, qui va de travers.

Brice Gharibian

Né en Ardèche dans les années 80, Brice Gharibian connaît une enfance heureuse et sans encombre, un bonheur oublié, comme une sorte de mélancolie joyeuse dans laquelle il puise sans limite.

Il vit et travaille à Lyon, partage son temps libre entre rêveries et écritures, quand les deux ne se mélangent pas dans sa poésie.

Presque la fin d'un monde est son premier roman. 

Makaria

Makaria

de Arnault BARTHOULOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 23/07/2018 | 19,55 €

Paris, 1927. Des caniveaux du monde, entre la solitude de la rêverie et la lucidité bileuse, va éclore l’histoire d’une véritable descente aux enfers. Une histoire qui s’ouvre par une petite pensée intestine, l’une de ces pensées que l’on ne s’avoue pas, et qui s’insinue comme un poison dans les veines.

Mais pour s’offrir cette histoire, il faut en payer le prix. Rebecca, serveuse éreintée et épouse désenchantée de Colin, un vaurien connu trop tôt, s’y apprête sans le savoir, ayant le sentiment qu’une autre vie l’attend. C’est sous la forme d’Hector, tueur misanthrope épris d’une morale contestable, qu’elle viendra s’y heurter.

Trouvant l’un dans l’autre les maux qui font sauter le pas, ils sont prêts à laisser infuser cette idée qui leur trotte dans la tête. Reste à chacun le choix de sa mise en scène : pour lui, une signature laissée sous la forme d’un mystérieux valet en gants blancs ; pour elle, de naïfs mirages qui tournent au vinaigre.

Dans ce jeu unique d’un destin mêlé, ils n’ont plus qu’à aller jusqu’au bout. Et, une fois la veine creusée, il n’y a qu’à suivre le mince filet rougeâtre qui s’en échappe.

Certains disent qu’écrire en rouge porte malheur, mais ces gens ne font pas d’histoire…

Arnault Barthoulot

Arnault Barthoulot, ancien enseignant épris de voyage et de liberté, quitte à 26 ans la France pour le Vietnam, entretenant une relation ambiguë avec son pays d’origine et sa capitale. Écrivant depuis son adolescence, influencé par le Romantisme et l’Absurde, il s’attache à montrer comment les passions les plus vives entraînent irrémédiablement les folies les plus destructrices.

Bricoles et camisoles

Bricoles et camisoles

de Alain RENÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 19,80 €

Admis comme étudiant au Centre de Formation des Infirmiers de Secteur Psychiatrique au sein d’un hôpital de 3 000 lits, Olivier va dé­couvrir un univers difficilement imaginable pour un jeune homme de 18 ans. Les événements de mai 68 ne vont rien arranger au bon déroulement de ses études. C’est à travers son journal que le jeune élève infirmier nous conduit à travers les horreurs de ce qui était alors un asile.

Après le microcosme en vase clos dans Le Pentin, le premier volet de Bricoles & Camisoles : « L’Initiation », nous conduit à travers les expériences professionnelles et sentimentales du narrateur au cours de ses deux pre­mières années d’études, d’octobre 1967 à la réussite du diplôme en juin 1969. Le deuxième volet : « La Consécration » conduira le lecteur à la dé­couverte de la lente évolution du milieu psychiatrique qui aboutira progressivement à la loi n90-527 du 27 juin 1990.

Alain René

Aujourd’hui membre du P.E.N.-Club et passionné de lit­térature depuis qu’il sait lire, Alain RENÉ écrit dès l’âge de 14 ans et enchaîne la rédaction de poèmes, de nou­velles ou de romans. Son premier roman : « Le Pentin » nous contait les péripéties d’un adolescent aux prises avec la discipline d’un pensionnat de la fin des années cinquante.

Avec « Bricoles & Camisoles », deuxième volet d’un triptyque sur l’enfermement, il évoque l’hôpital psychiatrique des années soixante. Le dernier volet : « La cage à roulettes » sera consacré à l’univers carcéral des années 1990.

Alain RENÉ, retraité de la fonction publique, a exercé 24 années en hô­pital psychiatrique et 16 années en Maison d’Arrêt.

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

Pourquoi j'ai buté mon cousin Gustav

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2018 | 11,20 €

C’est la faute à Corinne, Sonia, Catherine et toutes les autres. C’est la faute à l’enfance, l’adolescence et la famille. La faute à toutes les fois où l’univers complote pour nous ridiculiser aussi. Lorsque les frustrations accumulées se fracassent sur le mur narcissique des réseaux sociaux, les envies de meurtre remontent à la surface.

Suivez les pérégrinations d’un artiste en manque de reconnaissance qui, à l’occasion du remariage de son frère, fait un Calimero nervous breakdown jubilatoire.

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. Depuis 2012, il se consacre à l’écriture et à l’enseignement. « Pourquoi j’ai buté mon cousin Gustav » est son troisième roman.

 

Les scénarios de l'histoire

Les scénarios de l'histoire

de David RODRIGUEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/07/2018 | 13,00 €

Les scénarios de l'histoire - 160 pages

Depuis sa plus tendre enfance, Éphraïm a le sentiment qu'il ne s'appartient pas, à l'instar de ses rêves étranges qui le visitent chaque soir. Il se sent être le locataire transplanté d'un corps de substitution. L'avenir donnera-t-il raison à ses intuitions lorsque, après la mort de son grand amour, il choisira de s'effacer derrière un rideau de fumée et d'alcool, dans une ville où l'on peut disparaître sans que personne ne s'en aperçoive. Barnabé et Inès tenteront, par tous les moyens, de le sortir de l'impasse de cette vie-là.

David Ponce Rodriguez

David Ponce Rodriguez est né dans les années 70 en banlieue parisienne, d'un couple franco-espagnol. Il passe son enfance et son adolescence dans une ville ouvrière défavorisée entre violence et drogue. Influencé par sa vie et par une littérature éclectique, il passera du fantastique à la science-fiction, du classique au moderne. À ce jour, David est père de deux enfants et gérant d'un commerce de proximité dans un petit village auvergnat.

La guerre des oubliés II

La guerre des oubliés II

de Yann JACOB

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 27/06/2018 | 20,30 €

La matriarche

La mort vous change une personne. Allongé au pied du Pic Ardent, alors que sa seconde et dernière vie lui échappait, Nival a pleinement compris ce que cela signifiait. Pour lui, et pour ses camarades d’infortune. Désormais, il va devoir se redresser pour aller de l’avant. Toutefois, les séquelles de sa dernière mission semblent le priver d’une part essentielle de son être, pour ne lui laisser qu’une ombre plus violente que jamais.

Incapable d’accepter sa condition, il va devoir trouver un remède à son mal. Malheureusement, qui mieux que les ulméniens pour lui venir en aide ?

Plongé au cœur même du royaume céleste, Albéus ne sait plus où donner de la tête. Un monde de merveilles et de nouvelles découvertes s’est ouvert à lui. Quel sujet aborder en premier lieu ? Quel livre ? Quelle histoire ? Quelle culture ? Tant et tant de questions se bousculent dans son esprit alors que chaque réponse en apporte plus encore. Les scientifiques récemment rencontrés sauront-ils assouvir sa soif de connaissances ?

Toujours est-il que le temps est venu. Plus incroyable que tout ce qui l’entoure, Albéus va apprendre, ressentir et pratiquer ce qu’il a recherché toute sa vie durant : la magie !

Yann Jacob

Né en Seine-Saint-Denis en 1990, c’est dans le sud-ouest de la France que Yann Jacob grandit. Sa passion pour la lecture naît subitement au lycée lorsqu’il découvre les univers forgés dans le fantastique et la fantasy. Rapidement, les prémices de “La guerre des oubliés’’ apparaissent. Il poursuit cependant ses études, sans jamais abandonner son histoire qu’il continue d’étoffer. Un CAP charpente et une licence informatique en poche, il choisit finalement la voie de l’écriture.

Venez découvrir des contenus exclusifs sur le site internet (yann-jacob.com) et sur sa page facebook. Au menu : histoires, dessins, exercices d’écriture et compte rendu de lectures.

Illustration couv. : Simon Jacob

Retrouvez le blog de l'auteur un nouveau texte chaque mercredi ! et sur sa page Facebook

Victor au coeur des catacombes

Victor au coeur des catacombes

de Cédric LEGRAIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 26/06/2018 | 20,00 €

- Qui est là ? Esprit présente-toi !

L'objet se déplaça d'une lettre à l'autre. Le médium décryptait le message au fur et à mesure qu'il se dévoilait à ses yeux.

- S-E-R-G-E !

- L'esprit se prénomme Serge !

- Mais ce n'est pas possible, cria Marie [...]

Trois coups retentirent à nouveau. L'odeur fétide s'intensifiait. Marie sortit un mouchoir pour s'en couvrir le nez. [...]

- Esprit es-tu là ? Si tu es avec nous, manifeste-toi maintenant ! [...]

Des voix entremêlées venues de nulle part résonnaient dans le cabinet. Une bougie se renversa répandant sa cire bouillante sur le sol. La goutte se déplaça à nouveau et orthographia le prénom Serge une seconde fois.

Dans l'obscurité ambiante, un visage et une main apparurent de l'autre côté du miroir placé au-dessus de la console. [...]

La goutte reprit son mouvement de lettre en lettre.

- J'-A-I J-O-U-E E-T J'-A-I P-E-R-D-U ! lut le médium à haute voix. [...]

- Votre esprit prétend s'appeler SERGE ?

- Il ne le prétend pas. Il s'appelle Serge !

- Mais ce n'est pas possible, le seul Serge que je connaisse c'est mon frère.

- Il est mort depuis combien de temps ?

- Il n'est pas mort !

- Désolé, ma chère Marie, mais j'ai le regret de vous annoncer que votre frère Serge est mort !

Cédric Legrain

Cédric Legrain est un gamin de Paris passionné d'écriture. Il est l'auteur du roman "Victor et les âmes de Montmartre" paru en juillet 2017 qui concourt pour le prix Coup de coeur Luchon passion 2018 au Salon Les Estives Littéraires. Habitué des studios de radio depuis son plus jeune âge, il co-anime l'émission "Libre cours" sur la station de radio lyonnaise CouleursFM 97.1.

L'arc-en-ciel sous ma peau

L'arc-en-ciel sous ma peau

de Salomon JEAN-CHARLES

Poésie (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 7,00 €

Salomon JEAN-CHARLES est poète, nouvelliste, romancier, éducateur. Directeur de la Collection Trans'création chez La Rencontre du Souffle Editions. Il vit en Haïti.

L'amitié de mes genoux

L'amitié de mes genoux

de Christian DE MAUSSION

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 16/06/2018 | 10,40 €

Faites un plan. C’est en lisant Nimier, au début des Epées, que je me remémore l’injonction d’adjudant. Faites un plan. Bon sang, oui. Une liste de courses sur un post-it. Ne rien oublier à cause du souci d’exhaustivité. Je compte sur mes doigts. Je numérote les parties. Je charcute tous azimuts. Je veux voir des titres, qu’une seule tête, et des chapitres. Faites un plan. Je désobéis à l’impératif. Je n’ai pas d’idée sur ce que je vais dessiner. Je taille des phrases, je coupe des lianes, je pénètre dans une église sans vitrail. Je joins le pouce et l’index et trace un texte.
Faites un plan. Je perds mes moyens quand on me réveille au petit matin. J’ai le sentiment qu’on me tend une cigarette, qu’il est encore temps de faire une prière, et que si j’obtempère, je me conformerai aux critères d’une meilleure humanité. Je ne trouve pas de plan. J’ai cherché dans mes arrière-pensées. Les heures passent. La pendule tourne. Je n’aime pas les bidules. Je claque des dents. L’Aston Martin de Nimier me fait entrevoir le pire, et le macadam, le chagrin des hommes.
L’amitié de mes genoux est la narration éclatée d’une randonnée. On y rencontre des gaillards au grand regard, des imagiers ciseleurs de beauté, la reine mère la langue française. Ce livre ouvert est le sanctuaire d’un style.

Christian de Maussion

L’auteur ne se souvient pas bien comment il a gagné son pain. En revanche, il se rappelle les temps morts, les heures qu’il a perdues dans les rues de sa vie. Il vit à Paris, s’échappe à l’envi vers l’exquise Italie. L’auteur aime lire, écrire à sa fantaisie, bref ne rien faire, par courtoisie. Il se décoiffe devant Flaubert, Proust ou Mandiargues. Il regarde les visages qui désaltèrent une soif.

Les Réfugiés du Cap Caxine

Les Réfugiés du Cap Caxine

de Ahcène HÉDIR

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 31/05/2018 | 20,00 €

Les Réfugiés du Cap Caxine - 296 pages

« Ses grands yeux noirs, son sourire radieux, presque naïf, sa bouche, d’une délicatesse et d’une pureté enivrantes, illuminaient un visage qui s’allongeait vers un menton légèrement saillant, légèrement creusé, mais bien homogène, ce qui en rendait la chute pleine de douceur. Ce corps, cependant, ne pouvait montrer la violente passion qu’elle éprouvait pour son pays. Une passion qui la brûlait de l’intérieur… » Retirés au phare Cap Caxine, trois hommes insolites et rebelles exhortent Nejma, une jeune journaliste, à mener une enquête sur des massacres effroyables qui ont coûté la vie à des centaines de civils. Assez vite, la journaliste est confrontée à deux souvenirs, celui d’un garçon au sourire candide, et celui d’un photographe étrangement disparu qui lui adresse, par l’intermédiaire d’un sourd-muet, des lettres dialectiques… Révélée à elle-même sous un nouveau nom, la journaliste mène sa propre enquête et accède peu à peu à une maturité et une identité propre… Parviendra-t-elle cependant à échapper à l’emprise du photographe hégélien qui pensait se servir d’elle ? Peut-elle imaginer un instant ce qu’est devenu Hillel, ce garçon timide au regard plein de feu ? Les réfugiés du Cap Caxine est le Tome II d’une trilogie publiée dans un sens chronologique inversé. Le Secret (Tome I) est paru aux éditions 5 Sens.

Ahcène Hédir

Né en Algérie et vit en France depuis plusieurs années. Auteur de nombreux articles et critiques littéraires. Il nous livre à travers ce roman une partie du secret de Vialacant, personnage principal du Tome I, dont le nom prédisait déjà un passé obscur et une vie inepte.

Elle est trop grande, la mer !

Elle est trop grande, la mer !

de Claude RAMIREZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/05/2018 | 14,30 €

Nicolas, Professeur de mathématiques en Haute-Savoie émigre pendant les vacances scolaires dans un camping entre Gard et Vaucluse pour être au plus près de l’hôpital psychiatrique de Montdevergues où sa fille Julie dépérit, étouffée par une psychose mélancolique. Du même âge, Carine, élève espiègle de Nicolas va s’immiscer dans ce couple déchiré entre maladie et remords.

Claude Ramirez : Après trente ans d’administration, ce policier retraité décide d’écrire un roman… qui n’est pourtant pas un roman policier !

Opex Tacaud

Opex Tacaud

de Yves CADIOU

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 18/05/2018 | 16,10 €

Tacaud, c'est une opération militaire française d'hier qui ressemble à celles d'aujourd'hui.

Succédant en 1978 à d’autres opérations extérieures moins lourdes qui avaient eu lieu depuis la décolonisation de 1960, l’opération Tacaud ouvrait dans l'histoire multiséculaire de l’Armée française le chapitre des « opex » que nous connaissons depuis quarante ans.

En 1978 la France intervient au Tchad pour désarmer des bandes pillardes lourdement armées par des conseillers Libyens. Les Français sont moins bien équipés parce qu'ils improvisent : ce genre d'intervention n'a pas été prévu par le Livre Blanc (1972) en vigueur. Mais on est au tout début de la professionnalisation de nos armées : ce sont des soldats tous volontaires, des guerriers de métier, une espèce rare en ces temps de conscription. La mission sera accomplie.

Avec infiniment d’humanité et de pudeur un capitaine nous relate la fraternité des armes, les relations des soldats avec les habitants locaux, écrasés par l’insécurité et la violence, les devoirs du chef sur le terrain, le dévouement, la débrouillardise, le courage des Marsouins, glorieux prédécesseurs de nos soldats professionnalisés d’aujourd’hui.

La consultation attentive de ce texte superbe, passionnant, hautement instructif, est nécessaire parce que fortement revigorante. C'est un témoignage vécu, une relation précise de ce que le soldat français est capable d’accomplir au feu, loin de chez lui et des siens, sachant pourtant que sa gloire restera probablement ignorée.

Yves Cadiou

L'auteur, saint-cyrien, littéraire, est de ces officiers qui manient la plume avec autant de soin que les armes. La narration est suffisamment précise et habile pour permettre au lecteur de suivre les faits tout en autorisant des digressions, des réflexions qui s’intègrent harmonieusement au contenu, l’enrichissent sans couper le fil de l’aventure.

Les fruits de la colère

Les fruits de la colère

de Vanessa ROCHANGE-LESQUIOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 25/04/2018 | 12,80 €

Une famille comme une autre où les divergences d’opinions et les comportements viennent mettre à mal l’équilibre. Des caractères si différents qu’ils en deviennent incompatibles. On se fréquente, on s’aime, on se dispute, on se parle, on rit, on se déteste mais on reste malgré tout une famille. La vie de ses cinq membres suit son cours mais une tragédie survient. Rien ne sera plus jamais comme avant. La famille est détruite.

Louise, seule fille de la fratrie, sera atteinte au plus profond de son être par cette tragédie et tentera de survivre tant bien que mal. Elle partagera sa vision ainsi que ses ressentis et luttera jusqu’au jour où il lui faudra faire un choix pour ne pas sombrer.

Un choix qui ne sera pas sans conséquence.

Vanessa Rochange-Lesquiot

Née en 1980 Vanessa Rochange-Lesquiot est originaire du Béarn en France.

Elle y vit au calme dans une campagne qu’elle affectionne particulièrement.

Mutagenèse

Mutagenèse

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 25/04/2018 | 23,20 €

Mutagenèse - Le cycle des trois marches - Tome 2

Déchirée entre son travail de médiatrice et d’ambassadrice, et son intérêt pour les sciences des mutations, Kathleen Mârychl est en lutte ouverte contre les représentants officiels de la Confédération des Trois Marches qui s'évertuent à saper ses tractations diplomatiques, mais aussi contre le prince Louan Kearinh dont elle s'efforce de défendre la cause, tout en s'ingéniant à éviter le contact du fait des risques mutagènes auxquels l'expose leur relation ambigüe.

Le grand Xénobian l'a enlevée au sein même de l'une des agences de médiation parmi les plus renommées de la capitale stelhene, la gardant contre son gré à l’intérieur de son précieux vaisseau. C'est dans cet environnement hostile qu'elle devra opérer, à la fois pour tenter de lui ouvrir les voies du commerce de l'Alliance auxquelles il aspire, mais également afin de trouver un remède à la terrible mutation dont il est porteur ainsi que son peuple, et qui sème la mort tout autour d'eux parmi les représentants du sexe opposé.

Note de l’écrivain :

Au sein de cette épopée de science-fiction qui se poursuit, nos personnages se cherchent et se fuient, en but à leur passé. Au détour d’un chapitre, le lecteur trouvera quelques réflexions amorcées sur les radiations ou le concept de champs temporels revisités. Au travers d’une grande passion, cette histoire s’adresse aux amoureux de science-fiction, mais il faut également aimer les mots, leurs agencements, leur poésie.

CHRISTINE BARSI

L’auteure est une scientifique et une artiste qui a fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui anime le genre humain. Elle a travaillé dans ce domaine, avant de bifurquer vers l’informatique et les ressources humaines. L’auteure écrit depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. Elle a à son actif deux premiers romans édités en 2017.

L'adescendance

L'adescendance

de Anne FLEURY-VACHEYROUT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 06/04/2018 | 13,00 €

L'adescendance - 162 pages

À propos de ce texte Fred FOREST écrit : «  Un enchantement ineffable. Pour vous dire, encore, je n'ai jamais ressenti cela – sans vouloir vous flatter le moins du monde – qu'à la lecture de Marguerite Duras. 

Passons maintenant au prétexte de votre livre à travers ce personnage mythique à vos yeux que la narratrice recherche d’une façon désespérée dans un triangle des Bermudes, élargi pour les besoins de la circonstance, entre Bordeaux, Paris et Pointe à Pitre. Son cousin, son frère, et c’est moi qui l’ajoute, par extension, son amant. Ce garçon à ses yeux présente toutes les qualités de l’idéalité parfaite. « Les pans de son long manteau de cuir brun flottaient autour de lui comme un tissu de liberté. Ses cheveux blonds débordaient largement le bord de l’habit et, de temps en temps, sa main droite retirait une mèche pour la balayer à l’arrière de l’oreille. Elle le trouvait très beau, ce geste du bout des doigts, long et délicat, juste pour trois cheveux rebelles. Lui, il n’en savait rien… »

Il a soudain disparu sans laisser de traces dans une île lointaine des Caraïbes. La narratrice, d’un voyage à l’autre, s’efforce d’en retrouver les traces au travers des témoignages de personnes de rencontre avec, pour seul élément, une photo jaunie qui lui tient lieu de marque-page. Les temps se superposent et se recomposent sans succès. »

Anne Fleury-Vacheyrout

Diplômée des beaux-arts, Anne FLEURY-VACHEYROUT a étudié avec Christian Boltanski. Tout en menant une carrière de journaliste, elle présente ses travaux à Londres, New-York, Barcelone, Paris et Norfolk (Virginie). Ses recherches plastiques la mènent naturellement de la page blanche à l’écran où elle manie l’image avec un réel plaisir. Aujourd’hui, conjointement à son activité de vidéaste, elle poursuit son travail d’écriture au milieu d’un atelier-bibliothèque qui reste sa source vive.

La Femme de Beyrouth

La Femme de Beyrouth

de Déborah FOTZÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/04/2018 | 10,40 €

La femme de Beyrouth - 88 pages

Siham, l’héroïne du roman La Femme de Beyrouth, est une jeune Libanaise. Elle est née en 1943 dans la vallée de la Bekaa au Liban, elle est l’aînée d'une famille de dix enfants. Son père a fait fortune en Afrique et sa mère s'est consacrée à l'éducation des enfants. La famille de Siham est chrétienne maronite, elle vit dans la vallée jusqu'à ses 18 ans et y reçoit une éducation très sérieuse. Elle aime aller à l'école et se faire des amis dans ce pays en paix. Elle sera assassinée à l’âge de 30 ans dans les années 70 au début de la guerre civile. Elle aura eu une petite fille, qu'elle verra grandir jusqu’à ses 3 ans ; Rémy. Même morte l'âme de Siham erre, elle cherche à savoir, observe la vie de son enfant et de son pays qui entrera finalement en guerre. Si Siham avait survécu, elle n'aurait jamais cherché à se venger. Elle aurait simplement voulu voir son enfant grandir, savoir ce qui va arriver à son pays. Elle aurait aimé savoir ce que ce sera d'être une femme au Liban dans 20 ans. C'est pour cela qu'elle reste, que son âme vagabonde ; quand son enfant sera prêt, elle repartira. Avec pour toile de fond la guerre et l'Histoire du Liban, ce roman est avant tout une histoire de femmes, un roman féministe qui ne revendique rien.

Déborah Fotzé

Issue d'une formation théâtrale et de l'édition, Déborah Fotzé a ensuite continué ses études en école de commerce. Elle travaillera par la suite dans différentes entreprises et associations essentiellement dans le secteur culturel tout en continuant à développer sa passion pour le théâtre. Par la suite, elle devient professeur des écoles, ce métier lui permettra de consacrer plus de temps à sa passion, le théâtre et les mots et d'écrire son premier roman : La femme de Beyrouth.

Le parallèle Zoé

Le parallèle Zoé

de Matthieu ROCK

Fiction (5 SENS) | Paru le 24/03/2018 | 8,60 €

« Toutes droites distinctes sont dites parallèles si elles n’ont aucun point en commun. »

Jim a rencontré Zoé. Elle est devenue l’un de ses parallèles. Mais Jim a aussi rencontré le Diable. Jim joue du rock, et il devient célèbre.

Dévoré par la peur d’être à côté de lui-même, Jim lutte pour ne pas se noyer. Il navigue en eaux troubles, dans une quête perpétuelle :

Savoir à quel parallèle il appartient.

Matthieu Rock

Matthieu Rock est un auteur de vingt-huit ans, amateur de poésies et littératures contemporaines. Dans ses deux premiers recueils de nouvelles, l’auteur raconte les travers humains à l’aide d’une écriture directe et racée. Grand amoureux du rock et de la musique en général, il donne à ses écrits une teinte distordue et vibrante. Au-devant, l’humanité qui réside en chacun de nous. Avec le Parallèle Zoé, l’auteur persiste et signe dans cette voie, celle de l’énergie et de l’humanité qui réside dans le désespoir, la folie et l’amour.

Anecdotes

Anecdotes

de Tristan SCHENKER

Fiction (5 SENS) | Paru le 23/03/2018 | 10,40 €

« Une impression désagréable m’étreignit la gorge, un sentiment d’étouffement, comme si nous étions tous enfermés dans une tour enflammée (...) Il fallait fuir. » Arthur, veut fuir mais quoi ? Une existence trop banale ? L'ennui ? Une ville de Lausanne qui l'émiette ? Et puis une pseudo-cavale à deux s'ensuit à cause - ou grâce - à une photographie. En bref, un faux road trip en quête de sens.

Tristan Schenker

Tristan Schenker est né en 1987 à Neuchâtel en Suisse. Il suit une formation en sciences du sport et en Histoire à l'Université de Lausanne. Il travaille actuellement de manière ponctuelle en tant qu'enseignant en Suisse romande. Dès l'âge de 20 ans, il commence à écrire sans but précis lors de différents voyages et publie quelques articles journalistiques par la suite. « Anecdotes » est son premier roman.

Voyage au pays de l'Oudjat

Voyage au pays de l'Oudjat

de Sophie TURCO

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 16/03/2018 | 14,20 €

Mary-Jane, adolescente réservée, mène une vie bien trop ordinaire, une vie pâle, une vie lancinante laissant en germe toutes prémices de révolte naissante. Le 15 juillet 1821, un événement viendra bouleverser les repères de la jeune fille. Un coffre, objet d’une conspiration mystérieuse, l’entraînera dans une course-poursuite au cœur de Londres. Jeté hors de son repaire, l’imaginaire de Mary Jane, plus intrépide que jamais, à bride avalée, s’élancera au pays féerique de l’Oudjat. Jetant l’ancre, un temps, en différents lieux, conversant avec des personnages fabuleux aux histoires étranges, Mary-Jane finira par entendre tout au fond d’elle retentir une mélodie aux accords enchantés. De fils tendus, chemin faisant, à cordes vibrantes, l’âme chantante, Mary-Jane, affranchie de son ancienne indolence, en cette aurore naissante, s’ouvrira à l’amour en découvrant à partir d’elle, à partir de ce qu’elle est, sa véritable place. Légèreté de ses pieds dansant, foulant, frôlant le sol ferme, le monde fait alors pour elle musique.

Sophie Turco

Sophie Turco, née en 1970 dans la ville portuaire de Marseille, est la fille d’une mère anglaise déracinée, d’un père antiquaire cherchant toujours ailleurs où jeter l’ancre, la petite-fille d’un grand-père artiste peintre au cœur fermement arrimé aux chantantes couleurs de sa Provence natale. Aujourd’hui, mère de trois garçons, elle enseigne la philosophie dans un lycée aixois.

Spirale vers l'enfer

Spirale vers l'enfer

de Jean-Luc HOSTE

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 05/03/2018 | 13,40 €

Corine. Bernard. Elle sort de l’adolescence, est en terminale du secondaire dont la suite programmée sera le supérieur en secrétaire de direction. Il est étudiant en faculté de pharmacie. La fenêtre du studio de Bernard est en vis-à-vis de celle de la chambre de Corine. L’amitié s’en vient par des sourires réciproques, des petits gestes de la main. Puis des rencontres, des soirées passées ensemble. De l’amitié naît l’amour. Au départ par attirance physique, dans l’ignorance du passé, de la famille, de la culture de l’autre. Corine, d’une famille de bourgeoisie moyenne, sort d’une enfance à couleur de solitude. Bernard, issu d’un milieu familial baignant dans le monde de la ferraille et la récupération. S’ensuit le mariage de l’eau et du feu. Rapidement suivi d’une relation de maître à esclave. Le maître, Bernard, héritant du triste héritage familial de déséquilibre mental. L’esclave, Corine, femme soumise subissant la schizophrénie de son mentor diabolique, au risque d’y perdre également la raison.

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. Etudes secondaires en filière « latin-grec », supérieures en Droit (ULB – UCL en autodidacte). Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal « La Libre Belgique », commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

Désir d'utopie au pays de ambivalences

Désir d'utopie au pays de ambivalences

de Cikuru BATUMIKE

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 27/02/2018 | 11,70 €

Je me suis toujours intéressé au phénomène de déplacement de la production journalistique sur le champ littéraire. Les récits contenus dans « Désir d’utopie… » tiennent d’une actualité poignante. Avec ses éclairages. Elle se décline sur divers axes : intolérance, dictature, manipulation, fanatisme, exils forcés, cruauté envers les animaux, pouvoir, domination, etc. Elle traduit l’image désastreuse d’une planète. La nôtre. Dans des espaces circonscrits. Dans cette somme de récits, j’essaie de saisir les différentes facettes d’une préoccupante dystopie. Qui produit des corps détruits et des esprits étouffés. Au nom d’un bonheur interdit. Pour s’en sortir, je suggère quelques éléments utopiques. Ils restent un instrument d’optique pour une nouvelle approche de notre existence. « Désir d’utopie… » ou quand se mêlent le rêve, la poésie, l’appel de la forêt, voire le carnaval. Un autre monde, juste et humain est-il possible ? À ce jour, j’ai commis deux recueils de Nouvelles et trois recueils de poésie. « Désir d’utopie… » est mon premier récit. Un miroir des accointances du journalisme avec la littérature. Un objet, s’il en faut, de la réduction du fossé qui sépare les deux disciplines.

Cikuru Batumike

Essayiste, poète et journaliste, Cikuru Batumike est de nationalité suisse. Né à Bukavu (Rd Congo) des parents congolais. Membre de l'Union internationale de la presse francophone (UPF) et de la Société des poètes français. A son actif, des textes publiés et inédits.

Par-delà les méandres

Par-delà les méandres

de Jean-Pierre DE SURAŸ

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/02/2018 | 10,90 €

« Par-delà les méandres » est l’histoire d’un homme qui refuse de se laisser emporter par le courant lent, confortable et déprimant de la vie moderne. Au fil de ce récit intemporel, les blessures de l’enfance et les désillusions de l’âge adulte remontent à la surface. Pour combattre la suffocation lente, le héros part à la découverte du travail manuel, des amitiés rugueuses, de la solitude et du sens de sa vie.

Dans un style d’une profondeur envoûtante, Jean-Pierre de Suraÿ nous invite à voguer par-delà les méandres de nos existences trop fluides.

Jean-Pierre de Suraÿ

Jean-Pierre de Suraÿ est né le 5 mars 1940 à Tamines, au cœur du pays noir Belge. Il passe son enfance à s’évader, physiquement quand avec son frère il fuit les curés malsains de son pensionnat, intellectuellement aussi par l’écriture et la lecture assoiffée des grands auteurs.

Professeur de français dans l’école d’application de la toute nouvelle université de Louvain-La-Neuve, il continue de s’évader en dirigeant une revue littéraire (la Scribouille), en publiant des nouvelles (L’araignée 1978, Amputations 1980) et des poèmes.

Dans le même temps, il plonge dans la lumière valencienne dont il épouse une fière représentante en la personne de l’artiste peintre Marisa Cardona y Sirera, petite nièce du peintre Navarro dit « Navarrete ». Il réussira au fil du temps à devenir un membre estimé d’un village de montagne au sud de Valence

Il partage sa vie entre sa passion pour l’enseignement, sa volonté de faire vivre la convivialité Néo-Louvaniste, l’écriture et son village adoré où il repose depuis 2001 à l’ombre des oliviers.

Romancier, nouvelliste et poète, il allie la sévérité nordique à la fierté ibérique.

Néons grillés

Néons grillés

de Arthus LAPICQUE

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/02/2018 | 9,30 €

Néons Grillés est une aventure moderne pour lecteur endurci, un composé de petits textes dont chaque titre éclaire une alcôve de votre cerveau. Outre la dimension autobiographique de cette suite de poèmes en prose, le narrateur vous invite à une introspection guidée, lucide et ludique, au cœur de son labyrinthe spirituel. Entre contemplation de paysages internes et étude de la mécanique humaine, libre à chacun d’y trouver son reflet s’il souhaite se voir tel qu’il peut être. Certes, l’auteur revendique un art poétique de laboratoire et joue de la musique expérimentale mais, en tant qu’ostéopathe de l’imagination, ses mots ont été soigneusement choisis pour dénouer votre inconscient et libérer vos rêves contenus. Cette mosaïque de pensées sensibles et farfelues, de promenades initiatiques et autres contes citadins doit donc être dégustée sans modération, si possible, avant une bonne nuit de sommeil.

Arthus Lapicque

L’auteur pense qu’en dévoilant le minimum d’informations sur sa personne, tant sur son apparence que sur son parcours, les voix qu’il façonne seront plus aptes à prendre une forme personnalisée dans l’imaginaire du lecteur. Merci de votre compréhension.

Plus jamais... plus jamais ça !

Plus jamais... plus jamais ça !

de Vincent PIERRET

Fiction (5 SENS) | Paru le 25/01/2018 | 10,50 €

Dans un coin de France, Mathieu est hanté par des cauchemars qui l’empêchent de vivre normalement. Témoin privilégié, la nuit, de scènes atroces de la Shoah pourtant terminée il y a plusieurs dizaines d’années, il est amené à observer des tranches de vie d’une jeune fille déportée nommée Rebecca qui, pourtant, lui est totalement inconnue. Mais que se passe-t-il donc ?

La petite famille, au bord du gouffre, va tenter, d’une manière peu orthodoxe, de sortir de cette période déstabilisante. Mais il n’est pas sûr que ce qu’ils vont découvrir à l’aide d’un spécialiste leur offrira paix et stabilité !

Vincent Pierret

L’auteur, à la fois conformiste et anticonformiste, est né en Belgique durant l’année 67. Rapidement, il se passionne dans la vie tout comme dans l’écriture par ce qui fait naître les apparences plus que par ces dernières. Partant de ce postulat, il est clair que si l’on souhaite extraire un maximum des écrits de Vincent Pierret, il faut savoir lire entre les lignes. A bon entendeur…

La maison dorée

La maison dorée

de Nicole CHAPPE

Jeunesse (5 SENS) | Paru le 19/01/2018 | 12,40 €

D'où vient ce mystérieux message collé sur le parapluie de Flo, à son retour du collège ? Intriguée, elle se confie à son amie Elsa. Toutes les deux décident d'en parler à Max, un passionné des codes secrets. Lui seul peut les aider ! En un éclair, l'énigme est résolue cependant une question demeure : s'agit-il d'un simple jeu ou d'une histoire sérieuse ?Les jours suivants, Max se fait silencieux…

Le bout de papier n'a pas dit son dernier mot ! Il conduit Flo et ses amis à la Maison de Bulles où une inconnue leur raconte une étrange histoire : un chercheur vient de faire une découverte géniale mais des voleurs sans scrupules l'ont dépouillé de sa dernière trouvaille.

Voilà les nouveaux amis prêts à braver tous les dangers pour aider l'inventeur à retrouver ce qui lui appartient. Mais l'affaire n'est pas simple et ils vont de surprise en surprise… Parviendront-ils à atteindre leur but ?

Nicole Chappe

Nicole Chappe est née en Corrèze. Bercée dès son plus jeune âge par les contes de ses grands-mères, une enfance proche de la nature permet à son imagination de développer le goût du merveilleux et du rêve.

Inventrice de ses propres personnages, elle leur fait vivre dans ses récits de formidables aventures…

Petit traité sur la solitude

Petit traité sur la solitude

de Nathalie ROSSET

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 15/01/2018 | 7,73 €

Qui sait être seul ? Non pas comment ou pourquoi, mais qui ? C’est à cette unique question que ce petit traité tente de répondre. Savoir être seul ne répondrait à aucune condition préalable, à aucune justification, à aucune explication. De là, il semblerait qu’une seule conclusion puisse être tirée : on sait être seul ou on ne le sait pas, un point c’est tout.
Et pourtant, peut-on véritablement s’arrêter à ce savoir suspendu, exclusif, déraciné ? N’existe-t-il pas un nombre incalculable de formes, d’endroits, d’occasions, de moments et de sentiments de la solitude si bien qu’elle finit bien souvent par ne répondre à aucune simple règle d’usage ou simple idée ? On sait être seul ou pas. Ainsi, la solitude ne serait-elle pas tout autant un savoir-faire qu’un savoir-être ?
S’appuyant sur une lecture libre des Rêveries du promeneur solitaire de J. J. Rousseau, ce petit traité propose une réflexion en miroir sur la solitude pour nous, contemporains d’un XXIème siècle encore bien jeune.

Nathalie Rosset

Historienne de formation, Nathalie a précédemment été chercheuse et enseignante auprès de plusieurs universités écossaises avant de s’essayer à l’écriture de textes libres. Née à Genève et de nationalité française, elle a poursuivi ses études en France (Maitrise d’anglais, Université Lyon II) et en Écosse (Master en histoire sociale, Université de Glasgow ; Master en politiques publiques, Université de Strathclyde ; Doctorat en histoire, Université de Dundee ; recherche postdoctorale en collaboration avec l’Université d’Oxford). Nathalie vit actuellement aux environs de Glasgow où elle continue à explorer différentes formes d’expressions critiques.

Le Bébé-Requin

Le Bébé-Requin

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Autobiographique ? On pourrait le penser. En vérité, l’auteur est formel, pas la moindre relation !… Encore que… telle ou telle anecdote… À condition de faire dans la nichée un tri sévère, d’intervertir le gris et le rouquin, de débarbouiller le cheptel sans lésiner sur le shampooing, une chatte y retrouverait quelques-uns de ses petits… Pauvres minous, attendrissants de véracité, égarés, ballottés dans un monde embrouillé à plaisir ! Ces « limborigènes » (sous leur désinvolture, probables manipulateurs du guignol dans sa globalité), ces rejetons surdoués cannibalesques, ces éditeurs sans foi ni loi, ces traîtresses de femmes : pures fictions ? On veut encore l’espérer !

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Cyberneyland

Cyberneyland

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 03/01/2018 | 14,60 €

Dans le sillage d’un Candide on s’attend bien à une Cunégonde, serait-ce à la sauce piquante du jour, mais quid d’un archange à géométrie variable, d’un Aloysius Brégançon saisi par les technologies nouvelles, d’une mâme Pichu, bouchère, maîtresse-chat vaudoue flanquée de son digne concubin, d’une Noémie-Noamy, aide ménagère-top model, d’un Ploug poisson-pêcheur cuisiné Magritte, d’un Viking-Kong ex-chercheur plus que repenti, d’un Raminagrobis se prétendant maître du monde ?

Au bout de l’Odyssée, la mythique Cyberneyland ; nous piquons dans le chou-fleur, Gabriel-Spitfi re a-t-il perdu la tête ?…
Dans ce roman cyberhyperpicaresque, Candide, Cunégonde, l’archange Gabriel et consorts pédalent allègrement dans l’irréel présent-futur de la réalité virtuelle…
Tout cela, bien sûr, partira en fu(*)ée. Pour aboutir où ?

Trou noir, happy end ? Pile, face ? Galéjade éhontée ? On aimerait le croire !

Georges Richardot

Né à Epinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Un chemin d'écume

Un chemin d'écume

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 18,00 €

Une jeune fille que la révélation de sa mère accable fuit son pays. Désemparée, elle s’envole pour le Canada. C’est là qu’un bateau et son espiègle baroudeur de capitaine vont lui changer la vie. En route pour les Antilles sur le vieux voilier, en compagnie d’un équipage hétéroclite, elle se découvre une passion pour la mer.
C’est Bosco, vieux skipper bourru et pittoresque, qui lui fait découvrir le monde de la mer chargé de ses mystères et de ses dangers. Mais si lui et son vieux bateau la mènent sur le chemin de ses rêves, il la précipite également vers un abîme d’incertitudes où elle dérive avant qu’un autre bateau, qu’un autre capitaine l’achemine vers de nouvelles aventures. Elle trouvera alors le courage de rencontrer sa famille perdue sans toutefois oublier le vieux marin ni le terrible secret qui les unit. Mais d’autres tempêtes émotionnelles l’attendent, d’autres bateaux, d’autres destinations marqueront son parcours avant qu’enfin, elle trouve un cap à sa vie. Elle y forgera son indépendance, elle ne fuira plus.

Isabelle Briand

Isabelle Briand est bretonne. Depuis l’âge adulte elle n’a connu pour chez-elle et seul domicile que des voiliers de grande croisière. Elle a vécu, navigué, travaillé de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord et au Canada, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle navigue actuellement dans le Sud Pacifique avec son compagnon sur leur voilier. Elle est auteure de 4 romans dont la toile de fond est l’océan, ses héroïnes des femmes aventurières.
http://isabellebriand.jimdo.com/

Singularité

Singularité

de Léo-Paul BAILLY-KERMÈNE

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 18,00 €

Comment vivre quand la mort n’existe plus ?
Développé dans la Silicon Valley par les grandes entreprises technologiques, le processus de Conversion, permet désormais de conserver les consciences individuelles dans le cloud, altérant les fondements de la société humaine. Dans Londres, transformée en profondeur par le changement climatique, Oscar succombe peu à peu à l’ennui qui a déjà gagné une humanité sans but. Une rencontre fortuite l’amène à découvrir ce que vivre signifie dans un monde dominé par une dictature numérique.

Léo-Paul Bailly-Kermène

Né à Paris en 1985, Léo-Paul Bailly-Kermène vit à présent à New York. Ingénieur de formation, il travaille dans l’industrie financière. Singularité est son premier livre.

S'en va le jour

S'en va le jour

de Maggy Rose DILLY

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 11,70 €

Emmy Pops, jeune fille issue d’un milieu très modeste postule pour une place de femme de chambre au lugubre château de Loc-Noir. Emmy se découvrira une passion d’enquêtrice dans une maison où règne un lourd et funeste secret. La jeune femme devra surmonter ses peurs et ses croyances auprès d’une Comtesse tourmentée. Mais c’est sans compter sur l’intendante Madame Watson qui fera tout pour la renvoyer. Miss Emmy Pops décèlera-t-elle une vérité que personne ne voudrait découvrir ?

Maggy Rose Dilly

Maggy Rose Dilly est née dans le nord de la France, mariée et mère de deux enfants, elle écrit son premier roman à l’âge de 36 ans. Son univers obscur, vous emmène dans les plus noirs secrets de votre âme.

Mémoires d'une grand-mère et d'un petit con

Mémoires d'une grand-mère et d'un petit con

de Marine CHIROUZE

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 20,70 €

Thibault s’en va. Sans un mot, sans un regard. Sans une explication. 

Aujourd’hui, il a dix-huit ans et il abandonne sa grand-mère, Olivia, la femme qui l’a aimé et élevé à la mort de ses parents, lorsqu’il était jeune enfant.

Lorsqu’il reviendra, sept ans plus tard, elle aura tout oublié. Un Alzheimer, que voulez-vous… On ne s’échappe pas de ce genre de voyage.

Un voyage, c’est justement ce qu’il lui propose, à travers les souvenirs et la France qu’ils aiment, vers les derniers jours heureux. Leur violon sous le bras, perchés sur une moto rouge et jaune, sacs à dos d’enfants pour seuls bagages ; les voilà lancés à la poursuite d’un bonheur invisible. A la chasse aux pardons, peut-être. Ou à la recherche de la vérité…

Marine Chirouze

Etudiante parisienne née en 1996, Marine Chirouze pratique l’art de la chirurgie dentaire et celui de raconter de belles histoires. Depuis sa plus tendre enfance, cette petite bouche pleine de mots ne peut s’empêcher d’imaginer la vie des autres. Elle signe ici son premier roman « Mémoires d’une grand-mère et d’un petit con », qui retrace des émotions de sa jeunesse. 

Etat de siège Nouvelles grinçantes

Etat de siège Nouvelles grinçantes

de Sandrine KUHAJDA

Fiction (5 SENS) | Paru le 09/12/2017 | 12,60 €

Tous les personnages de ces nouvelles ont mal à l’âme, mal à la vie. Trop intelligents ou trop sensibles, paumés ou posés, ils ont raté un virage essentiel de l’Existence. Parmi eux, seuls trois ou quatre réussiront à se maintenir sur le fil ténu de l’Équilibre mental nécessaire à la survie. Ces nouvelles sont comme un coup de poing surgi d’un ici ou ailleurs, inattendu, revigorant, amusant, déstabilisant ou violent mais férocement présent et toujours émouvant. La vie à la marge, le fil du rasoir, le détail révélateur d’un état d’esprit ignoré ou d’un pan de la personnalité insoupçonné, voilà la trame commune à ces histoires quelque peu grinçantes.

« Lecture critique de la quotidienneté soutenue par une écriture rythmée qui ne manquera pas d’attiser la curiosité du lecteur. De l’exploration du rapport à soi, du conformisme ritualisé à la mise en scène du sordide et du grotesque, le recueil offre également un panorama des problématiques sociétales passées au tamis de l’individualité. Entre macabre et cynisme, l’auteur livre avec humour le spectacle de la lâcheté ordinaire. »

Sandrine Kuhajda

Passionnée de littérature depuis l’enfance, avec une dilection particulière pour le XIXème siècle, Sandrine KUHAJDA est sans conteste une amoureuse de la langue française. Curieuse, éternelle étudiante (psychologie clinique, philosophie, sociologie, études paramédicales), sensible à la préservation d’un langage riche, sophistiqué, musical, elle voue une admiration sans borne aux grands auteurs spécialistes des rouages de la Comédie Humaine au vocabulaire ciselé, à la phrase sculptée, au mot choisi.(J.Barbey d’Aurevilly, L.Bloy, Balzac bien-sûr…parmi tant d’autres) et paradoxalement à ceux qui font mouche en un mot plutôt qu’en cent (comme J.Sternberg, J.Prévert...)

Parisienne de coeur, elle vit désormais à Toulouse. 

Dans les yeux de Chloé

Dans les yeux de Chloé

de Ghilanis GHILANIS

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/11/2017 | 13,50 €

« Dans les Yeux de Chloé » est un roman, pour ne pas dire une biographie romancée, car le récit qui est relaté aurait bien pu être le triste destin de n’importe quelle personne qui lira cet ouvrage.

Ce sont des instants de vie d’une jeune fille de 12 ans que le destin n’a pas toujours favorisé…

Je ne puis en dire plus, sans révéler l’histoire mouvementé de notre chère Chloé prise dans le chaos des aléas de son existence.

La lecture devrait ravir les amateurs de biographies vraiment très particulières…

Ghilanis

Je suis né le 14 décembre 1945 à Roncq (59 - Nord, France). J’ai vécu de novembre 1966 à mars 1968, en Suisse, à Neuchâtel, où j’ai fait mes premiers pas de ma vie professionnelle dans un Journal « La Feuilles d’Avis de Neuchâtel ».

Je vis depuis 1962, en Belgique, où j’ai travaillé, en grande partie, dans la publicité écrite. Je consacre, depuis de nombreuses années, la plus grande partie de mon temps à la lecture d’oeuvres philosophiques et d’Histoire des Religions.

Les écrits qui en découlent ne sont dus qu’à l’aboutissement de mûres réflexions.

La malédiction du poulpe

La malédiction du poulpe

de Jean-Claude SINGLA

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/11/2017 | 15,30 €

Sur une presqu’île sauvage, non loin d’un hôtel quatre étoiles sur l’île de Porquerolles en Méditerranée, un ancien industriel et sa femme sont assassinés dans des circonstances mystérieuses, qui rappellent une affaire criminelle sarde de la fin des années soixante. Une vieille malédiction remonte alors à la surface.

Le commandant Julie Panetta et le détective Jesse Caylon enquêtent de concert sur ce double meurtre. Ils savent qu’ils disposent de peu de temps, car le ou les coupables sont encore probablement sur l’île. Les suspects sont nombreux, et l’énigme ne sera pas facile à résoudre pour les deux comparses.

Alors, crimes ésotériques, règlement de comptes ou meurtres crapuleux ?

Découvrez-le dans ce roman passionnant et plein de rebondissements qui vous tiendra en haleine jusqu’à son dénouement.

Jean-Claude Singla

Le premier roman de Jean-Claude Singla qui met en scène un duo d’enquêteurs originaux, le commandant Julie Panetta et le détective Jesse Caylon. Un premier opus qui ne restera pas sans suite...

La révolution du Klezmer

La révolution du Klezmer

de Jean-Luc BREMOND

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/11/2017 | 18,00 €

Elijah est un klezmer, c’est-à-dire un musicien ashkénaze. Il vit en Transylvanie Roumaine, il a vingt-cinq ans en cette année mille neuf cent vingt-cinq. C’est lors d’une de ses prestations qu’il commence une révolution en trois étapes, qui opéreront sa transformation. Il prend d’abord conscience du milieu juif auquel il appartient, du racisme et du nationalisme qui enveniment son pays. Puis il se rebelle, revendiquant le droit d’exister, libre de tous préjugés. Alors qu’il se retrouve sans violon, Elijah subit le plus radical des changements : il devient son propre instrument, un klezmer qui fait de la musique avec le chant. Mais la révolution est aussi un cercle, Elijah doit revenir dans le village où tout a commencé.

Jean-Luc Bremond

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C’est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

On a rogné les dents de la mort

On a rogné les dents de la mort

de Pierre GODARD

Fiction (5 SENS) | Paru le 06/11/2017 | 21,60 €

Le premier thriller philosophique

DEUX SALOPARDS et leur égérie ravageuse s’associent pour faire fortune. Mais reste-t-il des limites au crime, lorsqu’on croit posséder l’Ego absolu, unique par définition, dont tous les autres ne sont que des ombres, des attrapes faisant partie d’une vaste conspiration destinée à faire croire à l’Unique qu’il a des imitations ?

L’argumentation est à la fois fallacieuse et irréfutable, une bénédiction pour un tueur scrupuleux. Elle sert aussi à étayer une théorie de la réincarnation s’appuyant sur le langage moderne du tueur-philosophe. Prise au sérieux, elle ouvre à chacun des perspectives illimitées et fonde une méta-psychologie adaptée à son horizon transcendant. Bonne ou mauvaise, il n’y a pas d’autre alternative aux foutaises des religions révélées. L’auteur tresse son histoire en entrelaçant trois thèmes apparentés.

Dans l’un d’eux, il raconte que la jeune Sullivan n’allait pas vivre longtemps : trop riche, trop belle, et en plus sosie parfait de l’égérie des truands. Des types qui raisonnent logiquement juste, mais socialement faux. Un bon électrochoc va les ramener à la raison.

Ils s’en moquent, ils se prennent pour Rama, la mort n’est qu’un moyen de transport pour aller plus loin. L’Ego est plus fort que tout, malgré son air volatil et inconsistant. Ils arrivent ainsi au bout de leur chemin de violence, là où la violence s’en prend… à la mort elle-même.

Pierre Godard

Ingénieur civil des Mines, puis passionné de littérature, les mots éclatent sous la plume de Pierre Godard comme des bombes. Il est fasciné par la liberté de description et d’affirmation inouïes offerte par les mots. Il n’y a aucune règle a priori qui permette de distinguer les mots qui disent vrai de ceux qui mentent. On est obligé de faire confiance à l’auteur. Et une seule chose peut asseoir cette confiance : que l’auteur écrive dans un français de diamant. Les amateurs de littérature de haute volée ne devraient pas être déçus à cet égard par Pierre Godard.

Marcel pour les filles

Marcel pour les filles

de Léon BELLEVILLE & Grégorio DÉSIDERIO

Nouvelles (5 SENS) | Paru le 12/10/2017 | 16,20 €

Léon Belleville et Grégorio Désiderio sont des amis de lycée qui ont appris à écrire ensemble. Chacun une plume en main, ils ont rédigé à tour de rôle phrases et paragraphes jusqu’à ce que l’inspiration se transforme en histoire. D’histoire en histoire, ils ont forgé ce recueil de nouvelles qui est un hommage à leurs excentricités de jeunesse.

Besoins d'ici, désirs d'ailleurs

Besoins d'ici, désirs d'ailleurs

de Julien BRUN

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/10/2017 | 15,30 €

Barcelone, 2012. L’Espagne est en crise. De retour de la bande de Gaza, Pep, un journaliste expérimenté à la Vanguardia apprend son licenciement. Déboussolé, sa vie s’écroule. De manière insensée, il décide de s’enfuir. Au hasard, il prend le premier billet d’avion pour le premier avion en partance… Direction Santiago du Chili…

À travers seize escales, Pep va découvrir une façon différente de voyager - plus libre et ouverte aux rencontres - qui va exhumer des valeurs enfouies en lui dans l’effervescence du continent de toutes les passions et de tous les possibles. Sa plongée dans des paysages infinis et leurs habitants vont faire émerger son passé et sa relation avec sa fille. Mais aussi le faire s’interroger sur la place de l’homme dans notre société.

Julien Brun 

Julien Brun est né à Montpellier. Passionné de littérature hispanique et latino, il passe son temps entre son activité de conseiller en aménagement, sa fille, sa passion pour le rugby et l’écriture. Imprégné d’humanisme, révulsé par les inégalités, au son grave d’une utopie naïve et revendiquée, sa plume, acerbe et sentimentale, donne à entrevoir et dépeindre un monde imparfait mais bercé d’espoirs.

Un Jour de l'An Demain

Un Jour de l'An Demain

de Eric ELBHAR

Fiction (5 SENS) | Paru le 07/10/2017 | 15,66 €

Il est ce qu’on appelle un vrai parisien. Il a perdu ses parents à l’âge de 7 ans et a remplacé ce manque de passé par un groupe de potes haut en couleur, des conquêtes en série et une vie sociale bien remplie. 

Le jour de ses 40 ans, un vieil acolyte de ses parents le contacte pour lui livrer un manuscrit écrit par son propre père. Ce manuscrit s’avère être un guide l’invitant à partager un voyage initiatique à titre posthume dans deux lieux insolites où son père y a enterré d’incroyables secrets sur sa vie. 

Ce voyage hors du commun dans le désert du Botswana et sur la côte sud-ouest de Madagascar transformera son destin et celui de son entourage à jamais. 

« Un Jour de l’An Demain », est un roman d’aventure offrant une réflexion décalée sur le passé de nos parents et sa répercussion inconsciente sur notre présent.

Eric Elbhar

L’auteur est né en région parisienne d’un mélange d’origines slave, nord-africaine et française. Il vit aujourd’hui à Sitges, un village singulier de bord de mer situé à proximité de Barcelone.

Son environnement professionnel international et multiculturel, et sa passion du voyage, ont donné naissance à ce roman entièrement écrit sur le clavier de son téléphone portable dans des avions, taxis, aéroports et autres lieux publics.

Baroc

Baroc

de Patrick CASAVECCHIA

Fiction (5 SENS) | Paru le 19/09/2017 | 18,27 €

Un étudiant idéaliste au coeur pur vit dans une société oppressante et cherche à s’en évader en multipliant les facéties. Il rencontre son âme soeur : c’est le début d’une merveilleuse histoire d’amour. Hélas ! La sentence prononcée il y a trois décennies par les dieux qui peuplent les montagnes boliviennes est implacable : il doit mourir tragiquement un soir de pleine lune... à moins que sa compagne ne le quitte pour toujours.

Patrick Casavecchia

L’auteur, ancien journaliste, et Baroc, personnage-clé de son premier roman, ont un point commun : Nice. L’un y est né, près du port. L’autre, d’après l’histoire, y a été conçu, non loin de là, sous un caroubier, à l’issue d’un festival de rock. Tous deux possèdent la même machine à écrire de couleur noire, un goût pour les chiffres, et furent trieurs à la poste. Mais au-delà de quelques autres ressemblances, un seul est un héros : Baroc...

Friser le soleil

Friser le soleil

de Jenny TROLLIET

Fiction (5 SENS) | Paru le 16/09/2017 | 9,57 €

Cléa est jeune. Naïve peut-être. Optimiste. Elle n’a qu’une trentaine d’années. À la recherche d’elle-même, elle mène une vie tranquille. Il y a Eric, son petit bébé avec sa gueule d’ange et Obélix, ce gros matou si attachant. Oliver, le père du bébé, est parti avec une jolie Américaine. Cléa l’accepte. Elle se sent libre. Mais quelque chose lui échappe. 

Un jour, un vieil écrivain, lui ouvre les yeux. 

Tu te sens bien, mais tu n’es pas toi-même. Tu n’es pas celle que tu crois être. 

Cléa est perdue. Qui est-elle vraiment? 

Jenny Trolliet

Je vis à la campagne, dans la région de la Broye. Je suis en formation d’enseignante pour le degré secondaire 1. Mes ressources de créativité et de vie sont la nature et les activités artistiques : l’écriture, la lecture, le dessin, le piano et le chant. J’écris pour partager mes expériences de vie quotidienne et ma passion pour le thème du développement personnel. 

Taré

Taré

de Eric ELBHAR

Fiction (5 SENS) | Paru le 14/09/2017 | 14,00 €

Jeune psychiatre sans conviction, il a suivi le chemin de son père, éminent psychologue disparu de façon mystérieuse une année auparavant. Récemment établi, il se voit proposer par les services spéciaux une mission singulière : étudier un serial « Taré » afin de lui soutirer une information hautement confidentielle et d’une importance capitale. Voyant en cette opportunité l’occasion rêvée de sortir de sa routine, il accepte de se transformer en instrument au service de son pays.

Cette confrontation explosive embarquera psychiatre et Taré dans une alliance improbable à la recherche d’un passé où, intrigue, manipulations et faux-semblants déroutants seront au rendez-vous. 

« Taré », qui aurait aussi bien pu s’appeler « Fous et usage de Fous », est un roman d’action se situant à la frontière entre la psychanalyse, la folie et l’humour. 

Eric Elbhar

L’auteur est né en région parisienne d’un mélange d’origines slave, nord-africaine et française. Il vit aujourd’hui à Sitges, un village singulier de bord de mer situé à proximité de Barcelone.

Son environnement professionnel international et multiculturel, et sa passion du voyage, ont donné naissance à ce roman entièrement écrit sur le clavier de son téléphone portable dans des avions, taxis, aéroports et autres lieux publics.

Eros Extra Muros

Eros Extra Muros

de Jean-Luc HOSTE

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/09/2017 | 13,50 €

Eros, dieu de l’amour dans la mythologie grecque, divinité métaphorique du concept d’aimer. 

« Aimer », terme kaléidoscope.

Pour traduire le titre en le paraphrasant, « Eros extra muros », l’amour hors normes, s’effilochant dans une série de nouvelles. Fictions qui se veulent échapper au galvaudage du concept d’aimer, le cloisonnant bien souvent dans la relation intime entre une femme et un homme, sinon dans l’érotisme trouvant son étymologie dans le nom du dieu grec. 

Si l’on peut aimer une femme, un homme, réel, virtuel ou onirique, on peut également éprouver une passion pour une amie, un ami, un animal, les fleurs, un arbre, la musique, la création sous toutes ses formes, la neige ou le soleil, la mer ou la montagne.

La vie ne pourrait exister sans amour. Quelle qu’en soit sa nature.

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. 

Etudes secondaires en filière ‘latin-grec’, supérieures en Droit (ULB-UCL en autodidacte).

Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal ‘La Libre Belgique’, commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

Je n'attendais que toi

Je n'attendais que toi

de Elodie STRONG

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/09/2017 | 19,80 €

Londres, 1920. Le jour où Eliza Scott rencontre le taciturne et torturé comte Andrew Campbell dans sa librairie, elle ne se doute pas que sa vie est sur le point de basculer à jamais. Car le comte, qui a combattu durant la Première Guerre Mondiale, reste hanté par la mort de sa famille et par la guerre. D’abord révulsée par le comportement d’Andrew qui vend des créatures magiques aux enchères pour régler ses dettes et venger l’assassinat de sa soeur, Eliza va peu à peu découvrir la vraie personnalité du comte. Eliza et Andrew pourront-ils se rejoindre alors même que tout les sépare ?

Elodie Strong

Diplômée d’une Licence d’Histoire et d’un DUT Information-Communication, Elodie Strong, 24 ans, écrit des histoires depuis son adolescence. Passionnée par les romans fantastiques et les classiques anglais, elle a mit à profit ces romans pour inventer ses propres histoires. Aujourd’hui, elle souhaite travailler en bibliothèque ou en librairie.

Antoine Bertholot

Antoine Bertholot

de Carmine STRANGI

Fiction (5 SENS) | Paru le 21/08/2017 | 14,40 €

Antoine Bertholot n’a pas connu son père, mort en Égypte lors de la bataille dirigée par Napoléon Bonaparte. Quelques années plus tard, à la mort de sa mère, il monte à Paris où il s’engage au service d’un riche gentilhomme qui aime les belles choses, et surtout les belles femmes, et qui meurt après être tombé dans une embuscade organisée par quelques maris trompés. À partir de ce jour, Bertholot n’est plus en sécurité à Paris et doit trouver une solution pour s’en éloigner le plus rapidement possible. L’opportunité lui en est donnée, lorsqu’une expédition conduite par un certain Champollion, se rend en Égypte pour entreprendre des fouilles. Sur place, il commence les recherches pour retrouver la tombe de son père. C’est ainsi que, profitant des conseils de ses employeurs, il s’initie à l’archéologie.

Carmine Strangi

Né après-guerre à Rizziconi, petit village du sud de l’Italie, Carmine Strangi émigre à l’âge de 10 ans avec sa famille et s’installe à Grasse, ville du parfum au sud de la France. Après avoir suivi une formation comptable, il intègre tout naturellement une grande parfumerie grassoise où il restera 42 ans. Aujourd’hui retraité, il s’adonne à sa passion : l’écriture.

Au nom du père, du fils et des simples d'esprit

Au nom du père, du fils et des simples d'esprit

de Ghilanis GHILANIS

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/08/2017 | 15,30 €

Je tente, au travers des pages de ce livre, d’expliciter qu’il existe différentes manières, plus sociables, de résoudre les problèmes communautaires qui enveniment l’existence de certaines couches de la population.

Chaque chapitre traite d’un sujet qui a émoustillé et émoustille encore nos esprits contemporains, tels que : la parité, les femmes battues, la liberté d’expression, l’amalgame, le voile des musulmanes, l’homophobie, l’athéisme, la mort, le terrorisme…

C’est dans le passé que se tapit notre avenir, dans le présent que l’on verse des larmes sur le passé et dans le futur que se construisent les rêves.

Soyons donc de bons bâtisseurs et consolidons notre avenir en le cimentant du meilleur des matériaux, la tolérance.

Biographie

Je suis né le 14 décembre 1945 à Roncq (59 - Nord, France). J’ai vécu de novembre 1966 à mars 1968, en Suisse, à Neuchâtel, où j’ai fait mes premiers pas de ma vie professionnelle dans un Journal « La Feuilles d’Avis de Neuchâtel ».

Je vis depuis 1962, en Belgique, où j’ai travaillé, en grande partie, dans la publicité écrite. Je consacre, depuis de nombreuses années, la plus grande partie de mon temps à la lecture d’oeuvres philosophiques et d’Histoire des Religions.

Les écrits qui en découlent ne sont dus qu’à l’aboutissement de mûres réflexions.

Teralhen Tome 1

Teralhen Tome 1

de Christine BARSI

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 28/07/2017 | 24,00 €

TERALHEN Tome 1

Cycle des trois marches

Sur Stelhenia, l’un des mondes au sein de la confédération des Trois Marches, de nombreuses races humanoïdes et mutantes se côtoient et les déviances se multiplient. En dépit des tentatives diverses pour les contenir, celles-là engendrent quantité de confusions et de désordres aussi bien humains que politiques. À la World Wide Compagny, la plus en vogue des sociétés de médiation, Kathleen Mârychl, ambassadrice de haut niveau, devra se surpasser quand on exige d’elle de prendre en charge le dossier sensible de l’un des personnages les plus redoutés dans les Trois Marches, un Xénobian, le Prince Kearinh. En dépit de leurs différences et de tout ce qui les oppose, entre eux, l’attraction est puissante et immédiate, amenant leur environnement à réagir et à vouloir les séparer avant que l’ordre en place ne soit irrémédiablement modifié.

Note de l’écrivain :

Une très belle histoire d’amour au sein d’une épopée de science-fiction où sont traités des sujets tels la science des mutations, une réflexion sur la gestion de conflit et la multiplicité des origines et leurs richesses inhérentes, ou encore une certaine vision d’une bioarchitecture avant-gardiste dans laquelle l’homme s’épanouit au sein d’un univers global.

 

Christine Barsi

Je suis une scientifique et une artiste. J’ai suivi des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui fait s’animer le genre humain. J’ai travaillé dans ce domaine, avant de bifurquer vers la technologie informatique et les ressources humaines. J’écris depuis 1998 des romans de science-fiction et de fantastique. J’ai à mon actif un premier roman de fantasy édité en 2017.

Victor et les âmes de Montmartre

Victor et les âmes de Montmartre

de Cédric LEGRAIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 13/07/2017 | 12,60 €

Victor et les âmes de Montmartre

 “ Le vieillard prit une grande inspiration [...]

- Je ne t’ai pas tout dit Victor au sujet du monde des vivants.

- Je ne comprends pas papi.

- Ce monde n’est plus le nôtre. Chaque sortie se nourrit d’une contrepartie. Ce qui en fait un deal dangereux.

- Quelle contrepartie ? Quel deal ? Et c’est quoi un deal ? demanda l’enfant.

- C’est une entente, un accord.

- Une entente avec qui et pour quoi faire ?

- Quand un vivant meurt par maladie, il intègre le monde des âmes au sein d’un cimetière c’est-à-dire ce que nous sommes [...] Des fantômes. Nous nous déplaçons dans l’enceinte de ce lieu et ici une nouvelle vie éternelle commence pour nous. Nous vivons désormais tous ensemble quelle que soit la date de notre arrivée. Entre nous, tout est comme à l’extérieur. Nous pouvons discuter, nous toucher, bouger, courir, rire, pleurer. Nous voyons les vivants qui viennent se recueillir sur nos tombes mais EUX ne nous voient pas. Ils ne nous entendent pas. Ils ne se doutent pas de notre présence. Nous ne pouvons communiquer avec EUX ! Quand nous les côtoyons au sein du cimetière, nous ne pouvons les toucher ou attirer leur attention [...]

On ne peut sortir qu’après vingt heures. Mais il faut être de retour avant minuit sans quoi il faut lui remettre l’esprit d’un vivant. C’est ça le deal ! ”

 

Cédric Legrain

Gamin de Paris né en 1974 à deux pas de la Butte Montmartre, Cédric LEGRAIN était coanimateur sur une radio locale - Radio jacasse - près de Lyon dans les années 90.

Il s’oriente rapidement vers l’écriture avec quelques sketches présentés sur des scènes lyonnaises lors de tremplins du rire.

Victor et les âmes de Montmartre ” est son premier roman, prémices d’une saga en devenir.

Meurtre sur l'Ironman

Meurtre sur l'Ironman

de Jean-Claude SINGLA

Fiction (5 SENS) | Paru le 12/07/2017 | 15,40 €

Meurtre sur l'Ironman

Le 23 juillet 2017, alors que sa rivalité naissante avec l’Américain Dave Smith - le champion aux vingt-cinq victoires en Ironman - enflamme le monde du triathlon, le jeune français Clément Aumont se tue après une chute dans la partie cycliste de l’Ironman de Nice. Après la découverte de GHB dans son sang, qui exclut rapidement la cause accidentelle, l’enquête de police est confiée au commandant Julie Panetta de la brigade des stups de Nice. Elle est aidée dans ses recherches par le détective privé Jesse Caylon, lui-même concurrent de la course et grand connaisseur du milieu du triathlon. Pendant une semaine, ils vont essayer de dénouer les fils de cette intrigue dans la ville de Nice et sur la Côte d’Azur, où rivalité sportive, amour, triathlon et trafic de drogue se télescopent et constituent un mélange détonnant. Après “Le Mystère du Langoustier”, suivez les nouvelles aventures de ce duo atypique dans sa quête de la vérité.

 

Jean-Claude Singla

Meurtre sur l’Ironman est le quatrième roman de Jean-Claude Singla. C’est aussi la deuxième fois qu’il met en scène le duo d’enquêteurs Panetta/Caylon, qu’on retrouvera à Venise dans un prochain opus.

Glace

Glace

de Pier DAVI

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 11/07/2017 | 18,90 €

La réalité ; le rêve ; la mort n'ont aucune frontière entre eux… ils peuvent devenir glacialement mortels ! 

La Providence est une fée cruelle parfois

La Providence est une fée cruelle parfois

de Caroline Sophie MEGGLÉ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 27/06/2017 | 19,80 €

La Providence est une fée cruelle parfois

Sur les routes de France, entre Château-Vallon dans le Midi, et l’Île-Saint-Louis à Paris, en Égypte, au Maroc, en Amérique du Sud, avant, pendant et après la seconde guerre mondiale, ce livre retrace le chemin de vie d’une famille, la mienne, entre 1920 et 1967 (année de mon départ de la maison), et en particulier celui de Simone Seytres ma mère.

Rumeurs, médisances, mensonges, ont tenté de salir maman quelques temps avant sa mort. Atteinte dans sa dignité de femme, de mère, d’épouse et de grand-mère, elle n’a pas cherché à se défendre mais à comprendre pourquoi l’une de ses filles pouvait la condamner, la haïr peut-être. 

Suite à la lecture de ses carnets, gardés secrets jusqu’après sa mort, j’ai découvert l’étendue de ses peines, de son abnégation ; de ses révoltes portées avec tant d’amour et d’innocence ; le tout empaqueté dans un écrin de vie coloré de drames, d’humour, et de candeurs amicales. Je n’avais alors qu’une connaissance relative de ce que fut la vie de mes parents et j’ai infiniment regretté le manque de mots. Avant d’aborder l’écriture de ce récit, qui se veut être une transmission, un témoignage, j’ai écrit une pièce de théâtre mettant en scène trois personnalités féminines évoluant entre les années 1939 et 2008, c’était une fiction ayant pour support les écrits de maman... Je ne pouvais en rester là !

 

Caroline Sophie Megglé 

« Actrice depuis 1969 j’ai participé à une quarantaine de créations et exercé différents métiers : directrice d’un Centre Culturel et d’un Cinéma d’Art et d’Essai ; professeur de théâtre ; animatrice en bibliothèque. Conteuse j’ai récolté auprès des populations Touarègues du Niger des contes oraux, je les ai adaptés et présentés. Comédienne, auteure, mère de trois enfants, je réside et travaille dans le Midi de la France. »

D'un jardin l'autre

D'un jardin l'autre

de Florence SOUFFLET

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/06/2017 | 19,80 €

D'un jardin l'autre

Sur toile de fond de guerre d’Algérie, dans la fin des années 50, « D’un jardin l’autre » nous conte une histoire d’amour, celle que vécut à Paris Azur, Algérien et « maître des arts du feu », avec une femme française, donnant naissance à une petite fille.

La mort d’Azur sera le déclencheur d’une peine terrible pour sa fille Flore, peine amplifiée par l’absence de ce père rencontré à l’âge adulte et l’impossibilité du partage des derniers instants. Malgré son désir de la voir disparaître, cette peine va cependant devenir un guide, un aiguillon. Que voulait lui dire Azur avant de partir ? Sous le regard d’Aliénor, sa mère, à l’écoute d’une intériorité, mais aussi à l’affût de chaque piste apte à lui restituer une vérité, Flore tentera de déceler les mots non dits. Au terme de ce cheminement, sorte de voyage initiatique entre réminiscences et rencontres notamment avec le valeureux Ismet, y parviendra-t-elle enfin ?

La céramique, se prête aisément à une réflexion sur la création : l’artiste n’est-il pas celui qui ose, le premier, dans une société, toucher le feu ? De ce roman, se dégage un immense esprit d’ouverture, sublimant le contexte « abiotique » d’une guerre qui ne voulut pas dire son nom, nous entraînant dans l’allégresse d’un message final. Si la facture poétique de ce roman accentue sa distance avec une réalité historique parfois réajustée, celle-ci en fait aussi une fable dans laquelle chaque lecteur pourra se projeter, au sein d’un monde passé, présent et futur revisité avec profondeur et légèreté.

 

Florence Soufflet

Florence Soufflet est née à Paris où elle réside actuellement. Elle travaille dans une grande entreprise publique. Mais surtout, elle est peintre et s’intéresse à l’histoire de l’art.

Souriez-moi

Souriez-moi

de HARUTYUN

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 16/06/2017 | 11,70 €

Souriez-moi est un recueil qui rassemble des poèmes écrits par Harutyun. Les textes sont écrits avec simplicité et sincérité mais sans naïveté. 

Ils seront le lieu de rencontre de toutes les personnes qui aiment regarder le ciel étoilé ou les merveilles de notre planète, à tous ceux qui ont envie de plonger dans le monde sans concession avec la force que permet l’existence. 

Les poèmes sont lus en un seul souffle ou en prenant son temps, une seule fois ou à maintes reprises. 

Les poèmes sont comme des partitions de musique. Ainsi, certains manifestent des changements de rythme brutaux et au contraire d’autres vous berceront comme une nocturne de Chopin. Certains sont empreints de joie et d’autres de mélancolie mais l’espoir y est omniprésent.

Les thèmes qui y sont abordés sont universels : l’amour, l’univers, l’humanité et la nature.

Ses poèmes se lisent à voix basse ou même en pensée et ensuite les mots s’évaporent et laissent place aux émotions.

Harutyun

Harutyun est un auteur français d’origine arménienne né en 1980. Ses poésies sont à son image liant avec harmonie tantôt le spirituel, tantôt le rationnel. Harutyun aime contempler les gens, les choses. Ses écrits sont aussi le mélange de l’orient et de l’occident. Ses écrivains préférés sont les poètes romantiques anglais et les auteurs de science-fictions.

Avant que les ombres s'enfuient

Avant que les ombres s'enfuient

de Frédéric SURGAN

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/06/2017 | 18,00 €

Avant que les ombres s'enfuient

Stan, médecin quadragénaire, aurait bien du mal à dire quand il a commencé à s’éloigner de sa vie et même à succomber, lui, un ORL, sous le déluge de bruits qui lui labourent le crâne.

Cela remonte peut-être à loin, au fond.

Depuis en tout cas, il flotte sans repère, son humour grinçant et féroce le sauvant du naufrage sans pour autant le rapprocher des autres.

Il a encore quelques ancrages pourtant. A vingt ans, il a connu un grand amour, Anne, qu’il a perdu ensuite, sans vraie raison. Et il a une famille singulière. Quand il était enfant, son oncle Yvon qu’il aimait tant, s’est noyé en mer. Et au décès de son grand-père, patriarche redouté, d’autres secrets ont commencé à se dénouer.

Mais le mystère perdure.

Stan en est sûr : c’est quelque part par-là que la vie s’est enfuie. Il doit comprendre l’histoire des siens, découvrir ce qui leur est vraiment arrivé. Il se lance sur leurs traces, il replonge dans le temps à leur recherche. Et puis il veut retrouver Anne. Peut-être qu’en réparant le passé, il pourra réparer le présent…

 

Frédéric Surgan

Frédéric Surgan est né en 1967 à Nantes. Ses études de droit terminées, il s’essaye à l’écriture d’un premier manuscrit, puis engage une carrière juridique. Il écrit deux nouveaux romans des années plus tard, qui resteront sans éditeur. Avant que les ombres s’enfuient est le premier roman qu’il publie. Il y livre un univers intimiste, à la fois sombre et drôle. Frédéric Surgan vit aujourd’hui dans la région de Strasbourg.

La jolie montre de Monsieur Copé

La jolie montre de Monsieur Copé

de René LE GOFFIC

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/06/2017 | 12,60 €

La jolie montre de Monsieur Copé

« Oui, j’ai zigouillé Monsieur Copé ». Il va me poursuivre toute la vie cet aveu que j’ai signé au bas d’un procès-verbal d’audition, un soir de lassitude. Il m’a conduit à la cour d’assises, en prison, et peut-être bientôt en enfer. 

Mais je ne regrette pas. Je m’en serais trop voulu de ne jamais passer à l’acte. 

« Psychotique révolté » a conclu l’expertise médico-psychologique. Cet avis médical a impressionné les jurés. Il a pesé sur la sentence, à n’en point douter. Beaucoup plus que la jolie montre que j’aurais soi-disant dérobée à la victime. 

Pourquoi ai-je « zigouillé » Copé ? Pour me sacrifier à la France, pardi ! Commettre un crime de salut public. Débarrasser la République d’un inutile, d’un nocif, d’un parjure… 

En vérité, je me suis fait plaisir. Je n’ai jamais supporté Copé. Bien sûr que j’avais une raison personnelle de lui en vouloir. Mais le mobile est plus noble dès qu’on fait don de soi à la patrie. 

J’ai attendu vingt ans pour me donner du courage, pour me décider à agir, pour choisir le bon endroit. J’avais trop envie. L’envie, la raison ultime de la décision humaine… Alors qui sont-ils pour me juger ?

 

René Le Goffic

René Le Goffic, ex-collaborateur d’élu, casier judiciaire vierge, aujourd’hui romancier épisodique, caressant le rêve d’entrer à l’Académie française, sur le siège de son illustre ancêtre breton.

Une terre de bonne espérance

Une terre de bonne espérance

de Yves HUGHES

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 08/06/2017 | 9,00 €

Les lieux, les villes sont des métaphores, les parcourir revient à lire et à découvrir le monde. 

Le parcours poétique se fait ici de l’Estérel à Vence. 

L’Estérel est une porte d’entrée donnant sur la Côte d’Azur. Superbe relief, mais totalement stérile (Stérilis). 

Une fois le massif franchi, on découvre les contractures de béton qui se nouent sur la Côte. Il faut alors monter vers les collines et les Baous pour respirer. 

On accède ainsi à la ville de Vence comme un lieu de vie : ses remparts protègent, ses cinq portes s’ouvrent sur le monde et aux autres. 

Charles Péguy l’affirmait : “ c’est espérer qui est difficile ”, la route ici proposée s’offre comme une reconquête de ce difficile mais essentiel espoir.

 

Yves Ughes

Yves Ughes s’est arrangé pour naître à Nice, en 1951. Il y grandit dans un quartier de saveurs, au sein d’une famille d’origine italienne. Il découvre au Collège la force de la poésie, cette onde de choc le porte encore. Il suit des cours lumineux à la faculté des Lettres de Nice, notamment ceux de Michel Butor, et devient professeur de Lettres Modernes, au sein de l’Education Nationale. Il a également enseigné treize années durant au Centre Scolaire de la Maison d’Arrêt de Grasse. 

Avec l’Association Podio, il continue son travail de “ défense et d’illustration ” de la poésie, par des conférences et des lectures consacrées à des auteurs contemporains : Cesare Pavese, Jack Kerouac, Charles Juliet, Pier Paolo Pasolini, Jacques Audiberti, Witol Gombrowicz. 

Il a déjà publié trois recueils poétiques : Décapole, Par les ratures du corps, Capharnaüm ou douze stations avant Judas. Tous trois se situent dans la dynamique de la phrase d’Albert Camus : “ Il faut imaginer Sisyphe heureux ”. Il collabore à de nombreux livres d’artiste, avec des plasticiens de l’arc méditerranéen. 

Yves Ughes vit désormais à Vence, cité d’Arts et d’Azur, cité “ label en poésie ”, terre d’ancrages et de lumières.

Albertine des abysses

Albertine des abysses

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 04/06/2017 | 15,30 €

Albertine des abysses

Le lecteur est invité à entrer dans une schizophrénie faisant basculer le personnage principal, M., dans une assimilation partielle mais déterminante avec Marcel Proust.

Ce phénomène le conditionne dans sa relation avec deux femmes, du coup attirées dans la nébuleuse proustienne. Venue en droite ligne de cette fi ction, Andrée fi nira par prendre au côté de M., se retirant dans la consomption physique, la place de l’aimée, Lucienne/Albertine.

Osmose corruptrice entre rêve et réalité, dans un chevauchement des temps, des personnalités, voire des modes de narration. À la verticale des amours, heure où chantera le rossignol. Heure où s’inscriront les mots-fl ammes : Mane, Thecel, Phares…

À des lustres de distance, ce livre n’est pas sans donner un écho crépusculaire au Peintre et son Modèle (Nouvelles Éditions Oswald, 1981) dont le préfacier Pierre Boudot écrivait : “Tel est ce roman, immense par son sujet, écrit par Richardot dans un style halluciné d’où surgit, subtile et conquérante, évanescente et séductrice, l’androgyne silhouette botticellienne.”

 

“Déroutante habileté… adresse stylistique confondante…

un texte important qui m’a fasciné.” René REOUVEN.

 

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Lys en cieux

Lys en cieux

de Georges RICHARDOT

Poésie (5 SENS) | Paru le 03/06/2017 | 10,80 €

Lys en cieux

Je crois même, en faveur du mot,

Pouvoir ajouter quelque chose,

[C’est] que, pour le temps où le mot

Viendra seul, hélas, sans la chose,

Il faut se réserver le mot

Pour se consoler de la chose !

 

Outre cet exquis Le Mot et la chose (dont extraits), très XVIIIe siecle, qui fut repris notamment par Juliette Gréco et par le groupe « Chanson plus bifluorée », l’abbé de l’Attaignant écrivit J’ai du bon tabac. J’arrêtai la cigarette bien avant d’être fondé à commettre ce Lys en cieux au titre parlant.

Le rapport s’arrête à un hommage jubilatoire à la femme. Elle est l’avenir de l’homme, elle sera aussi le plus délectable de son passé. La galanterie va de l’introductive supplique à la postérieure gratitude. Si désormais, dignement, je m’en tiens à la seconde, celle-ci se doit d’être aussi aimable qu’on le fut avec moi ! D’où l’exercice.

 

Georges Richardot

Né à Épinal (Vosges), en l’an… (là, tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

La Républ'île des mômes heureux

La Républ'île des mômes heureux

de Yannick GONZALEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/06/2017 | 17,10 €

La Républ'île des mômes heureux

Rockfort, petite île non loin du continent. Ses habitants y coulent des jours heureux. Tout semble réussir aux descendants de la tribu BOBO qui colonisa l’île quelques siècles auparavant. On s’amuse, on rit, on adule le Rock, la musique phare qu’on célèbre chaque année en été. Mais un jour, un enfant du continent fait son apparition. Un môme bien différent de ceux de ce petit bout d’insularité. Une demi-portion rebelle, avide de changement. Un bambin qui provoque l’admiration et l’effroi. Sera-t-il capable de faire bouger les lignes de Rockfort, micro-société parfaite ? 

Le jeu est un point central du roman. On joue pour se divertir, pour apprendre, pour atténuer ses souffrances, pour défier les frontières de l’enfance et de l’âge adulte. Mais le jeu est parfois dangereux, imprévisible. En vaut-il vraiment la chandelle ? 

Ce roman s’adresse aux jeunes plus tout à fait innocents et aux adultes en mal d’enfance. Au final, n’y a-t-il pas des sujets qui nous rapprochent, nous tous, petits comme grands ?

Yannick Gonzalez

J’ai 36 ans, j’habite en Gironde. Je travaille dans le monde éducatif. Je suis passionné par l’Histoire que j’ai étudiée à l’université, et par la littérature. J’ai commencé à écrire après avoir découvert les oeuvres de Paulo Coelho et son concept de légende personnelle qui m’a permis de réveiller ma libido créatrice. 

Issu d’une famille aux origines multiples, roumanophone, je me passionne pour les voyages et la rencontre des autres.

Féminessences

Féminessences

de Claie AVENTUR

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 25/05/2017 | 10,80 €

Féminessences

Un voyage au coeur de mes entrailles.

Ecrit pour partager notre authenticité, notre féminité.

L’essence des femmes, notre bien le plus précieux.

Je parcours le film d’une courte période de ma vie.

Découvre ce qui jamais jusqu’alors n’avait été exploité.

Ma féminité, ma sensualité, mon être tout entier, pour ainsi témoigner aux femmes du monde entier combien il est primordial de ne pas s’oublier en tant que femme.

Etre pleinement, se considérer, s’accepter. 

Vivre librement en conscience de soi, s’aimer, se réaliser, s’émanciper...

 

Claie Aventur

Claie AVENTUR est une auteure engagée, poétesse, conteuse afro-caribéenne née à Paris en 1974.

Désireuse de partager en toute conscience les expériences de son existence, ce roman est une source de connaissances quant au regard, à la conviction, aux croyances, à la prise de conscience de soi, de notre divine féminité, de nos singularités.

Vers la liberté

de Carmine STRANGI

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/05/2017 | 17,20 €

Vers la liberté 

L’histoire commence à la fin du 18e siècle sur les hauts plateaux du Mont Ararat, dans un pays du Grand Caucase occupé par l’Empire Ottoman.Alors que dans les vallées du haut Euphrate la terreur fait rage et que les soldats du Sultan pillent les villages et torturent la population, l’exode s’organise d’abord vers les hauts plateaux puis, comme cela ne suffit pas, vers des pays plus lointains. Ce récit retrace les péripéties d’une famille qui, après les premiers massacres de civils innocents, choisit de fuir son pays pourtant chargé d’histoires, de traditions mais aussi de convoitises, en abandonnant ainsi sa terre, sa civilisation, ses coutumes, sa religion et jusqu’à ses morts pour chercher un peu de sérénité dans un pays plus stable et plus accueillant.

 

Carmine Strangi

Né après-guerre à Rizziconi, petit village du sud de l’Italie, Carmine Strangi émigre à l’âge de 10 ans avec sa famille et s’installe à Grasse, ville du parfum au sud de la France. Après avoir suivi une formation comptable, il intègre tout naturellement une grande parfumerie grassoise où il restera 42 ans. Aujourd’hui retraité, il s’adonne à sa passion : l’écriture.

C'est la dernière fois que tu dors

C'est la dernière fois que tu dors

de Laurent BARCELO

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/05/2017 | 13,50 €

C'est la dernière fois que tu dors

 « C’est la dernière fois que tu dors ! » : arraché au sommeil par une voix dans la nuit, un jeune étudiant va consacrer les heures qui suivent à essayer de comprendre la nature de la menace qui pèse sur lui et de cerner l’identité et la personnalité de ceux, ou celles, qui ont juré sa perte. La course contre la montre dans laquelle il doit se lancer le conduit à envisager toutes les possibilités, y compris les plus irrationnelles, et à fouiller dans le dédale de ses souvenirs à la recherche d’un mot de travers, d’une jalousie, d’une trahison, qui aurait pu alimenter une haine, individuelle ou collective, à son encontre. 

Encore faut-il garder les yeux bien ouverts.

Laurent Barcelo 

Laurent Barcelo est docteur en Histoire des relations internationales. Il a produit de nombreux articles et participé à plusieurs ouvrages sur l’Histoire du pacifisme. Enseignant, il a vécu en Polynésie française et en Guadeloupe. Ces différentes influences, et une pointe d’humour, contribuent à alimenter son expérience littéraire.

Le roman de Baudelaire 2

Le roman de Baudelaire 2

de Pierre-Adrien MARCISET

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 04/05/2017 | 28,00 €

Charles, Jules et Paul ont survécu aux ténèbres-qui-rongent tapies dans les sous-sols de l’hôtel Quincy : Malika est vengée et le lieutenant des Arcadet n’est plus qu’un souvenir. Le trio, accompagné de la sorcière Marguerite, poursuit ses investigations sur les manoeuvres des Maisons Majeures et continue de violer le tripacte. Alors que Charles Byron découvre enfin le visage de la voix qui le hante, les dernières frontières entre les dimensions explosent et bientôt les créatures de l’infra-monde se répandront parmi les mortels. Mais Marguerite est bien décidée à protéger Charles Byron de la mort.

Pierre-Adrien Marciset

Pierre-Adrien Marciset est un jeune écrivain français. Actuellement professeur de Lettres Modernes dans le secondaire, il poursuit également une thèse de philosophie et de littérature sur la figure du Diable dans les littératures européennes. Le Roman de Baudelaire, Tome 2 est la suite de son premier roman. 

Biblio Circus

Biblio Circus

de Serge GUÉROUT

Fiction (5 SENS) | Paru le 27/04/2017 | 17,10 €

Que peut donc faire un SDF, à part lire, lorsqu’il squatte les nuits d’hiver le fond d’une salle de lecture dans une bibliothèque universitaire parisienne ? Celui-ci s’intéresse à la vie de Galilée, ayant tiré un ouvrage fort savant au plus près de sa couche. Au petit matin, il quitte les lieux après avoir proprement replié sa couverture entre les étagères et glissé sa brosse à dents entre deux livres. Mais que se passe-t-il lorsque la couverture est retrouvée maculée de sang près des poubelles du bâtiment ? L’homme n’a pas fait que lire, il a aussi regardé par la fenêtre et découvert des choses louches dans les laboratoires d’en face. Par chance, la police ne mettra pas son nez dans cette histoire où les enquêteurs ont nom Einstein, physicien canadien grand amateur de tango argentin, et « Sa Majesté », biologiste polonais à la limite de la clochardise et spécialiste du QI des abeilles. Le bibliothécaire s’appelle évidemment Simon Zebouc et les trois compères dénoueront l’intrigue sans manquer de nouer entre eux une amitié à la fois tendre et pudique, qui est le filigrane de cette histoire cocasse.

Serge Guérout

Serge Guérout a été ingénieur en aéronautique, puis conservateur d’un fonds d’histoire des sciences à la bibliothèque universitaire Jussieu, à Paris. Ancien élève de l’Ecole polytechnique et de Sup’Aéro, il est l’auteur de Science et politique sous le Troisième Reich (Ellipses), et éditeur scientifique des Racines sociales et économiques des Principia de Newton, du philosophe russe Boris Hessen. Il a récemment publié un polar aux éditions Jean-Paul Gisserot : Dernier bridge au Croisic.

Macadam

Macadam

de Pierre SAUVEUR

Poésie (5 SENS) | Paru le 25/04/2017 | 13,00 €

Une poésie qui ne se défile pas et ose la souffrance, la cruauté des Hommes, tout autant qu’elle transporte la douceur et les valeurs humaines. S’inspirant des rencontres de la vie et des actualités, Macadam nous ouvre les portes des sentiments et de la damnation. Sans épargner les pouvoirs politiques et religieux, ses lignes parfois intuitives effleurent la joie et les abysses de l’individu. Entre vie près du bitume, drogue, guerre, et crise sociale, ce voyage nous entraine dans la frayeur des enfants, la détresse des Hommes, la passion amoureuse et l’espoir du meilleur.

Pierre Sauveur

C’est à Entressen, un village du sud de la France qu’il écrit par plaisir, réalise des illustrations et compositions musicales. Avec un humour qui rime avec amour, il explore le monde contemporain et sa possible fraternité qui pourrait révéler un angle de vue différent sur ce que nous pouvons être.

L'héritage du loup

L'héritage du loup

de Alain DORÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/04/2017 | 13,50 €

Au début du vingtième siècle, un jeune médecin parisien se rend en plein Berry profond pour toucher un héritage. Cartésien de nature, il va être victime du mauvais oeil qui frappe la maison de sa tante, sa donatrice. Un sorcier lui jette des sorts, simplement parce qu’il est son neveu, alors qu’une jeune femme le séduit. Confronté à la sorcellerie et à ce qu’il considère comme des pratiques moyenâgeuses, va-t-il résister dans ce milieu hostile, isolé et seul ? Peu à peu, la vérité sur sa tante va faire basculer sa raison. En sortira-t-il indemne ? Alors que tous semblent s’acharner contre lui, et contre toute attente face à l’adversité, il va découvrir sa nature profonde, aux antipodes de ses convictions premières.

Alain Doré

Alain Doré nous propose son troisième roman, à connotation bien plus fantastique que le précédent. Il aborde ici le rapport de l’homme à son moi profond, le rapport de l’homme à la nature, du temps où celui-ci se définissait comme non civilisé, mais sûrement bien plus humain.

Son côté mystique lui permet d’embarquer le lecteur vers l’étrange et le mystérieux, avec la facilité de quelqu’un pour qui cela va de soi.

Petite Voie Intérieure

Petite Voie Intérieure

de Sophie PARLATANO

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 18/04/2017 | 15,00 €

« Petite Voie intérieure » est un parcours introspectif, amorcé inopinément aux urgences d’un hôpital romand et achevé dans la joie d’un regard nouveau sur soi.

Au fil des symptômes – maladie de Crohn, puis eczéma aigu – et des rencontres, le lecteur suit les doutes, les angoisses, les questionnements identitaires et spirituels d’une femme dont la vie bascule brusquement du côté de la maladie. Privilégiant la voie de l’intuition au détriment du diagnostic et des « on-dit », le parcours de la patiente s’éloigne peu à peu de la solution médicamenteuse pour suivre un autre chemin : la « voie intérieure » dont l’appel se fait de plus en plus distinct. La lecture et l’écriture vont répondre en miroir à ce cheminement, et quelques rencontres déterminantes vont contribuer au tissage d’un nouveau rapport au corps, comme des balises posées le long d’un large mouvement d’ouverture.

Ce récit en deux volets, « Errances » et « Retrouvailles », est celui d’une renaissance à soi et à l’autre, dans l’émotion de l’instant présent.

Sophie Parlatano 

Sophie Parlatano habite dans la région nyonnaise avec sa famille et ses trois enfants. Correspondante à temps partiel au quotidien « La Côte », elle se forme actuellement à l’écoute thérapeutique centrée sur la personne, selon l’approche de Carl Rogers. « Petite Voie intérieure » est son premier récit.

Derrière le silence

Derrière le silence

de Ingrid CATEAU

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 16/04/2017 | 16,00 €

« Laurence décida de partir sur-le-champ. Elle quitta la pièce pour se diriger vers la porte d’entrée, en nous invitant à la suivre ma soeur et moi. C’est alors que Jean-Marc sortit de sa torpeur, il bondit du canapé et se rua vers ma mère pour l’empêcher de partir. Daphnée et moi entendîmes notre mère crier sous l’effet de la panique. Le monstre s’était réveillé et était prêt à commettre des ravages. » 

Une enfance et une adolescence quelque peu marquées par la solitude et l’isolement. Une scolarité relativement correcte avec toutefois des difficultés d’intégration. 

Puis un jour, tout bascule. L’environnement familial se dégrade. La violence conjugale fait irruption dans ma famille et provoque le chaos. Mon monde s’écroule alors. 

Est-ce que je vais réussir à sortir de cette épreuve, qui a marqué ma vie à tout jamais ? Découvrez ce quotidien que j’ai vécu comme un enfer ainsi que les différents évènements qui ont fait partie de ma jeunesse. 

La peau ambrée

La peau ambrée

de Pierre SAUVEUR

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/04/2017 | 13,00 €

Chez les enfants le choc des cultures existe-t-il ? Qu’elles soient sociales, politiques ou religieuses, n’ont-ils pas à affronter très tôt des catégories dans lesquelles s’intégrer représente une véritable épreuve ? Dans cette aventure pleine d’humour et de fraicheur, c’est peut-être ce qui arrive à Ellia en immigrant en France où elle rencontrera Salvatore et ses amis. Alors qu’un bonheur parfait semblait se dessiner, elle sera humiliée par des élèves plus âgés ; les parents d’Ellia décideront de déménager, un départ compréhensible mais qui l’éloignerait de Salvatore dont elle tombait amoureuse. D’une manière pour le moins surprenante, ce qui semblait alors sceller la fin de cet amour naissant allait faire naître une envie de justice et de solidarité.

Pierre Sauveur

C’est à Entressen, un village du sud de la France qu’il écrit par plaisir, réalise des illustrations et compositions musicales. Avec un humour qui rime avec amour, il explore le monde contemporain et sa possible fraternité qui pourrait révéler un angle de vue différent sur ce que nous pouvons être.

Ils sont nés quelque part

Ils sont nés quelque part

de Jean-Luc HOSTE

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/04/2017 | 16,00 €

Trois ados, Gaël, Ganesh, Amen, victimes d’une fracture de la jambe. Leurs origines sociales ainsi que les conjonctures de l’accident auront des conséquences au niveau des soins immédiats et de leur suivi. 

Leur vie par la suite, Janus bifrons, s’en révèlera imprévue.

 

Jean-Luc Hoste

Jean-Luc Hoste, né en 1947. 

Etudes secondaires en filière ‘latin-grec’, supérieures en Droit (ULB-UCL en autodidacte).

Parcours professionnel éclectique. Aux heures de bureau, successivement correcteur pour le journal ‘La Libre Belgique’, commercial en banque et assurances, créatif en publicité, journalisme et enfin littérature. En soirée : peinture, sculpture, artisanat d’art.

En guerre dès le matin

En guerre dès le matin

de Mike KASPRZAK

Fiction (5 SENS) | Paru le 07/04/2017 | 17,10 €

En guerre dès le matin est un roman de fiction à la première personne et relate les errements philosophiques et physiques d’un narrateur à la recherche de lui-même. De lui-même et de la vie à vrai dire. Ou de ce qui la compose. Il n’aura de cesse que de se battre et de tenter de résister à tout ce qui pourrait l’éloigner de sa vocation. On le retrouvera donc en confrontation avec l’impériosité d’un emploi, l’inspiration insaisissable, les moments de désespoir mais tout cela souvent contrasté par des joies profondes, du courage récompensé et des émotions débordantes de vie.

Le narrateur apparaît légèrement décalé, pour ne pas dire un peu fou par moments. Folie qu’il revendique d’ailleurs. Se prenant pour un homme d’exception, un génie, il n’aura de cesse que de vouloir y croire. Une pensée qui le mènera à douter fortement de lui-même, mais qui lui donnera également la force et le courage de se battre pour ses propres aspirations.

Ce roman est avant tout une ode au présent, à l’authenticité, et à la volonté de ne jamais rien laisser nous décourager. C’est finalement un roman qui prône le besoin de s’exprimer et de suivre ses propres instincts. Dans ce qu’ils ont de plus authentiques. De plus précieux.

 

Mike Kasprzak

Mike Kasprzak, né en 1983, est un écrivain français, auteur de nouvelles, poèmes et romans. Il est également le fondateur de la revue Le Cafard hérétique.

Résolument solitaire, Mike Kasprzak aime passer du temps seul à lire, à écrire ou à flâner. Proche d’auteurs tels Hamsun, Nietzsche, ou Dostoïevski, il a comme thèmes de prédilection les errances de l’âme humaine, la quête de soi et l’affirmation de la volonté.

Le Secret

Le Secret

de Ahcène HÉDIR

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 05/04/2017 | 11,70 €

C’est l’histoire d’un homme qui débarque à Paris dans l’espoir de reconstruire sa vie sous une autre identité : un nom emprunté au désordre infligé à sa propre existence, et un secret si bien gardé que Vialacant lui-même doit en perdre jusqu’au souvenir. 

C’est à la fois une renaissance et un naufrage. Un naufrage dans la perte de la mémoire personnelle, et une renaissance dans un environnement qui reste pourtant étrangement étranger. Jusqu’à la rencontre avec Élise, une jeune enseignante : le narrateur se réveille dans une existence toute neuve. Et cette enseignante pourrait signifier l’oubli total des ombres du passé. Mais le secret ne se laisse pas refouler si facilement : il resurgit sous les traits de Zainab, une femme sombre qui va entraîner Vialacant dans ses obsessions mortifères… 

Dénouant au fur et à mesure les repères chronologiques, le récit défile ou éclate comme l’existence de cet homme soumis à la fatalité absurde d’un secret qu’il avait fini par oublier.

Ahcène  Hédir

Né en Algérie et vit en France depuis plusieurs années. Il est à la fois Ingénieur de formation, chef d’entreprise et auteur de nombreux articles et critiques littéraires. Le secret, son premier roman, nous plonge au cœur d’une histoire originale dont l’écriture s’avère subtile et poétique.

Mille ans plus loin

Mille ans plus loin

de Nicole CHAPPE

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 03/04/2017 | 13,50 €

Vers l’An 1000, Sei Shônagon, Dame de compagnie à la Cour de l’empereur du Japon, nous a livré ses pensées sur le monde qui l’entourait. Au fil de ses observations, elle a décrit dans une oeuvre magnifique avec délicatesse mais sans concession les êtres et les choses de son temps, peinture intimiste, spontanée, parfois espiègle et aussi critique de sa vie au jour le jour. 

En réponse à l’auteur, Mille ans plus loin est un kaléidoscope d’impressions mêlant petits bonheurs et grands déplaisirs, nature splendide et constructions folles de l’homme, autant de touches de couleurs sur le film de nos existences où le positif, le négatif, le naturel et l’artificiel sont omniprésents jusqu’à nous laisser croire à une part d’universalité dans les émotions humaines.

À l’heure de la robotique, des nanotechnologies et de la découverte des exoplanètes, en Extrême-Orient comme en Occident, les oiseaux chantent encore, la lune éclaire nos songes de la même lumière et si les maisons ont une autre architecture, elles abritent toujours notre intime quotidien. Et les Hommes continuent d’aimer et de détester, oubliant de profiter pleinement des saisons et des jours…

Dans le temps comme dans l’espace, notre monde est très éloigné de celui de Sei Shônagon et pourtant… Mille ans plus loin, au fond, avons-nous tellement changé ?

Nicole Chappe

Nicole Chappe est née à Tulle, en Corrèze où la découverte de la nature berce sa jeunesse de joies simples. Très tôt, elle cultive le goût de l’authentique, nourrissant son esprit critique de son sens de l’observation. Aujourd’hui professeur d’économie, passionnée de textes anciens comme modernes, elle promène un regard amusé mais lucide sur le monde qui l’entoure en écrivant à la fois pour les adultes et pour les enfants.

Les perversions de Julie-Ange

Les perversions de Julie-Ange

de Claude LANDER

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/04/2017 | 19,80 €

Les perversions de Julie-Ange

Cher Claude (ou Ulysse ?)

 

J’ai dévoré ton livre à pleines dents, mais je trouve que tu es gonflé d’avoir utilisé mon vrai prénom !

 

Heureusement que tu as fort bien brouillé les cartes en mélangeant les lieux, les histoires de nos amis, voisins ou connaissances de sorte qu’il soit impossible d’identifier ma famille ou de remonter jusqu’à moi, avec les conséquences que nous pouvons tous deux imaginer… 

 

J’ai eu peur au début que tu me fasses passer pour une pute malfaisante, mais tu as très joliment su brosser ma soif d’amour et ma personnalité, disons… originale. Je t’en suis reconnaissante.

 

Nos torrides ébats sont décrits avec toute la délicatesse que je te connais. Merci pour ce rappel des meilleurs moments de ma vie. 

 

Je trouve la fin un peu trash ! “Ulysse” est encore vivant que je sache… Suis-je vraiment aussi détraquée et dangereuse que l’affirme le docteur Lutz ?

 

Je me suis sentie vieille en te lisant, je crois que je t’aime encore un peu…

Je te souhaite tout le succès que notre histoire mérite.

De l’autre bout du monde, 

 

Julie-Ange.

 

PS : Et si tu écrivais la vie de Dolores ?

 

Lettre reçue avant la sortie officielle du livre, avec le tampon de la poste des Pâquis, à deux pas de l’appartement de Thérique…

Allons Odile, sèche tes larmes de crocodile !

Allons Odile, sèche tes larmes de crocodile !

de Lauren FISCHER

Fiction (5 SENS) | Paru le 29/03/2017 | 18,00 €

Dans la vie, rien n’arrive par hasard. Quand, suite au décès de sa mère, Érine découvre qu’elle hérite de parts dans une société, dont elle n’a jamais entendu parler, elle en est définitivement convaincue. D’ailleurs, sa curiosité la pousse à prendre l’avion pour Vancouver afin d’y rencontrer les autres associés et de leur revendre ses actions dont elle n’a que faire.

Sur place, elle retrouve Odile, amie d’enfance de sa mère et coassociée dans la société. Tout d’abord mal accueillie par cette dernière, Érine est très vite convaincue qu’un lourd secret plane entre elles depuis des années. 

Bien décidée à découvrir la raison du comportement d’Odile, Érine va être confrontée à certains évènements qui vont bouleverser sa vie. 

Tomber éperdument amoureuse, recevoir des lettres anonymes, participer à des parties de poker clandestines et démanteler un trafic de drogue, ne figuraient pas sur la « to-do-list » d’Érine quand elle a posé le pied sur le sol canadien. 

Pourquoi n’a-t-elle pas écouté sa raison au lieu de son cœur ? Qu’est-ce qui pousse Érine à vouloir revenir à Vancouver ? Pourquoi Odile veut-elle absolument que cette dernière rentre rapidement chez elle ? Qu’est-ce qu’Odile a de si terrible à cacher ?

Il ne faut jamais oublier que c’est parfois dans les moments les plus sombres que la vie vous sourit le plus…

Lauren Fischer

Lauren Fischer, de son vrai nom Laure Gfeller Houisse, est née à Genève en 1973. Elle travaille, depuis quelques années, comme secrétaire dans une étude d’avocats de la place genevoise. C’est après avoir perdu les trois membres les plus importants de sa famille en l’espace de 5 ans, qu’elle décide de se lancer dans l’écriture de son premier roman en juin 2015.

Sacha et Jeanne

Sacha et Jeanne

de Raymond PEREZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 22/03/2017 | 17,10 €

Depuis son enfance, Jeanne recherche la beauté et l’extase.

Pourra-t-elle vivre toute sa vie dans la félicité ? Ou sera-t-elle trahie par ses rêves qui lui feront croire que tout cela est possible ?

Ce sont ces questions brûlantes auxquelles elle devra trouver les réponses, n’ayant ni le choix, ni le temps de le faire.

Cette aventure hors du commun, est le reflet de nos passions humaines.

Raymond Perez

Raymond Perez naît en 1959 à Genève. Son désir profond de devenir un grand violoncelliste se brise au décès brutal de sa mère. Abandonné par son père, il est contraint de quitter le Conservatoire et l’école à 16 ans. 

Il lui faudra traverser de terribles années avant de reprendre sa vie en main et son instrument. 

En écrivant il veut transmettre cette beauté qu’il a rencontrée dans la Grande Musique. 

Ténacité

Ténacité

de Yves CORMORAN

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 11/03/2017 | 15,30 €

Ténacité
Se relever après un AVC

Les hémiplégiques sont des gens de tous âges qui, à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), vivent avec une moitié du corps plus ou moins paralysée voire insensible. Ils sont nombreux mais n’attirent pas l’attention parce qu’ils ne la sollicitent pas, supportant l’adversité avec un courage réel mais discret. L’hémiplégique marche en boitant, s’équilibrant parfois à l’aide d’une canne tenue de sa seule main valide. Son autre bras pend le long du corps si la main inopérante n’est pas rangée dans une poche ou glissée dans l’ouverture de la veste.

À voir l’hémiplégique, l’on pourrait penser que sa triste situation est définitive et irréversible, mais non : j’ai vécu cette situation qui aurait pu me désespérer. J’en suis sorti parce que, par chance, j’avais assez de volonté. Je donne ici le témoignage qu’il m’aurait alors fallu pour renforcer ma confiance.

Yves Comoran

L’auteur (Yves Cormoran est un pseudonyme) raconte une expérience personnelle. C’est sous anonymat qu’il le fait afin de respecter la discrétion souhaitée par les personnes qui l’ont entouré dans cette aventure pénible mais édifiante.

La mort en berne

La mort en berne

de Denis EMORINE

Fiction (5 SENS) | Paru le 11/03/2017 | 12,60 €

A cinquante ans, l’écrivain Dominique Valarcher est un homme comblé : L’amour lui sourit toujours puisque, selon ses propres termes, il appartient à la même femme, Laetitia, depuis plus d’un quart de siècle. Leurs deux filles, Natacha et Laure ont de bonnes situations à l’étranger. Bibliothécaire dans une grande université française, écrivain publié et traduit dans plusieurs pays, il va pouvoir enfin vivre de sa plume grâce aux conférences données dans de prestigieuses universités américaines et à ses droits d’auteur. Mais les choses ne sont pas si simples : comment surmonter ce secret de famille découvert à douze ans et une obsession de la mort que même l’amour n’a jamais réussi à vaincre ?

Lorsque l’étudiante hongroise Nóra Németh qui souhaite faire un master intitulé : Dominique Valarcher, le séparé. Romantisme et déchirure le contacte, ses certitudes vacillent... La jeune fille est le portrait vivant de l’actrice soviétique, Tatiana Samoïlova, que
Dominique, fasciné, a découvert enfant, dans le film Quand passent les cigognes. Or, Valarcher est d’une lointaine origine russe du côté de sa grand-mère paternelle et Laetitia lui répète souvent : « Ton côté russe me fait peur ». 

Comment assumer toutes ces contradictions qui accentuent sa fragilité tout en rendant son inspiration singulière ? En effet, selon un critique littéraire russe, Igor Zourine, l’atavisme slave imprègne son œuvre.

Denis Emorine

Denis Emorine est né en 1956 près de Paris. 

Thèmes : la recherche de l’identité, le Doppelgänger et la fuite du temps. Théâtre joué en France, au Canada (Québec) et en Russie. Livres traduits et édités en Grèce, Hongrie, Roumanie, Afrique du Sud, Inde et aux États-Unis. 

En 2015, il a reçu le « Prix d’honneur pour oeuvres complètes » de la fondation Naji Naaman (Liban). 

http://najinaaman.org/page32.html

Site : http://denis.emorine.free.fr

Nora et Nino

Nora et Nino

de Aurore GAILLIEZ

Fiction (5 SENS) | Paru le 08/03/2017 | 12,60 €

Nora et Nino, libres comme l’air, s’aiment follement, jusqu’au jour où, Nino ivre de jalousie en voyant rentrer Nora à l’aube, laisse gronder sa colère. Ils ont 20 ans et se connaissent depuis l’adolescence. Mais ce matin-là, elle s’enfuit, le laissant à sa douleur.

Commence alors pour les amoureux désunis, un road trip, de New York au nord de la France, de la Floride au Beaujolais…

Comme un bel homme au bois dormant, Nino sera tiré de son long sommeil par le baiser d’une factrice, tandis que Nora deviendra femme de chambre le jour, et danseuse la nuit, capable de faire jaillir de son corps des nuées de papillons, sur une scène de Broadway.

Cela ne sera que le début du périple et du voyage intérieur, car chacun en chemin, fera des rencontres étranges et surprenantes, amusantes et touchantes, avec notamment, Britney Spears, Benoît Poelvoorde… et des inconnus.

Mais au fil de ces aventures, parviendront-ils vraiment à ne pas se manquer ?

Aurore Gailliez

Aurore Gailliez est née en 1969. Nora et Nino, loin de la vallée de l’Amour moyen est son sixième roman. Elle a également écrit des nouvelles parues dans des revues et des anthologies.

saxifrage

saxifrage

de Luc GUÉRANT

Fiction (5 SENS) | Paru le 05/03/2017 | 18,00 €

Saxifrage

En cette moitié du XXIème siècle, la situation écologique, énergétique et politique a isolé les communautés. Les campagnes redécouvrent la traction animale tandis que les villes s’accrochent désespérément aux cyber-technologies. Deux mondes s’opposent, même s’ils ne le savent pas encore. 

Au hameau du Causse, dans le Lot, cela n’inquiète pas Ben et ses amis : ils sont nés dans ce monde et n’en connaissent pas d’autres. Sortant tout juste de l’adolescence, ils n’imaginent pas le chaos qui approche, jusqu’à ce que des pillards surgissent, et avec eux la violence et la peur. 

Les jeunes gens vont devoir partir sur les routes en quête de soutiens. Ils en reviendront changés. Et leur épopée bouleversera le monde. 

Saxifrage évoque ces plantes qui se développent entre les cailloux, les failles du béton, là où la vie semble étouffée, elles fleurissent et brisent, lentement, les sols les plus durs... Ce roman est une randonnée sensible, pas à pas, dans un des plus beaux paysages de France, mais c’est aussi et surtout un récit d’anticipation unique et accrocheur. 

Luc Guérant

Luc Guérant a déjà exercé mille métiers et, durant tout ce temps, il écrivait, il contait et il voulait ‘refaire le monde’ de sa plume. C’est chose faite avec ce premier roman, à la fois roman régional, histoire catastrophe et dystopie. 

Aujourd’hui, il a 41 ans et vit dans le Cantal avec sa famille. Il écrit un polar qui paraît par épisodes sur le site internet de son village, Oiseaux de Sang à Boisset

La cicatrice du brave

La cicatrice du brave

de Christian DE MAUSSION

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 04/03/2017 | 12,60 €

La cicatrice du brave

C’est une sorte d’autoportrait, plusieurs fois recommencé, un peu comme Giacometti dit ne pas parvenir à faire une tête. Aussi, je tente à nouveau l’aventure du visage par une autre entrée, une autre émotion, une autre anecdote. Gustave Flaubert est mon maître. Il est ma loi. Il m’enseigne le métier de roi des rois. 

Mon sujet, c’est la langue française. Je ne raconte pas d’histoire. Il faut le savoir. ‘La cicatrice du brave’, c’est ainsi que Flaubert appelle la syphilis de son voyage en Egypte. Mon texte se tient par la force d’un style.

J’ai perdu mon latin, égaré une virginité. Je n’ai plus le temps. Je suis sur les dents. J’ai croisé des visages, mélangé des paysages, des sensations, remué une lèvre sur la joue d’un livre. Je me suis souvenu que la littérature ne courait pas les rues. Je me suis souvenu qu’elle était la plus belle fille du monde. La cicatrice du brave, c’est moi, en toutes lettres. C’est un autoportrait à restituer autant de fois qu’il me reste d’étés.

Christian de Maussion

Jadis chef d’entreprise, l’auteur désormais ouvrier a entrepris des chefs-d’oeuvre (De Gaulle, Staël). Il a fait paraître des textes dans Le Monde, Le Figaro, La Croix, Libération, Le Quotidien de Paris, Les Echos, L’Idiot International, L’Autre Journal, Les Cahiers de L’Herne (Serres, Weil). Il a participé à l’aventure emblématique de la gazette littéraire Matulu. Le blog A la diable consigne ses vilaines pensées. L’auteur aime lire, écrire, bref ne rien faire. 

Anabase

Anabase

de ISABELLE FAVIN

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/03/2017 | 23,40 €

ANABASE 

Eté 1914, dans un petit village de Champagne, Victor rencontre Lucie quelques jours avant de partir au front pour la Grande Guerre. C’est le coup de foudre mais la guerre va bouleverser leurs projets. Séparés par les événements, emportés par les aléas de l’Histoire,  ils vont vivre cette période tourmentée chacun de son côté en espérant se retrouver à la fin du conflit. 

Basé sur les notes prises au combat d’un poilu, ce roman fait revivre, sous forme de chronique rurale, l’irruption d’une société mondiale dans les petits villages du début du XXe siècle.

Isabelle Favin

Ancienne archéologue et professeur d’histoire depuis 25 ans, l’auteur est née en Champagne et elle  y a passé sa jeunesse. Elle a baigné dans ce monde rural aujourd’hui un peu à l’écart qu’elle évoque dans le roman. D’origine suisse par sa mère, elle vit actuellement en Haute-Savoie où elle continue à enseigner.  

La Brèche

La Brèche

de Pauline PERRIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 20/02/2017 | 17,10 €

La Brèche

Rien ne prédestinait Blake Rivers à une existence hors du commun. Tout juste âgé de vingt ans, le jeune homme n’a jamais poursuivi qu’un seul objectif : survivre. Dans un pays où règnent la dictature, la délation et le mépris des pauvres, faire profil bas est le meilleur moyen de s’en sortir. Pourtant, Blake a du mal à se plier aux règles imposées par La Coalition…

Sa vie bascule le jour où il découvre l’existence de La Brèche, une organisation secrète qui se tapit dans le ventre de la Capitale. Dès lors, toutes les certitudes de Blake vont être remises en cause. 

Pauline Perrier

Après avoir gagné un prix littéraire au Québec en 2012, Pauline Perrier, étudiante de 21 ans, nous livre son premier roman.

La fin du rêve italien

La fin du rêve italien

de Narcis BANGMO

Fiction (5 SENS) | Paru le 16/02/2017 | 16,20 €

La fin du rêve italien

Pendant que le Nord fermait ses portes, le Sud accueillait les bras grands ouverts, tous ceux-là qui ne pensaient qu’à réaliser « leur rêve ». Le héros principal découvrait l’univers fluorescent de l’Italie de la fin des années quatre-vingt-dix. La coupe du monde de football venait de lui révéler, un pays de bien des envies, malgré les paradoxes. 

Il s’y installa avec l’aide de sa mère, Mbamba, et de son frère aîné Nguimga. Après quelques difficultés d’intégration, la vie de miel était au rendez-vous pour le rassurer de ses choix. Cependant, cette belle ambiance n’allait plus durer, aussitôt que la crise financière pointait à l’horizon.

Le récit qui est mis en lumière avec en soutien des scènes à la fois cocasses et émouvantes entretenues par le héros, montre un pays en mutation profonde après une crise sévère et violente. Il s’agit d’un environnement qui a fait basculer des vies, dans la contrainte de l’abandon du rêve italien, pour essayer d’en recréer un autre ailleurs.

L'ile de la grande solitude

L'ile de la grande solitude

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le 10/02/2017 | 17,10 €

L'île de la grande solitude

Amélie, jeune bretonne du 19 ième siècle ne savait pas qu’en embarquant sur un navire, en route pour les mers du sud, en compagnie de jeunes femmes tahitiennes, sa vie prendrait un cap exceptionnel et dramatique. C’est une île, oubliée de tous dans l’immense Pacifique sud qui recueillera et tiendra captive la jeune fille et ses compagnes ainsi que plusieurs hommes, bandits et malfrats. Une grande complicité et un grand secret les unira toutes : île et femmes, pendant des générations, jusqu’au jour où, 150 ans plus tard, un jeune navigateur canadien venu du grand large découvrira un étonnant document qui bouleversera l’histoire de l’île. Pendant des siècles Are Nui passa inaperçue, seuls les anciens polynésiens la connaissaient. Un naufrage sur ses dangereux récifs bouleversa sa quiétude. C’est le récit de femmes courageuses unies dans le malheur, d’une culture forte qui a surmonté les obstacles. Enfin dévoilé, le secret de l’île réunira trois familles éloignées dans le temps et l’espace.

Isabelle Briand

Isabelle Briand est Bretonne. Elle n’a connu pour domicile que des voiliers de grande croisière. Depuis 35 ans, elle a vécu et navigué de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord et au Canada, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle navigue actuellement en Polynésie qui lui a inspiré deux de ses romans.

http://isabellebriand.jimdo.com/

Les fables de Maître Hibou

Les fables de Maître Hibou

de David CLAUDE

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 31/01/2017 | 11,70 €

Les fables de Maître Hibou

Amoureux de la littérature classique, David Claude écrit des nouvelles avant de s’essayer à la fable. Son écriture est dirigée dans le sens inverse de ce lieu commun « Toute vérité n’est pas bonne à dire ». Ses fables en vers sont morales, mais ne se veulent nullement moralisatrices. Après avoir remporté plusieurs concours de fables, l’auteur a vu, en Mars 2014, l’une de ses fables être publiée dans un manuel scolaire et, en Avril, est paru son premier recueil « Les Temps Modernes ».

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

de Georges RICHARDOT

Poésie (5 SENS) | Paru le 16/01/2017 | 15,30 €

Sacre clandestin d'un Enfant-Roi

Voici une Genèse qui se fait organique… Sauf qu’au début se trouve le Verbe… Comme pour hâter la libération et soulager les douleurs de la parturiente universelle, se met en place la scansion du Tam-Tam… Naît un lancinant accompagnement tribal, primitif.

Ces déferlantes délirantes et liturgiques déchirent la syntaxe jusqu’à en faire jaillir des images merveilleuses où tout se mêle

 

la lumière aiguisant la naissance de l’haleine.

 

Il advient que le chemin accède à une splendide plénitude, celle des mélanges, des fatrasies… Univers de langage où serait concevable une nouvelle alliance… mais dans l’intensité des mots qui, parfois, rendent concevable la naissance pays de sable et d’océan.

Extraits de la préface d’Yves UGHES.

 

Georges Richardot

Né à Epinal (Vosges), en l’an… (là,tout en bas du menu déroulant). De longue date a élu résidence à Vence (Alpes-Maritimes). Parrainé dans ses débuts (roman, poésie) par Raymond Queneau.

Un soir bleu d'été sous l'aguaribay

Un soir bleu d'été sous l'aguaribay

de Françoise RÉVEILLET

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 15/01/2017 | 15,30 €

Un soir bleu d'été sous l'aguaribay 

Ce roman éminemment original nous plonge dans l’inimaginable et la complexité d’un monde où le visible flirte sans cesse avec l’invisible. Dans ce récit, l’humour et la poésie défient le tragique de l’existence, les douleurs et les joies extrêmes s’entrelacent.

Hugo et Lazare se rencontrent au Conservatoire de musique de Bordeaux. Hugo est professeur de piano et Lazare, son élève talentueux. De leurs passions pour la musique mais aussi pour la liberté et l’extravagance naît une amitié hors du commun qui les met chacun à leur manière sur le chemin de Solène. Une jeune fille toute simple dont le destin bascule à l’âge de sept ans : elle est atteinte d’une maladie cardiaque incurable. A vingt ans, sa survie dépend d’une greffe du coeur. Une épreuve marquante et douloureuse qui l’entraînera malgré elle à vivre des situations aussi extraordinaires qu’insoupçonnées.

Françoise Réveillet 

Françoise Réveillet réside aujourd’hui à Biarritz. C’est dans cette région qu’elle plante une partie du décor de son roman qui nous transporte jusqu’au fin fond de l’Argentine, un pays qu’elle affectionne particulièrement.

Passionnée par le bien-être et l’accomplissement de soi, Françoise Réveillet a écrit plusieurs livres dans ce domaine dont 10 minutes pour soi, son best-seller traduit en plusieurs langues. Mais les aventures imaginaires et poétiques l’attirent tout autant. En 2013, elle se lance dans l’écriture de nouvelles avec Histoires du soir pour une nuit sans histoire. Elle publie aujourd’hui Un soir bleu d’été sous l’agaribay, son premier roman.

Another me

Another me

de Maryssa RACHEL

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 15/01/2017 | 14,40 €

Another Me

Un petit garçon, un petit garçon enfermé dans le corps d’une femme et un homme qui nous décrit avec force le commencement d’une vie, de sa vie.

L’homme nous raconte son enfance, son adolescence et ses premiers pas dans le monde des adultes. Il nous raconte toutes ces années passées à se chercher, à se perdre, à se cacher, à ne pas oser, à mentir, à jouer un rôle.

Il passe par le passage obligatoire du « jonglage » entre le il et le elle. Passage pour être comme tout le monde, pour être « invisible », pour avoir la « paix ». Il a passé des années à faire semblant de… pour faire plaisir à… Des années à vivre pour les autres en s’oubliant lui-même. Des années à se déguiser. Des années à se mentir et à mentir aux autres.

Puis un jour, devant la télé, la révélation ; il n’est pas seul à être dans ce cas-là, il n’est pas fou, et il est possible d’avoir le bon corps, le corps en adéquation parfaite avec son esprit. 

Il serait temps que la société et ses bien pensants ouvrent enfin leur troisième oreille ;

Il serait temps que la société qui ne comprend pas, puisse enfin écouter, pour que demain tous ces « anges » puissent vivre en paix et dans la totale acceptation de leur « moi ».

La transsexualité a été supprimée des maladies mentales en 2010 et pourtant on impose encore, aux transsexuels, deux ans de suivi psychothérapeutique, comme si tous ces médecins avaient le pouvoir de décider de ce qui est « normal » ou pas… quant aux adolescents… ah les pauvres adolescents, les pauvres enfants qui entendent sans cesse « ça te passera » n’en sont pas au bout de leur peine… 

La société est composée d’êtres différents, c’est pour cela qu’elle fonctionne ! 

 

Maryssa Rachel

Femme et mère engagée dans la lutte d’une représentation des autres genres et sexualités dans les médias, elle contribue par son témoignage, son travail et ses interventions à une évolution des esprits et des représentations.

L'indolence divine face à l'insolence humaine

L'indolence divine face à l'insolence humaine

de Ghilanis GHILANIS

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 07/01/2017 | 17,10 €

L'indolence divine face à l'insolence humaine

…et si on était divin !

 « L’indolence divine », est une étude personnelle, un essai philosophico-religieux, quelque peu ironique, sur les aberrations de certaines religions, tout spécialement de la religion chrétienne que je connais le mieux, suivi d’une série de petits textes savoureux qui aideront à la réflexion personnelle. L’ouvrage se termine par une conception représentative, moniste assez innovante de ce que représente pour moi le Monde dans lequel nous évoluons et sa finalité que je dépeins comme une renaissance vers la véritable Existence.

Une interpénétration, sans aucun but prosélytiste, à la fois dans une époque reculée, pour ne pas dire éculée, et une époque contemporaine qui, malheureusement, est toujours en proie aux maux engendrés par ces « Fous de Dieu ».

Ghilanis

Je suis né le 14 décembre 1945 à Roncq (59 - Nord, France). J’ai vécu de novembre 1966 à mars 1968, en Suisse, à Neuchâtel, où j’ai fait mes premiers pas de ma vie professionnelle dans un Journal « La Feuille d’Avis de Neuchâtel ».

Je vis depuis 1962, en Belgique, où j’ai travaillé, en grande partie, dans la publicité écrite. Je consacre, depuis de nombreuses années, la plus grande partie de mon temps à la lecture d’oeuvres philosophiques et d’Histoire des Religions.

Les écrits qui en découlent ne sont dus qu’à l’aboutissement de mûres réflexions.

L'amour ou la truelle

L'amour ou la truelle

de Paul ZIMMER

Fiction (5 SENS) | Paru le 30/12/2016 | 16,20 €

L’amour ou la truelle

L’amour ou la truelle décrit une histoire d’amour (?) qui se passe en Grèce dans les années cinquante, dans le milieu de l’archéologie, des mythes et des textes antiques. S’y croisent un amoureux transi, une femme merveilleuse et ambiguë, des francs-maçons peu scrupuleux et des archéologues malhonnêtes.

« Une investigation sommaire du lieu aboutit à une conclusion sans appel : il ne recelait aucun instrument de torture digne de ce nom. Éventuellement, un coupe-papier posé délicatement à côté des crayons bien taillés à l’angle nord-ouest du bureau pourrait faire l’affaire, mais la vue du sang provoquée par un objet tranchant manipulé par moi-même me ferait assurément perdre tous mes moyens. Posé près du coupe-papier, un objet décoratif en laiton mêlait un compas et une équerre mais il ne s’avérait pas très pratique à manipuler non plus. Enfin, dans un angle de la pièce, je vis ce que je cherchais : sur un lutrin près d’un tourne-disque Telefunken avec enceintes intégrées, reposait un énorme volume relié pleine peau. Une bible pensai-je ? Non. Mélomane, le directeur conservait les mémoires d’Hector Berlioz dans une belle édition de 1870 chez Michel Lévy Frères, qui ne manqueraient pas, bien utilisés, de lui ramener les souvenirs. »

Paul Zimmer 

Paul Zimmer vit à Lyon et travaille dans un musée. Il écrit parfois sous son vrai nom, parfois sous des pseudos, au point qu’il finit par se demander qui il est vraiment. Il s’est longtemps entraîné pour devenir insomniaque et écrire la nuit. Il a beaucoup fréquenté l’École Française d’Athènes et participé à des fouilles archéologiques à Argos (Grèce), lieux de l’intrigue du roman. C’est sa première fiction basée sur un fond de vérité. 

La leçon d'écriture

La leçon d'écriture

de Jean-Pierre TAUREL

Fiction (5 SENS) | Paru le 22/12/2016 | 17,10 €

La leçon d'écriture

Ce roman a vu le jour dans la quiétude de la bibliothèque Mazarine, à l’Institut de France. Peut-être ais-je pensé en entrant dans cette illustre maison que la proximité des grands auteurs pourrait me souffler inspiration et talent ... “La leçon d’écriture”, est la 6° fiction née de mes rêveries parisiennes. Elle débute dans une tranchée en 1914 où deux jeunes soldats écrivent entre les attaques allemandes. Les deux amis, constatent très vite qu’ils ont le même graphisme et s’amusent à inverser les destinataires de leurs courriers... La guerre rend fou lorsqu’on plie le dos sous les bombes avec pour seul horizon la poussière et la boue... Dans ces moments terribles, on ne rêve que de douceur et d’amour, cet amour fût-il épistolaire...

Jean-Pierre Taurel

Médecin-Rhumatologue en région parisienne, le Docteur Taurel est né dans un petit village du Périgord, niché dans un vallon du sud-ouest de la France. Délivré d’une partie de ses obligations, il écrit le plus souvent dans son appartement perché en haut d’un immeuble, derrière la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ses romans, « Soleil noir à la Palmyre », “Nous irons à Compostelle” “La marque du Lynx”, “L’ombre du guépard” et “La blonde au chant d’arômes” sont tous disponibles sur les plateformes numériques et sur Amazon en version papier et numérique.

« La leçon d’écriture » proposée ici et publiée par 5 sens Editions, nous fait vivre un amour épistolaire, dans le milieu du négoce des vins de Bordeaux entre 1914 et 1924.

A l'aube de mon coeur

A l'aube de mon coeur

de Claie AVENTUR

Poésie (5 SENS) | Paru le 22/12/2016 | 9,00 €

A l'aube de mon coeur

Voici venu le temps de tout dire, de crier, de se révolter sans se cacher.

Quelques poésies pour ne rien jeter dans l’oubli.

Un grain de folie pour partager avec vous la vie.

Sans pudeur, c’est un partage en couleurs.

Mes écrits, ma vie !

Un parchemin qui accompagne vers des lendemains où tout va bien…

Claie Aventur

Claie AVENTUR est née à Paris en 1974, écrivaine, poétesse, coach en développement personnel.

Femme engagée et déterminée, elle écrit et proclame l’altérité, une vie dans la solidarité où chacun trouve la paix.

Résiliente, elle témoigne et partage son histoire afin de renforcer, d’encourager et de vivifier tout un chacun.

Le secret de Donna Peppina

Le secret de Donna Peppina

de NASSER

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/12/2016 | 12,60 €

Le secret de Donna Peppina

Dans une charmante petite ville du Sud de l’Italie, bien plantée sur une falaise mais qui regarde la mer, dès l’aube, le soleil brûle les tuiles, les pierres et la chaux blanche des murs des maisons basses. Donna Peppina sort de chez elle, dans la courte fraîcheur du matin, pour se rendre au marché situé au fond du Corso. Son mari avait dû émigrer au Nord et son jeune fils a disparu dans un accident de moto sur la route littorale de la mer Ionienne. Il lui reste une ravissante fille, Anna, qui l’aide le soir à servir les clients de sa Trattoria, des convives qu’elle considère comme des proches et certains proches comme des amis. Grâce à la rumeur, véritable baromètre de l’humeur, des émotions, des faits et gestes de 12 357 habitants, tous savent qu’elle possède un secret. Un soir d’été, au moment où il allait être dévoilé, un homme frappe violemment sur la vitre de la porte d’entrée alors que la pancarte écrite à la main indiquait bien : completo. L’arrivée de l’intrus, prêt à tout pour rencontrer Donna Peppina, créera un bouleversement qui restera gravé dans la mémoire des amis, des convives et des habitants de cette charmante petite ville du sud de l’Italie bien plantée sur une falaise mais qui regarde la mer. 

NASSER

Né à Paris de parents kabyles, qui lui ont aussi fait connaître l’Algérie, Nasser vit à Rome depuis près de trente ans. Il a un mobile, mais pas d’automobile. Être heureux, avoue-t-il, semble lui prendre presque tout son temps. En qualité de consultant international pour les agences de développement de l’ONU, il se rend dans les endroits les plus pauvres de la planète, rêvant à un monde sans faim. Il est persuadé que « ce qui n’est pas partagé est perdu ». Alors, entre une mission et l’autre, Nasser écrit. 

La longue marche

La longue marche

de Monyka MADRIGALI

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 15/12/2016 | 9,90 €

La longue marche

Fuir l’horreur, à travers d’autres horreurs. 

Fuir la mort, à travers de multiples petites morts. 

Destins tragiques de ceux/celles qui n’ont d’autre espoir qu’une mort en sursis face à une mort certaine. 

Sans nom, tout au plus un visage et un corps qui luttent contre tout et tous – identité à jamais niée – , par l’argent payé pour rejoindre un mirage de survie. 

Hommes/femmes/enfants à l’existence rayée du possible, hommes/femmes/enfants à la peau noire ou bronze, au regard vide et pareillement absents. 

Où réside l’espoir quand tout se désagrège ? 

Il y a la nuit – partout, au-dessus dans le ciel dont on ne regarde plus ni étoiles ni soleil, en dessous dans la violence des flots qui secouent les viscères et l’âme, autour quand l’horizon se ferme sur une image de soi-même multipliée à l’infini par la douleur et la désespérance. 

Il y a ce qu’on pensait ne devoir jamais vivre. 

Ahmed, Leïla, Khaled, Youssef, qui d’autre encore dans la longue marche ?

Monyka Madrigali

Monyka Madrigali est née à Toulon. Licence en Lettres, licence en Philosophie – Université de Nice. Professeur de Français en Italie (Toscane). Collaboration comme traductrice avec PRESSENZA international Press Agency.

Le Céfran

Le Céfran

de Tahar MAZOUZ

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 09/12/2016 | 16,20 €

Le Céfran

"ETRE FRANCAIS EST UNE NATURE,

LE DEVENIR, UNE PHILOSOPHIE..."

L’auteur raconte, cinquante ans après ce que l’on a nommé en langage politiquement correct : « Les événements », son accession à sa nature « de céfran » (français), par le biais d’une langue et de sa poésie. Tour à tour désenchanté et drôle, souvent triste mais jamais amer, nous suivons l’étrange parcours à rebrousse temps d’un poète ordinaire en quête d’une identité promise par l’Histoire mais refusée par le quotidien.

« Ou comment je suis devenu français » est le sous-titre de cette oeuvre, une balade d’un demi-siècle, au fil de mots tordus et réinventés, une folie d’écrits vains qui a jeté « l’encre » sur une terre d’adoption pour la faire enfin sienne : « Sa France »

Tahar Mazouz

Fils de harkis, né en novembre 1961 à Aumale, en Algérie, Tahar MAZOUZ s’est pris de passion pour la langue et la littérature française, seuls cadeaux offerts aux migrants de sa condition, parqués dans des camps jusqu’aux dernières années de son enfance.

L’auteur a dans son parcours été lauréat de quelques prix de poésie, avant de s’attaquer à de plus longs métrages, comme : « La mille et deuxième nuit » (éditions ACORIA), un conte fantasque où la petite histoire accouche de la grande et, à présent : « LE CÉFRAN », un puzzle autobiographique d’un poète ordinaire.

 

 "N'en déplaise aux jeteurs de sorts", mes ancêtres n'étaient pas gaulois, seulement des barbaresques, pourtant j'ai choisi d'en être un, et ce n'est ni par obligation, ni par ruse, ni par calcul, mais par la plus grande des forces, l'amour...Vous lirez la suite dans :"Le Céfran" paru aux édition 5 sens

Clavium

Clavium

de Pier DAVI & Karl HUGO

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 07/12/2016 | 26,10 €

Clavium

Le roman accompagné d'un album de chansons téléchargeable

 

Septembre 2001… Effondrement des grandes jumelles new-yorkaises.

Décembre 2004… Ravage des côtes indonésiennes par une géante gueule d’eau.

Janvier 2010… Spasmes monstres au coeur des fragiles terres haïtiennes.

Février 2017… Un des joyaux montréalais est englouti par le Saint-Laurent.

 

Toutes ces fatalités, une jeune femme issue du milieu des arts bruxellois les a annoncées : Landy Van de Walt, extra-lucide et notoire manieuse de pinceaux, a, parmi une série de quatorze toiles, cabalistiquement entrevu ces funestes événements. Aujourd’hui, à la lisière de ses tiges velues, quelque chose d’encore plus dévastateur de tout ce qui fut peint, se dessine graduellement… Un terrible cataclysme prêt à annihiler non pas une minime fraction de la race humaine, mais bien la totalité !

Afin d’éviter cette déchirure, Landy devra unir ses efforts à ceux de sa soeur archéologue, Andréa Santerre, ainsi qu’à un déchu du ciel à la recherche de la rédemption ; un dénommé Saël. Dans leur quête, le trio disparate devra expressément retrouver de précieux artefacts : deux clés façonnées à même les clous ayant servi à supplicier celui que l’on nomme le Gardien des portes. Cela, avant que le Prince des ténèbres, qui toujours imprégné du désir d’assimiler son ancienne demeure, ne vienne y déposer ses tranchantes serres. 

Toutefois, tapie derrière un opaque linceul, une entité davantage obscure que l’obscurité, davantage perverse que la perversion, entend bien mettre des bâtons dans les roues de tous les protagonistes.

De Liège, jusqu’au coeur des collines d’Entiché, en passant par Paris et Rome, une sombre et périlleuse aventure qui vous transportera dans le ventre de l’horreur et du fantastique… Au coeur d’un thriller religieux !

Des oeufs aux ananas

Des oeufs aux ananas

de Yvan DAUMONT

Fiction (5 SENS) | Paru le 26/11/2016 | 19,80 €

DES OEUFS AUX ANANAS

(Roman indigeste)

Prenez un écrivain français, faites le tomber amoureux d’une danseuse beaucoup plus jeune afin de lui enlever toute son inspiration. Faites le reposer autour d’une bonne bière belge en compagnie d’un joyeux wallon. Saupoudrez d’un mesclun de considérations politiques, religieuses et philosophiques. Versez une cuillère à soupe d’Alcohelo de Paolo et déshabillez la danseuse. Incorporez doucement une deuxième danseuse, des voyages, des ballets russes, une paella, un dictateur, une Lada, un poète espagnol et des artistes disjonctés. Chauffez le wallon jusqu’à obtention d’un lutin priapique et faites mariner dans du vin de cerise. Versez le tout sur un plateau télé et portez à ébullition. Jetez les œufs à la poubelle et servez dans un chapeau mexicain. Débarrassez-vous du sombrero et mangez l’ananas.

 

Yvan Daumont

Passionné de littérature russe, de philosophie et de voyages, Yvan Daumont a travaillé de nombreuses années à l’international pour des banques américaines, des start-up et des maisons d’édition. En 2012, la perte de son travail et sa participation comme figurant dans un ballet le rendent un peu fou. Depuis il se soigne en se consacrant à l’écriture et à l’enseignement.

Chronique des semi-immortels

Chronique des semi-immortels

de Dominique CAPO

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 19/11/2016 | 18,00 €

Résumé :

Je me nomme Nathanÿel. Je ne sais qui je suis ni d’où je viens. Tout ce que je sais, c’est que je me suis réveillé, un jour de 1823, au sein du Manoir des Ombres. Habité par ce qui semble, à première vue, être des Humains à la durée de vie incroyablement longue, les Membres de la Famille Montferrand possèdent – tout comme moi - des capacités hors du commun. Ceux-ci vivent en clan au sein de leur Manoir abandonné dans une des régions les plus reculées de France. Et je les côtoie depuis, cherchant à comprendre qui ils sont, et surtout, pourquoi ils m’ont accueilli parmi eux ? Ce qu’ils me veulent ? 

J’ai bien essayé de leur poser des questions. Mais ils ne souhaitent rien dire. Progressivement, j’ai réalisé que de nombreux Secrets, que des Mystères insondables entouraient leur existence. Et à partir des années 1890, j’ai tenté de mettre à jour leur histoire, et ainsi donner un sens à ma présence parmi eux. De la Renaissance aux Croisades, de l’Espagne Mauresque à la Seconde Guerre Mondiale, de l’Afrique Noire aux Etats-Unis, j’ai réuni un certain nombre de fragments de leur Biographie. Je vous les livre ici...

Dominique Capo

Dominique Capo, 47 ans, chercheur en histoire, mythes, légendes, archéologie, ésotérisme, philosophie, astronomie, etc. Ayant étudié durant des années ces domaines à la Bibliothèque Nationale de France, j’ai également travaillé à l’Université Paris XIII, puis Paris VIII. Écrivain de récits à la fois historiques et fantastiques, gothiques et teintés de mythes et légendes du monde entier, de fantasy et d’horreur, se déroulant à toutes les époques de l’Histoire de l’Humanité. Ma Chronique des Semi-Immortels publiée ici est mon premier recueil de deux nouvelles ; d’autres suivront. J’ai également rédigé des articles sur l’actualité, la philosophie, la religion. Je suis actuellement en train d’écrire un livre sur les origines idéologiques et ésotériques du Nazisme.

Orgasmes et fantaisies

Orgasmes et fantaisies

de Ivan de MONBRISON

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/11/2016 | 14,40 €

Orgasmes et fantaisies

Paul, artiste et écrivain au chômage, la quarantaine passée, habite à Marseille. C’est un associable qui passe le plus clair de son temps enfermé chez lui, à broyer du noir. Au fil des pages, nous découvrons qu’il soupçonne de plus en plus sa compagne, décoratrice d’intérieur, de le tromper avec un certain Joachim.

L’auteur nous emmène ainsi dans l’univers mental de ce personnage sombre et tourmenté, irrationnel et intolérant, mais lucide néanmoins, que la jalousie emporte peu à peu aux confins de la folie.

 

Ivan de Monbrison

L’auteur est né quelque part en France aux alentours de 1969 d’une mère venue d’Égypte et d’un père vague rejeton d’une vieille aristocratie huguenote quelque peu décatie reconvertie dans le commerce des antiquités sur le tard. Quelque peu dépressif, un peu scribouillard, barbouillant à ses heures, il a, par inadvertance, publié çà et là dans des revues littéraires souterraines ou des maisons d’éditions à tirages plutôt confidentiels. Il a aussi parfois exposé ses toiles et autres oeuvres plastiques dans des espaces alternatifs essentiellement à Paris.

Cataracte de la douleur

Cataracte de la douleur

de Christine DELCOURT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/10/2016 | 14,40 €

Cataracte de la douleur est le récit d’un combat contre ce qui peut ronger l’intégrité d’un être à la dérive, lorsque le corps et l’esprit confrontent sans relâche leurs blessures. La lutte est âpre et la violence présente. 

Écrit sous forme d’un journal de maladie, en prose poétique, cette histoire de vie qui flirte avec la mort déroule sa spirale au rythme de douleurs intimes, ponctuée par la succession des jours et des nuits. Et le lecteur, qui ne saura plus à quel saint du calendrier se vouer, ne sortira pas indemne de ce voyage initiatique. 

Mais survient la parole pour porter haut le cri. Et c’est au bord de la rupture que déferlent les mots en coups de poings pour mieux régler les comptes. Ils redonnent souffle aussi, construisent des garde-fous et permettent la traversée vers des rives plus clémentes où se tenir droit debout. Mots rédempteurs qui viennent à bout de la souffrance à force de la nommer, mots exorcistes qui bannissent l’appel souterrain pour ouvrir la porte sur le désir qui veillait au seuil et… 

Résider en soi, 

pour être soi, enfin, tout simplement, 

et juste comme un commencement. 

Christine Delcourt est née sous le signe des Poissons, dans la ville du Grand Jeu. Elle a publié une vingtaine de recueils de poésie et de nombreux textes dans tout autant de revues et anthologies.

I.C.E.

I.C.E.

de Ludovic ESMES

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 01/09/2016 | 9,00 €

I.C.E. est un recueil de nouvelles illustrées qui vous plongera dans un monde en décadence. Que ce soit sur Xylav – une terre lointaine – où l’hiver s’y est installé définitivement ou sur Morfopolis – une ville où il fait « bon vivre » – le monde actuel a chaviré vers un monde inhumain. Les émotions et les sentiments n’ont plus leur place. La soif de pouvoir et de dominance est une priorité absolue. Ne vous fiez pas aux apparences à travers Noir Bleuet et ne jouez pas avec le feu dans Tortura. I.C.E. est bien trop puissant et présent pour l’éliminer !

Éloignez-vous de cette société qui veut vous faire croire en n’importe quoi et vous manipule à tout-va ! Mais suis-je bête ? Vous ne pouvez pas vous enfuir car vous y vivez !

Ludovic Esmes, auteur belge, est un passionné d’écriture depuis son plus jeune âge. Après les deux premiers Tomes du Second Trône, l’auteur vous invite à découvrir à travers ce recueil le déclin d’une société manipulatrice et meurtrière. Lisez, vivez et tremblez ! Cette société est en train de prendre forme sous vos yeux. Qui osera en stopper l’hémorragie ?

N'être que soi

N'être que soi

de Leslie PREEL

Fiction (5 SENS) | Paru le 22/08/2016 | 13,00 €

N'ÊTRE QUE SOI

 « Lutter contre soi est pénible, et long. Jamais de marée basse, jamais d’étendue sereine et apaisée. Désirs de ployer comme une algue au gré des attentes, au gré des vagues de colère, au gré des déferlantes anxieuses. » N’être que soi est le récit d’une lutte contre soi, une lutte auprès des autres aussi. C’est le récit d’un lent cheminement vers soi, récit du début d’une vie sentimentale chaotique, à se chercher sans jamais se trouver, à se perdre dans les bras d’amants et de maîtresses que l’héroïne ne parvient pas à aimer.

 

Leslie PREEL

Leslie Préel commence à enseigner les lettres dans le secondaire en 2011. Depuis 2015, elle écrit sur la vie des gens et l’actualité culturelle pour différentes revues en ligne. De son propre aveu, elle aime les paradoxes, les gens curieux et la grammaire, mais aussi le bon vin et le rugby. 

Avec N’être que soi elle signe son premier roman.

Lilith et moi

Lilith et moi

de Dom TERRIEN

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 15/08/2016 | 12,00 €

Lilith et moi

 « Lilith » première femme d’Adam, chassée du paradis pour avoir osé résister à l’autorité et « La femme sauvage » définie ainsi par Clarissa Pinkola Estés dans « Femmes qui courent avec les loups » ont donné l’inspiration à ce recueil. 

C’est une plongée dans la psyché où l’auteure revisite l’intime, l’enfance, la dualité, où elle dialogue avec l’homme intérieur( l’Ange).

C’est une poésie en désordre, instinctive, un constat lucide et douloureux, la recherche d’une authenticité dont « Lilith » fit les frais puisqu’elle fut bannie. 

 

Dom Terrien

Née à Paris, exilée volontaire, Dom Terrien vit au sud de la Corrèze où elle partage sa vie entre son jardin, la lecture et depuis quelques années l’écriture.

La philosophie jungienne, la musique et l’art graphique sont les passions qu’elle explore avec ses trois enfants auxquels elle rend hommage à la fin de ce recueil.

Depuis 60 ans, l'Afrique s'est trompée

Depuis 60 ans, l'Afrique s'est trompée

de Emett LEGRAND

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 15/08/2016 | 12,00 €

Depuis 60 ans l’Afrique s’est trompée

Les indépendances des pays africains n’ont pas réussi à être le symbole d’une nouvelle ère. Car, dans les années qui ont suivi, les dirigeants chargés de remplacer les colons n’ont pas été à la hauteur des attentes pesant sur eux. Leurs manières de diriger se sont caractérisées par de nombreux écarts : dictature, népotisme, corruption et détournements de fonds. Ainsi que par des incitations à la division entre membres des différentes tribus, clans, ethnies et régions.

Face à ce drame continental, les révoltes ayant fini par lasser les populations africaines, et vu les pertes humaines et l’inefficacité à long terme des soulèvements, la solution finale pour les habitants du « Berceau de l’humanité » a souvent été de se résigner à la fatalité comme si être Africain était synonyme de souffrance, de privation et d’humiliation ; ou d’émigrer vers des pays où le bien-être des citoyens est mieux considéré. 

Il est vrai que la communauté internationale a sa part de responsabilités dans les problèmes de l’Afrique et des Africains. Par contre, dire qu’elle est la seule responsable de cette tragédie humaine relèverait d’une extrême malhonnêteté intellectuelle. Si, dès les indépendances des pays africains, il y avait eu au pouvoir des gens intègres et consciencieux, il n’y aurait pas autant de souffrances dans chacun des pays africains, et ainsi, bien moins d’émigrations.

 

Emett Legrand

Je m’appelle Donnet Sisa Nzenzo. Je suis né le 25 mai 1990 à Lubumbashi en République Démocratique du Congo. Écrivain depuis maintenant plus de dix ans, j’ai déjà publié plusieurs ouvrages auprès de différentes maisons d’édition. Sans compter que parallèlement à mes activités en rapport avec l’écriture, je suis étudiant en France à l’Université Toulouse I Capitole en Administration Économique et Sociale (AES) – visant au final une Licence 3.

Au milieu du chemin

Au milieu du chemin

de

Fiction (5 SENS) | Paru le 15/08/2016 | 19,00 €

Au milieu du chemin

Des Troupeaux du Soleil à l’Arc d’Apollon, les chants de l’ancienne épopée ont guidé les errances des naufragés d’…un beau voyage. Les voilà, maintenant, au milieu de leur chemin, confrontés à la reconstruction de leur mémoire, aux mensonges de l’Histoire et à la Comédie de la vie.

Au milieu du chemin est le roman ‘mosaïque’ d’une amnésie, tentant une réflexion sur ce qui fonde notre identité, le libre choix et la mémoire.

 

François Claude-Félix

Né à Alger en 1948, François Claude-Félix vit son enfance en Provence après 1955. Éduqué sous la double influence des Dominicains d’Alger et de l’École Laïque et Républicaine, il lit dès son enfance la littérature classique : Homère, Dante, Hugo, Jules Romains, puis Proust, Joyce, Whitman, Thomas Mann… L’auteur s’exerce également à la poésie dès l’adolescence malgré des études scientifiques et socio-économiques. Converti au protestantisme en 1975 après un bref passage par le marxisme militant, il sera cadre supérieur du commerce international jusqu’en 1995, puis Professeur des Écoles en banlieue parisienne pendant plus de quinze ans. Aujourd’hui, François Claude-Félix se consacre à l’écriture et au soutien aux migrants.

Http://Le Net a disparu !

Http://Le Net a disparu !

de Christian BECQUET

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/08/2016 | 14,00 €

Http://Le Net a disparu ! 

En 2022, dimanche soir, un jour d’élections. Pendant le dépouillement, une panne géante plonge la France dans le noir. Mais plus grave encore, le Net disparaît pour des jours et des mois...La panique est générale, la vie sociale et l’économie vacillent, les jeunes sans leurs réseaux entrent en dépression. Mais par ailleurs, la bonne nouvelle, c’est que la vie devient moins trépignante, plus douce, plus cool. Les loisirs et les arts sont aussi de retour. Un homme politique comprend que cette “grande panne du Net” est une rare opportunité de se mettre en évidence. Déjà, il rêve de l’Elysée... Finalement, ce livre est-il un roman-fiction ou une probable future réalité ?

 

Christian Becquet

L’auteur depuis quinze ans partage sa vie entre sa Normandie natale et la rade de Toulon. Un scientifique peut-il écrire un livre ? C’est la question qui a poussé Christian en 2010, à se lancer dans l’écriture. Un défi personnel donc, mais aussi une envie de partager des souvenirs, des voyages, des regards et réflexions sur la société actuelle. 

Avec ses cinq livres : Le garçon qui dessinait des baobabs (un parcours personnel) ; Levez vos ardoises (l’école des années 50/60) ; Ça tangue sur l’île aux Nattes… (récit, roman, polar) ; Les Condisciples du Pentagone (une histoire d’hommes), l’auteur a découvert les méandres complexes et incertains de l’édition… la feuille blanche, le manuscrit, la recherche d’éditeurs et l’ultime diffusion.

Site internet : http://christian-becquet.fr

Vengez-moi !

Vengez-moi !

de Ivan KOVACK

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/08/2016 | 18,00 €

Vengez-moi !

 

Que feriez-vous, si un jour, le destin vous confrontait à vous-même, à vos désirs les plus obscurs ? 

Quels choix feriez-vous, si vous vous affranchissiez du jugement des autres, des tabous moraux de la société ?

Après que sa vie ait volé en éclats, Jean-Christophe Chambord se retrouve face à ces interrogations. En équilibre sur le fil de sa vie, il explore les méandres de sa conscience entre désespoir profond et une vengeance inassouvissable. Il croise alors le chemin de Marie, une jeune femme seule et tourmentée. De cette improbable rencontre naîtront des sentiments complexes, aussi destructeurs que libérateurs. 

Jean-Christophe Chambord, c’est Monsieur tout le monde. Il pourrait être votre voisin, votre collègue, votre meilleur ami… à moins qu’il ne se cache au plus profond de vous.

 

Ivan Kovack

Ivan Kovack est un électron libre qui rebondit au gré de ses envies et des opportunités qui s’offrent à lui. Travailleur social à Paris, il a cultivé l’utopie sous le soleil de Californie avant de se poser dans les Alpes autrichiennes. Ce parcours atypique ne lui a, cependant, jamais fait oublier que le plus important est le lien qui unit les êtres les uns aux autres. Pionnier et aventurier, il se consacre désormais à sa famille.

La vie des Dieux

La vie des Dieux

de Annette COMBIER

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/08/2016 | 19,00 €

La vie des Dieux 

Première mission

Et si c’était vrai ? Si certains d’entre nous avaient le pouvoir de se transformer à un moment crucial de leur existence. De se transporter en un lieu qui n’a plus rien à voir avec notre monde, si semblable par son humanité et en même temps si différent dans ses comportements. Une étape avancée, très loin dans l’être, dans une époque lointaine, dont les conceptions sont tellement autres…

Gailla nous le racontera, mais pas immédiatement. Car au cours du périple de la mission dont pour la première fois ils sont les organisateurs, Guillaume, son compagnon, la sauve in extremis d’une entité inconnue vivant dans les profondeurs de l’espace. Sous le choc, elle est devenue amnésique. Ses souvenirs lui reviennent très lentement. Trop lentement, l’empêchant de contrôler efficacement leurs apprentis, qui en profitent au point de mettre en échec le travail qu’on leur a confié…

 

Annette Combier

Annette Combier est née en 1946 et habite aujourd’hui Paris où elle se consacre à plein temps à l’écriture.

La guerre des Oubliés I

La guerre des Oubliés I

de Yann JACOB

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 01/08/2016 | 20,00 €

La guerre des Oubliés I

La mort vous change une personne. En cela, Nival n’est guère différent des autres. Cependant, là où, arrivés dans le monde des morts, les autres ressentent la paix et la quiétude, il fut envahi d’une haine profonde, lancinante. Ces ulméniens paieront pour ce qu’ils lui ont fait. Malheureusement, étant le seul représentant de cette race inconnue au paradis, les dieux lui confient la mission de protéger ceux-là mêmes qui lui ont ôté la vie. Un relent de magie noire grandit dans le monde des vivants, et les ulméniens en seront les premières victimes. 

Albéus Montlointain, Premier Inventeur du roi Amien Lorik, est un homme très curieux. Seul, il part de temps à autre pour découvrir le monde sur le dos de Jolie Rose, sa mule. Les curiosités locales, les idées folles, sont parfois des sources d’inspiration pour ses expériences. Du moins est-ce en partie la raison de ses voyages. En réalité, il se nourrit des contes et légendes racontés par le peuple de Terre-Aimante. Une fée cachée dans les feuilles, une sorcière dévoreuse de coeurs, voilà ce qui fait vibrer le vieil Albéus. Ainsi, envoyé par son roi dans les montagnes pour étudier d’étranges grottes, il va en profiter pour enquêter sur ce qui, selon lui, dirige réellement le monde : la magie !

 

Yann Jacob

Né en Seine-Saint-Denis en 1990, c’est dans le sud-ouest de la France que Yann Jacob grandit. Sa passion pour la lecture naît subitement au lycée lorsqu’il découvre les univers forgés dans le fantastique et la fantasy. Rapidement, les prémices de “La guerre des oubliés’’ apparaissent. Il poursuit cependant ses études, sans jamais abandonner son histoire qu’il continue d’étoffer. Un CAP charpente et une licence informatique en poche, il choisit finalement la voie de l’écriture.

Venez découvrir des contenus exclusifs sur le site internet (yann-jacob.com) et sur sa page facebook. Au menu : histoires, dessins, exercices d’écriture et compte rendu de lectures.

Mathilde

de Gilles LA CARBONA

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/07/2016 | 17,00 €

Mathilde

Mathilde a grandi aux côtés de sa grand-mère Hortense. Ancienne résistante, celle-ci a transmis à sa petite-fille les valeurs de courage, volonté, humanisme. À la disparition d’Hortense, Mathilde est frappée par la maladie. Déboussolée, abattue, la jeune femme va se servir des enseignements de sa grand-mère pour ne pas sombrer et rester maîtresse de sa vie. Elle va tenter de comprendre et d’apprivoiser le peu de vie qui lui reste, tout en refusant de subir les effets de la maladie et des traitements inutiles et contraignants. 

Pour ce faire Mathilde entreprend une marche initiatique pour rendre inaltérables sa jeunesse et sa beauté. À travers des lieux paisibles, elle va avancer vers son ultime acte. Son mari, Renaud, ne pourra qu’accepter le choix de sa femme. À travers un quotidien renouvelé, Mathilde lui enseignera qu’il n’y a pas de renoncement, mais juste la volonté de rester digne. Par amour, il l’accompagnera dans sa décision pour que sa femme reste sereine jusqu’au bout. À la disparition de Mathilde, Renaud se devra d’exister selon le voeu de sa femme et écarter la rumeur de sa détresse pour n’entendre que le son de l’espérance. Arrive l’improbable, Viviane, elle qui l’aidera à défier la lassitude et l’oeuvre corrosive du temps, ensemble ils réapprendront à vivre, à aimer.

 

Gilles La Carbona

Né à Villeneuve-lès-Avignon en 1963, j’ai grandi et vis toujours dans le Vaucluse. Bercé par la truculence de ma Provence natale, autant que par la douceur de l’océan ou le mystère des berges des gaves, j’ai commencé à écrire il y a vingt ans. Passionné de littérature, de nature, épicurien à toute heure, je signe là mon troisième roman, loin des chemins déjà explorés.

Le peintre et son Modèle 2

Le peintre et son Modèle 2

de Georges RICHARDOT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 25/05/2016 | 14,00 €

Yves Ughes

(“Variations pour un Minotaure vaguant, dans l’attente crispée.” Extraits)

Un Minotaure erre dans le dédale de sa toile et tente de dire la difficulté d’être, le mal que l’on éprouve pour accéder à l’existence.

À pas furtifs et sur un autre mode, le modèle qui gravit les marches conduisant à l’appartement du peintre exprime le même trouble, mais sur un simple palier d’immeuble, palier improbable, chaque jour réinventé.

La trame paraît simple, mais les variations sont infinies, lancinantes et vertigineuses.

Sous l’eau étale des personnages éponymes rugit la déferlante de la création littéraire. Elle emporte dans ses rouleaux une intrigue qui tente en permanence de reprendre son souffle, qui cherche l’air et la dilatation des bronches.

Le style est symphonique et procède par mouvements sonores, la phrase se crispe, se dilate puis semble s’étendre à n’en plus finir, sinon au bord du vide, puis elle se contracte de nouveau.

À ce style fait de trilles et de volutes répond une construction polyphonique, ainsi conçue jusqu’aux limites du vertige.

Car le texte se creuse et, d’étage en étage, nous conduit vers le coeur nucléaire de l’acte fondateur. Un acte qui ne serait pas “inspiration”, mais travail, donc respiration.

Pierre Boudot (1981, Préface de “Le Peintre et son Modèle ” Extrait)

Tel est ce roman, immense par son sujet, écrit par Richardot dans un style halluciné d’où surgit, subtile et conquérante, évanescente et séductrice, l’androgyne silhouette botticellienne.

Cet ouvrage constitue une seconde écriture de ‘Le Peintre et son Modèle’, paru en 1981 chez Néo-Editions, avec une préface de Pierre Boudot.

Georges Richardot

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est aujourd’hui établi à Vence (Alpes-Maritimes). Il fut guidé dans ses débuts par Raymond Queneau (poésie et roman).

Les péchés capiteux

Les péchés capiteux

de Christine ARQUEMBOURG

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 12,00 €

Les péchés capiteux

C’est l’histoire d’une formation que propose Christine Arquembourg dans un récit à deux temps qui revient sur sa jeunesse passée dans le nord de la France. Ou comment une petite fille espiègle et indocile s’insurge secrètement contre la rigidité d’une éducation traditionnelle, brave un interdit et se retrouve mise prématurément en pension. Pour résister aux rigueurs de l’internat, elle trouve des parades et, de péché capiteux en péché capiteux, s’affranchit de la loi familiale jusqu’à l’initiation amoureuse vécue comme une véritable rédemption.

 Christine Arquembourg

Christine Arquembourg est née à Fruges et a grandi en France jusqu’à sa majorité. À 20 ans, elle épouse un Suisse rencontré à Londres et réside depuis lors à Berne. Parallèlement à l’éducation de ses deux enfants, elle a repris des études de lettres jusqu’à l’obtention d’un doctorat à Fribourg et enseigné durant plusieurs années la littérature française et romande.

 

La jeune fille et la blatte

La jeune fille et la blatte

de claudia C. ROCH

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 14,00 €

La jeune fille et la blatte

La petite Elsa se confronte à une famille qui n’a pas de réponses, à des rêves de princesse qui se cognent sans cesse à la brutalité du réel. Comme Cendrillon, Blanche-Neige ou la Reine des Neiges, Elsa ne fera pas l’économie des cendres, de la froideur et surtout de la torpeur, héritage laissé aux femmes, poison qui tue l’âme sans tuer le corps, ou si peu. Elsa pourra traverser ces états et devenir ainsi la femme d’un conte moderne.

Claudia C. Roch

Claudia C. Roch est née à Milan en 1970. Elle est venue à Genève en 1979, où elle a obtenu un diplôme en Lettres. Elle est enseignante à Genève. Elle a écrit pendant vingt ans des articles culturels (Scènes Magazine) en Suisse Romande. Elle est candidate au diplôme en psychanalyse à l’Institut Jung de Zürich (Küsnacht). « La jeune fille et la blatte » est son premier roman.

L'antipapillon

L'antipapillon

de Raphaël CUVIER

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 15,00 €

L'antipapillon

En lisant ce livre vous allez faire la connaissance de Côme. Le genre de personne que vous n’auriez même pas regardée dans la rue. Eh oui ! Le pauvre a toujours été transparent, insipide. De ceux qui subissent leur existence. Menant une vie solitaire. Rassurante parce que bien rangée. Et fade. Mais voilà qu’un médecin lui annonce l’imminence de sa mort. Cette annonce le conduit à vouloir prendre sa vie en main. Exister. Enfin. Cette annonce va le pousser à oser. Oser vivre, oser faire des projets. Ressurgit alors un vieux rêve : Côme va entrer en écriture. Ecrire quelque chose, n’importe quoi. Laisser une trace de son passage. Passer à la postérité. 

Raphaël Cuvier 

Titulaire d’une maîtrise d’histoire, Raphaël Cuvier est professeur des écoles. 

L’antipapillon est son premier roman.

Casting pour un roman noir à reflets bleus

Casting pour un roman noir à reflets bleus

de Georges RICHARDOT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/05/2016 | 17,00 €

Casting pour un roman noir à reflets bleus

« J’ai attendu d’avoir une plage complètement libre dans mes loisirs pour m’y plonger. Personnellement, j’ai été fasciné par ce que vous appelez roman et qui est bien autre chose : une analyse passionnante des rapports de l’auteur avec les personnages qui le hantent, jeu de miroirs, mise en abyme comme on dit maintenant, et surtout conflits ambigus entre imagination et réalité, entre père (littéraire) et enfants du même bois.

Il ne m’a fallu que quelques heures pour dévorer votre manuscrit. Quel auteur normalement constitué résisterait à ce tourbillon de fantaisie littéraire ? »

René Sussan, alias René Reouven, romancier (Policiers, fantastique, science-fiction - Grand prix de la littérature policière.)

‘Taches de rousseur derrière devant 

Petite soeur le diable est au couvent’

Georges Richardot

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est établi à Vence (Alpes-Maritimes).

Etreintes vagabondes

Etreintes vagabondes

de Bruno GOLOUBIEFF

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/04/2016 | 14,00 €

Etreintes vagabondes

Ce recueil de textes raconte sous différents aspects, poétique, humoristique, hommages, philosophique ou encore critique sociale la façon dont l’auteur appréhende et ressent le monde actuel. Le ton change. L’auteur laisse vagabonder ses idées sur des airs de rêverie. Il explore le genre humain et donne à lire ses récits et retours d’expérience sur la vie, avec ses doutes, ses craintes, ses espoirs et déconvenues. Cet écrit est un travail de désillusion face aux faux semblants et allants de soi, permettant de revisiter avec une certaine lucidité notre humanité. Et pourtant, malgré tout, cette vision inquiète essaye toujours d’extraire la vie la plus intense. Il subsiste un espoir en dépit du drame quotidien que représente notre condition humaine. Ce livre est une invitation au voyage, à la quête de sens où le cheminement prend le pas sur l’arrivée. Ce nomadisme finit alors par devenir ce qui permet à l’humain d’exister et de se sentir vivant. 

Étreintes vagabondes est la suite d’un premier recueil de textes intitulé Curiosités humaines publié en 2014 aux éditions Mille plumes, où pensées poétiques, aphorismes et autres commentaires portent un regard pluriel étonné sur le monde dans lequel nous vivons.

 

Bruno Goloubieff

Né en 1970, l’auteur est originaire du Jura où il a grandi. Après avoir exercé le métier d’éducateur spécialisé, il travaille actuellement à l’université d’Aix- Marseille en sciences de l’éducation où il forme un public d’adulte exerçant dans les métiers de l’humain. Étreintes vagabondes est son second recueil de textes. Marié avec deux enfants, il vit au calme en Provence à Mérindol au bord du Luberon.

Quelques brumes jouissives

Quelques brumes jouissives

de Paule-Line DEROOS

Erotisme (5 SENS) | Paru le 01/04/2016 | 17,00 €

Quelques brumes jouissives 

« De toute façon, dès la première fois, ce ne fut pas comme tout le monde mais déjà alternatif ! Quand on est jeune fille, on rêve que la première fois, ce sera romantique ou très sensuel, ou très fort, comme un nouveau monde qui s’ouvre à nous, avec un prince tellement charmant… Moi, c’est dans un hôtel de passe que j’ai perdu ma virginité ! »

Ces “Quelques brumes jouissives” se construisent autour d’un meurtre mais ce n’est pas un polar. C’est un parcours, celui d’une femme qui, arrivée à la cinquantaine, fait le constat de l’évanescence des choses et des ressentis. C’est un âge où l’on peut dire que l’on a vécu mais quelle est la réalité du chemin, a-t-on réellement joué dans notre cour de récréation et quel fut le jeu, le rôle que l’on y tenait ? Ce trajet évolue autour de plusieurs histoires d’amour entremêlées dans une confusion voulue. Et aussi de quelques rencontres ludiques qui nourrissent cette quête jouissive. On y évoque la gravité des rapports humains avec légèreté mais aussi la douleur qu’elle peut engendrer. Au final, il en reste quelques brumes et la conviction – ou l’espoir – que la vie nous surprend toujours. La cinquantaine peut aussi s’inscrire dans une démarche prospective. Même si la chair et les sentiments ont toujours du mal à vivre ensemble.

 

Paule-Line Deroos

Paule-Line Deroos vit à Bruxelles où elle est née. Elle est diplômée d’un Master en Journalisme et communication et exerce la profession d’attachée de presse essentiellement dans le milieu culturel. En publiant ce premier roman, elle passe donc de l’autre côté de la barrière de la création puisque son habitude est de défendre celle des autres. Elle travaille actuellement à un recueil de poésies.

Le roman de Baudelaire

Le roman de Baudelaire

de Pierre-Adrien MARCISET

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 14,00 €

Trois garçons étranges, presque des hommes, violent délibérément le couvre-feu d'un Paris à la fois tangible et fantasmatique. Plusieurs factions politiques se sont partagé la France en une nouvelle féodalité, dans laquelle les trois Maisons majeures des Dulac, des Arcadet et des Byron mènent une sanglante guerre d’influence. Un compromis réside encore dans le découpage en trois huit de la capitale : de 2h à 10h circule et prospère toute la pègre indépendante, de 10h à 18h le commun des mortels sous le regard de la Maison Byron, tandis que le créneau de 18h à 2h appartient entièrement aux Dulac.

 

Mais Charles Byron n'en a cure. Accompagné de son garde du corps, Jules, et de Paul son porte-voix, il profite opportunément d'un crépuscule qui ne semble pas vouloir finir et poursuit n'importe quelle piste qui pourrait les mener à Malika, l'ancienne petite amie de Charles disparue depuis plusieurs jours. Des quartiers de prostitution aux rutilantes tours de la Défense, ils ne cessent d'arpenter la ville sous le soleil rouge et figé. Alors que la trace de Malika se précise, les contours de la réalité, eux, s'obscurcissent : Charles ne cesse de croiser un étrange regard jaune à la voix métallique, tandis que les humains ne s'aperçoivent même plus de l'avancée, au cœur du métro et des cavités sombres, des ténèbres qui rongent chaque jour un peu plus les âmes et les corps. 

 

L'auteur :

 

Pierre-Adrien Marciset est un jeune écrivain français. Né en 1988 il grandit dans le sud de la France au sein d’un petit village de l’Aude. Passionné de littérature, il vit aujourd’hui à Paris où il obtient un Master en Lettres Modernes, et se consacre à l’étude de la figure du Diable dans les littératures européennes (versions du mythe de Faust). Le roman de Baudelaire est son premier roman.

L'infanticide raté

L'infanticide raté

de Claie AVENTUR

Récit de vie (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 15,00 €

Arrivée des caraïbes depuis peu, Patty découvre la France, la ville de Paris. 

Son père ayant précédé son arrivée pour travailler dans un centre hospitalier, c’est avec sa mère et ses frères qu’elle le rejoint dans un petit appartement du douzième arrondissement.

La famille est enfin regroupée, c’est un soulagement pour Monsieur Basile.

Ses enfants et sa femme ont traversés les mers pour son plus grand bonheur.

Mais la joie est de courte durée, car l’innocence de sa fille, la seule, l’unique, va lui faire perdre pied.

C’est dans une salle de bain que tout commence, ma naissance, mon histoire.

Je vous livre ici, à travers mes écrits, mon parcours, sans tabou.

L’histoire d’une naissance dans la mort.

Ceci pour témoigner, à cœur ouvert, l’enfer qu’il est possible de vivre sur terre.

L’instinct de survie, le sens des valeurs, les souffrances dans la résilience.

Ici tout est dit, sans peur ni cri…

 

L'auteure :

 

Claie AVENTUR  est née à Paris en 1974, écrivaine, aide-soignante de profession, son parcours de vie lui vaut de côtoyer l’humain, de l’observer, de lui apporter son soutien et d’en prendre soin.

Passionnée par l’écriture, elle crie ses douleurs d’adolescente sur des pages blanches dés l’âge de 13 ans en rêvant de les publier un jour afin de partager avec amour, ses émotions, sa foi, les valeurs de son cœur de par le monde, sans barrière ni frontière.

Au-delà de Moi

Au-delà de Moi

de Claie AVENTUR

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 15,00 €

Écrire pour parcourir ma vie, poser chaque pensée dans la lumière de mon coeur. Quand chaque mot caresse ma peau. C’est intense tout ce que je pense. Je viens ici et maintenant partager avec vous la vie, la vraie, sans faux-semblant. Authentique, tout ce que vous lirez est un ressenti véridique. Sensible, troublant, passionnant, en traversant le temps je vous donne le présent de chaque instant. Ainsi je partage avec grand bonheur ce qui me tient à coeur. Venez ici parcourir les pages de ce recueil et vous y blottir. Touchez en plein coeur, vous en ouvrirez les portes avec ferveur. Laissant l’essence de vos sens en effervescence. Quelques mots, ruisselant comme de l’eau, extirpés de-ci, de-là, d’une partie de moi…

 

L'auteure :

 

Claie AVENTUR  est née à Paris en 1974, écrivaine, aide-soignante de profession, son parcours de vie lui vaut de côtoyer l’humain, de l’observer, de lui apporter son soutien et d’en prendre soin.

Passionnée par l’écriture, elle crie ses douleurs d’adolescente sur des pages blanches dés l’âge de 13 ans en rêvant de les publier un jour afin de partager avec amour, ses émotions, sa foi, les valeurs de son cœur de par le monde, sans barrière ni frontière.

CQFD, fillette

CQFD, fillette

de Georges RICHARDOT

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 16,00 €

Reprenant un premier texte datant de presque 50 ans, l’auteur reconstitue librement ses lettres à celle qui dans l’intervalle sera devenue son épouse, décrivant, dans une période proche encore de la Seconde Guerre Mondiale, ses études à la Faculté des Lettres de Nancy, les amours nancéennes et spinaliennes du couple en formation puis la découverte de la capitale. L’exil parisien met en suspens l’intrigue sentimentale.

De l’exaltation romanesque à un humour à forte dose d’autodérision.

 

L'auteur :

 

“Un texte, je le reprendrai, dans quelque mois, quelques années, quand il aura cessé d’être à vif, dès lors engourdi d’une anesthésie naturelle propice à la chirurgie. Et puis d’autres fois, d’autres fois, jusqu’au Jugement Dernier…”

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est établi à Vence (Alpes-Maritimes).

Le Chercheur de coquillages

Le Chercheur de coquillages

de Georges RICHARDOT

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/01/2016 | 18,00 €

Transversale de courts recueils portant en commun le projet de capter l’oreille par des échos peut-être singuliers, de nourrir l’oeil d’images peut-être magiques, d’inspirer peut-être des rêves fantasques, transfuges de l’inconscient…

Ample tribut payé à la pataphysique, au sensualisme, sans oublier la dérision voire l’invective…

Aux antipodes de l’angélisme, une poésie polymorphe, jubilatoire, volontiers baroque, sachant parfois aussi, au service de l’image, se dépouiller jusqu’au prosaïsme.

 

 

 “L’écrit : un oiseau qui en volant doit façonner ses ailes.”

 

L'auteur :

 

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est aujourd’hui établi à Vence (Alpes-Maritimes). Il fut guidé dans ses débuts par Raymond Queneau (poésie et roman).

Triptyque

Triptyque

de Marie-Anne BRUCH

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/12/2015 | 12,00 €

Tu rêves de retrousser les jupons en dentelle de la mer

Quand ce monde ne tient que sur des faux-semblants
Pouvons-nous y risquer une parole vraie ?

Ma date de naissance est à moitié morte

 

Tels sont quelques-uns des vers de Triptyque, livre anthologique réunissant trois recueils écrits entre 2000 et 2015. 

 

Parce que nos émotions sont multiples, bigarrées ou encore en demi-teintes, Marie-Anne Bruch a choisi de les explorer par le biais de diverses formes poétiques (sonnets, vers libres, poèmes en prose) qui se complètent sans se heurter.

 

Ecrire des sonnets au 21ème siècle, ce n’est pas un anachronisme, encore moins l’effet d’une douteuse nostalgie, mais c’est une manière originale de revivifier notre modernité. De ce recueil de sonnets – intitulé Feue l’étincelle – Bertrand Degott a écrit que “leur désinvolture un peu mélancolique et désabusée fai(sai)t penser à Laforgue.”

 

Plumes dans le Vide, par l’emploi du vers libre, répond à un désir de concision et de clarté, et explore le thème complexe et souvent déroutant de l’identité. Les Frontières Intérieures tentent de sonder les profondeurs de l’âme, dans une prose pleine de visions et de résonances.

 

Triptyque est suivi de Voix Croisées, où les voix de Denis Hamel et de Marie-Anne Bruch alternent, dans un subtil jeu d’ombres et de lumières.

 

Les auteurs : 

 

Marie-Anne Bruch, née en 1971, commence à écrire des poèmes en 1989 et reçoit le Prix Arthur Rimbaud en 1996. Elle fait paraître les recueils Écrits la nuit (Polder, 2014) et Tableautins (Lanore, 2004). Se consacrant pleinement à l’écriture à partir de 2008, elle collabore à plusieurs revues, parmi lesquelles Friches, Décharge, Les Cahiers du Sens, À l’Index, Arpa, Le Coin de Table, ou encore Traction-Brabant

 

Denis Hamel est né en 1973. Commence à écrire de la poésie en 1999. Publie un recueil chez Polder en 2015. Un autre recueil est à paraître chez Petit Pavé en 2016.

Comme souvent les statues

Comme souvent les statues

de Aurélien NEVERS

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le 01/11/2015 | 15,00 €

 

Un vidéaste douteux, Gilles, accepte pour l’été l’invitation de Barnabé, écrivain fameux, dont il se prépare à épouser la fille, Irène, une attardée mentale aux réactions magnifiquement imprévisibles. Ils partent pour la Corse où les attend une vieille bâtisse, La Faquaille, aux allures de château de cartes. Autour d’eux apparaissent de nouvelles silhouettes : s’avancent ainsi Stella, une musicienne opaque, accompagnée de ses parents; ferment la marche Lucie et Cybèle, deux soeurs si proches qu’on s’adresse parfois comme à une personne unique, qu’on nomme alors Lucibelle. 

Lucie, une petite fille au physique ingrat et à la voix abîmée, observe du haut de son enfance un monde qu’elle lit au moyen d’une grille très personnelle ; Cybèle, à qui ses vingt ans et une beauté aussi banale qu’efficace offrent des possibilités interdites à sa benjamine, s’installe discrètement dans le paysage ; elle tracera pour Gilles des trajectoires inattendues en imaginant pour lui d’étranges destins. De son côté, Barnabé tente de dompter un roman rétif. Il faut surtout compter avec Stella et sa musique… Chacun à sa manière, chacun de son côté, s’en prend à la réalité. Un jeu périlleux, qui provoquera d’inattendues dérives aux violentes conséquences. Dans le château de cartes, triste comme les pierres…

 

‘Surprenant, poétique, profond... les Faquailliens nous transportent dans les dédales de toute la complexité de l’être humain’

 

L'auteur :

 

Aurélien Nevers n’est pas de ces écrivains témoins de leur temps. Tour à tour auteur dramatique, romancier, vidéaste, il déroule nonchalamment ses intrigues dans des zones incertaines, brumeuses, peuplées de personnages inhabituels qui se croisent, s’étreignent ou s’entrechoquent. En découlent des situations terribles ou exaltantes. Ou les deux à la fois. 

'Comme souvent les statues est son deuxième roman.'

Marilyn - La filmographie

Marilyn - La filmographie

de Arnaud STAHL

Filmographie (5 SENS) | Paru le 01/11/2015 | 15,00 €

Nous connaissons tous Marilyn Monroe. Sex-Symbol, beauté fatale, troublante et tourmentée. Mais connaissons-nous l’actrice ? Oui, avant tout Marilyn Monroe était une actrice. Et quelle actrice ! Drôle, émouvante, espiègle dans ses rôles, travailleuse, perfectionniste, impliquée sur le plateau. Elle galvanisait ses partenaires aussi bien qu’elle savait les irriter. Adorée du public, détestée par les producteurs, comment choisissait-elle ses rôles ? Que se passait-il, quand la caméra ne tournait pas ? Cette caméra qui l’aimait tant ! C’est ce que vous allez découvrir à travers ce livre. L’histoire et les histoires de 30 films dont un inachevé qui ont fait de Marilyn Monroe une si grande actrice.

 

L'auteur : 

 

Arnaud Stahl est né dans l’Allier en 1971. Dès son plus jeune âge, il se passionne pour la lecture et le cinéma, bercé par les grands auteurs et les grands acteurs de son époque. A 14 ans, il découvre Marilyn Monroe et se rend compte qu’aucun livre ne parle de ses films. C’est donc tout naturellement qu’il réunira ses deux passions pour écrire ce livre. 15 ans de recherche seront nécessaires. Auteur de plusieurs romans et nouvelles, il nous offre aujourd’hui son livre phare.

XXI suivi de Post Mortem

XXI suivi de Post Mortem

de Arnaud BEAUJEU

Poésie, Pamphlet, Réflexion (5 SENS) | Paru le 01/11/2015 | 13,00 €

XXI, illustré par les tarots des Visconti-Sforza, se présente comme un jeu de vingt-et-une cartes poétiques + une muette (celle du Mat ou du Fou). Comme à la suite d’un tirage divinatoire, et selon la pensée néoplatonicienne de Marsile Ficin, ce recueil suit le principe d’une élévation spirituelle, à travers les mondes de la terre et du ciel, non sans renversements possibles entre le haut et le bas. Le parcours qui s’opère à travers les colonnes de Jupiter, de Mars et de Vénus, de La Lune et du Soleil, puis de celle de Mercure, se parachève sur la question des fins dernières ou « colonne de Saturne ». Mais c’est d’abord au lecteur de créer son propre cheminement herméneutique à travers ces poèmes dont l’inspiration provient également des œuvres de Dante et de Botticelli.

 

L’ensemble suivant, Post mortem, se compose de quatre poèmes où s’entrecroisent le blanc, la lumière, la présence et son effacement…

 

L'auteur :

 

Membre du comité de rédaction de la revue NU(e), Arnaud Beaujeu a coordonné deux numéros « Michel Steiner ». 

Il a par ailleurs publié deux ouvrages critiques : en 2010, Matière et lumière dans le théâtre de Samuel Beckett, aux éditions Peter Lang (Oxford, Berne), et en 2011, Samuel Beckett : trivial et spirituel, aux éditions Rodopi (New-York, Amsterdam), ainsi que plusieurs articles ou entretiens sur des poètes contemporains (Bernard Vargaftig, Jean-Pierre Lemaire, Pierre Dhainaut, Marie-Claire Bancquart, Béatrice Bonhomme, Charles Juliet, François Cheng, René Depestre, etc.). 

 

 

Le Second trône Tome I

Le Second trône Tome I

de Ludovic ESMES

Science Fiction (5 SENS) | Paru le 01/10/2015 | 12,00 €

Mars 2127, une implosion imminente de la planète Terre est prévue. La seule échappatoire : Moly. Une planète créée à partir d’un saphir découvert et mis en place dans l’espace par le Directeur Stafford. Il est le chef de l’armée comprenant le district 48 et l’équipe d’élite. Des Viptels sont organisés afin d’évacuer les citoyens. Parmi eux, Ethan, un garçon de 10 ans et sa mère Saltia vont devoir oublier la Terre pour toujours. Son père Mark Valder, capitaine au district 48, avait établi un accord avec le directeur Stafford. Celui-ci ne l’a pas respecté et a implémenté Ethan et Saltia. Ce processus consiste à remplacer les vrais souvenirs par des préfabriqués. Seule l’élite militaire n’y est pas soumise. Valder comprend rapidement que l’intention du directeur n’est pas le bien-être de la population. Son but est de prendre l’énergie des citoyens grâce au saphir afin d’assouvir son fantasme d’immortalité à travers le projet « Falcot ».

 

 

L'auteur :

 

 “Ludovic Esmes, auteur belge, est un passionné d’écriture depuis son plus jeune âge. Sa première nouvelle

« Le petit et le robot » a été publiée aux éditions Novelas (Belgique), le 04 juin 2015 dans le recueil de contes

« En mille et un Murmures ». Ses terrains d’écriture sont la science-fiction, le polar et les nouvelles. Rêver, imaginer et voyager sont des sensations qu’il partage sans détour au travers de ses écrits.”

Les éclats de marbre

Les éclats de marbre

de Corine BORRI

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/09/2015 | 18,00 €

Antonia, petite fille, pleure doucement, recroquevillée comme un minuscule escargot. Elle est seule dans la campagne toscane. Elle n’a que cinq ans. Erminio, jeune homme de quinze ans, apprenti marbrier, va la recueillir et la protéger. Nous sommes en octobre 1853. Antonia découvrira le monde fascinant du marbre. C’est le début d’une longue histoire familiale, au XIXème, dans le nord de l’Italie, entre Pise, Carrare et Côme. Fausto et Augustina Barvoni sont les socles sur lesquels se reposeront les membres de ce clan. 

Sur l’assise d’une trame historique, les personnages de ce roman vont évoluer entre 1853 et 1912. Cédant tour à tour à l’émotion d’une oeuvre façonnée en marbre, aux frémissements joyeux de l’amour naissant, à la morsure d’un drame, à l’amitié partagée, aux revendications salariales, à la douceur d’un chant. Cette famille recomposée et composée, nous entraînera dans les méandres de leurs espoirs, leurs doutes, leurs envies de vivre pleinement. Malgré les conditions de travail difficiles, l’éloignement de l’être aimé ou la solitude d’une grande ville.

 

L'auteure : 

 

Corine BORRI est née à Genève en 1960, d’une mère tessinoise (partie méridionale de la Suisse) et d’un père italo-suisse. Entre vendre du matériel artistique, étudier l’aquarelle, la guitare classique, obtenir un diplôme de littérature de l’Alliance française, avoir deux magnifiques enfants, pratiquer les massages thérapeutiques, la vie de Corine se déroule et danse sur les rythmes savoureux de l’envie d’écrire, d’apprendre, de connaître, d’aimer.

 

 

 

Etoile de Jasmin

Etoile de Jasmin

de Micheline PLASSON

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/09/2015 | 13,00 €

“Elle lui avait préparé son petit-déjeuner, composé de toasts qui fleuraient bon au sortir du grille-pain, un grand bol de chocolat au lait et déposé son cigare qui l’attendait tout prêt sur une console à côté d’un vase en porcelaine de Chine. Un baiser sans affect venait alors récompenser le fidèle service de cette gouvernante de charme. Une femme de ménage andalouse,prénommée Mercédès, pleine d’entrain venait prendre le relais dans ce triste palais. 

 

Jasmina n’avait plus rien d’autre à faire qu’une seule chose : attendre, attendre, et encore attendre. Attendre quoi ? Attendre qui ? Et pourquoi attendre ?”

“Léger, positif et original... 

ce livre est un hymne à la douceur !”

Décousue

Décousue

de Maryssa RACHEL

Erotisme (5 SENS) | Paru le 01/07/2015 | 15,00 €

“Je ne veux plus être dépendante et prisonnière du plaisir, je veux le maîtriser pour pouvoir en jouir en toute liberté. Je n’attends rien des autres car je ne dépends de personne. Ma vie j’en fais ce que je veux, et si j’ai décidé d’en jouir un maximum personne n’a le droit de m’insulter, de me critiquer, de me juger. Il s’agit de ma propre vie, elle m’appartient quand bien même serait-elle décousue.”

 

L'auteure : 

 

À la manière d’un journal intime, Maryssa Rachel nous emmène à travers les chemins sinueux du libertinage, révélant ainsi toute la complexité de l’être humain et de ses désirs les plus profonds.

Déroutant ou dérangeant, ses mots tantôt doux, tantôt acerbes continueront de provoquer ou simplement d’exister, sans même se retourner, sous le regard conformiste d’une société en plein questionnement.

La Roue

La Roue

de Jean-Claude GRIVEL

Fiction (5 SENS) | Paru le 01/07/2015 | 17,00 €

Nous retrouvons, détaillé, le sentiment aigu de la nature montagnarde, de ses beautés en toutes saisons comme toile de fond changeante de cette tragique histoire.

Le personnage malchanceux de Gédéon honnête, de la douce Martine, s’oppose à la sordide méchanceté de Cassoux, le père indigne de Gédéon, la froide et lâche indifférence des paysans aussi. 

Mais je ne veux pas vous conter cette histoire, seulement transcrire avec quelle grâce l’écrivain nous la détaille, non seulement en peintre révolté et fantastique à la fois, mais en narrateur des travaux des champs, des coutumes et superstitions d’antan…

La conclusion à la fois mystérieuse et allusive laisse un goût de rêve…

 

L'auteur : 

 

Jean-Claude Grivel est né en Suisse en 1945.
Originaire de Morges (VD) et de Saint-Livres (VD), où il a passé sa jeunesse, il a ensuite fréquenté le collège d'Aubonne et l'école de commerce de Lausanne. Bilingue, il a déjà publié en allemand aussi bien qu'en français. Désormais, il réside à Bâle-Campagne (CH), région trinationale (France, Allemagne, Suisse).

Les Morts sont devenus encombrants

Les Morts sont devenus encombrants

de Myette RONDAY

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le | 17,00 €

 

Les Morts sont devenus encombrants

Ancien reporter de guerre, Bertie meurt lors d’un séjour à Baden-Baden. A l’entrée de l’autre monde l’attend Edna, la seule femme qu’il ait épousée et qui est décédée vingt ans auparavant, avec laquelle il revisionne sa vie en une suite de souvenirs marquants afin de s’en délester à jamais. 

Sido, sa jeune soeur qu’il considère comme sa fille, vit à Liège dans une maison collective peuplée de personnages étonnants. Elle entreprend seule un long voyage pour aller reconnaître le corps à la morgue et se débat ensuite avec d’invraisemblables formalités, face à des fonctionnaires obtus, pour obtenir de rapatrier le corps, tandis que dans la maison collective surviennent toutes sortes d’événements tantôt navrants, tantôt exaltants, et qu’au journal télévisé le nombre des morts s’accroît sans cesse au gré des attentats, des actes terroristes, des cyclones et des guerres qui n’en finissent pas. 

Si la plupart des gens vivent aujourd’hui dans un monde clos sur lui-même où l’on pense les mêmes pensées et désire les mêmes désirs, en revanche les personnages de Myette Ronday évoluent toujours dans un univers multiple où les frontières ne sont pas bien définies entre le réel et le rêve, l’ordinaire et l’occulte, le naturel et la magie, et cela grâce à une écriture subtile, inventive et enjouée. 

Au contraire d’être morbide voilà un roman pétri d’humour, de tendresse et de compassion, qui traite de la nécessité de se renouveler en retrouvant le plaisir qu’il y a dans la vie même.

L'auteure

Née à Liège sous le signe des Poissons, Myette Ronday vit aujourd’hui à Larnagol, sur un causse du sud-ouest de la France. Compagne dans la vie de Jean-Pierre Otte. Elle est déjà l’auteur de plusieurs romans: Comment devenir une mante religieuse quand on a des réflexes de fourmi, Madame Robinson et Le vélo de Berkowitz (Flammarion).

Le sorcier-guérisseur de Montecalcino

Le sorcier-guérisseur de Montecalcino

de Alain DORÉ

Fiction (5 SENS) | Paru le | 13,50 €

 

Le sorcier-guérisseur de Montecalcino

Un étranger est arrivé dans le petit village de Montécalcino. Que vient-il faire ici, dans ce trou perdu, s’il n’a un lourd secret à dissimuler ? Il se prétend guérisseur, mais on le retrouve rapidement sur la scène du meurtre d’un notable. Et les hommes habillés de grandes capes noires qui rôdent tout autour, après qui en ont-ils ? La doyenne du village, une femme très pieuse, pense qu’il jette le mauvais oeil : pire que tout, elle l’accuse de sorcellerie. Dès lors tous s’interrogent, même le curé. Est-il vraiment un guérisseur comme il le prétend, un puissant sorcier venu jeter son dévolu sur le village, ou simplement un homme qui n’arrive pas à échapper à son destin ? Seul Michel, un gamin, le trouve sympathique. A-t-il vraiment raison de ne pas se méfier de cet homme étrange ?

Alain Doré

Lecteur assidu, Alain Doré s’est mis à écrire son premier roman de fantasy à 56 ans, publié sur internet. Passionné par les chats, pratiquant le reiki et le chi-cong, 

Alain s’intéresse également à tout ce qui a trait à l’âme humaine : la mythologie, le symbolisme, la psychanalyse, l’étude comparée des religions.

Et vient le Ressac

Et vient le Ressac

de Isabelle BRIAND

Fiction (5 SENS) | Paru le | 17,10 €

Et vient le Ressac

Non, Pierre n’aime pas les ragots, d’ailleurs il refuse de les écouter, quoique… pour l’objet de son désir il ferait bien une exception ! Dans un petit port breton se languit un voilier, réceptacle de vieilles rancoeurs. Pierre, doux rêveur se morfond dans la ville. Il rêve de voyages, d’aventures… 

Au cours d’une errance, sur la côte, il découvre ce mystérieux bateau dont il s’entiche. Malgré les ragots des villageois qui donnent une aura maléfique à ce vieux « Mascaret », qui n’est pourtant pas à vendre, Pierre s’entête. Il veut l’acheter. Une attraction incompréhensible lui fait mener l’enquête. Qui est cette Eva, sexagénaire, propriétaire du bateau ? Qu’a-t elle fait pour susciter la haine d’un village ? À travers le témoignage des uns et des autres, une histoire singulière va l’émouvoir. Cette vague de ressac va emporter Pierre, le transformer jusqu’à lier son destin à celui d’un voilier grâce à cette mystérieuse femme qui le mène inexorablement sur le chemin des souvenirs, vers d’autres lieux dangereux et minés caressés par les brises tropicales. Un récit rythmé par le thème de la mer, des voyages, de la haine et du danger, où souffle néanmoins le vent de l’amour qui gonfle les voiles du « Mascaret », ce bateau gardien de secrets.

 

Isabelle Briand

Isabelle Briand est bretonne. Depuis l’âge adulte elle n’a connu pour chez-elle et seul domicile que des voiliers de grande croisière. Elle a vécu, navigué, travaillé de l’Afrique à l’Amérique du Sud, du Brésil au Mexique, des Antilles à l’Amérique du Nord et au Canada, de la côte atlantique à la côte pacifique. Elle navigue actuellement dans le Sud Pacifique avec son compagnon sur leur voilier. Ce livre est son quatrième roman.

 isabellebriand.jimdo.com

Déviance

Déviance

de Christine BARSI & FOTOLIA

Science Fiction (5 SENS) | Paru le | 21,00 €

Sur la lande des Pennines, la rencontre d’une écrivaine de récits fantasques avec l’un de ces êtres étranges peuplant les antres rocheux des Yorkshire dalls, là où les trolls et les vampires se terrent dans le triangle des Bardens, un site réputé parmi les plus hantés au monde. Leur confrontation entraînera un choix difficile pour la jeune femme, déchirée entre son amour pour ses enfants et leur bien-être, et celui éprouvé pour l’être dangereusement mortel qui la pourchasse. York et ses ruelles tortueuses seront le théâtre de crimes énigmatiques, ainsi que leur terrain de jeu, jusqu’à ce qu’il en décide autrement...

Christine Barsi

Je suis une scientifique et une artiste. J’ai fait des études en biologie et science de la nature et de la vie, cherchant à comprendre ce qui fait s’animer le genre humain. J’ai travaillé quelque temps dans ce domaine, avant de bifurquer vers la technologie informatique et les ressources humaines. J’écris depuis 1998 des romans de science fiction et de fantastique. L’écriture est un art qui me nourrit intellectuellement.

Les Françaises ont le regard triste

Les Françaises ont le regard triste

de Nicole NONIN-GRAU

Fiction (5 SENS) | Paru le | 14,40 €

« Les Françaises ont le regard triste » est une romance contemporaine. Il est le premier roman d’amour de l’auteure qui le signe par une écriture poétique.

Valentine est une « nature » et vient d’avoir 38 ans. Une certaine idée du bonheur forge ses convictions. Une vie de femme se construit et elle devient mère. Elle met ses rêves de côté et s’efforce d’être heureuse au sein de ce bonheur établi. Mais c’est une autre aventure qui l’attend en prenant la décision de quitter Patrick.

Elle s’installera donc avec son fils dans le Limousin. Là, le destin va jouer la carte de l’amour fou et bousculer son organisation des choses. L’héroïne va découvrir que la destinée ne résulte pas de sa seule volonté car elle se niche, ici, insidieusement au sein d’une démarche intuitive ! Ainsi la suite de l’histoire prendra un tournant bien différent. Ce n’était pas ce qu’elle attendait mais le hasard est le maître du jeu et l’évidence son aboutissement. Alors, dans ce parcours à tâtons, la fin est aussi incertaine qu’inattendue.

Astacus Astacus

Astacus Astacus

de Georges RICHARDOT

Belles Plumes (5 SENS) | Paru le | 12,75 €

Astacus ou comment dynamiter la carapace du temps.

Quant à la raison, c’est peu d’écrire qu’elle est d’emblée mise à mal : La véritable énigme, n’est-ce pas le rationnel ?

Dans ce recueil de nouvelles G. Richardot dynamite, il gomme ce qui reste, il estompe les derniers contours, ne conservant du récit qu’une trame rognée jusqu’à l’os, libérée jusqu’à l’émerveillement.

Les repères temporels se trouvant explosés, tout peut advenir... Les états psychologiques deviennent des instants d’existence, flottant comme icebergs séparés par le réchauffement climatique (de fait, l’Apocalypse n’est jamais loin).

Si les outils traditionnels du narratif subissent ici un gommage troublant, l’écriture réunifie le tout, donne son armature au texte ; sa tenue reconstitue et livre des splendeurs roboratives...

Et le merveilleux s’agence au coeur de la construction architecturale, musicale du recueil.

Yves Ughes.
Poète-essayiste / Extrait du prologue

Georges Richardot

Né il y a quelques lustres (sic) à Épinal (Vosges), Georges Richardot est aujourd’hui établi à Vence (Alpes-Maritimes). Il fut guidé dans ses débuts par Raymond Queneau (poésie et roman).