La Tétralogie de Daniel Fano

Cette très belle note de lecture à propos de la Tétralogie de Daniel Fano, récemment rééditée aux Carnets du Dessert de Lune.

Le tirage numéroté a été de 48 exemplaires sous étui accompagné d'un livret numéroté et signé par Jean-François Octave. Sont encore disponibles les exemplaires N°31 à 48 au prix de 60 €.

https://www.dessertdelune.be/store/p887/La_T%C3%A9tralogie._Daniel_Fano%2FGraziella_Federico_et_%22Daniel_Fano_une_aventure_de_Freddy_Tremmel%2F_Freddy_Tremmel_une_aventure_de_Daniel_Fano%22_par_Jean-Fran%C3%A7ois_Octave.html
 

Daniel FANO : La Tétralogie (Les Carnets du Dessert de Lune éd., 2020), 4 volumes de 106, 120, 116 et 160 pages avec un supplément de 24 pages en tirage limité de J.F. Octave , 60 euros l’ensemble sous coffret, 67 rue de Venise – B 1050 Bruxelles ou dessertlune@gmail.com .

Avec ce coffret de quatre livres, il se peut que Jean-Louis Massot lance le bouquet final de son aventure éditoriale de 25 ans. Fidèle à ses auteurs, il met un point d’honneur à rééditer les quatre volets d’une œuvre originale de Daniel Fano, son ami disparu l’an dernier. De 2004 à 2009, Massot avait déjà fait paraître ces livres. Cette nouvelle édition, sobrement illustrée par sa compagne Graziela Federico est complétée par une originale réalisation de Jean-François Octave : Daniel Fano, une aventure de Freddy Tremmel. En 24 pages en feuillets sous couverture à rabats, ce fascicule tiré à 48 exemplaires numérotés est un petit bijou éditorial.

Daniel Fano demeurera ce poète atypique d’une époque où la poésie hyperréaliste l’avait propulsé très jeune (à 17 ans) sur le devant d’une scène où se sont croisées de multiples tendances : culture pop, BD., poésie réaliste, polar, actualité marginale,… Daniel Fano n’ayant jamais cherché à théoriser sa démarche, s’est contenté de creuser son sillon.

Impossible de citer le moindre passage de ces livres qui doivent se lire comme ils ont été écrits, c’est-à-dire à la vitesse grand V, avec des fusées qui filent dans tous les sens dans une fragmentation de la réalité. Chacun / chacune se laissera entraîner dans ce tourbillon où les réalités se télescopent dans des fulgurances débridées.

Sa singularité déborde sur les rives mouvantes du rire et de l’angoisse. Ses textes percutants peuvent être apparentés à des micro-fictions où réel et imaginaire jouent à cache-texte, se recouvrent, fusionnent et se séparent. Fano apporte sa vison d’un monde brutal et trépidant dans un brouillage voulu des lieux et des époques. © Georges Cathalo