l'autre LIVRE

Hiêu CONSTANT

Sur le dos du buffle

Sur le dos du buffle

de Ta DUY ANH

Littérature étrangère (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 20/10/2017 | 18,00 €

Après la nouvelle qui l’a fait connaître, « Passer outre la Promesse », Ta Duy Anh élargit son étude sur le thème du « ressentiment » et l’approfondit dans son premier roman « Lão Khô ».

Lão Khô (littéralement, Le vieux Khô), de son vrai nom Ta Khô, est un paysan pauvre, comme tant d’autres au Viêt-Nam, né dans le village de Ðong. C’est quelqu’un qui va construire son propre malheur. Cet homme est le produit de la machine qu’il a contribué à créer et qui va l’anéantir.

Le roman « Lão Khô » est une enquête pour démasquer les coupables, les responsables, à la racine de la souffrance humaine. Enquête non pas sur « la mort » mais sur « les morts », car il y a différents types de morts. Enquête sur une grande promesse non tenue. On voit au contraire l’animosité entre classes se doubler de vengeances fatales entre familles. D’où cette haine tire-t-elle sa substance ? Y a-t-il une raison pour qu’elle se développe de génération en génération, chaque atrocité appelant son atroce punition, alors que dans le même temps l’humanité dépérit, à l’exception de quelques couples bénis des Cieux, animés par un autre sentiment et qui font renaître l’espoir ?

d’après Thuy Khuê

Le temps des génies invincibles

Le temps des génies invincibles

de HOANG MINH TUONG

Roman (EDITIONS DE LA FRÉMILLERIE (LES)) | Paru le 17/11/2014 | 20,00 €

Jamais, à notre connaissance, l’histoire contemporaine du Vietnam, principalement de sa partie Nord, n’a été relatée de manière aussi franche, aussi crue, aussi puissante. Ce livre, tiré officiellement à 1000 exemplaires seulement, a connu d’emblée un tel succès qu’il a été aussitôt réimprimé et vendu sous le manteau : avec à ce jour 200 000 exemplaires écoulés de manière non officielle, c’est un best-seller absolu, qui a bouleversé tous ses lecteurs, comme en ont témoigné nos contacts sur place et les forums sur Internet.

Hoàng Minh Tuong, qui est âgé de soixante-trois ans, est un auteur célébré au Vietnam, où il a une œuvre prolifique à son actif. Du fait des particularités politiques de son pays, il n’a cependant jamais réussi à vivre de sa plume, gagnant sa vie jusqu’à aujourd’hui comme enseignant et journaliste.

« Le Temps des génies invincibles » nous plonge dans la société vietnamienne de la seconde moitié du XXe siècle. Cette saga de 650 pages d’une fascinante richesse décrit, à travers le parcours de plusieurs générations, de 1945 à nos jours, les bouleversements terribles qu’a connus le pays : les ravages d’ordre politique, avec deux guerres meurtrières, mais également d’ordre intime, du fait des conflits ayant plongé la société, la culture, la famille, dans des divisions sanglantes qui ont détraqué à jamais une culture millénaire et des liens sacrés.