l'autre LIVRE

Que savent les adolescents des religions?

de Bruno MICHON

et Jean BAUBÉROT (préface)

Les adolescents sont-ils capables de reconnaître la Cène de Léonard de Vinci? Comprennent-ils le sens du Ramadan pour leurs camarades musulmans? Sont-ils en mesure de mettre en lien le lapin de Pâques et la résurrection de Jésus? Connaissent-ils la différence entre les chiites et les sunnites, entre l'islam et l'islamisme? L'école remplit-elle sa mission de former à "l'intelligence du fait religieux"? Les médias concurrencent-ils cette mission? 

Ces questions sont au coeur des interrogations des professeurs de l'Éducation nationale, des pédagogues, des sociologues et des catéchètes depuis de nombreuses années. Paradoxe majeur d'une France sécularisée qui n'a jamais autant parlé de religion, le constat de l'inculture religieuse des jeunes ne cesse d'être posé sans qu'aucune preuve ne vienne l'étayer.

Cet ouvrage vient enfin répondre à la question : de quoi est faite la culture religieuse des adolescents? Les résultats de l'enquête sont surprenants. Loin d'être des "analphabètes" en matière de religion, les jeunes possèdent une culture religieuse riche et large. Mais celle-ci ne répond ni aux critères scolaires, ni aux critères confessionnels traditionnels. C'est en effet dans les médias et dans la pluralité religieuse de la société que se situe aujourd'hui la culture religieuse des jeunes générations. Vivre auprès de musulmans, de juifs, de bouddhistes, manger dans des restaurants chinois, regarder des séries américaines sont autant d'éléments qui viennent s'intégrer dans un "stock de connaissances" décidément plus complexe que ce que laisse croire la conception catastrophiste de l'inculture religieuse.

Grâce à une enquête originale comparant les connaissances sur les religions requises par des adolescents français et allemands, cet ouvrage propose au lecteur d'approcher pas à pas les transformations de leur rapport au religieux. À l'heure du "retour de Dieu", de la crainte de la radicalisation, l'enquête de Bruno Michon apporte des éléments d'analyse essentiels pour toute personne soucieuse de comprendre et d'adapter son enseignement à la réalité de la culture religieuse des jeunes.

Sommaire

INTRODUCTION
 
PREMIÈRE PARTIE
La culture religieuse en question 
 
I. La culture religieuse, définition et théorie

1. Un peu d’histoire
2.  De la « connaissance »
 
II. De la chambre au reste du monde : expériences adolescentes
1.  Être adolescent aujourd’hui en France et en Allemagne
2. Comparaison franco-allemande
 
III.  Enquêter auprès d’adolescents
1. L’entretien ludique
2. Grounded Theory et caqdas : sortir les méthodes qualitatives du bricolage
3. Croiser qualitatif et quantitatif
 
DEUXIÈME PARTIE L’école contre les médias : des sources de connaissance entre complémentarité et concurrence 
 
IV.  De quelles sources est-il question ?
 
V.  Sources traditionnelles et sources informelles de connaissance

1. Des institutions en déclin ?
2.  Des sources d’apprentissage informel de connaissance

TROISIÈME PARTIE Entre pluralité religieuse et indifférence : la culture religieuse dans tous ses états 
 
VI.  La pluralité réflexive : pragmatisme et laïcité
1. Le multiculturalisme
2. L’antipluralisme
3. Loin des extrêmes : une pluralité avant tout réflexive
 
VII.  L’impact de la pluralité religieuse sur le stock de connaissances
1. Un élargissement du stock de connaissances
2. Relativisme et évolution des systèmes de pertinence
 
VIII. De l’indifférence aux indifférences au religieux
1. Indifférence cognitive et indifférence existentielle, de l’art de ne pas s’intéresser au religieux
2. Une anthropologie urbaine de l’indifférence
 
QUATRIÈME PARTIE Pourquoi les adolescents possèdent malgré tout une culture religieuse ? 
 
IX.  Le rire entre exculturation et popularisation
1.  Le dépassement de la distinction sacré/profane
2. Une nouvelle carte mentale

X.  Entre popularisation et patrimonialisation, l’exemple des religions antiques
1.  Des religions neutres
2.  Lorsque patrimonialisation et popularisation fonctionnent de pair
3.  Des adolescents passionnés par les religions antiques
 
XI. De l’exculturation à la popularisation : essai de systématisation
1. Les frontières de la popularisation
2. Exculturation et popularisation, deux phénomènes qui se renforcent mutuellement

CONCLUSION : Bilan et perspectives pédagogiques
1. Les adolescents allemands et les adolescents français face à la culture religieuse, homogénéisation ou pertinence des différences nationales ?
2. Le stock de connaissances sur les religions : élargissement, superficialité et indifférence
3. Perspectives pédagogiques
 
RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES

POSTFACE : Penser avec Bruno Michon la culture religieuse des jeunes, analyseur de la société globale
Jean BAUBÉROT 

Mots-clés :

Fiche technique

Prix éditeur : 25,00 €


Collection : Éducation, art du possible

Éditeur : PÉTRA

EAN : 9782847432282

ISBN : 978-2-84743-228-2

Parution :

Façonnage : broché

Pagination : 398 pages