l'autre LIVRE

Courir à l'aube

de Frédérique GERMANAUD

« Courir à l’aube » est un récit d’après l’Apocalypse, quelle que soit la forme de celle-ci.

 

D’une écriture d’une densité surprenante, ce récit ou roman impressionne par sa force et sa puissance évocatrice, tout en reprenant des thèmes transversaux à l’œuvre chez Frédérique Germanaud, dans un imaginaire qui parvient sans difficulté à se renouveler en prenant de l’ampleur.

 

Frédérique Germanaud est une auteure rare dont le sujet semble être la solitude, ou le rapport de l’intime à l’existence. Après « La Chambre d’écho » paru à l’Escampette en 2012, pour laquelle elle a été reçue par Alain Veinstein sur France Culture, elle a livré en 2014 à La clé à molette deux textes courts et puissants : « Quatre vingt dix motifs », fragments mêlant d’une façon indiscernable fiction et biographie, et « Vianet. La lettre », longue nouvelle intimiste. Les deux textes, bien que totalement autonomes, se font écho d’une façon remarquable. Ces deux ouvrages ont reçu un écho critique très favorable.

Avec « Courir à l’aube », Frédérique Germanaud poursuit sa collaboration avec La clé à molette.

Fiche technique

Prix éditeur : 14,00 €


Collection : Hodeïdah !

Éditeur : CLÉ À MOLETTE (LA)

EAN : 9791091189125

ISBN : 9791091189125

Parution :

Pagination : 136 pages