l'autre LIVRE

Témoignage

Quelle agriculture pour demain

Quelle agriculture pour demain

de André BOUTTEAUD

Témoignage (LA NAGE DE L'OURSE) | 11,00 €

André Boutteaud a été témoin et acteur engagé pour la modernisation agricole de l’après-guerre à nos jours. Alors que son fils a repris la ferme familiale et que son petit-fils s’apprète à assurer le relais, il livre son témoignage, ses réflexions et les perspectives pour l’avenir de l’agriculture.

Celle-ci peut-elle sortir de sa dépendance à la chimie ? Quelles sont les pistes qui s’ouvrent aux agriculteurs ? Ancien président de la Chambre régionale d’agriculture du Poitou-Charentes, l’auteur ne craint pas de franchir quelques lignes rouges. C’est pour mieux jeter des ponts entre des visions opposées. L’ouverture intellectuelle et le regard lucide de ce sage respecté interpellent toute une profession.

Dans le système en place, les agriculteurs ne sont pas les seuls acteurs: producteurs et vendeurs de produits phytosanitaires, entreprises d’agrobusiness, grande distribution et exportateurs dictent les régles du jeu.

Demain, comment les agriculteurs nourriront-ils leurs contemporains ? L’auteur les invite à se réapproprier leur destin, tout en répondant aux attentes de leurs concitoyens.

La Restitution

La Restitution

de Marie-Christine BLANDIN

Témoignage (LA NAGE DE L'OURSE) | 23,00 €

Le 31 mars 1992, à 3 heures du matin, Maurice Schumann proclama une femme écologiste inconnue présidente de la Région Nord-Pas-de-Calais.

La rédaction du quotidien local titra Est-ce bien raisonnable ?

Aujourd’hui, après un mandat de présidente de Région et deux mandats de sénatrice, Marie-Christine Blandin dévoile les coulisses des institutions et nous propose de répondre nous-même à la question.

« Ce que j’ai appris revient de droit aux gens qui payent ce que mettent en œuvre les élus, qui votent pour choisir un sens à l’évolution de notre société et qui, au gré des projets réalisés, voient leurs conditions de vie s’altérer ou s’améliorer. 

Comment se jouent les priorités, l’augmentation des impôts ? Quelles sont les contraintes et quelle est la vraie part de pouvoir des élus, d’une Région ? Je veux que chacun puisse profiter de mon décryptage, sans doute naïf, mais assurément éclairé sous un angle autre que celui du politique traditionnel. 

À l’heure où les médias offrent des bribes de plus en plus brèves, et donc de plus en plus caricaturales des débats politiques et de la vie des institutions, je veux montrer que l’activité politique est à la portée de tous et qu’avec bon sens et travail, chacun peut exercer un mandat d’élu. »