l'autre LIVRE

Derrière le portail vert

de Marion FONTANA

Deux enfants, deux « petites » peu pressées de grandir, saisies sur quelques saisons de sursis, « à l’abri des fracas du monde ». On avance dans le récit comme dans un tableau de Chardin ou de Sisley : tout à la fois un conte d’enfance composé par touches successives impressionnistes et un journal d’adulte penché sur des scènes encore imprégnées de secret et dont les résonances font songer aux compositions de Paul Delvaux. Entrent en scène le jardin, la maison et ses dépendances, l’intendant et la grand-mère, les petites filles, le chien, les mères. Une évocation intemporelle de charmes mystérieux, un regard d’enfant implacable.

« Les petites se perdaient parfois entre les choses qui font du bien et celles qui font du mal. De temps en temps elles se persiflaient des insultes au visage, l’œil luisant. Elles se frappaient sur le bout des doigts pour se souvenir qu’elles étaient réveillées, dans le monde silencieux des verrières aux nervures de cuivre, dans la cabane sous le platane, dans la maison derrière le portail vert.?»

Bonus

Extraits de presse :

« C’est avec un plaisir intense que l’on lit cette prose enchantée. […] on pressent un auteur épris de justesse et qui a tous les dons pour s’inventer un monde personnel. »  —  Philippe Leuckx, La Cause Littéraire.

« Incertain de ce qui se trame sous nos yeux, on lit, intrigué, charmé, c’est-à-dire ensorcelé […] C’est la définition même du cercle magique, tout d’illusions et de faux-semblants, dont on ne sait s’il protège ou s’il enferme l’enfance. »  —  Alain Kewes, Décharge.

Fiche technique

Prix éditeur : 12,00 €


Collection : Enfances

Éditeur : CHAMBRE D’ÉCHOS (LA)

EAN : 9782913904620

ISBN : 978-2-913904-62-0

Parution :

Façonnage : broché

Pagination : 84 pages