l'autre LIVRE

Roman

Le K ne se prononce pas

Le K ne se prononce pas

de Souvankham THAMMAVONGSA

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 02/09/2021 | 15,00 €

Prix Giller 2020

"L’un des 100 meilleurs titres de 2020" – Time Magazine
"Un livre incontournable" – New York Times

Une fillette à l’école prononce obstinément le k muet du mot knife. Un ancien boxeur se convertit en pédicure. Une femme rêve de téléromans en plumant des poulets. Un père emballe des meubles destinés à des maisons qu’il n’habitera jamais.
Le K ne se prononce pas accueille les utopies, échecs, amours et petits actes de résistance des errants et
réfugiés, qui tentent de trouver leurs repères, loin de chez eux ; ces ouvriers essentiels fouillent le bas-ventre du monde. On y croise des enfants bienveillants, des hommes blessés et des femmes fébriles. Ils désirent vivre. Et dans ces récits, ils vivent brillamment. Férocement.

"Ce livre est écrit avec tellement de franchise, vous auriez juré que chaque mot est vrai." - Sharon Bala

Née en 1978 dans un camp de réfugiés laotien en Thaïlande, Souvankham Thammavongsa est poète et romancière. Elle est l’une des voix les plus puissantes de sa génération. Elle vit à Toronto.

Les villages de Dieu

Les villages de Dieu

de Emmelie PROPHÈTE

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 19/08/2021 | 19,00 €

Ajouter la déclinaison numérique

Export

Validé le 2 avril 2021.

Dernière modification par mesteve le 12 avril 2021.

Créé par mde le 8 décembre 2020.

Saisie bloquée le 2 mars 2021

Informations essentielles

Titre

Les villages de Dieu

Code-barres

9782897127282 (EAN 13)

978-2-89712-728-2 (ISBN)

Auteur

Emmelie PROPHETE

Référence

89712.7282 (harmonia mundi)

Éditeur

MDE (MEMOIRE D'ENCRIER)

Paru le

19 août 2021

Mise en vente le

19 août 2021 (harmonia mundi - livre)

19 août 2021 (éditeur)

Disponibilité

A Paraitre

vignette

Visuel Provisoire

 

LD Basse définition

4ème de couverture HD

Informations générales

 

Langue(s) de l'ouvrage

Français

Pays de fabrication

FRANCE

Genre (CLIL 1)

Littérature

> Fiction

 

Genre (CLIL 2)

LITTÉRATURE GENERALE (3435 )

> Romans (3442 )

> Romans francophones (3443 )

Support

Livre (LIV)

Sous support

Broché

Largeur

215 mm

Longueur

140 mm

Épaisseur

14 mm

Nombre de pages

212

Durée du CD / du DVD

00:00:00

Présentation détaillée

Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique – Puissance Divine, Bethléem – des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Celia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l’effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrée à ses démons.

Extrait :
Je n’avais pas peur. J’étais habituée au bruit des armes. J’ai grandi dans cette cité où jamais il n’y avait eu de trêves, où la mort circulait à midi comme à minuit. Grand Ma était morte il y a neuf mois, de peur. C’était un soir particulièrement difficile d’un dimanche qui avait calmement commencé, jusqu’à ce que la rumeur circule que des gars du gang de Makenson avaient sifflé sur le passage de la copine d’un des membres influents de celui de Freddy alors qu’elle revenait de l’église. Les deux gangs qui faisaient la loi dans la Cité n’étaient jamais à court de provocations mutuelles, mais il n’y avait jamais eu, jusqu’à ce dimanche soir, d’affrontement direct. Je me rappellerai toujours les yeux exorbités de ma grand-mère, ses mains qui serraient fort mon poignet, et moi qui criais : « Grand Ma, tu me fais mal ! » Elle avait dit dans un râle : « Cécé, Célia, mon enfant, pitit mwen, Cécé, je sens que mon coeur va exploser, je vais mourir. »


L’image de couverture est une photo de l’artiste Mallory Lowe Mpoka.

Présentation synthétique

Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique – Puissance Divine, Bethléem – des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Celia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l’effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrée à ses démons.

Présentation détaillée de l'auteur

Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est poète, romancière et journaliste. Elle a publié chez Mémoire d’encrier Le testament des solitudes, qui lui a valu le Grand Prix littéraire de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) 2009, Le reste du temps (2010), qui raconte sa relation particulière avec le journaliste Jean Dominique, assassiné en 2000, Impasse Dignité (2012), Le bout du monde est une fenêtre (2015) et Un ailleurs à soi (2018). L'essentiel de son oeuvre est publié chez Mémoire d'encrier. Emmelie Prophète construit au fil des livres une oeuvre tout en nuances et complexité, qui fait la part belle aux démunis du pays d'Haïti. Héritière de Marie Vieux Chauvet, elle raconte la vie des femmes, la dureté de leur quotidien et leur rêve d'exister.

Présentation synthétique de l'auteur

Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est romancière, poète, et journaliste. L'essentiel de son oeuvre est publié chez Mémoire d’encrier. Elle vit à Port-au-Prince.

Phrase d'accroche

Un roman extrême qui dit avec vérité et dignité le quotidien des résidents des bidonvilles de Port-au-Prince.

Points clés

Un roman sur la puissance des gangs à Port-au-Prince.

Portrait de Célia, jeune influenceuse, rebelle et lucide.

Radiographie d'un État voyou.

Témoignage de femmes des bidonvilles.

Fragilité, misère et corruptions.

Survivre dans les quartiers populaires ?

Collection éditeur

ROMAN (003)

Prix TTC

19,00 €

Prix HT

18,01 €

Tva

5,5 %

Commentaire

Dehors, le vacarme habituel. Mon corps comptait des traversées imaginaires.

Informations sur les hauteurs de vente

Publiés aux éditions Mémoire d'encrier : "Un ailleurs à soi" (2018) : 1500 exemplaires. "Le bout du monde est une fenêtre" (2015) - Finaliste, Prix des cinq continents de la Francophonie - Finaliste, Prix Carbet des Lycéens : 2000 exemplaires. "Impasse dignité" (2012) : 2100 exemplaires. "Le reste du temps" (2010) : 1900 exemplaires. "Le testament des solitudes", Grand Prix littéraire de l’Association des écrivains de langue française (ADELF) 2009 (encours de traduction en anglais) : 2700 exemplaires.

Presse

https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/desautels-le-dimanche/segments/entrevue/213969/livre-les-villages-de-dieu-emmelie-prophete?fbclid=IwAR3O0Wk5JZ99RAhnOOl8-rN-cIgb25gkAo7xbkF6DMSI4bBui2p7ib2Scko

Vidéo réalisée par Mémoire d'encrier, lecture d'extraits par Emmelie Prophète :
https://youtu.be/tkxla6W8rLE

Noires Amériques : conversation littéraire avec Rodney Saint-Eloi : https://youtu.be/a3YuK2ISaTU

https://lenouvelliste.com/article/224638/les-villages-de-dieu-demmelie-prophete-une-realite-sans-fard

4ème de couverture

Cécé. Célia. Je suis une fille avec une histoire très ordinaire. Ma mère fut ma grand-mère. De famille, je n'ai eu qu'elle.

Retranchées dans des cités qui tirent leur nom de la légende biblique – Puissance Divine, Bethléem – des gangs de bandits pillent, violent et assassinent, en toute impunité. Celia, adolescente, cherche à survivre, tantôt en se prostituant, tantôt en faisant la chronique des femmes de la cité sur les réseaux sociaux, où elle devient influenceuse. Les villages de Dieu dit l’effondrement et la banalité du mal dans cette ville de Port-au-Prince livrée à ses démons.

« Il y a quelque chose d’extraordinaire dans ce roman. Les femmes sont remarquables. C’est par elles que passe la lumière. » - Michel Désautels, Radio-Canada
« D’une puissance romanesque époustouflante, portée par des personnages divers issus du quotidien, ce livre fait un tatouage dans notre mémoire. » - Ricot Marc Sony, Le Nouvelliste

Née à Port-au-Prince, Emmelie Prophète est romancière, poète, et journaliste. Son oeuvre est publiée aux éditions Mémoire d’encrier.

La balançoire de jasmin

La balançoire de jasmin

de Ahmad Danny RAMADAN

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 03/06/2021 | 19,00 €

Épopée d’un couple dont l’amour porte les stigmates d’une Syrie déchirée par la guerre. Les deux amants se construisent un havre de paix à Vancouver jusqu’au jour où la mort frappe à la porte. L’un accepte son sort, l’autre lui raconte à n’en plus finir des histoires pour le garder en vie. Conte après conte, souvenir après souvenir, se tissent le deuil et l’espoir dans cette légende au parfum des Mille et une nuits.

Quand j’étais petit garçon, j’écrivais des histoires pour survivre. Aujourd’hui, je te raconte des histoires dans l’espoir de te sauver la vie. Tu te soulèves lentement, allumes la lampe :
— Raconte-moi une histoire.

"Tour à tour coming out, leçon de vie, critique de l’autoritarisme, La balançoire de jasmin est un plaidoyer sur la nécessité de raconter." - Kamal Al-Solaylee, Quill and Quire

Né en 1984, Ahmad Danny Ramadan est romancier. Il vit à Vancouver. La balançoire de jasmin est son premier roman.

Laisse Folie Courir

Laisse Folie Courir

de Gerda CADOSTIN

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 04/02/2021 | 19,00 €

Je suis née de femmes et de femmes. Ma vie s’est passée avec les femmes. Ce sont les femmes qui me parlent. Ma mère Vierge, mes tantes Viergira, Da, Odamise, Elizena, Mézine, Alice, Rosita, Rose… Ce sont elles qui m’ont aimée, fortifiée, secourue, donné un certain esprit de grandeur d’âme et de hardiesse.

Écriture du corps. Humour corrosif. Narration nouvelle. Mémoire ancrée dans l’imaginaire créole. Gerda Cadostin campe avec brio une galerie de personnages hauts en couleur : la vieille Sang Cochon, le clan des Estimé, les Esprits du vaudou, les pères invisibles, et les sœurs jumelles, Joséphine et Aline, qui prennent pour époux le même homme. Laisse folie courir fait entendre les crépitements et odeurs du pays d’enfance. Ces visages et univers singuliers sont servis par une langue belle et audacieuse.

Née en Haïti en 1958, Gerda Cadostin vit en France. Laisse folie courir est son premier roman.

Balai de sorcière

Balai de sorcière

de Lawrence SCOTT

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 04/02/2021 | 22,00 €

Balai de sorcière retrace l’histoire de la malédiction coloniale d'une île des Caraïbes. Le roman raconte les traversées, dévoile mémoires et archives, chemine entre grandeurs, misères et mythes. Puisant dans la tradition du carnaval, Lawrence Scott brouille les pistes, renverse perspectives et hiérarchies. Le dernier représentant de la dynastie des Monagas de los Macajuelos, Lavren, merveilleux conteur « lévite entre les siècles, les races, les genres, dans les interstices du temps, à l’écoute du désir des femmes et du silence des hommes ».

Né à Trinité-et-Tobago en 1943, après des études de philosophie et de théologie en Angleterre, Lawrence Scott se consacre à l'écriture. Poète, essayiste, romancier, il est désormais une figure incontournable de la Caraïbe anglophone.

Qu'importe le navire

Qu'importe le navire

de Sharon BALA

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 07/01/2021 | 22,00 €

Mahindan et son fils de six ans, Sellian, débarquent sur l'île de Vancouver, fuyant la guerre au Sri Lanka avec quelque cinq cents réfugiés, portés par le rêve d'une vie nouvelle. Le bruit court que parmi les boat-people se trouvent des terroristes. Emprisonnés, les réfugiés voient leur passé resurgir et la chance d’obtenir le droit d’asile se dissiper. Inspiré de faits vécus, Qu'importe le navire est un roman d'une force inouïe où chaque décision est question de vie ou de mort.

Acclamé de toutes parts, Qu'importe le navire aborde de front les dérives éthiques et humanitaires qui provoquent et enveniment la crise des migrants.
Anne-Frédérique Hébert-Dolbec, Le Devoir

Un livre parfait pour notre époque, une lecture indispensable.
Robert Wiersema, Toronto Star

Née à Dubaï, Sharon Bala a grandi en banlieue de Toronto et vit à Saint-Jean de Terre-Neuve. Qu'importe le navire, son tout premier roman, est un bestseller traduit en plusieurs langues.

On se perd toujours par accident

On se perd toujours par accident

de Leanne BETASAMOSAKE SIMPSON

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 11/06/2020 | 16,00 €

Des fragments afin de renverser les grands récits et les mythes fondateurs. Un regard neuf et puissant pour raconter autrement. L’auteure associe, dans des formes brèves et inédites, contes, musique, science-fiction, réalisme contemporain et voix poétique.


"Ludique, fougueuse et farouchement drôle, Leanne Betasamosake Simpson écrit des histoires d'amour irrésistibles dans la gueule du génocide. Génie de la forme et inventrice de genres non conventionnels, il n'y a tout simplement personne comme elle."
- Naomi Klein


Écrivaine, musicienne, membre de la communauté Michi Saagiig Nishnaabeg, Leanne Betasamosake Simpson est l’une des grandes voix du mouvement de la résurgence autochtone au Canada.

Le chant de Corbeau

Le chant de Corbeau

de Lee MARACLE

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 07/05/2020 | 19,00 €

L’épidémie de grippe asiatique des années 1950 atteint la Colombie-Britannique et ravage la communauté. Les Autochtones sont livrés à eux-mêmes et les médecins blancs négligent de les soigner. La jeune Stacey, sa mère et les autres femmes du clan de Loup se serrent les coudes, enterrent leurs morts, à l’ombre de la prophétie de Corbeau : « Les grandes tempêtes façonnent la terre, font éclore la vie, débarrassent le monde de tout ce qui est vieux pour faire place au neuf. Les humains appellent ça des catastrophes. Ce sont juste des naissances. »

"Si nous ne sommes pas les bons sauvages dépeints par les écrivains romantiques, nous ne sommes pas non plus les brutes que décrivent certains auteurs racistes. Une tradition qui fait encore partie de notre vie aujourd’hui, c’est de parler aux arbres, aux plantes, aux poissons et aux autres animaux, et plus particulièrement à Corbeau et à Cèdre."

Née en 1950, Lee Maracle, auteure issue de la communauté Stó:lo, en Colombie-Britannique, est l’une des grandes voix de la littérature des Premières Nations.

Ben Aïcha

Ben Aïcha

de Kebir AMMI

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 06/02/2020 | 16,00 €

Un roman historique qui révèle les tumultes d’une relation scellée par l’impossible. Ben Aïcha, célèbre corsaire marocain du XVIIe siècle, tombe amoureux de Marie-Anne de Bourbon, princesse de Conti, fille du Roi Louis XIV, rencontrée lors d’une somptueuse fête à Versailles. Une singulière épopée franco-marocaine d’amour et de liberté.

"Ben Aïcha s’inclina, lui baisa la main.
— Parlez-moi de votre nation, je brûle de la connaître, le roi, mon père, le sait...
Le coeur de Ben Aïcha se mit à battre comme s’il allait rompre. Il s’efforça de masquer son trouble et parla longuement de son pays. Elle était radieuse. Il sentait le velours bleu vert de ses yeux posé sur son âme. Elle sourit. Elle devait prendre congé. Il se pencha plus avant. Effleura, de ses lèvres, l’ineffable
blancheur de sa main. Elle s’éloigna. Il n’était plus apte à fixer son esprit sur rien. Il était comme enveloppé dans l’immatériel satin d’un songe."
Kebir Ammi est né à Taza, au Maroc. Essayiste, dramaturge et romancier, il vit en France.

Débutants

Débutants

de Catherine BLONDEAU

Roman (MÉMOIRE D'ENCRIER) | Paru le 02/01/2020 | 25,00 €

Juillet 2004. L’inauguration du musée national de Préhistoire réunit en Dordogne Nelson Ndlovu, archéologue sud-africain invité aux cérémonies, Peter Lloyd, traducteur anglais installé là depuis quinze ans, et Magda Kowalska, jeune femme polonaise qui tient une maison d’hôtes dans le village. L’été voit naître entre eux un grand rêve d’amour et d’amitié. La gaité de Magda, les silences de Peter et la flamboyance de Nelson recèlent pourtant bien des secrets. Lutte anti-apartheid et migrations forcées, violence des héritages et désirs de liberté, peur de l’enfantement et poids des attachements. Les récits s’entrecroisent et les vies se répondent dans cette fresque haletante où l’Histoire n’épargne personne.

Catherine Blondeau vit à Nantes où elle dirige un théâtre. Débutants est son premier roman.

1 2