l'autre LIVRE

En Bref

Le cavalier au cheval livide

Le cavalier au cheval livide

de Jack CHABOUD

En Bref (CRYPTE (LA)) | 8,00 €

J’étais un chevalier infâme, j’étais le seigneur de Reichenberg. Mes rapines, mes meurtres et mes viols s’étendaient au-delà de mes terres en toute impunité. J’étais condamné par les hommes. Mes blasphèmes et mes orgies se tenaient à la face de Dieu. J’étais excommunié de la sainte table.

Je voulais être un de ces « Mages étudiant de lugubres algèbres », dans la crypte profanée de ma chapelle j’avais installé les cornues, alambics et athanor d’un savant chenu, que j’avais torturé pour connaître le secret de l’alchimie. Mais jamais je ne réussis l’union du soufre et du mercure. Le vieil prétendit que le sel de la sagesse me manquait, mais je n’en croyais rien, car je faisais régner la folie sans en rendre compte à âme qui vive. Ainsi passait ma vie, pleine de fureur, de sang et de poésie, car j’aimais à rimer jour et nuit. Non loin de mon manoir, à l’orée d’une forêt proche du Rhin, une ville sombre s’allongeait aux flancs d’une montagne. J’aimais son vin et ses femmes. Or, dans une taverne, un soir, un baladin chanta la beauté d’une demoiselle…

IScle

IScle

de Gilles KERLORC'H

En Bref (CRYPTE (LA)) | 8,00 €

Chaque parcelle de l’île est visitée, touchée, humée ; il s’en imprègne, caressant le fût des arbres, appréciant la rugosité ou la douceur de chacun. Allongé dans des litières de mousse, il regarde l’infiniment petit passer devant ses yeux, les insectes, nullement dérangés par sa présence, poursuivent une route connue d’eux seuls. Les odeurs l’enivrent : le parfum douceâtre et gorgé d’humidité du lichen, les effluves de vase lorsqu’il longe les rives, les senteurs fortes des coulemelles qui poussent en groupe dans des percées de lumière.

 

Immobile, il observe les oiseaux durant de longues heures, les rouges-gorges sont les moins craintifs. Adossé à un tronc, il devient prolongement de l’arbre, les mains enracinées dans la terre molle de l’île.