l'autre LIVRE

Actualités

Je vous embrasse ?

Samedi soir, à l'autre LIVRE, trois éditeurs (Quadrature, Antidata et Lunatique) se réunissaient autour d'un seul auteur, Pacsale Pujol. Cacahuètes, lectures et bonne humeur pour une soirée littéraire édifiante en toute décontraction. 

Était de la partie Hervé Mestron, pour présenter Cendres de Marbella, récemment couronné du prix Hors-Concours des lycéens.

Dans la cour des grands

Samedi et dimanche derniers, de nombreux éditeurs adhérents à l'autre LIVRE étaient invités à exposer dans le cloître du lycée Henri-IV.

Beau temps et larges sourires attestent d'une première édition réussie.

Merci, Viviane ! 

 

Pearlobooksedition

L'Aelier de l'agneau

Janus

L'Atelier du gué

Le Nouvel Athanor

Quadrature

Al Manar

Kanjil

Lilo

Toubab Kalo

Et le bruit de ses talons

Tituli

Ne sont pas sur les photos, mais étaient bien là :

Le Sextant

Lunatique

La Tête à l'envers

La chambre d'échos

Antidata

Zinc éditions

Éditions Laurence Mauguin

Chèvre-Feuille étoilée

Claire Paulhan

Fondencre

 

Éditer un artiste ?

Vendredi, à l'espace l'autre LIVRE, se réunissaient les éditions Pearlbooksedition, Qupé et Lunatique pour répondre à la question : "Comment éditer un artiste ?"

 

Ce fut un moment rare 
- d'écoute attentive et d'échanges,

- de partage de connaissances, quand il fut question de la réalisation du prochain livre de Sylvie AbélanetLe Cantique des Oiseaux, de Farïd od-dïn 'Attâr ; 



- de lecture (Yan KoutonAlexandre NicolasFabien Maréchal, le duo improvisé Peter Schaer/Sandra Bechtel, pour Le Cafard hérétique, et Corine Pourtau pour All The Things You Are) ;

- d'émotion à peine contenue grâce à Brigit Wettstein des éditions Pearlbooksedition, et Demosthenes Davvetas, qui ont eu la chance de côtoyer Martin Disler et ont su restituer le portrait d'un artiste aussi fougueux que généreux, instinctif que réfléchi, génial et pourtant si humain ; un être rare, dont on ne finit pas de déceler, encore et toujours, la prégnance dans l'art contemporain.
Grâce aussi à Milomir Kova?evi?, dont Hana et Federico de Qupé éditions nous ont présenté le très beau livre, Sarajevo au cœur de Paris.

 

 

Prix Boccace 2018, attribué à Marie Frering pour L'Heure du poltron

Lauréate 2018 : Marie Fréring

C’est lors de cette fête que le huitième Prix Boccace, créé par « Tu Connais la Nouvelle ? » et soutenu par le Conseil départemental du Loiret a été décerné à MARIE FRERING pour L’heure du poltron, recueil de nouvelles publié auxéditions Lunatique.

Marie Frering a reçu le prix (doté de 2500 euros) des mains de Frédéric Néraud, vice-président du conseil départemental du Loiret et Mercedes Deambrosis, présidente du jury et Sylvie Dubin, lauréate 2017 

 

 

L’Heure du poltron

Dix récits étonnants, poétiques, biens ficelés, érudits et bien écrits.

Dix récits, en époques et lieux différents, où tremblent les destins des personnages, où les événements franchissent en transfuges les frontières de l’intérieur et de l’extérieur, où le réel et l’irréel sont poreux, où les vies s’écartent de ce qui semblait être leur trajectoire.

Dans chaque nouvelle on retrouve des poètes, des peintres, des écrivains bien réels qui se glissent insidieusement entre d’autres histoires et ne nous quittent plus.

On pénètre dans le l’heure du poltron avec La Renarde. Un personnage de femme poète qui vit avec une intense présence dans ces quelques pages. Une vraie rencontre.

Dans chacune des nouvelles, on perçoit un engagement d’écriture, une profondeur.

  • Il y a Youri, le champion de course de fond qui quittera clandestinement l’URSS lors des jeux olympiques d’Helsinki… Il courrait pour fuir. C’est ce que lui avait martelé la vie. Quand il court il sent les mâchoires du loup claquer derrière ses mollets…

  • Il y a Cornélius qui garde en lui la lettre d’un jeune marin qui ne lui était pas adressée et qui, pourtant va l’emporter dans un amour fou…

  • Il y a Clément qui partira à Prague, derrière le Rideau de fer, pour rencontrer un artiste photographe qu’il ne connaît que par son travail et qui vit dans la clandestinité.

  • Il y a Axel Lheutre, voyageur de commerce qui va mélanger sa vie avec Dostoïevski

  • Il y a Thaddée qui est en train de mourir et qui mélange les gares…

  • Il y a Gozo, survivant du bombardement atomique de Hiroshima…

  • Il y a Duncan, poète anglais, qui va s’engager dans la guerre de 14. On le connaît à travers les lettres qu’il envoie à son ami John qui vit à New-York…

  • Il y a le manteau de Mandelstam…

 

Marie Frering

Marie Frering est née en 1960 à Strasbourg. Son parcours est celui d’une autodidacte. Comédienne au théâtre, metteur en scène, réalisatrice radio, puis trois années à travailler dans l’humanitaire pendant la guerre en Bosnie et dans la reconstruction économique après la guerre, ses activités aujourd’hui sont plus tournées vers l’écriture et la dramaturgie pour des films documentaires. Elle a vécu à Sarajevo de 1994 à 1997. Elle est l’auteur de Désirée et de L’Ombre des montagnes (tous deux parus chez Quidam Éditeur, 2008), et des Souliers rouges (Lunatique, 2017).

 

http://www.livreshebdo.fr/prix-litteraires/tous-les-prix/prix-boccace

Quartier du Livre 2018

Ça s'est passé le mois dernier, dans le V° arrondissement

Voix éclatées (de 14 à 18)

Anneau fabriqué par un Poilu

Patrick Quillier a été désigné lauréar du Prix Kowalski – Prix de poésie de la Ville de Lyon 2018    pour son ouvrage  Voix éclatées (de 14 à 18).

La remise du prix aura lieu le vendredi 15 mars 2019.

  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13