l'autre LIVRE

Ce n'est rien

de Daniel ZIV

Il souffla sur un tableau :  « ceci n’est pas un rêve ». Il avait raison, c’était la peinture d’un rêve. Ceci n’est pas un livre, pour ne pas l’écrire, elle ne prend pas ton ordinateur mais son stylo plume. C’est un manuscrit par défaut. Il devra retranscrire. Le manuscrit d’une vie où le vrai est faux, le faux parfois vrai. Il fut un temps où écrire avait une fin. Perte de l’insignifiant. Tant de plaisirs. On s’en fout de vos plai-sirs. Où êtes-vous ? Enfouis dans les traces ?

Placé sous Jean Tardieu mais aussi sous le Robert Desnos de l’écriture automatique,  sous le  Poisson soluble d’André Breton  et sous le Man Ray  de la Femme coulante, « Ce n’est rien » est  un texte  fascinant. Ce texte d’ailleurs (aux deux sens de ce dernier mot)   pose une autre question. Qu’est-ce qu’un texte qui dure  et qui, de ce fait, appartient à la « littérature » ?  Les errances de Daniel Ziv sont après tout comparables,  mutatis mutandi  quant au style, aux Confessions de Rousseau. 

Jean-Claude Pecker, Professeur honoraire au Collège de France

Fiche technique

Collection : Z4 Editions

Éditeur : Z4 EDITIONS

Parution :