l'autre LIVRE

la Maison Rose

Le Marteau et la Croix tome 2: Njardarey

Le Marteau et la Croix tome 2: Njardarey

de Barbara KISSLING

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/07/2019 | 17,00 €

? Malédiction ! Grand malheur sur Dísaviðr ! Du sang et des morts !

La sombre prophétie de Bergþóra la voyante, lors du solstice d’été 848, plonge le petit village sur la côte nord-est du Danemark dans la stupeur et la crainte. Très vite, tous les soupçons se portent sur la jeune Laudine, l’esclave chrétienne qu’a épousée Eiríkr. Le couple a déjà dû affronter l’opposition de la famille d’Eiríkr pour vivre son amour et se marier. Quelles nouvelles épreuves les attendent désormais ?

La prophétie de la voyante se réalisera-t-elle ?

 

Le Tableau mystérieux de Cheng-Bô

Le Tableau mystérieux de Cheng-Bô

de Jean FROIDEVAUX

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 23/04/2019 | 20,00 €

Ce conte chinois a été imaginé par le compositeur suisse Jean Froidevaux. A l'origine, la demande de deux musiciens de leur écrire une pièce pour piano et clavecin, répertoire rarissime. Comment réunir  deux sonorités si dissemblables? De cette question est né le Conte...  Le livre est illustré à l'aquarelle par Gilles-Emmanuel Fiaux. Il est accompagné d'un CD interprété par Martine Reymond, clavecin et Hjalmar Berg, piano et l'histoire est racontée par Vincent Favrod et Daphée Béguin.

Un conte original de Jean Froidevaux (illustré par Gilles-Emmanuel Fiaux)

En Chine, depuis la nuit des temps, une étrange histoire est contée aux enfants, de génération en génération.
Sur les ailes du vent, elle a franchi les océans, conquis l’oreille d’un musicien et touché le cœur de nouveaux conteurs…

CD inclus

La Chasse à la Licorne

La Chasse à la Licorne

de EUGÈNE

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/03/2017 | 20,00 €

Connaissez-vous la cryptozoologie? Il s'agit d'une science tout à fait sérieuse qui enquête sur les animaux légendaires, en partant du principe qu’ils existent pour de vrai. Elodie Moineau est la petite fille du plus célèbre cryptochasseur. Celui-ci est rongé par une obsession : attraper une licorne avant de mourir.

Pendant ce temps, Unicorn corp, la plus grande entreprise américaine de clôtures métalliques décide de s’offrir un coup de pub mondial: capturer une vraie licorne et l’enfermer dans une de ses clôtures. Pour cela, Unicorn engage Cody Stenton, champion de rodéo,pour en attraper une au lasso.

Du Texas à Lausanne (où sont déposées les archives de la cryptozoologie) en passant par Naples, la chasse à la licorne se révélera pleine de surprises.

Mais fau fait, c'est comment une licorne? Ne vous fiez pas aux images et descriptions existantes. personne ne l'a jamais vue en réalité! On dit que Poséidon l'a créée de l'écume des vagues. La licorne est impétueuse, indomptable et... farouchement libre.

Journal de Sulpicia

Journal de Sulpicia

de Françoise HESSENS-LODIER

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2015 | 12,00 €

Rome, 1e siècle. A côté des exploits guerriers et discours politiques et judiciaires perce une voix féminine… Sulpicia est sans doute la première femme poète romaine. De cette contemporaine d’Auguste, issue d’une noble famille, nous savons peu de choses, sinon qu’elle aima passionnément un homme qui lui inspira les six poèmes que l’on a conservés d’elle...

Avec délicatesse, Françoise Hessens-Lodier retrace son histoire.

La Sonate indienne

La Sonate indienne

de Bénédicte GANDOIS

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2010 | 12,00 €

 

Petit message de Bretagne. J’ai eu le temps de lire « La Sonate indienne » et « Métro des Ombres » ! J’ai ADORÉ !!! Surtout la Sonate Indienne. J’ai été immergée tout de suite dans l’histoire, vraiment j’ai adoré ! Merci !!

J’ai lu aussi « Echec au passé »… Dingue comment c’est bien construit tout ce récit autour d’une partie d’échec ! Je suis bouche bée de comment tu as tourné cette nouvelle-là ! Superbe ! Un récit finement ciselé !

 Quelques jours plus tard… Voyage de retour Rennes/Paris, allez hop, je retrouve mon petit livre de nouvelles avec bonheur…

 La nouvelle « Le poète de Lénéennes » m’a beaucoup émue. La fin est magnifique… On ne s’attend pas à ce qui va se passer et finalement, quand on en arrive à la dernière page, au dernier mot, à la dernière lettre de la nouvelle… On se dit, que c’était EXACTEMENT la fin qu’il fallait pour la plus belle des émotions !

Et j’ai dû poser le livre un bon moment avant de continuer…!!

J’ai beaucoup aimé aussi revoir ressurgir ces personnages que j’ai un peu étudié dans mes « années collège »…  Antigone, Œdipe, Démoclès, Périclès, Sophocle…

Quelle belle lettre que celle de « Pieter Rydaens »

« Retour à Anvers » est une explosion de couleurs… D’ailleurs je me suis demandé à un moment si les lettres du livre étaient bien noires sur papier blanc tellement tu décris à la perfection cet univers de création du peintre. Je VOYAIS vraiment les couleurs ! C’est touchant de voir ce peintre qui avait tout perdu… Plus foi en lui… Plus le goût de peindre… Plus de rêves… De voir ce peintre retrouver le goût de la vie quand il retrouve le goût de peindre !!!!

Pour résumer, tes nouvelles sont une explosion de couleurs, de musiques avec une petite touche de magie !!! Chaque nouvelle est une petite bulle, un univers bien construit dont tu nous donnes les clés pour qu’on s’y aventure… Mais tout en douceur ! S’agirait pas de déranger ni de changer le cours des événements de tous ces personnages auxquels on s’attache très vite ! Merci, ça m’a fait du bien, vraiment !!! Je n’ai même pas eu l’impression de lire… Les images défilaient juste dans mon esprit tranquillement…

Ton recueil de nouvelles c’est comme un bon gâteau. Quand on goûte on veut tout manger, et quand on a fini, on en voudrait encore… A savourer sans modération !!!!!!!! Miam !
Une lettre de Marie-Aline Pouteau, conteuse

Dans les méandes des états d'âme

Dans les méandes des états d'âme

de Bernard F. CRAUSAZ

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/04/2010 | 12,00 €

Empreintes d’une fausse naïveté mais d’une vraie délicatesse, tantôt simplissimes, tantôt plus philosophiques, ces nouvelles nous emmènent… dans les méandres des états d’âme. Nous savons tous combien ils peuvent être tortueux, ces méandres, et nous conduire partout sauf là où on voudrait aller. Même que parfois, à force de se laisser tirer de ci de là par eux, nous finissons par reculer au lieu d’avancer, et à nous demander s’il existe vraiment une autre façon de vivre. Qui ne s’est pas surpris un jour à se dire que, finalement, c’était la faute à pas de chance ?

C’est un peu ce que vivent les personnages de ce livre, bien sûr, mais à la différence près qu’il arrive un moment où, chacun à sa manière, se rebelle, ose, au risque parfois de tout perdre. Et, curieusement, ce n’est qu’à partir de ce moment-là que leur vie commence à leur appartenir… De là à imaginer que la chance n’est que la combinaison d’une opportunité, de l’aptitude à la reconnaître et du courage de la saisir, il n’y a qu’un pas. Et si c’était vrai en fin de compte… ?

 

Ce recueil nous propose un choix de nouvelles qui ont été publiées dans le magazine Fribourg Illustré, dans l’almanach Le Messager boiteux ou dans la revue de nouvelles Le Jardin d’essai, ou qui se sont vu décerner un prix (Prix de la nouvelle, de la nature poétique de la délégation suisse de la SPAF pour Les oiseaux se sont tus ; diplôme d’honneur du « Prix du rêve » de l’association Regards pour Séduire son âme).

Vous pouvez écouter l’enregistrement de la nouvelle Les oiseaux se sont tus diffusée à la Radio Suisse Romande lors de l’émission « Drôle d’histoire » du 4 novembre 2010

*******

Ce petit message pour vous dire que je viens de terminer votre recueil de nouvelles « Dans les méandres de l’âme » et qu’il m’a apporté un agréable « moment de plaisir et de rêve », comme me l’avait prédit mon intuition et comme me l’a souhaité votre dédicace !

Merci beaucoup pour cette lecture, j’ai aimé votre écriture pleine de poésie et de tendresse. J’ai, entre autre, beaucoup aimé Paul, dans « la dernière dispute », peut-être parce que le personnage, par sa fière et candide indocilité, ressemble un peu à l’enfant que j’étais…

Je me suis permis de poser une page sur vous sur mon blog (www.antre-ciel-ether.ch), dans ma rubrique « les Suisses parlent-ils français ». Judith

Ecouter la nouvelle

Vous pouvez écouter l’enregistrement de la nouvelle Séduire son âme disponible sur le site de Littérature Audio.com (http://www.litteratureaudio.com/livre-audio-gratuit-mp3/crauzas-bernard-f-seduire-son-ame.html)

Contes de Noël

Contes de Noël

de Bernard F. CRAUSAZ

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/12/2009 | 12,00 €

Retrouvez dans ce recueil plein de sensibilité tout ce que vous aimiez dans les contes de Noël de votre enfance, tout ce qui vous faisait rêver en écoutant maman ou grand-mère vous les raconter, ce véritable esprit de Noël qui vous donnait envie de vous réconcilier avec le fils du voisin ou de ne plus acheter de sucettes en cachette avec l’argent des commissions. Vous pouvez presque entendre le feu qui crépite dans la cheminée devant laquelle toute la famille est réunie pour partager ce moment magique où chacun ressent le même plaisir d’être avec ceux qui lui sont chers.

Ces contes originaux, pour petits et grands, sont un regain de fraîcheur et nous rappellent joliment qu’en fin de compte, l’important c’est d’aimer. Un livre à mettre entre toutes les mains d’enfants.

Les dix contes de Noël de ce recueil ont été publiés pour la plupart dans La Liberté, La Côte, l’Echo Magazine et Fribourg Illustré.

La Fortune de Moeris

La Fortune de Moeris

de Bénédicte GANDOIS

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/11/2009 | 8,00 €

« La Fortune de Mœris nous emmène dans la Rome antique, deux siècles après Virgile. C’est l’histoire d’un jeune garçon qui, à la mort de son maître et mentor Quintus Duvius, professeur de rhétorique, se voit hériter d’une fortune aussi inattendue que mystérieuse. Inattendue parce qu’il n’a aucun lien de parenté avec le défunt ; mystérieuse car personne ne sait où elle se cache, le testament ne donnant aucune indication à ce sujet. Pourtant, nombreux sont ceux qui aimeraient se l’approprier. Très vite, Mœris va comprendre que le cœur des hommes peut abriter les meilleurs sentiments comme les pires. Il devra déployer habileté et intelligence pour parvenir à reconnaître l’ami de l’ennemi et résoudre l’énigme, tout en trouvant le courage de lutter contre ses propres démons. Mais, heureusement, l’amour d’Amaryllis va l’y aider…

Que l’on soit un passionné de l’époque romaine ou non, cette histoire nous touche et l’on y plonge tout de suite, sans même avoir le temps de se demander ce qui se passe. Toute en émotions, elle nous happe dès la première page et ne nous laisse aucune chance d’en sortir avant la fin. En bref, non seulement ce court roman se lit avec plaisir mais aussi et avant tout avec le cœur. » MP

A partir de 10 ans

Rencontres

Rencontres

de Michel POMPIDOR

la Maison Rose (LA MAISON ROSE) | Paru le 01/08/2009 | 0,12 €

On dit qu’il fait tourner le monde. Certains pensent qu’il fait souffrir, d’autres qu’il est merveilleux. Certains le croisent sans le voir, d’autres le reconnaissent au premier regard. Oui, l’amour fait couler beaucoup d’encre et de larmes.

Pourtant aimer est une des choses les plus naturelles qui soient. Nous avons tous quelque part dans nos tiroirs aux souvenirs des élans d’amour soudain pour un grand-père, une mère, un ami, une fille, un chien ou un poisson rouge. Si, si, rappelez-vous… Vous croyiez alors en la magie, aux fées et en Peter Pan. Dans ces moments-là, vous aimiez sans « si » et sans « mais ».

Si comme Tom, Myriam, Manon et les autres personnages de Rencontres vous pouvez encore croire au Père Noël ou si, dans le tumulte des sentiments humains, vous avez su garder un cœur d’enfant, alors vous aimerez ce livre. C’est pour vous qu’il a été écrit.

ISBN 978-2-940410-04-0
Format 21×14.5 / 64 pages