l'autre LIVRE

L'intranquille n°11 revue de littérature

de Carole NAGGAR, Federigo TOZZI, Manfred PETER

collage de Giovanni Fontana

en couverture dessin de jean-marc scanreigh

Sommaire

S O M M A I R E

Carole Naggar … p.

TRADUCTIONS

Federigo Tozzi /Philippe Di Meo… p.

Manfred Peter Hein/ Natacha Ruedin-Royon … p.

 

NOUVEAUX P0ÈTES

Stéphane Casenobe … p.

Marc Antoine Graziani … p.

Louis Arcade …p.

Chloé Charpentier …  p.

 

CYRILLE ROUSSAT

Dessins … p.

 

Dossier DÉSOPILANT… p. à p.

Rabelais : Pantagruel  … p.

Jean-Marc Proust … p.

Gilbert Lascault et Laurent Grison … p.

Collectif, classe de collégiens … p.

Tristan Felix …p.

Natale … p.

Gabrielle Jarzynski … p.

Philippe Jaffeux… p.

Pierre Le Pillouër … p.

Christoph Bruneel … p

Jean-Marc Proust … p.

Jean-Luc Coudray … p.

Eugène Ostashevsky/Sophie Schulze… p.

Benoît Gréan… p.

 

MAIL ART / ART BRUT

Pascal Ulrich

 

HISTOIRE LITTÉRAIRE  DU XIXe

Léon Tolstoï : JOURNAL INTIME 1857

DOMAINE CRITIQUE

par J. Esponde, F. Favretto … p.

Crédit photographique : Theresa Heyer

Crédits artistiques : Gustave Doré, Natale, Patrick Le Divenah, Jean-Marc Scanreigh, Giovanni Fontana

Bonus

EDITORIAL : De nouveaux auteurs et des traductions reviennent dans cette livraison.

Côté CRITIQUE, Jean-Pierre Bobillot reprendra sa chronique "VOIX, etc." dans le prochain numéro. Le thème de ce n°11 s’est imposé d’office car, par ces temps difficiles, nous avons reçu des textes qui nous ont fait rire : Le perroquet qui ne connaît pas la valeur de Pi par un auteur américain d’origine russe Eugène Ostakovsky, venant habiter Paris au moment de la sortie de la revue. Les textes de Gilbert Lascault et Laurent Grison : soit un chœur tonitruant… Amusant ? Comique ? « On rigole », on ne savait quel mot choisir quand, triant les publications ramenées du Marché de la Poésie, on tombe sur la revue DÉZOPILANT, une feuille pliée qui en est à sa 23ème livraison, préfacée par Vincent Gimeno…  Et tout s’enchaîna…

Vous découvrirez également deux grands auteurs traduits : TOZZI que son traducteur Philippe di Meo met au rang des plus grands écrivains italiens et HEIN un poète allemand déjà traduit par Jean-René Lassalle. En art brut, approchons-nous de Pascal Ulrich qui a laissé beaucoup de dessins et de textes avant de décider de disparaître. Et nous faisons découvrir ceux de

Cyrille Roussat. 

                      inédit, ce dessin ne se trouve pas dans la livraison 11

J. Vidal Valicourt avait entamé les proses de voyages (Lisbonne) voici Carole Naggar.

Un choix parmi tous les manuscrits reçus : quatre auteurs peu ou jamais publiés. D’autres suivront car nous tenons à ce dossier qui montre la diversité des nouvelles écritures.

Natale aurait pu figurer dans ce dossier car elle est toute nouvelle aussi, mais publiée dans « désopilant »… Scanreigh avait fait des dessins pour « le père » un numéro des chroniques errantes et critiques, ancêtre de l’intranquille.

Le voici de nouveau avec des petits dessins amusants sur la couverture.

La revue semestrielle l’intranquille est publiée depuis 2011.

Fiche technique

Prix éditeur : 16,00 €


Collection : L'INTRANQUILLE

Éditeur : ATELIER DE L'AGNEAU ÉDITEUR

EAN : 9782930440989

ISBN : 978-2-930440-98-9

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 220g

Pagination : 88 pages