l'autre LIVRE

Fantasqueries

de Jean-Pascal DUBOST

« Courage, créons… contre les vents sombres et les intenses instances du temps… courage, créons… pour ou contre et avec… courage, créons… en cordem latin… courage, créons… avec le cœur faufilé dans l’esprit… courage, créons… crénom d’un Baudelaire… courage, créons… pour tout dire et plus que tout… courage, créons… croyons, crions, crayons… courage, créons… des sonates pour corbeaux, des villanelles pour loups, des menuets pour mules et mulets… courage, créons… sans budgets, sans subventions, sans comptes de résultat… courage, créons… le fait même de créer… courage, créons… sans autorisations préfectorales… courage, créons… des mots énergumènes… courage, créons… de l’insensé re-sensé… courage, créons… des pages blanches pleines de sens sur les mains… courage, créons… contre les «?tout ça c’est du manouche, c’est à fusiller?»… courage, créons… à hue et à dia et en ahans… courage, créons… quand bien même et malgré tout… courage, créons… à plein vide… courage, créons… et biffons, gommons, cliquons, recommençons… courage, créons… et n’ayons contre les mots les cœurs endurcis… courage, créons… sans jours de repos… courage, créons… en vieux français moderne courtoisement rustre… courage, créons… »

Sommaire

C’est avec beaucoup d’humour que Jean-Pascal Dubost entame ses Fantasqueries en les désignant comme un « livre raté », preuves à l’appui, tempérant son autocritique en ajoutant que c’est aussi un « petit désastre jubilatoire », « hirsute »… Humour et jubilation, donc, mais aussi une immense culture littéraire… Entre prologue (en quoi le livre est raté) et épilogue (liminaire du livre non raté…), douze textes – autant de fantaisies, caprices, baroquismes – sont assemblés, cousus entre eux par de courtes phrases intermédiaires qui permettent au lecteur de reprendre son souffle, tout en revenant sur le précédent et annonçant le suivant. Chacune de ces fantaisies correspond à une figure de style, à tout le moins un exercice de style – hapax, euphémismes, entretissage, mots-outils… : « Bleiz le loup » (auto-hagiographie entièrement écrite en ancien français) ; « Exercice lyrique » (« désautobiographie » avec pourtant un gros je en 50 entrées…) ; « Twingo » (« ekphrasis extravagante » d’une voiture haussée au rang de « petit chef-d’œuvre d’art automobile », exposition permanente, itinérante et participative…) ; ou encore « Courage, créons » (mélopée « en litanique dans le texte ») qui donne aussi un aperçu de la dimension politique de la poésie de Jean-Pascal Dubost dans sa force subversive.

Fiche technique

Prix éditeur : 17,00 €


Collection : Présent (im)parfait

Éditeur : ISABELLE SAUVAGE

EAN : 9782917751763

ISBN : 978-2-917751-76-3

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 132g

Pagination : 104 pages