l'autre LIVRE

Correspondance du poète Alcide Mara et du peintre Jean-Marie Queneau

de Alcide MARA, Jean-Marie QUENEAU

« Si vous avez un  flingue, j'apporte le mien. On pourra toujours s’entre-tuer. 1, 2, 3 PAN-PAN… Ou bien on se travaille au coutelas, et on écrit des poèmes et on peint avec notre sang. C’est beau ça ?»
Alcide Mara (Pierre Louyot) rencontra Jean-Marie Queneau en avril 2005, quand parut son recueil Boire les miroirs (« L’Arpenteur », Gallimard). Il s’en suivit une folle correspondance, de milliers de lettres, qui ne prit fin qu’avec le suicide du poète en décembre 2012. Récits abracadabrants, confidences fugitives, poèmes instantanés, souvenirs parfois véridiques, invention verbale débordant jusque sur les enveloppes, on est là au cœur de l’énergie qui pousse à écrire. Et le peintre ne se révèle pas moins écrivain que son jeune compère.
On propose ici un choix issu des deux premières années de cette correspondance, en attendant la suite.

 

Fiche technique

Prix éditeur : 25,00 €


Collection : hors collection

Éditeur : AU CRAYON QUI TUE

EAN : 9791095901082

ISBN : 9791095901082

Parution :

Façonnage : cousu avec rabats