l'autre LIVRE

Cultures latino-américaines et poétique de l'émulation

de Joao Cezar DE CASTRO ROCHA

et François WEIGEL (traducteur)

Ce livre a pour ambition de mettre en lumière des affinités électives entre la théorie mimétique, développée par René Girard, et un ensemble de procédés esthétiques et intellectuels qui composent un nouveau cadre théorique, la poétique de l'émulation, et qui caractérisent la force des cultures shakespeariennes, autrement dit des cultures ne pouvant se définir qu'à travers le regard de l'Autre.

De fait, le défi de la mimesis définit le noyau à partir duquel se constituent les cultures latino-américaines ou, plus généralement, les cultures formées dans des contextes non-hégémoniques. Voilà un principe de base qui définit les stratégies des cultures latino-américaines, car toutes ses sont développées en inventant des manières de s'approprier l'Autre, lequel, dans un premier temps du moins, leur a été imposé violemment.

Pour développer ces hypothèses, la première partie sera consacrée à des questions théoriques liées au défi de la mimesis: Nous explorerons ce défi par une étude de cas : la centralité de l'exil dans l'imaginaire brésilien. Enfin, la troisième partie sera centré sur des aspects prégnants de la littérature brésilienne contemporaine.

 

Joao Cezar de Castro Rocha est essayiste et professeur de littérature comparée à l'Université de l'état de Rio de Janeiro (UERJ). Il a notamment écrit "Machado de Assis: por uma poética da emulaçao" (Civilizaçao Brasileira, 2013), récompensé par le Prix de la critique et de l'histoire littéraire de l'Académie Brésilienne des Lettres, et traduit en anglais sous le titre "Machado de Assis: Toward a Poetics of Emulation" (Michigan State University Press, 2015); ou encore "Culturas shakespearianas? Teoria Mimética y América Latina" (Universidad Iberoamericana/ITESO, 2014), ainsi que "Les Origines de la culture" (Prix Aujourd'hui, 2004), co-écrit avec René Girard et Pierpaollo Antonello. Il a organisé près d'une vingtaine de titres et collabore régulièrement avec la presse.
François Weigel, qui a traduit du portugais du Brésil en français l'ouvrage, est journaliste, traducteur et doctorant à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (Laboratoire du CELIS), où il prépare une thèse sur la littérature brésilienne contemporaine.

Sommaire

Avant-propos
 

Introduction : Le défi de la mimésis : cultures shakespeariennes,
poétique de l’émulation et théorie mimétique
 

Première partie :
Un regard singulier : des questions théoriques

 

I.    Cultures shakespeariennes

II.   Pour une poétique de l’émulation : littérature des faubourgs du monde ?

III.  Roberto Fernández Retamar : poète et penseur de « Nuestra América »

IV.  L’émulation en tant que forme : une lecture de Machado de Assis

V.   Théorie mimétique et cannibalisme – René Girard et Amérique Latine

VI.   Littérature : aujourd’hui ? Ou le déplacement de la Bildung
 

Excursus
 

Deuxième partie :
Exil-destin : le dilemme brésilien
 

VII.  La lyrique de l’exil : l’autre en tant que forme

VIII. « Le Brésil était la terre de l’exil » : Euclides da Cunha et le paradis perdu

IX.    L’exil comme axe : accomplis et exilés ou appel à une édition critique de Racines du Brésil

X.     L’homme cordial et ses précurseurs : les avant-gardes européennes
 

Troisième partie :
Littérature brésilienne : perspectives
 

XI.    La littérature brésilienne aujourd’hui : un panorama

XII.   La « dialectique de la marginalité » et la guerre des récits dans la culture brésilienne contemporaine

XIII.   « C’est plus simple de répondre à vos questions » : la fiction de Bernardo Carvalho

XIV.    Carola Saavedra : la fiction parangolé-bichos

XV.     « Tant d’indulgence envers moi-même m’incommode » – Ricardo Lísias ou la fiction qui ne renonce pas 

Fiche technique

Prix éditeur : 25,00 €


Collection : Littérature comparée / Histoire et critique

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847431087

ISBN : 9782847431087

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 470g

Pagination : 416 pages