l'autre LIVRE

c'était Shanghaï 1926-1931

de Ilse JORDAN

Présenté et traduit par Jean-Louis Spieser

En 2003, Jean-Louis Spieser dénichait quelques feuilles d’un manuscrit en langue allemande sur un marché aux puces alsacien. Après une longue enquête il découvrait qu’il s’agissait d’un récit de voyage en Asie et en Micronésie durant les années 1920. Signé Ilse Jordan, l’ouvrage fut publié en Allemagne en 1939. Dès lors, Jean-Louis Spieser s’attaquait à la traduction du texte que nous publiions en 2013 sous le titre Derrière les portes de l’Extrême Orient. À quelques jours de la présentation du livre dans l’enceinte de la médiathèque de Colmar, une dame annonçait par téléphone au traducteur que le piano d’Ilse Jordan se trouvait dans son garage depuis des décennies ! [...] Elle possédait aussi des meubles, des « papiers » ainsi qu’une robe lui ayant appartenu. Parmi ces objets miraculeusement réapparus tout près de chez Jean-Louis Spieser se trouvait le journal d’Ilse Jordan que nous publions trois ans après ces nouvelles découvertes.

Oublions maintenant la rocambolesque aventure du traducteur pour nous plonger dans ce passionnant journal rapportant avec précision le quotidien d’Ilse Jordan à Shanghaï, entre 1926 et 1931. Un quotidien fortement troublé par des évènements qui bouleverseront d’abord la géopolitique de l’Extrême-Orient, puis celle du monde.

Fiche technique

Prix éditeur : 14,50 €


Collection : les géonautes

Éditeur : ARTISANS VOYAGEURS

EAN : 9782916271811

ISBN : 978-2-916271-81-1

Parution :

Poids : 250g

Pagination : 189 pages