l'autre LIVRE

Voix d'ailleurs Poésie

Ballades & autres poèmes (bilingue)

Ballades & autres poèmes (bilingue)

de Janos ARANY

Voix d'ailleurs Poésie (PÉTRA) | Paru le 13/11/2019 | 19,00 €

Pour la première fois en français, voici tout un recueil de poèmes de János Arany, monstre sacré du XIXe siècle magyar. Pilier de la culture hongroise, ses ballades s’apprennent dès l’école primaire. Célèbre pour sa maestria formelle et la richesse inégalée de son vocabulaire, János Arany (mot à mot : Jean d’Or) brille cependant, à l’inverse des flamboyants poètes-prophètes de son temps comme Sandor Petöfi, par sa modestie d’authentique, inépuisable jardinier du verbe. En dépit de l’éloignement dans l’espace et le temps (à chacun ses poncifs), on sent sourdre l’expression d’un cœur pur qui se défie des laïus et autres grands mots politiques, attentif à ce que l’âme humaine a de plus nu, de plus cru. Dans le prolongement de l’anthologie Le Trille du rossignol, même auteur, même traducteur, paru aux presses du PIM (Musée Littéraire Petöfi de Budapest, 2019), ce volume-ci, bilingue, fait  la part plus belle aux fameuses ballades.

Et le papillon chanta

Et le papillon chanta

de Laurent MIGNON

Voix d'ailleurs Poésie (PÉTRA) | Paru le 15/03/2019 | 0,14 €

Né le 13 avril 1914 à Istanbul, Orhan Veli fut une des principales figures de la poésie turque du xxe siècle. Théoricien de l’avant-garde, il fonda le mouvement Garip (Étrange) avec Oktay Rifat Horozcu et Melih Cevdet Anday. Il composa le manifeste du mouvement rejetant toute forme de passéisme littéraire, un des premiers exemples de manifeste littéraire en Turquie. Avocat du vers libre et s’inspirant des événements de la vie de tous les jours, il fut le pionnier d’une poésie minimaliste aux accents surréalistes, non dépourvue de lyrisme, qui marqua profondément la littérature turque. Outre des contributions régulières à diverses revues défendant un certain modernisme littéraire, il publia cinq recueils de son vivant, Garip (avec Oktay Rifat Horozcu et Melih Cevdet Anday en 1941, puis réédité en solo en 1945), Vazgeçedi?im (Ce à quoi je n’ai pu renoncé, 1945), Destan Gibi (Tel une épopée, 1946), Yenisi (Du nouveau, 1947) et Kar?? (Contre, 1949). Une importante partie de sa carrière littéraire fut consacrée à la traduction d’œuvres littéraires. Il couvrit un vaste éventail d’œuvres et de genres allant des poèmes d’Alfred de Musset aux haïkus de Kikaku en passant par les Fables de La Fontaine et le Tartuffe de Molière. Mais la littérature n’était pas sa seule passion. Grand bohémien devant l’éternel, il mena une vie mouvementée dont les écarts allaient finir par lui être fatals. Il mourut le 14 novembre 1950 à l’âge de 36 ans des suites d’un accident. Ses poèmes complets furent publiés l’année d’après.

L'ombre et le chemin / La sombra y el camino

L'ombre et le chemin / La sombra y el camino

de Porfirio MAMANI MACEDO

Voix d'ailleurs Poésie (PÉTRA) | Paru le 17/09/2018 | 16,00 €

"Dans L'Ombre et le chemin c'est à une quête mystique que se livre Porfirio Mamani Macedo. Par une écriture sobre qui révèle la douleur de celui qui attend que se manifeste le Seigneur par une parole, l'émotion affleure dans ces poèmes, autant que la ferveur mystique. Le ton souvent tragique révèle l'intensité de ce parcours initiatique.

Entre rêve et réalité, souffrance et espoir, chemine le poète que le lecteur accompagne, participant à cette aventure qui laisse voir l'âme dans sa nudité et l'esprit jamais consolé de sa ferveur."

Max Alhau

Choix de poèmes (bilingue)

Choix de poèmes (bilingue)

de William Butler YEATS

Voix d'ailleurs Poésie (PÉTRA) | Paru le 16/08/2018 | 16,00 €

Il existe pour la poésie de William Butler Yeats une sorte de mystérieuse sympathie et de forte attraction que le temps ne dément pas. Au-delà d’une œuvre foisonnante de chef d’école littéraire, de dramaturge, d’essayiste, d’homme engagé dans l’histoire tragique de l’Irlande du premier tiers du xxe siècle, c’est le poète qui recueille le plus la faveur du lecteur contemporain.

La raison en serait une esthétique sensuelle ou épurée, une parole intime fervente ou plus abstraite qui s’épanche et se confie . En elle, s’offrent les émotions, les rêves, les déceptions, les chagrins, les joies et souvent, les moments les plus authentiques d’une existence qui ne se dérobe pas. Un destin attachant nous est alors livré, témoin d’une puissante méditation intérieure et, dans le même temps, porteur de résonances universelles.

Les traces / Izler

Les traces / Izler

de Tevfik FIKRET

Voix d'ailleurs Poésie (PÉTRA) | Paru le 31/05/2017 | 20,00 €

Quel autre poète que Tevfik Fikret peut-il incarner la naissance de la modernité dans la poésie turque? À cette époque charnière où l'Empire ottoman donne naissance à la Turquie actuelle, il crée une oeuvre qui annonce à sa façon cette transformation. Nourri de la poésie classique ottomane et de la poésie française, Fikret bâtit une poétique inédite. Si Nazim Hikmet voyait en lui un précurseur c'est parce que tous les deux interrogent, certes différemment, la définition même de la poésie et réfléchissent sur la dimension politique de celle-ci. Cette hardiesse donnera à la création de Fikret une richesse éblouissante. Dur, quand il appelle Istanbul une "veuve vierge après mille hymens", pessimiste envers l'homme moderne, cependant plein d'espoir et de tendresse lorsqu'il s'adresse à son fils Halûk, figure d'un avenir meilleur. 

Qu'est-ce qu'un poète? Comment ses vers naissent-ils? La poésie de Tevfik Fikret offre une réponse éloquente à ces questions.