l'autre LIVRE

CHEMINS FAISANT

Dernière lettre à Irène

Dernière lettre à Irène

de Daniel NAHON

CHEMINS FAISANT (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 25/07/2020 | 19,00 €

Quand Irène et Bernard se rencontrent, Jean Vilar est sur la scène du Palais des papes à Avignon, l’été est une fête, Irène a l’élégance et le mystère de ses ancêtres russes, Bernard, la passion et le lyrisme de ses racines méditerranéennes.

Bernard construira sa carrière de géologue, soutenu par la force discrète d’Irène. D’un continent à l’autre, il lui fera découvrir les jardins du Maroc assoupis sous le soleil, le langage des pierres, le désert mauritanien, les falaises de grès blanc au bord de l’Atlantique, la terre asséchée du Sénégal et la richesse des roches sous la terre rouge… Dans cette recherche incessante, Irène sera le regard tendre et les éclats de rire, la tempérance et les encouragements, le point d’ancrage qui l’arrimera jusqu’au bout. Deux destins se construiront ainsi côte à côte. Bernard gravira les échelons d’une grande carrière scientifique tandis qu’Irène renoncera par amour à la sienne pour mieux l’accompagner. 

C’est un voyage sensible dans les paysages de deux vies auquel nous convie Daniel Nahon. Traversés par l’histoire du monde, pareils au manteau fragile de l’argile, aux froncements de mécontentements ou de souffrances des terres, aux ravines ouvertes par les ruissellements mais aussi au mois des roses, au murmure d’une eau transparente, aux tonnelles odorantes, ils vivront sans se voir vieillir, portés par leur amour.

« Dernière lettre à Irène » est un magnifique hommage à la femme aimée. 

Le crépuscule des éditeurs

Le crépuscule des éditeurs

de Joseph PéRIGOT

CHEMINS FAISANT (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 20/10/2019 | 16,00 €

« Lié à l’édition depuis 30 ans, comme auteur, imprimeur, libraire et éditeur, j’ai vécu la dégradation
de l’édition française dominante. »

On a tous tenu un livre dans nos mains, mais qui d’entre nous connaît ce qu’il se passe derrière, dans ce que l’on nomme la « chaîne du livre »?? Sait-on par exemple qu’en France, il sort près de 250 nouveaux titres chaque jour?? Sait-on que ces ouvrages, à quelques exceptions près, n’ont que quelques semaines pour rencontrer leurs lecteurs, faute de quoi ce sera la destruction?? Sait-on que certains seront même détruits sans être passés par les étagères des libraires??

Joseph Périgot connaît bien les dédales de l’édition, il nous fait visiter l’envers du décor. Il décrit sans complaisance les combats, concentrations et manœuvres qui sacrifient l’art à la recherche du profit maximum.

Mais après le crépuscule, il y aura une aube. L’auteur y croit fermement. Il propose des pistes, certaines déjà actives, d’autres à explorer. Le crépuscule des éditeurs est un voyage au pays des livres, à la fois sombre et éclairant.

Une mémoire d'Indiens

Une mémoire d'Indiens

de Pierre MICHELETTI

CHEMINS FAISANT (EDITIONS PAROLE - GROUPE ALTERMONDO) | Paru le 01/02/2019 | 19,00 €

La longue route de notre propre vie ne se dessine que lorsque nous nous retournons sur notre passé. Le jeune migrant pied-noir qui quitte l’Algérie en 1962 pour atterrir dans une ZUP de Blois ne sait alors rien de son devenir. Quelle main invisible va guider la construction de sa vie?? Quelles influences auront, dans son  cheminement, la confiance de sa grand-mère, la mystérieuse injonction de son père « Peigne-toi, tu ressembles à un Indien?! », les copains du quartier de sa jeunesse,  ses professeurs?? 

Du jeune garçon à l’homme d’aujourd’hui, Pierre Micheletti nous fait suivre son parcours familial et mondial. Tantôt médecin de campagne, tantôt médecin humanitaire, il donne une réalité à son désir d’ailleurs et de  rencontres. Ce faisant, il nous fait le cadeau de nous entraîner sur les chemins qu’il a suivis. Avec lui, nous côtoyons, comme si nous y étions, les peuples et les personnalités qui ont marqué l’histoire de son monde et du monde.  De Danielle Mitterrand à Fidel Castro, du Tibet à la Guyane, des paysans de Colombie aux Palestiniens de Gaza, de sa grand-mère à son père, c’est le passionnant roman d’une vie qu’il nous offre, avec ses découvertes, ses questionnements et le sentiment profond que la seule grande valeur de la  mondialisation reste la fraternité.