l'autre LIVRE

Yiddish minibilingues

 L’Homme qui causa la chute du Temple et autres nouvelles d’un monde branlant

L’Homme qui causa la chute du Temple et autres nouvelles d’un monde branlant

de Avrom REYZEN

Yiddish minibilingues (EDITIONS BIBLIOTHÈQUE MEDEM) | Paru le 01/01/2018 | 5,00 €

L’œuvre d’Avrom Reyzen (1876–1953) témoigne des grands bouleversements dans la vie juive aux XIXe et XXe siècles : modernisation, sécularisation, révolution, émigration. Ses nouvelles sont des micro-observations de la vie quotidienne. Rien ne se vend, rien ne s’achète sans que Reyzen ne compte les roubles et les kopecks sous les yeux de son lecteur.

Mais si chez l’auteur les moments de crise sont toujours ancrés dans une réalité sociale et politique, c’est dans l’étude sensible des mondes intérieurs de ses personnages que se manifeste la force de sa prose. Émotion et humour se conjuguent pour entraîner le lecteur dans ces mondes remplis de paradoxes où il se reconnaîtra.

Des Volailles et des Hommes

Des Volailles et des Hommes

de Sholem ALEIKHEM

Yiddish minibilingues (EDITIONS BIBLIOTHÈQUE MEDEM) | Paru le 01/01/2016 | 5,00 €

Si les volatiles de basse-cour pouvaient parler, que diraient-ils de nous ? Les deux récits du recueil Des volailles et des hommes, où le tragique se mêle à l’humour, incitent tout un chacun à une réflexion profonde sur ses valeurs, ses certitudes et ses combats.

Comme Montesquieu dans ses Lettres persanes, Jonathan Swift dans Les Voyages de Gulliver, ou, bien plus tard, George Orwell dans la Ferme des animaux, l’écrivain yiddish Sholem-Aleykhem (1859–1916) pose ici un regard sans concessions sur la société et l’humanité. Cent ans après sa mort, son œuvre demeure d’une étonnante actualité.

Un manteau de prince

Un manteau de prince

de Yosl BIRSHTEYN

Yiddish minibilingues (EDITIONS BIBLIOTHÈQUE MEDEM) | Paru le 01/02/2015 | 5,00 €

Ma première histoire d'amour

Ma première histoire d'amour

de Moyshe NADIR

Yiddish minibilingues (EDITIONS BIBLIOTHÈQUE MEDEM) | Paru le 01/01/2015 | 5,00 €

Né à Nareyev en Galicie (à l’époque Autriche-Hongrie), Moyshe Nadir (1885–1943) a 13 ans quand il émigre à New York en 1898. Journaliste et écrivain, il demeurera toute sa vie un non-conformiste dans l’âme. De ses œuvres (nouvelles, critiques, pièces et poèmes) émanent un charme irrésistible, entre humour ravageur et romantisme, entre provocation et mélancolie, qui séduit sans réserve ses contemporains.

Dans la nouvelle Ma première histoire d’amour, un jeune garçon est amoureux. Mais comment avoir une histoire d’amour quand on ignore ce que c’est ? Caractéristique du style piquant et poétique de l’auteur, cette histoire est une bonne introduction à un écrivain qu’il faut redécouvrir.