l'autre LIVRE

QUADRATURE

Le plan de vol a changé

Le plan de vol a changé

de Olivier COUTIER-DELGOSHA

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/04/2020 | 16,00 €

Un avion qui décolle, c’est peut-être une semaine au soleil en perspective, ou qui sait un nouveau départ, une fuite, un adieu. Là-haut on échappe un peu à la pesanteur, on parle à des inconnus et on oublie ses problèmes de terrien. Le hall d’arrivée, c’est l’attente, la découverte, ou les retrouvailles. Dans un aéroport la vie prend des tournants inattendus : on y croise d’anciens amoureux et des existences antérieures, des pères qui attendent leur fils, des voyageurs impatients et des douaniers qui s’ennuient. Ces 18 récits parlent d’espoir et de nostalgie. Le plan de vol qui a changé, c’est celui de nos vies, qui ne suivent jamais le cours prévu, ou celui que l’on espère, ou que l’on redoute.

Olivier Coutier-Delgosha est professeur des universités et chercheur en mécanique des fluides. Il vit aux États-Unis, en Virginie, avec sa femme Mitra et leurs enfants Aurélien, Arthur, Anoush et Anahita.

 

 

 

Les dimanches d'Angèle

Les dimanches d'Angèle

de Linda VANDEN BEMDEN

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 01/02/2020 | 10,00 €

Grand-maman est entrée en maison de repos un 2 janvier. Elle y est décédée 5 ans plus tard. Il y eut donc 5 fois 52 semaines de lessives, de visites, de bisous, de sourires. Mais aussi une semaine et demie de dentier perdu, 17 jours de lunettes égarées, 14 jours d’hospitalisation, 5 anniversaires, 8,7 litres de liquides, renversés, 4 Noël et demi, 3650 tartines, principalement à la confiture. Ses angoisses. Mes réponses. Mes angoisses. Sans réponse. Et l’odeur de pisse, évidemment.

Lorsque vous avez un proche en maison de repos, il est conseillé d’avoir le cœur bien accroché. Linda Vanden Bemden a donc accroché le sien et écrit des textes courts après chaque visite à sa grand-maman Angèle. Des instantanés postés par la suite sur les réseaux sociaux.

Alors, c'est du jazz

Alors, c'est du jazz

de Marc MENU

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 03/12/2019 | 10,00 €

Poète maintes fois déprimé, Marc Menu arpente les méandres de son existence avec la curiosité tranquille du passant. De temps en temps, il s'arrête pour prendre note d'un paysage, d'une idée, d'une rencontre – le plus souvent, avec un sourire amusé. Parce qu'il serait assez peu convenable de prendre tout ça au sérieux.

Voilà déjà quelques années qu'il laisse à son chien le soin d'écrire ses textes à sa place. Celui-ci manie l'ironie avec assez bien de bonheur et tout en remuant la queue – ce qui, reconnaissons-le, de la part d'un auteur, serait inapproprié.

Maintenant qu'il y pense - voilà déjà quelques années qu'on lui dit qu'il écrit mieux.

 

Le signe du singe

Le signe du singe

de GAUSCHER BRUNO

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 04/11/2019 | 16,00 €

D’habitude je ne parle pas aux canards. Mais à vrai dire ce n’est pas moi qui ai commencé. C’est le canard – enfin le canard de la bouée en forme de canard, celui qui était près de moi à la plage. Je vous explique. J’étais allongé sur ma serviette, en train de bronzer, j’ai fait un petit somme et quand je me suis réveillé des gens s’étaient installés juste sur ma droite. Il y avait un grand parasol, plusieurs serviettes, des sacs, des pelles et un seau, et là à quelques centimètres de moi la bouée-canard, vous voyez la bouée standard avec sa couleur bien jaune, le bec orange et les deux grands yeux ronds dessinés façon BD, noirs sur fond blanc...

  Bruno Gauscher a écrit de nombreuses chansons sous le nom de Bruno Morelli. Un jour, il a voulu écrire un roman qu’il a terminé au bout de deux pages. Son deuxième roman faisait quatre pages, et son troisième à nouveau deux pages. C’est donc tout naturellement que le genre de la nouvelle s’est imposé à lui. On ne contrarie pas facilement un Gauscher...

Oublie les femmes, Maurice

Oublie les femmes, Maurice

de Florent JAGA

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 07/10/2019 | 16,00 €

« Nuit noire. Les phares éclairent ma caisse. Les portes claquent. Quatre types descendent, arme à la main. J’ai juste eu le temps de me libérer pour grimper dans l’arbre. J’observe la manœuvre, perché au milieu du feuillage. J’ai la vessie qui tremble. Pourvu qu’ils ne lèvent pas la tête. Oublie les femmes, Maurice, et respire encore ces collants pour tromper ta peur. »

 

Entre désillusions et espoirs ténus, l’amour est fragile chez Florent Jaga. Les souvenirs se ravivent pour mieux s’estomper. Les chemins paraissent s’éloigner, puis, contre toute attente, se rejoignent. Plein d’humanité et de tendresse envers ses personnages, Florent Jaga observe les points de bascule avec autant de lucidité que d’empathie. Oublie les femmes, Florent ? Non, surtout pas !

 

Soixante minutes

Soixante minutes

de CHAVOT JEAN

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/04/2019 | 12,00 €

Je faisais la sieste sur l’herbe. Des poules picoraient non loin. Dans le demi-sommeil, mes voisines à plumes me sont soudain apparues pour les créatures étonnamment bizarres qu’elles étaient. Chacune avec son caractère bien trempé, elles m’ont fait découvrir que la vie quotidienne était un théâtre extraordinaire. J’ai pris un abonnement à ce spectacle enchanteur, toujours renouvelé. Voici le compte rendu de quelques séances ultérieures où j’ai pu ressentir le tremblement intime de l’existence.

Trop de choses à se dire

Trop de choses à se dire

de Marie France VERSAILLES

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 02/02/2019 | 16,00 €

Des gens comme on en croise tous les jours.

Des maisons devant lesquelles on passe.

Que savons-nous des autres ?

Ceux-ci voient leurs projets de vie incompris ou malmenés.

Faire de son mieux ne suffit pas toujours… dit l’un d’eux.

Et puis ils découvrent que parfois, au cœur d’un regret, s’ouvrent de nouvelles pistes. Et que leur revient le gout du voyage.

Huit rencontres.

Huit nouvelles. Qui nous parlent de nous.

 

 

La journée mondiale de la gentillesse

La journée mondiale de la gentillesse

de Jacqueline DAUSSAIN

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/12/2018 | 16,00 €

À première vue, les protagonistes de ce recueil sont peu ambitieux. Ils essaient de garder leur job et leur conjoint, de réussir leur divorce, d'éduquer les enfants, de soutenir un proche, de se pencher sur un mourant… Ils espèrent être appréciés et vivre en harmonie avec leur entourage. Rien d’extraordinaire. À première vue. Car les relations humaines sont rarement simples.

Souvent honteux de leurs peurs et de leurs faiblesses, ces personnages nous touchent parce qu’ils nous ressemblent dans leur désir, si souvent contrarié, de « bien faire ».

 

Jacqueline Daussain a publié en 2009 Et je fais quoi, moi, maintenant ? chez Quadrature. La journée mondiale de la gentillesse est son deuxième recueil. Elle a aussi écrit deux romans courts : Namur-Bruxelles aller-retour et Après ta mort. Née en 1955 à Namur, elle y habite encore : elle a besoin de la tranquillité de la Meuse, l’âge n’apportant pas la sérénité espérée. Ce doit être le prix à payer, dit-elle, pour donner à voir des personnages qu’on aimerait serrer dans les bras.

Petites foulées au bord d'un canal

Petites foulées au bord d'un canal

de Luc-Michel FOUASSIER

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 03/11/2018 | 10,00 €

Sur les berges du canal de Briare, on croise toutes sortes de gens, qui marchent, courent ou le contemplent, immobiles. Tous partagent le même besoin de s’y confier, mais chacun a ses propres raisons de s’approcher si près de ses berges.

Et les écluses de s’ouvrir sur des flots d’amertume et de joie, d’espoir et de résignation…

Luc-Michel Fouassier vit en région parisienne. Petites foulées au bord d’un canal est le quatrième recueil qu’il publie chez Quadrature et le deuxième dans la collection Miniatures (après Histoires Jivaro). Il est également l’auteur de plusieurs romans.

Ecoute-le battre

Ecoute-le battre

de VAUTIER MARIE

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 01/10/2018 | 16,00 €

De faux espoirs en vraies désillusions, les neuf personnages de ce recueil pourraient baisser les bras, se fondre dans les jours qui passent. Mais il y a cette étincelle au fond d’eux : celle qui les fait ne pas renoncer, croire en l’improbable. Et quand le hasard s'en mêle...

Marcus le déclassé, Daniel sur qui pèse un secret d’enfance, Lana qui n'a pas pris son envol, Irène qui rejoue une partie de son histoire, et les autres. Ils vont être prêts à changer les règles, à faire un pas de côté et à se découvrir tout à coup aux antipodes de ce qu’ils pensaient être, si différents, si vivants.

Avec ce cœur qui continue de battre, envers et contre tout.

Et le poète inconnu, qui apparait ou disparait, l'a bien compris qui vient poser ses mots ici ou là...

 

On retrouve l’univers intime, poétique et sensible de Marie Vautier, qui a déjà publié chez Quadrature, sous le nom de Dominique Vautier, La Roue du silence.