l'autre LIVRE

Engagement, Langue et Litterature. le Champ Litteraire Kurde en Turquie (1980-2000)

de Clémence SCALBERT YÜCEL

Quels sont les liens entre littérature et politique ? Comment se constitue un milieu littéraire minoritaire ? Peut-il s’autonomiser du politique ? Quelles sont ces relations avec la littérature et les milieux littéraires nationaux ? Ces questionnements sont au cœur de cet ouvrage qui analyse la formation d’un milieu littéraire kurde au tournant du XXIe siècle en Turquie. L’interdiction de la langue kurde a profondément marqué le développement et les répertoires du mouvement national kurde, comme le processus de création littéraire dans cette langue. L’ouvrage propose ainsi un retour sur l’évolution des politiques linguistiques dans le pays qui affecte l’outil de création littéraire. Il montre ensuite comment ce petit milieu littéraire, d’abord en exil, en lien organique avec les cercles militants, grandit, intègre l’espace turc et travaille à sa dépolitisation. Analysant les acteurs, les débats et les conflits qui animent ce milieu depuis les années 1980 à 2010, l’ouvrage offre aussi une perspective nouvelle sur le mouvement national kurde d’une part et sur une littérature encore peu connue en Turquie d’autre part.

 

Clémence Scalbert Yücel est diplômée de l’Université Paris IV-La Sorbonne et de l’INALCO. Elle est enseignante chercheuse et directrice du Centre d’études kurdes à l’Université d’Exeter (Institute of Arab and Islamic Studies). Elle a dirigé un numéro spécial de Nationalities Papers sur le thème de l’"Autonomie des petites littératures" (2012), et codirigé avec Jordi Tejel Gorgas un numéro d’Études Rurales sur le thème "Violence, Urbanité et Ruralité au Kurdistan" (2011).

Sommaire

 

Remerciements

 

Note sur la transcription du turc et du kurde

 

Liste des Abréviations

 

Introduction

– Une Turquie plus ouverte à sa diversité culturelle ?

– Une production culturelle sous contraintes

– Les cadres de la recherche

 

PREMIÈRE PARTIE

HORS-CHAMP ?

 

Sous-partie I

LES POLITIQUES LINGUISTIQUES TURQUES

 

1. Le volet juridique des politiques linguistiques

– Une interdiction progressive et tardive

– Pratiques et interdictions locales à l’heure de l’intégration nationale

– Un multiculturalisme alla turca ?

 

2. Les représentations linguistiques

– Porte-paroles autorisés

– La langue kurde est une langue turque(donc elle n’a pas d’existence propre

– Légitimation et imposition de la langue officielle : l’école

 

Sous-partie II

LES POLITIQUES LINGUISTIQUES KURDES

 

3. Créer une langue kurde

– Une langue-outil

– Une langue-drapeau

– Une langue menacée

– La construction de l’autorité des Bedir Khan

 

4. Le foisonnement idéologique et les formes de la langue

– « L’estisme »

– Les partis d’inspiration marxiste : Özgürlük Yolu et le PSK

. La première conception marxiste de la langue : Docteur Sivan

. L’homme nouveau du PKK

– La diffusion de la langue de Hawar en Turquie

– Les courants religieux et la langue kurde : exemple de Nûbihar

 

5. Au-delà des politiques linguistiques, des politiques culturelles ?

– Des activités limitées et sous contraintes

– La généralisation des politiques culturelles après 1991

 

6. De l’usage des langues en politique

– La langue du champ politique

– Le journalisme, en turc obligatoirement

– Libéralisation de la langue kurde et télévision

– Kurde contre kurde

 

7. La langue : nouvelle ressource mobilisable en politique

 

DEUXIÈME PARTIE

CHAMP PLURIEL

 

8. La diasporisation en Suède : terrain d’émergence d’un milieu littéraire kurde

– Les populations kurdes en Suède

. Un idéal de démocratie

. L’immigration kurde en Suède

– Des politiques migratoires inédites en Europe

– L’enseignement de la langue kurde

. Une formation pour les enseignants

. Les élèves et leurs langues

. Les programmes : langue et identité

. L’école kurde en ligne : l’ubiquité de la langue

. Les écoles : un premier pas vers la diffusion de la norme

– Un soutien étatique aux activités littéraires

. Aides à l’édition

. Aides à l’écriture

. Aides à l’archivage ?

 

9. Les formations de l’écrivant kurde

– L’écriture polyvalente et militante

. Musa Anter

. Mehmet Emin Bozarslan

. Medrese et prison : lieux de formation de l’écrivant kurde

– De la littérature au militantisme : changer de langue

– Les années d’exil : d’un militantisme politique à un engagement littéraire

. Du militantisme politique au militantisme culturel : la langue comme engagement l’exil, espace de liberté, de vacance et d’apprentissage

– Le rôle du Centre Culturel Mésopotamien (Istanbul) dans l’émergence d’écrivants en Turquie

. De Rew?en à Vesta : pour une politique littéraire

. Jiyana Rew?en : comment les écrivants s’échappent de la politique ou la mobilisation autrement

. Le rôle de la revue dans la formation de l’écrivant

– De l’écriture à l’édition : une division du travail encore faible

. L’édition à la croisée des champs politique et littéraire

. Les premières figures de l’éditeur indépendant

 

10. Les luttes de définition ou la naissance d’un champ

– La naissance de l’écrivain kurde . Nûdem et « l’école de l’exil »

. La nouvelle génération est au pays

. La consécration de la génération suédoise : choix des genres, antériorité, indépendance

. L’anthologie : renforcement de la consécration de la génération suédoise

. La difficile consécration par le lectorat et la gestion de la distance

– La naissance d’un milieu littéraire

. Stockholm et Istanbul, capitales littéraires concurrencées par Diyarbak?r

. Des lieux de rencontre

. Des moments de rencontre

– Les frontières mouvantes de la « littérature kurde »

. Les frontières linguistiques de la littérature kurde

. Contestation des limites du champ par le politique

. Les langues comme ressources et stratégies littéraires

 

11. En guise de synthèse : une autre forme de champ

– Le livre kurde entre engagement et survie économique : une autre économie des biens symboliques

– Une vaine quête d’autonomie ?

– Un champ multipolaire

– Ouverture vers d’autres champs Bibliographie

 

ANNEXES

 

Annexe 1 :

Bibliographie – Ouvrages parus en langue kurmandji en Turquie entre 1923 et 2004

 

Annexe 2 :

Bibliographie – Ouvrages parus en langue kurmandji en Suède entre 1978 et 2002

 

Annexe 3 :

Évolution de la production de romans, nouvelles et poésies en langue kumandji en Turquie selon le lieu de résidence de l’auteur

- La production de romans

- La production de nouvelles

- La production de poésies

 

Annexe 4 :

Production totale de livres publiés en kurmandji en Turquie et en Suède

 

Fiche technique

Prix éditeur : 32,00 €


Collection : Littérature comparée / Histoire et critique

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847430691

ISBN : 9782847430691

Parution :

Façonnage : broché

Poids : 580g

Pagination : 452 pages