l'autre LIVRE

Regards sur les cinémas du Maghreb

de Denise BRAHIMI

Ce recueil de 20 articles, écrits pendant une dizaine d’années (2004-2014), met en valeur des aspects révélateurs d’une identité propre aux cinématographies du Maghreb. Certaines constantes se sont imposées, permettant un regroupement en trois ensembles.
Apparaît d’abord l’importance de la question des femmes ou du féminin. Le statut particulier des femmes maghrébines puise sa source dans un patriarcat ancien, dont les traits caractéristiques ont fait preuve d’une remarquable longévité. Mais on verra aussi au fil des articles une forte évolution chronologique dont les effets sont d’abord positifs avant la catastrophe qu’a été le surgissement du terrorisme intégriste. 
Cependant le plus grand nombre des articles ici réunis entrent dans la vaste rubrique Histoire, politique et société.  Les cinéastes maghrébins travaillent dans l’urgence d’une histoire dévorante, où les souvenirs d’un proche passé violent sont rejoints par l’évocation de nouvelles violences non moins présentes et agissantes. La production cinématographique maghrébine les dénonce sans réserve, alors même qu’elles sont parfois ou souvent le fait du pouvoir officiel. La dimension critique de ces cinémas est considérable, elle est pour ainsi dire leur raison d’être. 
Réalisateurs, réalisatrices : tel est le titre qui s’est imposé pour la troisième partie du recueil, car les pays du Maghreb se caractérisent aussi par la force des individualités qui s’y affirment. C’est bien la preuve qu’il s’agit d’artistes, qui imposent à l’évidence leur savoir-faire  cinématographique. 

Ce livre est le second volet d’un diptyque commencé par la publication en 2015, aux éditions Pétra, d’un premier recueil d’articles intitulé  Images du Maghreb dans la littérature. Denise Brahimi, universitaire et critique qui s’intéresse au Maghreb depuis les années 60 du siècle dernier, en a en effet exploré la réalité humaine aussi bien à travers les livres qu’à travers les films. En 2009 elle a publié un ouvrage intitulé 50 ans de cinéma maghrébin.

Sommaire

INTRODUCTION

PREMIÈRE PARTIE
Les femmes maghrébines et le cinéma
Introduction
1. Images de femmes dans les cinémas du Maghreb
2. À la recherche du pouvoir maternel perdu
3. Au-delà de la sexualité, les femmes et leur désir
4. Les Maghrébines et le documentaire
5 Chroniques villageoises au temps du terrorisme

DEUXIÈME PARTIE
Histoire, politique et société

Introduction
6. Le cinéma colonial revisité
7. Jean Sénac, trente ans après
8. Cinéma tunisien : quelle évolution
9. L’espace négatif du cinéma algérien : images d’enfermement
10. Le cinéma maghrébin et les langues
11. Juifs, Chrétiens, Musulmans dans la société française sous le regard du cinéma
12. L’autre regard du cinéma amazigh
13. À propos des Judéo-berbères marocains, un film : Tinghir-Jérusalem

TROISIÈME PARTIE
Réalisateurs, réalisatrices

Introduction
14. La Chine est encore loin, un film de Malek Bensmaïl (2008)
15. La guerre d’Algérie dans le film Hors-la-loi
16. Cri de pierre, réalisateur Abderrahmane Bouguermouh
17. L’adaptation de l’écrit à l’écran : le cas de La Colline oubliée
18. Images, symboles et paraboles dans le cinéma de Mohamed Chouikh
19. Sur Assia Djebar : la possibilité d’un tournage
20. Sur Mahamat-Saleh Haroun : Daratt, film tchadien : ni la vengeance ni l’oubli

CONCLUSION

Mots-clés :

Fiche technique

Prix éditeur : 22,00 €


Collection : Littérature comparée / Histoire et critique

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847431483

ISBN : 9782847431483

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 360g

Pagination : 272 pages