l'autre LIVRE

(le pays qui grandit)

un temps pareil

de Matthieu FREYHEIT

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | Paru le 01/06/2019 | 15,00 €

Heimat

Heimat

de Benjamin PORQUIER

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | Paru le 01/06/2019 | 16,00 €

Domanial

Domanial

de Cyrille GUILBERT

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | Paru le 15/12/2018 | 17,00 €

La falaise est une harpe de fissures où souvent le vent joue. Un pays pur. Un visage abrasé jusqu’à l’os. Une face nue, avec, visibles, les strates mises à nu de la mémoire.

 

Articuler des mots c’est se gargariser d’une cruauté qui remonte à la naissance. C’est lécher, du bout de la langue, des canines d’enfant. C’est rendre au pays le seul hymne qui vaille.

 

Alors je prends un galet gris. Il pèse un peu, s’incruste au creux de ma paume. Dans son effraction douloureuse, il vaut tous les mots.

 

La bouche, oui, à force est maculée de pureté.

Primes Voix

Primes Voix

de François GRAVELINE

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | Paru le 01/02/2018 | 17,00 €

J’écris
des mots de neige
qui fondent
sur la page
j’écris pour m’effacer
pour que tu sois
les mots ne sont pas vains
puisqu’ils mènent jusqu’à toi

L'ombre remue

de Lajus CLAIRE

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | Paru le 01/02/2018 | 12,00 €

La marge est notre domaine jalouses de notre liberté
nous demeurons sauvages à d’autres les cases nous
faussons le jeu et sur nos chemins de traverse nos
quêtes suivent la persévérance nous pistons notre désir
farouche guide exigeant les autres nous colleront des
images voudront nous défigurer sans cesse nos collets
attraperont des doutes à l’affût nos failles nous ferons
mal nous souffrirons mais nous préserverons la marge

Cardinal des loups

de Maxence AMIEL

(le pays qui grandit) (CRYPTE (LA)) | 14,00 €

L’heure de ma danse était venue.
Assis sur le promontoire j’assistais à la dernière chute.
L’encre tachait déjà mon doigt d’enfant.
Je rêvai d’une coupure saignante, d’un troupeau
qui viendrait, et je me pris à rire pour la première fois
de la sagesse de mon écart.
L’heure était dite.