l'autre LIVRE

QUADRATURE

Oublie les femmes, Maurice

Oublie les femmes, Maurice

de Florent JAGA

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 07/10/2019 | 16,00 €

« Nuit noire. Les phares éclairent ma caisse. Les portes claquent. Quatre types descendent, arme à la main. J’ai juste eu le temps de me libérer pour grimper dans l’arbre. J’observe la manœuvre, perché au milieu du feuillage. J’ai la vessie qui tremble. Pourvu qu’ils ne lèvent pas la tête. Oublie les femmes, Maurice, et respire encore ces collants pour tromper ta peur. »

 

Entre désillusions et espoirs ténus, l’amour est fragile chez Florent Jaga. Les souvenirs se ravivent pour mieux s’estomper. Les chemins paraissent s’éloigner, puis, contre toute attente, se rejoignent. Plein d’humanité et de tendresse envers ses personnages, Florent Jaga observe les points de bascule avec autant de lucidité que d’empathie. Oublie les femmes, Florent ? Non, surtout pas !

 

Soixante minutes

Soixante minutes

de CHAVOT JEAN

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/04/2019 | 12,00 €

Je faisais la sieste sur l’herbe. Des poules picoraient non loin. Dans le demi-sommeil, mes voisines à plumes me sont soudain apparues pour les créatures étonnamment bizarres qu’elles étaient. Chacune avec son caractère bien trempé, elles m’ont fait découvrir que la vie quotidienne était un théâtre extraordinaire. J’ai pris un abonnement à ce spectacle enchanteur, toujours renouvelé. Voici le compte rendu de quelques séances ultérieures où j’ai pu ressentir le tremblement intime de l’existence.

Trop de choses à se dire

Trop de choses à se dire

de Marie France VERSAILLES

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 02/02/2019 | 16,00 €

Des gens comme on en croise tous les jours.

Des maisons devant lesquelles on passe.

Que savons-nous des autres ?

Ceux-ci voient leurs projets de vie incompris ou malmenés.

Faire de son mieux ne suffit pas toujours… dit l’un d’eux.

Et puis ils découvrent que parfois, au cœur d’un regret, s’ouvrent de nouvelles pistes. Et que leur revient le gout du voyage.

Huit rencontres.

Huit nouvelles. Qui nous parlent de nous.

 

 

La journée mondiale de la gentillesse

La journée mondiale de la gentillesse

de Jacqueline DAUSSAIN

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/12/2018 | 16,00 €

À première vue, les protagonistes de ce recueil sont peu ambitieux. Ils essaient de garder leur job et leur conjoint, de réussir leur divorce, d'éduquer les enfants, de soutenir un proche, de se pencher sur un mourant… Ils espèrent être appréciés et vivre en harmonie avec leur entourage. Rien d’extraordinaire. À première vue. Car les relations humaines sont rarement simples.

Souvent honteux de leurs peurs et de leurs faiblesses, ces personnages nous touchent parce qu’ils nous ressemblent dans leur désir, si souvent contrarié, de « bien faire ».

 

Jacqueline Daussain a publié en 2009 Et je fais quoi, moi, maintenant ? chez Quadrature. La journée mondiale de la gentillesse est son deuxième recueil. Elle a aussi écrit deux romans courts : Namur-Bruxelles aller-retour et Après ta mort. Née en 1955 à Namur, elle y habite encore : elle a besoin de la tranquillité de la Meuse, l’âge n’apportant pas la sérénité espérée. Ce doit être le prix à payer, dit-elle, pour donner à voir des personnages qu’on aimerait serrer dans les bras.

Petites foulées au bord d'un canal

Petites foulées au bord d'un canal

de Luc-Michel FOUASSIER

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 03/11/2018 | 10,00 €

Sur les berges du canal de Briare, on croise toutes sortes de gens, qui marchent, courent ou le contemplent, immobiles. Tous partagent le même besoin de s’y confier, mais chacun a ses propres raisons de s’approcher si près de ses berges.

Et les écluses de s’ouvrir sur des flots d’amertume et de joie, d’espoir et de résignation…

Luc-Michel Fouassier vit en région parisienne. Petites foulées au bord d’un canal est le quatrième recueil qu’il publie chez Quadrature et le deuxième dans la collection Miniatures (après Histoires Jivaro). Il est également l’auteur de plusieurs romans.

Ecoute-le battre

Ecoute-le battre

de VAUTIER MARIE

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 01/10/2018 | 16,00 €

De faux espoirs en vraies désillusions, les neuf personnages de ce recueil pourraient baisser les bras, se fondre dans les jours qui passent. Mais il y a cette étincelle au fond d’eux : celle qui les fait ne pas renoncer, croire en l’improbable. Et quand le hasard s'en mêle...

Marcus le déclassé, Daniel sur qui pèse un secret d’enfance, Lana qui n'a pas pris son envol, Irène qui rejoue une partie de son histoire, et les autres. Ils vont être prêts à changer les règles, à faire un pas de côté et à se découvrir tout à coup aux antipodes de ce qu’ils pensaient être, si différents, si vivants.

Avec ce cœur qui continue de battre, envers et contre tout.

Et le poète inconnu, qui apparait ou disparait, l'a bien compris qui vient poser ses mots ici ou là...

 

On retrouve l’univers intime, poétique et sensible de Marie Vautier, qui a déjà publié chez Quadrature, sous le nom de Dominique Vautier, La Roue du silence.

La plus jeune des frères Crimson

La plus jeune des frères Crimson

de Thierry COVOLO

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/04/2018 | 16,00 €

Sam traverse les États-Unis pour retrouver son « super» pote Billy et finit sur le toit d’un château d’eau. Sally tombe en panne en pleine nuit sur une route déserte alors que la police traque un Petit Poucet qui sème les cadavres comme d’autres des cailloux. Tom rattrape sa fournée gâchée de cookies avant l’arrivée de Carrie dont il est amoureux depuis l’adolescence et qui tapine à Vegas… Tout ça, bien sûr, c’est rien que des histoires. Et si rien ne s’y passe comme prévu, c’est parce que si elles ne surprenaient pas l’auteur il n’aurait aucun plaisir à se les raconter.

En lisant les dix nouvelles qui constituent ce recueil, on se dira que Thierry Covolo a un certain penchant pour la littérature américaine, et on aura bien raison. Né au milieu des années soixante, cet auteur lyonnais est régulièrement publié en revue. Plusieurs de ses nouvelles ont été primées.

La plus jeune des frères Crimson est son premier recueil. 

À qui se fier?

À qui se fier?

de DUMONT AGNÈS

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 01/02/2018 | 16,00 €

« Elise s’était contentée d’un sourire affectueux. Son grand avait toujours été ainsi : il se méfiait de tout et de tout le monde, et qu’est-ce que cela lui rapportait au bout du compte ? Des aigreurs d’estomac ou des migraines. Maux dont elle-même, heureuse nature,était le plus souvent dispensée. »

Qui sommes-nous ? Qui sont ceux qui nous entourent et que nous croyons connaitre ? Nous portons un masque et les autres aussi. Mais ces masques ne sont-ils pas tout aussi vrais que ce qu’ils prétendent dissimuler ?

À qui se fier ? est le quatrième recueil d’Agnès Dumont. On y retrouve Liège et sa banlieue qui servent de décor à la plupart des nouvelles. Avec humour et tendresse, l’auteure nous parle des gens d’ici, de leurs joies et de leurs peines, de ce qu’ils disent et, surtout, de ce qu’ils ne disent pas.

 

En love mineur

En love mineur

de Dominique COSTERMANS

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/12/2017 | 15,00 €

« Le train poursuivait sa course dans la nuit tombante,

en s’arrêtant toutes les cinq ou dix minutes. La narratrice

se dit que ça pourrait donner un bon début

d’histoire, un soir un train, une intersection entre deux

trajectoires, une collision, et puis, le champ des possibles

qui s’ouvre en délicatesse. C’était un bon début.

Ça démarrait au quart de tour. Elle se sentait sure

d’elle, maitresse de la situation et de la tournure que

pourrait prendre cette rencontre. »

Romancière, essayiste, nouvelliste maintes fois primée,

Dominique Costermans revient à ses premières amours :

la tension amoureuse, la célébration du quotidien.

De Rome à Chamonix, du Portugal à la Crète, en autant

de nouvelles et de textes courts, elle nous invite à dix-sept

promenades En love mineur.

Sanguines

Sanguines

de Pascale PUJOL

QUADRATURE (QUADRATURE) | Paru le 10/11/2017 | 15,00 €

Douze tableaux, douze nouvelles, douze lunes devrait-on dire... Car on parle ici de lunes, de cycles, de sang. De menstruations. Un thème tabou, un bastion que la littérature a souvent refusé d’investir parce qu’il y a un je-ne-sais-quoi de tribal, de reculé, de primitifdans ces histoires qui doivent rester secrètes, refoulées ou proscrites : qu’elles soient accueillies avec déception,
soulagement ou exaspération, les règles nous ramènent à notre condition animale.
Balayant les préjugés, l’auteure parcourt ce delta
maudit pour tenter d’accoster sur des rivages parfois glauques, mais pas seulement... En parler sans trivialité semblait définitivement exclu et pourtant Pascale Pujol vous laisse suspendu(e) au fil de son talent.
Pascale Pujol est consultante en analyse économique et financière. Elle vit en région parisienne. "Sanguines" est son deuxième recueil de nouvelles, après "Fragments d’un texto amoureu"x (Quadrature, 2014). Elle a
également publié un roman, "Petits plats de résistance",traduit en quatre langues (Le Dilettante, 2015).