l'autre LIVRE

LA TÊTE À L'ENVERS

Tailler sa flèche

Tailler sa flèche

de Coralie POCH

LA TÊTE À L'ENVERS (TÊTE À L'ENVERS (LA)) | Paru le 25/02/2022 | 18,00 €

J’habite ce corps à l’angle de ta vie

Pour toi j’ouvrirai le bec de l’oiseau

Trouverai le sel sur sa petite langue

On m’a dit le temps remonte par les pieds

Alors moi chevilles dans l’eau glacée

J’avale la rivière et Poisson dans l’œil

Pluie sur l’épaule

Je marcherai longtemps

Pour voir briller la première neige

Sur ta joue

Ai nostri desir

Ai nostri desir

de VIEUILLE MARIE-FRANçOISE

LA TÊTE À L'ENVERS (TÊTE À L'ENVERS (LA)) | Paru le 20/02/2014 | 15,00 €

Tel un opéra,le climat de ces nouvelles est traversé par des sentiments violents, enracinés dans les échos d'un passé dont le lecteur ne connaît pas toujours les motifs.

Monte alors une inquiétude sourde, l'intuition d'un malheur imminent.

Et ce qui dormait s'éveille...

Merveilleuse douleur, oui...

Secrète et sonore, âpre et tendre, la langue est ici traitée comme un chant lyrique.

Marie-Françoise Vieuille vit dans les Landes. Elle est l'auteur de Mozart ou l'irrréductible liberté et d'un Essai sur l'art lyrique, Opéra merveilleuse douleur.

Silence on chute

Silence on chute

de Pierre SEMET

LA TÊTE À L'ENVERS (TÊTE À L'ENVERS (LA)) | Paru le 10/12/2012 | 16,00 €

A bord de son avion, Granpoisse n'en finit pas de chuter, à son plus grand énervement et pour la plus grande joie du lecteur ; car là où il choit, l'immense désert du Sahahahara, il n'y a pas que du sable et des dunes mais toute une faune bien allumée : un bibendum graisseux demande qu'on lui cuisine un mouton ; une secte entreprend de pelleter le sable avec une cuillère...à désert, deux aristocrates - l'oléoduc et le gazoduc - sont à la recherche de précieuses gouttes d'eau, sans parler de la tribu des Autruchiens qui mènent de curieuses activités souterraines. 

Le désert va s'égayer encore avec la tonitruante arrivée de Marypipeline et Franck Sinistra avec apothéose Dior et champagne. Au milieu de ce raffut, Grandpoisse aura grand peine à réparer son avion. Histoire délirante à l'imagination débridée, voilà un texte gourmand de plaisir et de gaieté et porté par une écriture rythmée, loufoque et inventive. Les illustrations de Marc SIERRA jouent elles aussi avec l'absurde et le burlesque et nous portent à rêver.