l'autre LIVRE

D'un art, l'autre

Je ne suis pas celles que vous croyez

Je ne suis pas celles que vous croyez

de Valérie DUMAS

D'un art, l'autre (CHÈVRE-FEUILLE ÉTOILÉE) | Paru le 15/11/2021 | 16,00 €

Un titre énigmatique pour 10 portraits, nouvelles et tableaux coordonnés, offerts par Valérie Dumas, peintre et illustratrice de talent. Elle dévoile avec humour, tendresse et poésie, les faces cachées des jeunes femmes rebondies, dénudées et néanmoins mystérieuses qu’elle a peintes. Dans ses tableaux somptueux : sensualité et ironie, explosion de couleurs. À l’envers du tableau : voyage au cœur de ces femmes qui sont toutes une autre et ont chacune leur solution pour rester follement vivantes.

La rencontre avec Valérie Dumas dans ce double registre est un régal de lecture, une fête pour les yeux. Un plaisir qu’on brûle de partager.

Les Seins de glace, Aquarêve, Sans Défense, Enchantés, Une île, À l’école des dompteuses, Prairie, Velours, Loveuse doll et Insensiblement, dix portraits de femmes peints avec des aquarelles rehaussées de feuilles d’or, dix textes courts pour un premier recueil. Réalisé avec soin, nos éditions vous proposent ici un livre cadeau… La fin du premier portrait a inspiré le nom de ce recueil.

Je ne suis pas celles que vous croyez, un livre que chaque femme pourrait avoir envie d’offrir…

Ici Paris d'hier à avant-hier

Ici Paris d'hier à avant-hier

de Isabelle BLONDIE & Gisèle CASADESUS

D'un art, l'autre (CHÈVRE-FEUILLE ÉTOILÉE) | Paru le 21/08/2014 | 15,00 €

Aux pieds du Sacré-Coeur, dans le petit salon du 2 rue de Steinkerque, Gisèle Casadesus, sociétaire de la Comédie-Française et comédienne, parle à Isabelle Blondie de sa ville et de cet appartement où ses parents ont vécu, et où elle est née.
Elles se promènent du côté de Montmartre, de Pigalle, font une escapade aux bois, une autre à l'Hippodrome de Montmartre pour qu'avec ce lieu mythique, renaissent de son souffle les débuts du cinéma ; et elles filent, pour quelques emplettes 1900 du côté de l'Opéra avant d'évoquer la salle sous l'Occupation. Les voilà déjà dans les coulisses de la Comédie-Française, traversant les modes et saluant ses icônes, et Isabelle se retrouve dans le petit salon, comme débarquée par une machine à remonter le temps.
« Lors de ce pas de deux, j'ai écouté cette voix sans âge résonner en moi, un privilège et l'impression que j'entrais dans la confidence de Paris. »

Abysses

Abysses

de Fariba HACHTROUDI

D'un art, l'autre (CHÈVRE-FEUILLE ÉTOILÉE) | Paru le 24/10/2013 | 15,50 €

Fariba Hachtroudi [...] aime comme elle se bat : avec fougue et obstinément. Iranienne jusqu'au bout de la démesure,elle a pris la leçon de Zarathoustra, qui fut en son temps le grand escaladeur de l'absolu. [... ] L'accompagne, sous les auspices du Chèvre-feuille étoilée, l'encre noire et acérée d'Anne Cotrel, dont les corps et les visages esquissés crient la souffrance et le désir, enserrés dans la masse nocturne et menaçante qu'il s'agit de vaincre et d'éradiquer ou... de fuir à jamais. Elles disent toutes deux que l'obscurantisme n'est pas une fatalité au pays d'Omar Khayyam... Et que la libération viendra peut-être par les femmes opprimées et niées. Gil Jouanard