l'autre LIVRE

LE ZAL

(Le Zal)

de Hélène RUMER

et Matteo HOFER (couverture)

QUELQUES MOTS SUR LE ZAL
En pénétrant dans l'univers du zal, on soulève le voile de la passion pour la musique. Mais pas n'importe quelle musique. Le zal est une composante inconditionnelle des mélodies de Chopin. Qu'y a-t-il derrière ces trois lettres? Insaisissable, indéfinissable, le zal touche les êtres au plus profond d'eux pour ne plus les quitter. Peut-être se situe-t-il à la croisée du spleen polonais, de la nostalgie slave et de la passion. Celle-ci est absolue, sans concession. Déchirante, envoûtante, elle malmène l'âme, tourmentée par la conscience de ce qui ne sera jamais plus et par la douleur des regrets, des souvenirs et des blessures du passé qui, inexorablement, resurgit dans la vie d'Anna Kaczmajrewski, musicienne surdouée qui a raté sa vocation de pianiste. 

 

 

 

 

 

Sommaire

Anna, cadre dans une grande entreprise, a raté sa vocation de pianiste. Bon an mal an, sa vie se déroule sans heurts ni grands bonheurs, jusqu’à ce qu’un nouveau voisin emménage dans son immeuble et l’arrache à sa lassitude. Cet homme, un célèbre chef d’orchestre polonais, n’est autre que le professeur de piano de sa jeunesse. Étrangement, l’arrivée de ce vieil homme semble à la fois bouleverser et inquiéter Anna. Que redoute-t-elle ? Et lui, pourquoi souhaite-t-il faire la connaissance de cette voisine inconnue ? Dans ce mystérieux jeu d’ombres, quel secret chacun cherche-t-il à préserver ?

 

Bonus

Une brume m’enlace, le vacarme des applaudissements, les vivats, le bourdonnement de toutes ces paroles inaudibles me percent les tympans et se mêlent subrepticement à l’aveuglante lumière qui me tombe dessus. La marée de cette foule bruyante et inquiétante m’étouffe et m’effraie. C’est bien mon nom qui a été cité, n’est-ce pas ? Je ne rêve pas ! J’en pleure de joie ! Oui, Botocki avait raison: j’ai gagné ce concours! Comment le savait-il? Comment est-ce possible ? Ai-je bien entendu ? N’est- ce pas une erreur ? Ou le fruit de mon imagination ? Des yeux je cherche ma mère et Sabine dans cette foule effrayante. Des filets de notes, des arabesques, des serpents de triples croches semblent flotter et s’accrocher dans l’air. J’entends encore résonner les dernières mesures de la Ballade en sol mineur ; à peine mes mains ont-elles quitté le clavier, que je revois le public se lever et propulsée par une force titanesque, une immense vague d’applaudissements s’abat sur moi et m’emporte au-delà des cimes du bonheur. Tel est donc l’incroyable pouvoir de la musique ; elle emplit les yeux de larmes de ceux qu’elle fait vibrer et frémir de bonheur et de douleur mêlées, elle pénètre l’âme et le corps, les caresse, les nourrit, les abreuve, les saoule, les noie comme seuls l’art, les nuits d’amour ou peut-être le vin, l’alcool, d’autres drogues et opiacés peuvent le faire... 

Mots-clés :

Fiche technique

Prix éditeur : 18,00 €


Collection : livres français

Éditeur : ED. PEARLBOOKSEDITION

EAN : 9783952355046

ISBN : 978-3-9523550-4-6

Parution :

Façonnage : broché avec rabats

Poids : 268g

Pagination : 144 pages