l'autre LIVRE

littérature générale

Le goût de la tempête, L'Indochinoise et le silence

Le goût de la tempête, L'Indochinoise et le silence

de Guillaume MAZELINE

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 07/10/2020 | 18,50 €

En 1948, Jules tourne la page de la Résistance et s’embarque pour l’Indochine. Il part seul, laissant femme et enfants en Normandie.

Loin des débats qui agitent la France, celui qui s’apprête à devenir le capitaine Typhon s’enflamme pour l’idéal colonial. Le Tonkin l’exalte jusque dans les combats contre le Viet-Minh. Sa rencontre avec Jeanne, l’Indochinoise, le maintient encore du côté des vivants, mais pour combien de temps ? Pour vivre ce nouvel amour, il faudrait cesser de se battre et s’il ne se bat plus, il n’a plus de raison de rester. Jules se raconte aussi par la distance qu’il met entre lui et ceux qui l’aiment.

Soixante ans plus tard, son petit-fils Fabien doit répondre des absences de ce mystérieux héros de guerre. Les délaissés ont besoin de lui et peut-être des comptes à faire valoir.

L’Indochinoise et le silence est le second et dernier tome de l’épopée de Guillaume Mazeline intitulée Le goût de la tempête.

Comète

Comète

de Hans LIMON

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 07/10/2020 | 16,00 €

Né dans un milieu défavorisé de Calais, confronté très jeune à la violence ainsi qu’à la pauvreté intellectuelle et sociale, Hans Limonnous livre ici sa genèse atypique à travers deux voix distinctes : la sienne et celle d’un de ses frères, mort-né.

La plume est ici tenue par le trépassé, qui raconte l’autre, le vivant, l’enfant à la tête et aux désirs trop grands, celui qu’on appelle Gros mais qui préfère Comète.

Un roman où le vrai et le faux se mélangent, et où les chapitres, instantanés de vie, mettent en lumière à la fois la faculté de résilience de l’enfance et les découvertes de l’adolescence, le corps organique et sexuel, les douleurs et les plaisirs, la plongée dans un monde aussi brutal et sordide que féerique et propre aux échappées littéraires, les femmes et la famille, points de chute et points de ralliement. Où commence l’amour et où s’achève-t-il ? Peut-on aimer qui nous fait souffrir ? Un texte radical, d’une rare poésie.

Les Volponi, Clichy sur scène

Les Volponi, Clichy sur scène

de Aurélia GANTIER

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 02/03/2020 | 17,50 €

Clichy sur scène est le deuxième tome d’une trilogie débutée après la Seconde Guerre mondiale dans le milieu des Siciliens de Tunis.

En 1956, la communauté se disperse. Après quelques péripéties, Marcello et Crocefissa s’installent à Clichy-la-Garenne. Marcello élève ses enfants à la sicilienne, et dans le contexte bouillonnant des années 60, cette éducation apparaît comme un anachronisme. La guerre d’Algérie, le rock ‘n’ roll ou Mai 68, rien n’ébranle les certitudes du Sicilien.

Bientôt la société offrira aux jeunes Volponi de nouvelles libertés et ni Marcello ni Crocefissa ne peuvent imaginer que ce nouveau monde sera leur opportunité, mais aussi leur danger. Où se trouve la porte de sortie ? Les premières amours adolescentes, le mariage, le travail, le sésame des vingt-et-un ans ? Les enfants Volponi cherchent l’issue mais la trouveront-ils ?

Avec émotion et humour, Clichy sur scène raconte l’exode des Siciliens de Tunis dans le contexte des Trente Glorieuses et nous invite à un voyage autour de la Méditerranée.

Le goût de la tempête, Normandie douce-amère

Le goût de la tempête, Normandie douce-amère

de Guillaume MAZELINE

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 16/09/2019 | 21,00 €

Lorsque l’armée du IIIe Reich déferle sur la France, Jules a vingt-cinq ans. Démobilisé, ce jeune instituteur marié et père de deux enfants s’engage dans la Résistance. Malgré la traque de la Gestapo et les pertes humaines, il prend goût au combat.

Dans la clandestinité, les sentiments n’ont pas leur place. L’amour est un risque trop grand à prendre, pourtant la question se pose : où se trouve son foyer ? Auprès de Marie, son épouse, ou de ses compagnons d’armes ? Si sa présence est légitime d’un côté comme de l’autre, son absence le condamne dans les deux cas.

Une fois la Normandie libérée et la paix revenue, Jules est allé trop loin pour retrouver sa vie d’avant. La guerre ne l’aura pas épargné, ni lui, ni les siens, et les déchirures sont réelles. L’heure des comptes est arrivée.

Normandie douce-amère est le premier volume d’un diptyque qui se poursuivra en Indochine puis reviendra en France, dans les pas et les silences de Jules.

Les Volponi, genèse tunisienne

Les Volponi, genèse tunisienne

de Aurélia GANTIER

littérature générale (UNE HEURE EN ÉTÉ) | Paru le 12/11/2018 | 16,50 €

1947. Tunis sous le protectorat français. Marcello Volponi et Crocefissa Panzone, deux Siciliens de Tunis, se rencontrent à un bal. De leurs ébats tumultueux, naîtra l’union de deux familles. Des relations charnelles aux mariages forcés, du combat contre la poliomyélite aux coups de couteaux, les membres du clan affrontent les épreuves du quotidien et font des choix souvent irrévocables. Comme celui de s’enrôler dans la Légion étrangère, celui de partir ou de rester. Mais ils avancent, malgré leurs passions, malgré leurs débordements, malgré l’histoire. Deux familles, une multitude de vies. Parmi elles, la femme, les femmes : on parle de destins tracés, de vies révoltées, d’obéissance forcée. Et puis, il y a Rosaria, l’enfant, aimée, rejetée, fragile et secrète, son regard, sa destinée.

Premier volume d’une trilogie qui se poursuivra à Paris du milieu des années 50 au début des années 90, Les Volponi, genèse tunisienne est le roman d’une époque, celle du Tunis de l’après-guerre, Tunis et son histoire, Tunis et ses communautés.