l'autre LIVRE

Mon pays c'est le chemin

de Nathalie BÉNÉZET

Margot, adoptée enfant dans un camp de réfugiés en Éthiopie, ne sait pas répondre à la question obsédante des origines. Clémence l’a élevée au bord des étangs de Maguelone.? Interprète, Margot ne cesse de voyager et n’a que les livres et l’eau pour se rassurer. Saura-t-elle se poser pour Sullivan,?qui l’a accompagnée, dans son retour aux sources, dans les pays de la Corne de l’Afrique et surtout dans les immenses camps de réfugiés du Soudan ?

Dans la continuité de son premier roman Nathalie Bénézet pose les questions de l'identité, des relations humaines et de l'écrit. Son écriture poétique naît au coeur des déchirures du monde.

Sommaire

Les nombres qui indiquent les chapîtres sont en écriture éthiopienne.

Au bout du jour 11

Dans la nuit 35

Aux premières lueurs 63

Au milieu du jour 85

Sur la terrasse 109

Bonus

Sans la vieille Azeba, nous n’aurions sans doute pas survécu, enfants, ma soeur et moi. La haine nous aurait avalées comme tant d’autres. Les caresses d’Azeba, ses bras autour de nous, sa voix chaude, notre seul abri. Le destin a voulu qu’on soit sur sa route. On a marché ensemble. Nos parents étaient déjà morts. Je ne sais plus leur visage, je n’ai d’eux qu’une image assez floue, deux silhouettes dans un brouillard. Certains de leurs gestes me sont revenus, ça doit être avant que la guerre nous frappe, des gestes de travail. Mais je ne suis pas sûre si c’est vraiment eux. Dans mon sommeil, j’entends parfois le rire de ma petite soeur, comme un bruit de cascade dans un pays sec. Et puis il y a des odeurs qui me rendent ma mère. Enfin, je crois. La vieille Azeba, Nil et ma soeur restent le lien le plus fiable. C’est par eux que je me rends au pays de l’enfance et que je tamise les limbes de la mémoire avec la patience du chercheur d’or.

Fiche technique

Prix éditeur : 15,00 €


Collection : D'une fiction, l'autre

Éditeur : CHÈVRE-FEUILLE ÉTOILÉE

EAN : 9782367951294

ISBN : 9782367951294

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 179g